samedi 30 avril 2016

« La loi de la simplicité » les guides de l’Unité via Daniel Desjardins





« Très chers humains,
Aujourd'hui nous voulons vous parler de la simplicité.
De notre point de vue, vous, les humains, vous compliquez beaucoup trop l'existence. Vous vous faites trébucher par vos pensées, vous vous dressez des barrières mentales presque infranchissables alors que vous n'auriez qu'à contourner ces barrières pour aller de l'avant. 
Mais vous restez bien souvent face à ces murs, ces barrières tellement hautes que vous oubliez que l'Univers est vaste et que vous avez toujours moyen d'atteindre les objectifs inspirés par votre divinité. 
Les humains ont tous 1, 2 ou 3 "problèmes" quasi permanents dans leur vie, qui reviennent sous plusieurs formes, sous plusieurs déguisements, mais qui sont fondamentalement le même scénario qui se joue dans différents théâtres avec différents acteurs. 
Les plus éveillés d'entre vous percevez bien que vous êtes à répéter la même scène encore et encore, mais ce scénario vous semble être tout ce qui existe alors. 
Comme si le théâtre où vous jouez n'avait aucune issue. 
Et si vous ouvriez une fenêtre ?

« L’enfant Cristal: Christ à l’UN »





Toute personne qui désire retourner à la source, devra se dépouiller, se dénuder afin d’être transparent, et de pouvoir être lavé de tout conditionnements, croyances, illusions, peurs, culpabilité. 
Il devra retrouver son cœur d’enfant comme le disais Jésus en son temps. 
Il ne s’agit pas de devenir bêta, de s’infantiliser, mais de retrouver la pureté et l’innocence.

Ça demande beaucoup de courage et de lucidité et une puissante détermination que seule la foi en la puissance de l’amour, en l’âme, en la source, peuvent apporter. 

D’autres ont parlé de cette nécessité de retrouver un  cœur d’enfant, de se libérer du connu, de s’immerger pleinement dans le moment présent.

L’enfant est un  guide et encore selon Jésus-Christ, « ils les conduira par la main »
Ce ne sont pas uniquement des symboles mais la réalité que tout cheminant en quête de vérité, de soi, devra admettre et vivre.

Et si j'emploie le verbe devoir, c'est dans le sens "de voir" et de reconnaitre que le seul chemin qui mène à la source, est celui du cœur cristallin, transparent et ça demande de savoir ce qu'on veut vraiment, de choisir la vérité de l'être plutôt que les jeux de pouvoir qui peuvent apporter un  semblant de jouissance. 

vendredi 29 avril 2016

« Le cœur supérieur palpite » & conférence de Monserrat Gascon sur le Péricarde





Ces derniers jours, j'ai reçu des dizaines de demandes afin de re-publier le message sur la glande du Thymus et sur ce qui peut être ressenti comme des palpitations cardiaques. 

Avez-vous remarqué comme des légers battements dans votre poitrine la semaine dernière ? Avez-vous eu l'impression d'avoir des palpitations cardiaques ? (Pour certains, c'est peut être le cas – assurez-vous de vérifier auprès de votre médecin). 
Je voudrais également vous suggérer qu'il pourrait s'agir de votre Thymus, votre glande de l'esprit, qui s'éveille à nouveau ...
POURQUOI MAINTENANT?
Pendant les périodes de fortes énergies sur Terre et d'éveil spirituel, il est courant que notre Thymus soit activé. 

Le Thymus est une glande en forme de papillon qui se trouve au centre de la poitrine.
Les anciens nous ont appris que le Thymus était notre glande d'éveil spirituel. 

Lorsque nous évoluons spirituellement et que nous nous connectons à notre source, le Thymus palpite comme un papillon et vibre très activement – il nous transforme.
Il s'éveille et se développe plutôt que de s'atrophier alors que nous devenons plus âgés.

« Réunification dans la tendresse infinie du cœur et du ventre » & vibraconférence Magali/Miriadan





Ce matin, je baigne dans la tendresse intérieure, dans l'océan d'amour du cœur mais aussi du ventre. C'est le signe de la réconciliation du masculin et du féminin sacrés en voie de pacification. 
Le ventre est le siège de l'émotion parce que c'est là que la pensée rejoint l'émotion et créé l'état d'être intérieur, de façon automatique en lien avec les programmes internes inconscients. 
C'est aussi là que se loge l'enfant intérieur, le potentiel créatif, et lorsqu'on laisse l'amour pénétrer le plexus solaire, l'enfant est rempli de tendresse, il reçoit ce qu'il appelle depuis toujours et se libère de la charge émotionnelle liée au passé.

Le contact avec des âmes sœurs, des êtres qui entrent en résonance avec la paix et le désir d’unité, d’harmonie, favorise et soutient l’émergence de cette tendresse si longtemps contenue en moi.
On parle parfois de contrats d’âme et il est clair que nous attirons des personnes selon la vibration qu’on émane, qui s’accordent de plus en plus à ce que nous sommes en vérité, à notre vraie nature, celle qui est au-delà des couches superficielles.

Tant que nous vibrons la haine, la colère, le mépris, la tristesse, on sera face à des personnes qui le manifesteront. Jusqu’à ce que nous comprenions que TOUT commence en soi, que nous attirons les êtres, les situations, selon ce que nous vibrons et que nous avons le pouvoir de choisir l'amour. 

jeudi 28 avril 2016

« Apprivoiser l’énergie sexuelle et reconnaitre son caractère Sacré, Pur et Créatif »





C’est très mouvementé en ce moment en moi ! 
J’affronte mes plus grandes peurs et celle du manque apparait gigantesque. 
Et si je n’avais pas contacté mes mondes intérieurs, perçu et surtout vibré l’amour, je n’aurais pas eu le courage nécessaire pour lâcher le masque de la dépendance. 
J’en ai l’envie depuis pas mal de temps mais la résistance et surtout les croyances qui nourrissaient cette dépendance devaient être vues et embrassées afin que la clarté et la force puissent me soutenir dans cette démarche. 
Et un des thèmes qu’il me fallait revisiter de fond en comble, c’est le cas de le dire, c’est celui de la sexualité. Il me fallait contacter les croyances de l’enfant, libérer les pensées émotions toxiques liées à la culpabilité, aux croyances et blessures de l’inconscient et de la conscience collective. 
Puis retrouver une vision plus neutre de l’homme, du masculin, faire la paix avec l’énergie masculine. 
Et enfin comprendre que dans la relation amoureuse, le désir peut s’exprimer sans complexe et le plaisir se vivre de l’intérieur, sans contact physique, juste dans l’ouverture du cœur et des chakras racine, sacré, par l’attention, la focalisation sur le ressenti énergétique et vibratoire. Au-delà de l’excitation physique, le fait de sentir que je pouvais jouir par cette acceptation du désir, par la libération psychique, émotionnelle, l’expansion de la vibration d’amour et la détente par la respiration, le souffle, m'a délivré des croyances au sujet de la relation de couple.

mercredi 27 avril 2016

« L’autre est un cadeau » Philippe-David





"Chère âme, soit la bienvenue.
Le moment est venu pour toi d'avancer sans qu'aucun paramètre extérieur ne vienne te parasiter, et sans qu'aucune considération liée à autrui ne vienne te perturber. Pourquoi se soucier en fonction de l'autre quand il s'agit toujours et uniquement de toi?

Tout est Toi et tout est relié à Toi.

Tu es le Tout.

Il n'y a plus pour toi maintenant de peur qui doit être en fonction de l'autre car l'autre n'est qu’un reflet, toujours.

Si l'autre se présente, c'est qu'il est là pour qu’en toi-même, quelque chose se libère.

Il n'est pas et ne peut aucunement — là où tu en es dans ta vie — au niveau de ta conscience, être une entrave à ton épanouissement.

« L’Éveil du Cœur de la Dévotion » Shanta Gabriel






Les Dimensions Angéliques m’ont assuré que nous apprenions actuellement la Maîtrise. Nous enlevons les chaînes qui nous ont liés aux anciennes façons de faire – en étant confrontés à nos blessures profondes avant de pouvoir explorer les nouvelles opportunités qui vont se manifester à notre conscience.

Nous avons été décapés afin de pouvoir entrer dans notre nouvelle vie avec toute l’innocence de notre pure Essence Divine. Nous libérons les anciennes lignes de temps 3D pour pouvoir fusionner notre Soi le plus divin avec notre Soi le plus humain – l’unification du Ciel et de la Terre à travers notre corps.

Bien qu’étant responsables de l‘élévation de la conscience sur Terre*, nous ne sommes pas seuls dans ce processus. Il y a des légions d’Anges / Maîtres / Êtres de Lumière qui attendent notre demande d’assistance. Nous ne sommes certainement pas abandonnés pendant ce processus transformationnel qui va changer la Terre pour toujours.
Voici une partie de l’inspiration que l’Archange Gabriel a promis :

mardi 26 avril 2016

« Énergie terrestre: une connexion vitale » selon Clinton Ober...





Lorsque l’on dort dehors, hypnotisé par une panoplie d’étoiles, on ne se doute pas qu’une lente migration d’électrons s’effectue du sol vers notre corps pour notre bien.
Les Chinois connaissaient les bienfaits que la Terre apporte à notre corps et ils appelaient cette énergie «le qi de la Terre». Pour Matteo Tavera, un agronome français, tous les êtres vivants sont semblables à des antennes, reliées électriquement à la Terre et au ciel. Il déplorait notre style de vie moderne et nous avertissait dans son ouvrage La Mission Sacrée que « les contacts électriques sont [maintenant] ralentis ou complètement absents ».

A la découverte de l’énergie-Terre
Pour parvenir à son niveau actuel de compréhension de l’Energie-Terrestre, Clinton Ober a pris en compte ses intuitions, la médecine traditionnelle et les observations de la science moderne. Né en 1944 et élevé dans une ferme du Montana, il est devenu à l’adolescence responsable de la ferme et de ses cinq frères et sœurs suite à la mort de leur père.
Un parent âgé lui a expliqué qu’une éducation supérieure n’était pas indispensable et que les connaissances pouvaient être acquises par la lecture et par la consultation des experts. Après la ferme, Ober s’est engagé avec succès dans le business de l’installation de câbles TV.
En 1993, après avoir survécu à une maladie très grave, Ober a pris conscience à quel point il était devenu esclave de ses possessions. Il a alors tout donné ou vendu et s’est embarqué dans un voyage autour des États-Unis en quête du sens de sa vie.

« Tout est à vivre dans l’instant, à cocréer sous la guidance consciente et constante de la Source Une, de l’Amour infini… »





Ce matin, je goûte les délices de l’enfant intérieur libéré du poids du passé ! 
C’est jubilatoire et je le vis comme une renaissance dont l’âme, l’amour et la lumière de la source en sont les accoucheurs ! 
Je me laisse guider par l’élan de l’instant en portant mon attention sur le ressenti, les pensées émotions qui surgissent afin d’être libérées. 
Et je n’en reviens pas de l’efficacité du processus d’accueil/offrande de ces énergies cristallisées depuis l’enfance. 

Ce qui est difficile, c’est de maintenir la foi au processus le temps que les pensées émotions douloureuses s’expriment. Mais si on a cette foi, cette patience envers l’enfant qu’on a été, déjà, la paix demeure et la joie ne tarde pas à revenir. 
Il faut parfois plusieurs heures pour qu’elle revienne mais quand on est réceptif aux signes, aux synchronicités, on saura qu’en chemin on est accompagné, soutenu et inconditionnellement aimé !Parce qu'il est vrai que lorsqu'on passe par ses moments, la voix de l'âme est inaudible.

lundi 25 avril 2016

« Offrir à l’amour en soi, les peurs, les attachements, les manques et frustrations »





Aujourd’hui, j’ai envie de partager avec vous comment je vis les montées émotionnelles et ce que j’en fais. Ces montées reliées aux traumas du collectif féminin, de l’inconscient collectif que nous portons toutes.
Quand l’amour frappe à la porte de notre cœur, c’est une joie intense mais en même temps, ce sont tous les programmes liés à la relation homme/femme enfin je devrais dire du conflit homme/femme, depuis des siècles qui émergent aussi. 

Nous portons cela en nous comme des mécanismes réflexes et toutes les stratégies de fuite, d’agression, d’évitement, de refoulement, ont été élaborées à partir de ce conflit, de cette division entre le masculin et le féminin. 
Ce qui a la base n’est qu’une manifestation dans la chair, de ces deux forces, principes complémentaires indissociables de l'Un puisque émanation de la source, a été vécu comme une séparation douloureuse amenant guerre, lutte, jalousie, possessivité, attachement enfermement, appropriation, domination, contrôle, jeux de pouvoir…

En commençant par prendre conscience que ces énergies complémentaires sont en chacun, homme comme femme, et qu’elles s’appellent, s’attirent mutuellement afin de fusionner, de créer l’être nouveau, complet, conscient et rayonnant la vibration d’amour de la source, la vie va nous donner l’occasion de réaliser cette pacification interne.

« Rien n’est solide "tout est énergie" » Claire C.





Des physiciens lauréats du prix Nobel ont prouvé sans le moindre doute que le monde physique est une vaste mer d’énergie qui projette abondamment en partance et à destination en millisecondes, encore et encore.
Rien n’est solide.
Tel est le monde de la physique quantique.

Ils ont prouvé que les pensées regroupent solidement le champ d’énergie qui est en constante évolution dans les objets que nous voyons.
Alors pourquoi voyons-nous une personne au lieu d’un clignotement d’énergie ?
Pensez à une bobine de film.
Un film regroupe environ 24 images par seconde. Chaque image est séparée par un espace. Cependant, en raison de la vitesse à laquelle une image remplace une autre, nos yeux croient voir une image continue et en mouvement.
Pensez à la télévision
Un tube de télévision est simplement un tube avec des tas d’électrons qui frappent l’écran d’une certaine manière, créant l’illusion de la forme et du mouvement.
C’est ce que sont les objets de toute façon. 
Vous avez 5 sens physiques (vue, ouïe, toucher, odorat et goût).

dimanche 24 avril 2016

« A la découverte de l’Onde de Vie, de la vibration expansive et ondulatoire »





(23 avril)
Il en faut du courage et de la foi pour oser regarder en soi mais quand on le fait en ayant conscience du caractère précieux de ce qui s’y trouve au-delà des blessures, des peurs, de ces énergies bloquées, refoulées, on découvre qui nous sommes au-delà de la forme

Cette vibration d’amour, cette puissance de vie capable de faire sortir une fleur du bitume, c’est notre nature véritable et on la découvre en apprenant à ressentir ce qui se vit en soi, en se laissant dépouiller de ce qui est superficiel, en s’abandonnant en la détente du corps et du mental. La résistance à ce qui est, détourne l’énergie de vie, la transforme en douleur en excitation que le mental voudra satisfaire, en question à laquelle il cherchera à répondre, en sensation d’isolement, de solitude, de division et de lutte.

Nous sommes la Vie manifestée et traversant ce corps de chair, l’énergie vivante et éternelle de la source qui se déploie dans le lâcher prise, l’offrande à la source de toutes les pensées émotions qui nourrissent les croyances à propos du personnage, des aspects internes rejetés faute de compréhension. 
Ces énergies refoulées et contenues nous donnent l’impression que quelque chose en nous est inapproprié et c’est bien naturel puisque nous luttons contre elles. 
Nous avons tellement peur de la peur qu’on en fait un monstre en la nourrissant de pensées, de scénarii dramatiques, encore et encore. 
Cette faculté d’imagination, nous l’utilisons de façon distorsionnée, duelle et c’est en cela que bien plus souvent elle nous dessert.

samedi 23 avril 2016

« Le nouveau féminin » Philippe-David





Dans cet article, Philippe-David, chamane et médium, nous transmet une de ses récentes canalisations qui fait écho à son travail sur le Féminin Sacré
Message de Sananda à l’attention des Femmes.

"Chères Amies du cœur, chères sœurs si précieuses…

Ce message pour vous dire aujourd’hui à quel point il est nécessaire que toutes celles d’entre vous qui ont été à un moment donné entachées, diminuées… brusquées, malmenées… ou abusées par la gente masculine… se purifient de ces énergies nocives.

Et qu’elles retrouvent dans l’éclat de la Lumière leur beauté originelle! Afin que leur Féminin Sacré et l’Énergie qui la compose se réactivent amplement à leur service, et au service du Bien en ce monde.

L’heure du pardon est arrivé, l’heure de se retrouver est arrivée, car Moi Christ, pose sur vous ce regard bienveillant, sans jugement, et totalement respectueux de vos désirs et de vos énergies.  
Il ne me viendrait jamais à l’idée d’enfreindre vos désirs propres, ou de pénétrer votre champs aurique et encore moins physique, sans que pour cela vous désirez m’y accueillir.

« L’humanité vient de franchir une nouvelle étape » les guides de l’unité via Daniel Desjardins





Très chers humains,
C'est avec grande joie que nous vous écrivons aujourd'hui. 
C'est une grande fête aujourd'hui avec les êtres non incarnés qui fêtent votre renouveau. Vous avez franchi une barrière de conscience nouvelle et nous sommes très heureux de pouvoir célébrer ceci avec vous! 
Vous avez déjà gravi plusieurs marches de conscience dans les années qui viennent de passer, mais vous venez d'en gravir une vraiment considérable. 

Vous avez accepté que vous êtes des êtres divins. 
Vous ne verrez pas cela aux nouvelles télévisées ou dans vos journaux. Mais plusieurs d'entre vous ont déjà ressenti dans leur cœur le changement qui s'est opéré depuis le début de l'année. 
Vous ne saviez peut-être pas comment l'exprimer ni même de quelle façon vous saviez qu'il y avait eu un changement, mais vous ressentiez quelque chose. 
Pour certains, c'est un inconfort grandissant, pour d'autres c'est une grande libération. 
La différence entre les deux est dans l'acceptation et le lâcher-prise quant à la façon dont cela va se matérialiser. 

vendredi 22 avril 2016

« Guérir les blessures du cœur en embrassant l’ado intérieure » & messages de Nicky Hamid






Quand le cœur s’ouvre dans une rencontre guidée d’en haut, tout s’éveille en soi, les sensations d’expansion de cœur, des vagues d’amour, l’énergie de Vie, le désir qui s’éveille mais aussi les vieux conditionnements, stratégies et blessures. 

Ça créé de la confusion à l’intérieur et à moins d’être ancré, centré et connecté, pleinement présent à soi, on sera submergé par ce feu puissant de la passion. 
Elle peut être dévastatrice mais si on peut prendre un peu de recul et repérer les stratégies que les blessures ont suscité, et surtout si l’amour nait dans le cœur, au niveau de l’âme, ça peut-être un chemin magnifique de libération, de communion, d’ouverture de cœur et de conscience. 
Il faut pour cela se connaitre intimement, savoir ressentir l’amour en soi, être sûr de la connexion à l’âme et savoir ce que l’on veut vivre.

Il est clair que tout est téléguidé d’en haut mais très souvent on passe à côté du message, du sens de cette rencontre et on se laisse emporter par le désir, on se précipite dans un corps à corps qui installe une interdépendance. 
Si nous agissons sans conscience, la leçon sera douloureuse mais si nous avons repéré les stratégies et jeux de rôles utilisés dans nos histoires d’amour précédentes, on pourra voir lorsqu’on est en mode automatique.

« Bénédictions de Pleine Lune » Selacia





Créer et Recevoir des Bénédictions pendant la Pleine Lune du 21/4
Les Pleines Lunes peuvent être des moments puissants d‘évolution personnelle, de compréhensions et de célébrations. 
Dans des moments comme celui de la Pleine Lune en Scorpion le 21-22 Avril, vous remarquerez peut être que les énergies sont plus intenses et amplifiées. Des émotions sans doute retenues, ont tendance à remonter à la surface. Vous pourriez être super joyeux et dans le feu de la colère, en une seule journée.

Éclairage de la Pleine Lune
Les choses sont mises en lumière pendant cette période, ce qui fait prendre conscience des détails. Les compréhensions peuvent être profondes – que ce soit dans les rêves, lors d’une méditation, d’un simple questionnement intérieur ou d‘une observation. 
Des solutions venant apparemment de nulle part peuvent être trouvées afin de vous aider à faire des changements de vie ou à guérir des situations difficiles.
Beaucoup de personnes ressentent l’expansion de l‘énergie plusieurs jours à l’avance et dans les jours qui suivent. Bien qu’il soit courant de se sentir en surcharge lorsque les choses deviennent intenses, ne négligez pas les bénédictions de ce cycle mensuel. 

Et particulièrement en ce moment, avec tout ce qui se passe, il pourrait être très utile de se focaliser sur les bénédictions potentielles que vous pouvez créer et recevoir pendant cette Pleine Lune.

jeudi 21 avril 2016

« Embrasser tout ce que nous sommes et initier la réunification intérieure » & vidéo Magali Magdara





Ce matin je suis tombée du lit à 4h30 et malgré la pluie et le ciel gris, mon soleil intérieur resplendit ! J’ai toujours cru en l’amour et en sa puissance infinie mais les blessures et stratégies qui visent à les éloigner, à les nier, m’ont coupé de mon cœur. Comme je suis une femme et donc connectée à mon intuition, malgré ces murs épais placés autour du cœur, la foi en l’amour n’a pas été affectée.

Depuis quelques temps, après avoir abandonné la notion de jugement bien/mal, l’habitude réflexe à tout ranger dans des cases, à classer et étiqueter les pensées, émotions et les choses extérieures, au profit de ma foi en l’amour inconditionnel, ma vision a changé et s’est élargie.

J’ai intégré l’idée que tout ce que je suis est sacré, divin, parfait, et que ce qui me traverse à juste besoin d’être harmonisé en l’amour lumière, conscientisé, observé avec neutralité et sans jugement, pour délivrer son message et restaurer l’ordre à l’intérieur.

L’ego est un allié, une expression de l’énergie masculine de la source qui a juste besoin d’être aimé, reconnu, amené au cœur, inondé d’amour et de conscience pour se mettre au diapason de l'âme, au service de l’être, de la réalisation et de l’accomplissement.

mercredi 20 avril 2016

« Les relations HommeFemme » Jean Philippe Ruette, Kara Schallock & I





C’est un vaste sujet qui trouve quelques réponses dans les écrits de Jean-Philippe Ruette, entre autres, et comme c’est un point de vue masculin, c’est intéressant à lire quand on est une femme. 
Et d’ailleurs je rejoins sa pensée à bien des niveaux puisqu’il est clair que nous sommes tous constitués tout autant d’énergie masculine que féminine. En tant que femme seule, j'ai développé l'énergie masculine d'une façon extrême et je me rends compte que j'ai souvent eu un comportement dominant. Pour cette raison le premier post m'a particulièrement touchée parce qu'on parle de la façon dont l'homme agit avec violence pour assouvir son plaisir mais on oublie que la femme le presse aussi de combler ses besoins. Le besoin d'être aimé qui lorsqu'on ignore que l'amour est en soi, se transforme en besoin d'être validée, constamment rassurée dans les sentiments que l'autre a pour soi. Elle aura besoin de preuves, sera dans l'attente d'un "je t'aime" et ne sera jamais comblée parce que l'amour est à l'intérieur...
Je ne lisais plus ce qu’il publie mais comme ce thème revient avec intensité par les circonstances de la vie, la guidance de l’élan spontané m’a ramenée vers sa page Facebook. 
C’est un témoignage authentique comme j’aime en lire. Et ce qui résonne aussi, c’est le fait que l’authenticité envers soi-même soit indispensable pour aller vers l’autre dans l’amour et le respect de soi et de l’autre. La tombée des masques, la mise à nue est donc un passage obligatoire et il décrit cela en quelques posts que voici : 

« Doucement avec le cœur de l'homme »
Vous l'avez sûrement remarqué vous aussi, la plupart des humains sont cuirassés, revêtus de leur personnalité (plus ou moins rigide) qui bien sûr les protège, mais aussi les emprisonne. 
Ce qui fait qu'aujourd'hui, il semble assez difficile de vraiment entrer en relation et de communier avec ces parties authentiques que nous cachons en nous. 
Avec pour résultat que la plupart des gens ne peuvent pas vraiment donner ce qu'ils ont à donner et être reçus pleinement par leur partenaire...

« Laisser l’énergie de Vie consumer l’énergie des conditionnements »





Ce que je vis en ce moment et d’ailleurs je ne suis pas la seule puisque tout le monde est affecté par les puissantes vagues d’amour et de lumière qui inondent la planète et restaurent l'ordre, l'équilibre et l'harmonie intérieure. 

Je précise de suite ce que j’entends par ce terme « amour lumière » que j’ai longtemps idéalisé, auréolé de concepts, croyances et illusions liés aux conditionnements ancestraux. Je vois maintenant la Source de vie, masculine et féminine ou l’amour lumière, comme la conscience c'est-à-dire la capacité à voir ce qui est avec les yeux de l’amour, tout simplement sans jugement. 
A voir avec les yeux de l’innocence, non pas de façon naïve mais en ayant conscience des croyances, des conditionnements et des blessures puis à redécouvrir ce qui est, ce que nous sommes, au-delà de ces voiles. 
Ce qui implique aussi de ne plus étiqueter mais de se fier au ressenti, puis en confiant à la puissance d’amour/conscience, de notre cœur sacré, toutes les pensées émotions des croyances et conditionnements, afin que la source de vie puisse nettoyer nos corps subtils, équilibrer les énergies et aligner tout notre être à la volonté de l’amour "divin".

« Expansion de Conscience » Kara Schallock





Lorsque nous pensons être bloqués, c’est simplement une illusion de la 3D et de l’ancien patriarcat. Il n’y a pas de blocage. 
Lorsque nous décidons que notre non-mouvement est dû à un blocage ou lorsque nous percevons que les choses ne sont pas telles que l’ego séparé voudrait qu’elles soient, nous stoppons notre évolution. 

La plupart du temps lorsqu’une personne est dans une période de Calme, c’est qu’elle est en train d’intégrer de Nouvelles énergies. 
L‘ancienne matrice du patriarcat vous a pris dans ses filets lorsque vous l’avez l’impression que vous devez agir à chaque instant et que si vous n’êtes pas productif / si vous ne faites rien / si vous ne bougez pas, c’est que vous devez être bloqué et que vous devez vous forcez à aller de l’avant.

Dans le Nouveau, nous honorons les périodes de calme en acceptant Ce Qui Est plutôt que de décider que quelque chose ne va pas ou que nous n‘en faisons pas assez ou que nous ne sommes pas assez. 
C’est l’ancien conditionnement qui nous dit que si nous n’agissons pas, c’est que quelque chose ne va pas chez nous. 
Lorsque notre Féminin / Masculin Divins sont équilibrés, nous sommes certains que toute action est inspirée et guidée et qu’il y a un Ordre Divin et l’Acceptation de ce qui est.

mardi 19 avril 2016

« Prendre le temps de contempler, de ressentir ce qui se vit en soi »



 


En ce moment je réfléchis beaucoup à propos des relations homme/femme et les synchronicités mais surtout les rencontres m’enseignent et me guident en ce sens. L’âme est toujours aux commandes et le cœur coordonne l’ensemble.

La base des guerres et conflits, les jeux de rôles, de pouvoir, de séduction, la dominance, les manipulations commencent dans l’intimité des foyers.
Et avant tout, ça se passe à l’intérieur puisque nous sommes tous faits de la même manière ; il y a en nous, un homme, une femme et un enfant, des personnages multiples qui expriment nos blessures, et derrière eux, nos besoins essentiels. 

Nous sommes autant énergie féminine qu’énergie masculine et l’union des deux, ce qu’ils créent à chaque instant, pensées, émotions, intentions, gestes...
Nous somme une famille complète intérieurement au niveau spirituel aussi ; le Père, l’esprit saint (la Mère) et le fils (la personnalité humaine), La conscience/esprit, l’âme et le corps ; la triple flamme volonté/amour/sagesse…en ce sens nous sommes donc complets et potentiellement souverain, autonomes.  

C’est plus complexe et grandiose que cela mais le plus important à conscientiser à mon sens, c’est de savoir que nous avons tout en nous pour vivre libre et heureux ; donc pour pouvoir aimer et être aimé, librement et en conscience et ainsi s’épanouir dans l’échange, le partage, expanser le rayonnement d’amour inconditionnel et de conscience éclairée.

lundi 18 avril 2016

« L’Océan d’Amour que Nous Sommes »





Plus que de la gratitude, ce matin, je flotte dans un océan d’amour, de paix, d’extase, tellement cette période de l’humanité est extraordinaire. Tout ce que je pressens depuis l’enfance est en train de se réaliser et ça touche toutes les sphères de l’être !

Ces derniers jours ont été très intenses émotionnellement, je passais du rire aux larmes en quelques secondes et bien évidemment, la foi, la certitude que c’était un ajustement de fréquence, de vibration, tout à fait naturel, m’a aidé à laisser faire cette harmonisation.

Nous n’imaginons pas à quel point nous sommes puissants mais cette puissance n’a rien à voir avec le pouvoir dominateur, c’est la puissance, le pouvoir de l’amour divin, l’amour inconditionnel qui nous anime et que nous sommes éternellement. 
C'est une puissance de tendresse, de douceur, une force sereine mais indestructible.

Cela demande du courage de sonder ses profondeurs mais lorsqu’on le fait déjà on y est préparé puis, si on fait confiance, si on offre à la Source les pensées émotions issues et générées par les programmes ancestraux et instinctifs de prédation, de domination, c’est l’être divin que nous sommes qui s’éveille et se déploie.

dimanche 17 avril 2016

« Assister à la transformation intérieure »





Je suis dans un état qui s’approche de l’extase parfois tellement les choses avancent à grands pas. Difficile de suivre et quelque part c’est très bien parce que ça me place dans un contexte idéal puisque ça demande de l’attention, de la présence, de la spontanéité et de l’authenticité. Les ingrédients qui permettent de suivre l’élan du moment, d’écouter son intuition, en conscience et d’agir selon sa propre guidance et personnalité. 

Le clash avec ma mère m’a rendue ma liberté d’être et de faire. Ça peut sembler bizarre de dire ça surtout à plus de cinquante ans mais c’est un fait, jusqu’à maintenant, je n’arrivais pas à sortir de la relation mère/fille simplement parce que je n’étais pas suffisamment consciente de jouer le jeu de la victime. 

Certainement que d’autres y arrivent mieux quand elles deviennent mère à leur tour mais ça n’est pas non plus un gage de réussite. L’enfance traumatique a amplifié les jeux de rôles à un tel point que je ne pouvais pas suivre le modèle parental. 
Mais quand on est impliqué émotionnellement il est difficile de faire la part des choses. Malgré tout, mon sens de la justice ou peut-être que je devrais plutôt dire mon horreur pour l’injustice m’a poussé à réagir. 
Et comme j’ai pu offrir à la source les pensées émotions réactionnaires, petit à petit, je suis sortie de la vision de la victime qui accuse même si c’était nécessaire de l’exprimer.

« Les fruits de votre création » Les guides de l’unité via Daniel Desjardins





Très chers humains,
Aujourd'hui nous voulons vous parler des fruits de votre conscience. 
Comme vous le savez, les arbres et arbustes à fruits donnent certains fruits, vous donnez aussi des fruits. Et comme vous êtes uniques, vous donnez ainsi chacun des fruits uniques. 

Est-ce que tous les humains aiment tous les fruits ? Non. 
Est-ce que les humains ont des préférences pour certains fruits ? Oui bien sûr ! 
Il en est de même pour vos préférences pour les fruits des autres humains. 
Vous allez naturellement être attirés par les fruits de certains humains dans certains stades de votre vie, et possiblement vous changerez de goûts dans d'autres stades de votre vie. Vos goûts évoluent.

Pour ceux et celles qui offrent des services et des produits (ou autre, sachez que la même logique s'applique à tout ce que vous faites), ne perdez pas votre temps à essayer de faire des produits et services qui vont plaire à tout le monde, ce n'est pas possible, chaque humain à ses préférences ! Tout comme vous.

samedi 16 avril 2016

« La vie est une apprentie-sage permanente »






Il n’y a décidément pas de hasard ! La vie nous donne tous les moyens de trouver notre propre pouvoir et même si parfois ça fait mal parce que c’est au travers de nos blessures que notre potentiel peut se déployer, ce passage est nécessaire. Plus on sait comment fonctionne le système de défense interne, plus on peut prendre du recul et plus se sera "facile", réalisable. 
Ça demande la foi, c'est-à-dire la confiance en soi, en cet aspect infiniment sage qui constitue notre essence et la vie qui nous anime, nous traverse tant bien que mal. 
Si je fais une distinction entre ces deux aspects de la source, c’est parce que je le ressens de cette façon, il y a l’essence, la substance dans laquelle nous baignons tous et son mouvement. Chacun l'exprime à sa façon et c'est cela qui nous différencie, nous individualise sans pour autant nous diviser.
Puis l’énergie de la terre, l’énergie de la vie, l’énergie sexuelle, l’énergie du désir et de la création, c'est le feu qui rencontre l’amour lumière intérieur, la conscience source, et ensembles, ils créent la forme, la manifestation, la réalisation.

L’énergie de vie est souvent bloquée par les blessures, les traumas, les histoires d’amour conditionnés, douloureuses, les choix effectués souvent par résignation, la division, le maintient de la séparation entre nos aspects internes.  

vendredi 15 avril 2016

« Culpabilité et attachement » les EDL* via Monique Mathieu & vidéo d'Isabelle Padovani






"Les êtres humains, depuis leur plus tendre enfance, fonctionnent avec la culpabilité, parce qu'elle leur est inculquée par leurs parents ou grands-parents qui leur disent en permanence : « Ne fais pas ça, ne parle pas comme ça, n'agis pas comme cela ». 
Ils sont ainsi enfermés dans une énergie de culpabilité.

Celle-ci peut être générée par des peurs, mais elle est pratiquement toujours générée par une souffrance. Au lieu de vous départir de cette souffrance, vous nourrissez la culpabilité.

Imaginez tout simplement que la culpabilité est une vibration et non ce que vous pourriez appeler "défaut" dans votre langage.
La culpabilité est présente chez pratiquement tous les êtres humains, sauf chez ceux qui ont compris et qui ont suffisamment lâché prise par rapport à leurs comportements, à leurs émotions et à leurs ressentis. 

Dans votre société, il est fait en sorte que vous puissiez nourrir cette culpabilité en permanence, que ce soit au niveau affectif, dans le monde du travail ou dans le monde relationnel.
Il est très facile de culpabiliser un humain, et encore plus facile de se culpabiliser soi-même.

« Les croyances » le groupe Miriadan via Magali largement commenté





Les croyances forment la cohérence de votre horizon de vie. 
Vous modelez à chaque instant votre environnement selon la façon dont vous projetez autour de vous, à partir de vos certitudes, doutes et limites.
 
Il n'existe pas la Vérité au sens où vous l'entendez, car celle-ci se trouve dans l'intégralité de la Création, au niveau de l'Un. Cependant, nous sommes tous créateurs de vérités puisque nous les matérialisons en nous et autour de nous. 
Chacun de nous vit selon ses propres principes de fonctionnement. Et aussi ses illusions puisque nous faisons partie d'un univers qui possède des trésors, et aussi des limitations dans la compréhension du Jeu de l'Un.
 
Peut-on penser que la Vie elle-même génère des croyances ? 
Oui, cela est compréhensible. Si nous nous ouvrions à la Vérité de l'Un, sans plus de limites ou de partialité, nous ne pourrions répondre à son souhait d'explorer ses profondeurs.

jeudi 14 avril 2016

« Ça n’est que dans la spontanéité et l’accueil de ce qui se manifeste en soi, l’abandon des résistances, que l’amour peut agir ».





Ces dernières 24 heures ont été éprouvantes mais comme je sais que tout est fait pour me permettre de lâcher les jeux de rôles, guérir les blessures d’enfance et devenir plus libre et autonome, j’ai lâché prise et laissé les pensées émotions de la victime intérieure me traverser. J’ai amené en la paix du cœur ce bagage énergétique qui nourrissait la souffrance, les rôles et toujours en suivant l’élan de l’instant, je me suis laissé guidée et dépouillée du superflu. 
J’ai écris comme chaque jour ce que je ressentais et vivais mais j’ai préféré aller au jardin pour que tout en moi s’harmonise naturellement au contact de la nature. Je copie-colle une partie de mes ressentis d’hier :
(Mercredi 13 avril)
Comme toutes les nuits, je me suis levée vers deux heures pour aller aux toilettes avec le souvenir très net d’avoir été enseignée durant mon sommeil. J’ai la sensation qu’il s’agissait plus d’une forme de mise au point entre les différents aspects de la psyché, comme un dialogue interne entre l’âme et la conscience.

Lorsque je lis des messages canalisés, ou des infos concernant le développement personnel, je retiens ce qui fait écho en moi et je me dis qu’à un certain niveau de la conscience, elle n’est plus isolée, comme si elle était une individualité faisant partie d’un collectif.

mardi 12 avril 2016

« Laisser la vie nous guider vers plus de paix, de clarté, de lucidité, de capacité d’aimer »





Lundi 11 04 
Ce matin, je baigne dans une paix intérieure profonde. Je déguste le fait d’avoir relâché des énergies liées au passé, des énergies qui étaient enfermées dans mon corps, mon inconscient, depuis l'enfance, qui conditionnaient ma vision de moi-même, du monde et mon comportement général. 

Il y a la paix relative à une forme de compréhension mentale, aux choix qu’on peut faire en conséquence et il y a la paix qui vient de l’alchimie émotionnelle, de cette ouverture de cœur, du lâcher prise, de la reconnaissance et de l’acceptation de ses propres énergies "négatives" générées pas les croyances adoptées dans l’enfance. 

Trop souvent, on pense être victime des autres et on les accuse d’être injustes à notre égard alors qu’elles ne font que répondre à notre vibration intérieure. Il est clair qu’un enfant n’est pas responsable de ce qu’il vit et s’il est victime, dire qu’il a attiré cela par sa vibration serait injuste et cruel.

Au niveau humain, il est effectivement l’objet du comportement extérieur, victime de son entourage. Cependant, au niveau de l’âme, la probabilité que les choses se passent de façon dramatique a été envisagée et c’est même ce qui a déterminé le choix des parents, du contexte familial, environnemental, sociétal.

lundi 11 avril 2016

« La comparaison » le groupe Miriadan via Magali





En vous se trouve un temple, celui de votre êtreté. 
Il est pareil à mille soleils par son rayonnement et son influence. 
Vous tournez autour de lui par votre révolution et connaissez des périodes d'éloignement puis de rapprochement.
 
L'évolution est un chemin où bien des détours sont possibles. 
Chaque méandre, chaque raccourci ou pente abrupte vous offrent un accès à des trésors intimes. 
Il n'y a cependant jamais de retour en arrière car seul l'Instant Présent existe. 
Vous êtes en création continue, par vos émotions, pensées, intentions et souhaits. 
Vous êtes en vibration constante. Votre note, couleur, géométrie et substance se modifient à l'infini. Aussi n'y a-t-il ni début, ni fin.
 
Vous placez le début de la Création avec l'expulsion des âmes et des Sois hors de la matrice Primordiale. Il ne s'agit là que d'une étape qui suit une autre étape. 
Car la Source est elle-même le résultat de l'ensemble des manifestations exprimées par elle. L'Alpha est l’Oméga, et l’Oméga est l'Alpha. Qu'est-ce que l'Alpha sans l’Oméga ? Rien. Une idée sans matérialisation reste stérile, un acte manqué selon votre point de vue.

dimanche 10 avril 2016

« Souviens toi : quelque chose de plus grand que toi est à l’œuvre » & « Mune, le gardien de la lune »





Bientôt quatre ans que je parle de l’enfant intérieur, de la nécessité de le laisser exprimer tout ce qu’il porte, les blessures, les croyances et les pensés émotions douloureuses. 
J’en parle mais surtout, je le vis et c’est pour cette raison que je ne peux m’empêcher de partager cette expérience magnifique qui demande tout de même courage, patience et foi. 

Du courage parce qu’on a peur de soi-même, de la puissance, l'intensité de ses propres émotions, des pensées sombres qui peuvent nous traverser, on craint d’être englouti alors on retient, on bloque, on fait diversion, on fait tout pour ne pas regarder à l’intérieur, dans les profondeurs de l’être. 

Pourtant, c’est là que se trouvent nos plus grands trésors ! 
Une immense patience est nécessaire parce que les vieux réflexes sont tenaces et dans ce processus de libération, de renaissance même, il faut aborder les choses avec la plus grand compassion pour soi-même, agir exactement à l’inverse des stratégies de l’ego. 
Ces stratégies que sont la fuite, qu’elle soit dans les drogues, les anti-dépresseurs, toute forme d’excès mais aussi l’attachement à une doctrine, un « maitre », un mouvement politique, religieux, la dépendance amoureuse, sexuelle, alimentaire, l’agression contre soi-même ou les autres, la poursuite d’un idéal illusoire, d’un modèle de perfection inabordable...  
Ces stratégies contiennent pourtant en substance, les clefs, les réponses, les caractéristiques de notre âme, ses ‘besoins’/envies, ses dons et talents.

samedi 9 avril 2016

« Les blessures sont des clefs de sagesse qui ouvrent le coeur, la conscience et mènent à la réalisation de Soi »





En ce moment et même si ça fait déjà quelques temps que je remets en question la plupart de mes croyances, je suis dans une phase d’observation en étant le plus neutre possible. C’est aussi en vivant tout le processus tout en sachant que ce qui réagit en moi est l’expression d’une blessure d’enfance que je peux faire la part des choses et guérir ces blessures. 

Je suis face à celles de rejet et d’injustice qui a été éveillée par une invitation envoyée à des membres de ma famille élargie sur facebook auxquels ils n’ont pas répondu.
La première réaction, c’est toujours celle de l’enfant en soi, cet aspect que d’autres appellent ego ou moi inférieur. 

En fait, selon ma vision et mon expérience, l’enfant c’est celui qui représente le côté émotionnel, à vif, spontané, celui qui exprime les pensées émotions relatives aux blessures et l’ego c’est l’aspect stratégique de l’individu, sa façon un peu plus mature de réagir.  L’aspect qui tente de protéger l’enfant par des stratégies qui ne sont pas efficaces puisqu’elles ne permettent pas de guérir les blessures mais qui apportent tout de même un soulagement temporaire qui permet de pouvoir fonctionner malgré le mal-être intérieur. 

La foi à mon sens, c’est prendre conscience qu’une intelligence supérieure à la fois masculine et féminine, est ce que nous sommes en vérité ou originellement.  
Lorsqu’on reconnait cela en soi, on va pouvoir rétablir l’ordre à l’intérieur, remettre chaque aspect à sa juste place en détectant et en lâchant les stratégies de l’ego.

vendredi 8 avril 2016

« Trouver la paix, la liberté d’être et s’épanouir en changeant sa façon d’aborder les pensées et les émotions » & vidéo Darpan






On a longtemps cru que pour que nous puissions vivre libre et heureux, il nous fallait lutter contre la nature, contre la société, contre ceux qui ne pensent pas comme nous, qui ne sont pas comme nous et ne vivent pas comme nous.
Alors, depuis des siècles, chacun tente d’imposer son point de vue, ses valeurs, son mode de vie à sa famille, ses enfants, ses voisins, à ceux qu’il juge inadaptés, sauvages, trop ceci ou pas assez cela.  
Et plus on lutte, plus on cherche à convaincre les autres qu’on a raison et plus on souffre de sentiment d’impuissance, d’incompréhension, de manque d’amour, de reconnaissance, de sens et d’orientation.

Pourtant il suffit de changer son regard sur soi-même, d’aborder les pensées émotions comme des énergies neutres et de se placer au centre de soi, dans la paix, le non jugement, la non dualité, pour constater que tout est parfait. 
Pour savoir que nous avons la capacité de vivre selon nos propres valeurs et aspirations, simplement en décidant de nous regarder avec honnêteté, bienveillance et confiance en la vie. 
Puis de faire confiance à l’organe majeur, juste au centre de notre être, notre cœur, dont la fonction première est celle d’harmoniser les systèmes qui régissent notre être tout entier. 
Il régule les différentes fonctions du corps humain, la psyché, les énergies, les organes, les cellules, de façon harmonieuse.

jeudi 7 avril 2016

« Vibrations ou fréquences vibratoires » Michel Gautier






La vibration est la vitesse  de rotation d’un électron qui se déplace autour de l’atome. Fréquence, vibration ou fréquence vibratoire sont ici synonymes. 

La vibration se régit sur de nombreuses lois qui sont : la résonance, l’attraction, la répulsion, la discordance, la compassion, l’harmonie et beaucoup d’autres.

La vie est une vibration dans toute une gamme de fréquences. 
Plus la vibration est rapide, plus la proximité de l’esprit est grande, et plus nous comprenons d’où nous venons. 

Un stylo par exemple que je tiens dans ma main semble être solide et pourtant si nous l’observons avec un microscope puissant, il démontre qu’il s’agit d’un champ de particules tournant en mouvement, en rotation avec divers espaces de vides entre elles. 
La formation vibrationnelle de mon stylo est de l’énergie suffisamment lente pour que l’objet  apparaisse en entier. Car nos yeux ne peuvent percevoir  les choses vibrant à une certaine fréquence. 
Nous savons aussi que le son voyage plus vite que la matière. Et apprendre à ralentir pour comprendre le potentiel inhérent à la lenteur de la matière, tout en accélérant les électrons de notre vibration à une vitesse de rotation de plus en plus élevée,  c'est ce qui créé la    Lumière et les énergies vibratoires de la pensée s’alignant avec l’énergie de la source.