dimanche 31 janvier 2016

« Une autre façon de considérer les faits sans les occulter »






Ce matin, j’ai mal au bide. Ça n’est pas trop douloureux mais assez gênant pour attirer mon attention. Au fond, je sais intuitivement que c’est une guérison/libération, un ajustement, quelque chose qui se situe dans les profondeurs de l’être et je suis confiante. 

Ce genre de symptômes est passager et m’invite toujours à me centrer, à prendre soin de mon corps physique en étant à l’écoute pour répondre aux besoins du moment afin de faciliter ces ajustements. 
Déjà, le seul fait de ne pas angoisser ou chercher à faire disparaitre cette douleur facilite le processus. 
Accompagner la guérison, c’est la seule chose que je puisse faire, en étant dans l’acceptation. Inutile de chercher à savoir le sens de cela par l’intellect, les réponses viendront de façon évidente, claire, par des images symboles et savoir cela m’évite de me perdre dans les questions, les pourquoi qui sont souvent des formes de résistances et ajoutent la souffrance à la douleur. 
Faire confiance aux capacités de régénération des cellules, à l’intelligence du corps physique et à la source en soi me permet de rester en paix et en état de réceptivité.

Je me dis que ce doit être karmique puisque rien de physique ne semble avoir causé cette douleur ; pas d’excès, d’alcool ou autre produit acide ni de peur, de colère, de tristesse, apparentes. En plus, le transit intestinal est normal c’est déjà le signe qu’il n’y  pas de blocages, que ça se libère tout seul.

samedi 30 janvier 2016

« Dépasser le mur des résistances » les guides de l’unité via Daniel Desjardins






Très chers humains,
Aujourd'hui nous voulons vous parler des résistances. Les résistances se manifestent de plusieurs façons. Tout d'abord il y a la volonté d'aller dans un sens alors que votre divinité vous guide dans un autre. 
Vous êtes alors libre de faire vos propres choix, mais en allant contre votre Divinité, vous choisissiez toujours le chemin le plus ardu et au bout du compte, il ne vous rendra jamais heureux. Il est le chemin d'un autre possiblement, ou tout simplement le chemin que votre mental vous pousse à choisir pour toute sorte de raisons "rationnelles" mais ce n'est pas le chemin de votre Divinité. 
Ensuite, il y a les résistances mentales simples; par exemple lorsque vous désirez quelque chose, vous avez en vous ce désir, mais en vous il y a aussi souvent des comparaisons avec les autres possibilités ou même les conséquences que ce désir aura sur votre vie. Vous avez donc un désir, possiblement inspiré par votre divinité, et son opposé, souvent inconscient, qui vous bloque pour le recevoir.

Les résistances vous semblent bien réelles, mais elles sont toujours simplement dans votre esprit. Votre mental vous joue des tours et vous limite. Comme si vous érigiez des murs de prison autour de votre tête, et donc de vos yeux et vos autres sens pour vous limiter dans un monde limité virtuel. 
Le monde réel illimité existe toujours à l'extérieur de ces murs imaginaires!!!

« Oser se pardonner, se donner à l’amour » & vidéos de libération karmique





Même si je ne cherche pas à savoir quelque chose à propos du karma, je sens qu’en ce moment, de profondes guérisons s’effectuent. 
Cette notion a été présentée depuis une vision duelle, conflictuelle et divisée, de ce qui est, de la vie, de l’humain  qui se croyait coupé de la source, indigne de dieu, de sa présence. 

Maintenant, tout est différent, maintenant, nous pouvons savoir que nous sommes nés et mus par l’étincelle divine. Nous savons, depuis le cœur-conscience, que nous sommes tout autant divin qu’humain et cette incarnation est la synthèse de tout ce qui a été vécu, expérimenté. 
Il n’est pas nécessaire de plonger dans le "passé" puisque tout est présent en nous. 
Les schémas et programmes internes dessinés à partir de notre mémoire cellulaire, de ce que porte notre âme, sont mis en scène depuis notre naissance afin que nous nous tournions vers l’intérieur. 
C’est la récurrence de ces comportements, situations douloureuses, qui nous invite à faire ce retour aux sources, en notre cœur, afin de sentir la vibration subtile mais croissante en intensité, de l’amour lumière que nous sommes. 
Une occasion en Or de savoir qui nous sommes en vérité, de savoir par nous-même, de l’intérieur, sans aucun doute, que nous sommes d’essence divine, que nous sommes celui ou celle que nous attendions, que nous avons toujours cherché en vain au dehors.

vendredi 29 janvier 2016

« S’ouvrir et s’affirmer sans s’opposer »






En ce moment, je suis en phase d’observation, je regarde comment les choses se mettent en place et constate que le changement, la création, commencent toujours par un désir. 
Mais ça demande avant tout d’établir la paix en soi parce que sans cela, on sera toujours tiraillé entre notre peur et notre envie d’avancer. 
On n’arrivera pas à distinguer les différentes voix qui parlent en nous et on pourra s’embarquer dans des chemins de traverse. 
Remarque, si c’est le cas, c’est qu’il nous faut encore affirmer ce désir de vivre dans la paix, l’harmonie et l’unité intérieures afin de maintenir cette paix de façon constante. 

Tout commence en soi parce que nous sommes des aimants électromagnétiques et nous attirons ce que nous vibrons et comme nous sommes constitués et mus par des énergies de toutes sortes, comme nous sommes essentiellement amour lumière, il est nécessaire de laisser la source rétablir l’ordre divin en nous. 
Sans cela, nos créations seront à l’image du chaos intérieur afin que nous comprenions l’importance de réaliser cette paix infinie. 
Infinie parce que lorsqu’on décide de suivre ce désir de paix, elle s’installe progressivement et constamment. En même temps, on saisit que l’unité intérieure est nécessaire à l’harmonie, l’équilibre énergétique.

jeudi 28 janvier 2016

« La voix du cœur dit toujours "aime", aime et tu sauras »





Un nouveau cap est passé, celui de la confiance en soi étroitement et inextricablement reliée à l’acceptation de Tout ce que nous sommes, portons, exprimons.  
En la conscience que tout commence à l'intérieur et que l'extérieur est juste un miroir.

C’est le chemin qui mène directement à l’être multidimensionnel, conscient et qui permet de se défaire des conditionnements sans avoir à souffrir. 
A chaque fois que nous accueillons une pensée émotion, que nous l’offrons à la source, elle est absorbée dans l’amour lumière et se transforme. 
Il en est de même pour chacun des corps, des aspects de l'être, parce que l’unité intérieure, l’unité tout court, c’est notre nature véritable, l’essence de notre être.

En faisant cela, on amplifie la vibration de l’amour en soi, en même temps on apprend à reconnaitre ce qu’est l’amour, à re-connaitre, c’est un juste retour aux sources, à ce que nous n’avons jamais cessé d’être.

mercredi 27 janvier 2016

« On a tout à gagner à faire confiance à son coeur, son intuition » & « Vibraconférence : co-création de 13 vibra-capsules »






En ce moment, je suis invitée à me tourner vers les autres et bien évidemment c’est aussi l’occasion de lâcher des peurs, des croyances. 
Il est évident qu’on est complet et autonome mais la vie se nourrit d’échange, de partage, et l’être n’échappe pas à cette règle. 
Pourtant, on va souvent vers l’extérieur pour se valoriser, être reconnu, pour recevoir alors que c’est en donnant qu’on se place en mode réceptif et que tout vient naturellement en réponse à notre vibration. 
Même celui qui s’isole a besoin de rencontres et d’échanges, mais la vie, les circonstances et cette période spéciale où on reçoit en pleine figure le reflet de ce qu’on s’est caché si longtemps, peuvent freiner cet élan.

Quand on sait que la vie est un jeu de miroir et qu’on fait la paix en soi, on peut voir ce que l’autre nous reflète sans pour autant se sentir coupable, se dévaloriser et on peut choisir ce qu’on garde ou pas.

Dans la dualité, où les choses sont perçues dans leurs facettes polarisées, en venant au centre de soi, on pourra voir ce qui est, avec plus de clarté, d’acuité et on va constater que les retours sont autant positifs que négatifs, que parfois même ce qui nous semble positif au premier abord révèle son caractère négatif quand on examine en détail ou depuis le cœur. Ce constat amène à relativiser la notion de bien et de mal puis à chercher l’équilibre en toutes choses.

mardi 26 janvier 2016

« L'honnêteté » Magali





Il fut un temps pendant lequel nous pouvions nous mentir à nous-mêmes, travestir nos sentiments et nier nos ressentis. Ce fut le temps de la dualité. 
Cet état était nécessaire afin de mesurer nos avancées et nous protéger. 
Ainsi, nous avions la possibilité d'aller d'expérience en expérience avec un retour distendu, avec des conséquences éloignées dans le temps.
 
La loi de la grâce nous a ramené dans sa tendresse mais aussi nous a rappelés que nous étions responsables de notre vie, de ce karma nourri au fil des millénaires. 
Nous sommes aujourd'hui dans la loi de la Rectitude, c'est-à-dire de l'honnêteté : avec nous-mêmes et avec les autres.
 
Notre âme nous appelle à réintégrer notre intégrité, notre souveraineté. 
Pour cela, elle nous place dans les flux de la synchronicité afin que nous observions l'Amour qui sous-tend toute vie, toute présence. 

Chaque interaction avec  un être ou un élément nous apporte une information qui nous parle d'évolution, de changement vers le meilleur. 
Et lorsque nous laissons la vie nous positionner au plus Juste, nous ouvrons notre être à notre cœur par le biais d'intuitions. Nous vivons au cœur des miracles.

lundi 25 janvier 2016

« Les Mystères de la Vie » Aurélie Pech d’Arcadie





L’Alchimie des origines c’est la connexion avec l’énergie de la vie. 
On l’appelle la Force, l’Amour, c’est la Vie sous sa forme originelle. 
Une musique, une onde, une fréquence, une vibration. 

Les êtres peuvent se régénérer en se connectant avec l’énergie de vie. 
Il leur suffit de sentir la fréquence en eux.
A partir de là, ils entrent en synthonie avec la source de vie. 
Ils vibrent sur cette fréquence d’origine. La Source de l’Amour. 

Nos corps physiques et énergétiques sont des émanations de cette vibration première. 
Il est donc possible de les régénérer en les reconnectant avec leur source.

Notre ressenti est le plus beau cadeau que nous a fait la Vie, afin que nous ne perdions jamais notre possibilité de nous ressourcer auprès d’elle. 
Nous avons tous cette capacité en nous. Il nous est possible de le sentir, en fermant les yeux, en respirant l’air qui emplit nos poumons.

« Une autre vie pendant le sommeil » les êtres de lumière via Monique Mathieu & « Accéder au corps-conscience » Isabelle Padovani





« Pendant votre sommeil, il se passe beaucoup plus de choses que vous ne le pensez. 
Ce n'est pas le néant, c'est une autre vie qui commence, une autre vie tellement plus dense au niveau de tout ce que vous expérimentez bien au-delà de la matière, et souvent riche dans l'Amour et le partage.

Pendant que votre corps de matière dort tranquillement, vous pouvez rester sur le plan de la Terre, vous pouvez même visiter vos amis, vous pouvez aussi accomplir un travail important au niveau du plan de la Terre, et certains d'entre vous ont aussi la possibilité de rejoindre leurs frères galactiques et de travailler sur les vaisseaux.

Au niveau du temps, que peuvent représenter une heure ou deux de sommeil, alors que le temps n'est qu'une notion terrestre, une notion de troisième dimension ?

Lorsque vous êtes hors de votre corps, le temps n'a plus d'importance, il n'a plus aucune réalité ; vous pouvez aller aussi bien dans le passé que dans le futur ; cependant, si vous allez dans le futur, vous n'en aurez pas la mémoire, sauf cas exceptionnel ou initiation exceptionnelle.

« On ne devient pas conscient de qui nous sommes en luttant contre nous-même ou contre les autres »



 

Ce matin, je suis un peu remontée ou colère envers toutes les aberrations que je peux lire ou entendre sur le net à propos de spiritualité, d’éveil, un sujet qui est devenu un gros business où on se demande si ceux qui se présentent comme des maitres, des êtres éveillés, des ‘travailleurs de la lumière’, sont véritablement conscients de ce qu’ils sont.

Déjà, la première chose qu’il serait bon de se souvenir, c’est que l’expérience sur la planète Terre, est une occasion de grandir, de grandir en amour et en sagesse afin de devenir autonome, d’être un individu conscient, responsable, capable de vivre dans le respect de toute vie, en étant souverain de son monde intérieur et conscients de sa reliance au tout.

La source a créé cette planète école afin que chacun puisse grandir dans la capacité d’aimer, par la connaissance intime de soi. 
Dans cette reconnaissance intime de soi et pacification interne, on apprend ce que sont le respect, l’unité, le juste milieu, par la connexion à la source intérieure. C’est en cultivant cette connexion qu’on manifeste les qualités divines, ou vertus des rayons, pas à pas.
Nos aspects divins, ceux qui collaborent avec la source, sont conscients des lois universelles, de la raison d’être de l’expérience humaine et guident l’humain dans son cheminement.
La source étant omnisciente, omnipotente, omniprésente, il est difficile de s’imaginer qu’elle puisse être bernée par sa création, par elle-même.

dimanche 24 janvier 2016

« Vos qualités divines vous guident vers le bonheur » les guides de l'unité via Daniel Desjardins





Chers humains,
Aujourd’hui nous répondons à votre appel pour vous parler de liberté. 
Votre divinité est à la recherche de la liberté de créer, en votre vie, ce qu'elle apprécie le plus. 
Vous avez chacun plusieurs qualités dans lesquelles vous excellez comme âme et que vous peaufinez d’une vie à l’autre. 
Ce sont ces qualités que vous cherchez avant tout à exprimer au travers vos différentes vies. 
En lisant ce message vous ressentez sans doute un petit quelque chose en vous qui répond à cela « oui! » et vous savez peut-être même consciemment ce qu’est votre plus grande qualité dans laquelle vous excellez naturellement et que vous êtes venu faire grandir dans votre vie actuelle sous une nouvelle forme dans les caractéristiques uniques de votre vie actuelle dans votre région, en étant né dans votre famille, en étant entouré des amis que vous avez rencontrés depuis votre naissance.

Vous êtes donc venu expérimenter la vie en ayant le désir d’exprimer vos talents d’une façon nouvelle. Avez-vous trouvé quels sont ces talents naturels? 
Bien souvent les humains ne les voient pas, ils leur semblent tellement simples et naturels qu’ils ne peuvent pas imaginer que d’autres humains n’ont pas du tout leurs capacités.

« Se libérer de la prison intérieure » Nicolas Karels & « Tout est parfait » Sylvain Didelot






J’ai passé la journée d’hier à suivre l’intuition pour agir, comme je le fais maintenant en conscience et en confiance, sans douter de la pertinence de l’élan de l’instant et en sachant qu’il me mène toujours vers une plus grande ouverture de cœur, de conscience, de compréhension, de clarté. 
Je sais aussi que la compréhension mentale vient après que je me sois confiée en mon cœur en tout confiance, que j’aie lâché prise sur les peurs, les émotions relatives à la petitesse et au sentiment d’indignité. 
Une confiance totale en tout ce que je suis qui me permet après l’ouverture de cœur et de conscience, d’être en mode réceptif et de pouvoir capter, voir le sens de ce que j’ai vécu. 

La plupart du temps, il s’agit d’un ajustement intérieur, dû au fait de lâcher les conditionnements, les réactions, les réflexes automatiques. 
Dans un premier temps, une peur émerge et en l’offrant au cœur, à la source d’amour lumière intérieure, en ne cherchant pas à l’occulter, la nier ou la rejeter, elle est harmonisée, équilibrée dans la paix du cœur, ce qui a pour effet d’amplifier la foi, la confiance en soi et de se libérer des conditionnements. 

Peu à peu, émerge une conscience nouvelle, une vision plus large, bienveillante et claire de ce que je suis et de ce qui est. 
C’est la réunification des aspects de l’être qui apparaissent alors dans toute leur lumière, leur pertinence. Une conscience qui s’élargit dans l’ouverture et le mouvement qui consiste à puiser dans la sagesse de la conscience collective éclairée qui s’exprime au travers de ceux qui sont conscient de leur nature véritable et multidimensionnelle.

vendredi 22 janvier 2016

« Chacun a ses propres outils de révélations, de connaissance et d’action qui viennent de sa propre guidance interne »






Ce matin, c’est une douleur aigüe au rein droit qui m’a obligée à sortir du lit. Seule la position assise soulage ce tiraillement qui semble marquer un déséquilibre interne et une vision faussée des choses.
L’hyper enthousiasme enfantin à écouter les vibraconférences de Jérôme Matanaël et l’idée de lâcher la notion de besoin semblent motivés en sous-sol par la peur de ne pas être à la hauteur, une façon de chercher un soutien extérieur pour pallier certaines carences. 
Bien que mon raisonnement puisse sembler capilotracté ou pour faire plus simple, « tiré par les cheveux », c’est ce que je ressens intérieurement.

Enfin ce sont les idées qui me sont venues en essayant de comprendre honnêtement, le sens de cette douleur qui me titillait déjà depuis hier et peut-être même avant-hier mais comme c’était en sourdine, je n’y ai pas prêté attention.

Déjà, les douleurs aux talons qui marquent la peur de ne pas être à la hauteur et le sentiment de manquer de soutien, selon Lise Bourbeau me semblent correspondre à la situation. 
Depuis toujours et avec beaucoup plus de certitude ces trois dernières années, je sais que ma raison d’être ici et maintenant, c’est de transmettre des clefs de libération ; de vivre, d’expérimenter l’auto-guérison, le chemin de l’éveil à sa nature véritable et multidimensionnelle afin d’en témoigner et d’apporter ma contribution en le partageant.

jeudi 21 janvier 2016

« Besoins ? » & « Lumière sur l’abondance » et « baptême de l’ére » par Jérôme Matanaël et Sylvie





Il y a un temps pour tout, un temps pour aller à l’intérieur, un temps pour s’exprimer, s’extérioriser et généralement, quand on apprend à écouter et à suivre son cœur, au-delà des croyances et conditionnements, on entre dans une logique, une compréhension de soi et du monde qui devient très intime et surtout complètement neutre. 

Je n’ai pas eu envie ou plutôt je n’ai pas été poussée à écrire hier parce que j’étais bien trop occupée à porter mon attention sur l’univers intérieur et ses réactions aux stimuli extérieurs, puis en soirée, totalement absorbée par les vibraconférences de Jérôme Matanaël et Sylvie. 
J’ai rendez-vous avec la conseillère professionnelle cet après midi et comme avant ça suscitait beaucoup de pensées émotions liées aux croyances de petitesse, de déni et de rejet de soi, je me suis sentie poussée à être très attentive à ce que je vivais et comment ça se traduisait en moi.

Quand on comprend intellectuellement que l’extérieur nous reflète notre monde intérieur, nos croyances, nos blessures et les aspects internes qu’on tente de se cacher ou qu’on ignore carrément, le système de survie avec lequel on fonctionne naturellement, va enclencher de nouvelles stratégies d’évitement, de fuite et de déni. 
Un genre de rafistolage nécessaire à notre équilibre.

mercredi 20 janvier 2016

« Tout est Un-terre-reliée, Un-terre-connectée » & vibraconférence Jérôme Matanaël





19 01 2016 C’est toujours un plaisir de lire les messages de Jeshua ou de Marie Madeleine, reçus par Pamela Kribbe parce qu’ils résonnent intensément et viennent confirmer ce que je ressens, pense, et surtout ce que je vis, expérimente, découvre de l’intérieur, dans les situations les plus banales du quotidien.

Pas besoin d’aller dans des salles de cinéma pour voir des images fantastiques, ni dans les musées pour contempler des chefs d’œuvre, pour constater la beauté de la création, notre corps est si magnifique et complexe qu’on n’aura pas assez d’une vie pour en révéler les trésors.
Même si les images internes ne sont pas « aussi nettes » que celles qui apparaissent sur un écran, ça n’a aucune importance parce que l’association des corps et l’unité entre tout, révèle les choses dans leur globalité, leur ensemble et leur beauté dans l’harmonie constatée. Puis ce monde des profondeurs de l'être est celui des dimensions subtiles.

Une idée, une intuition, une image symbolique, émerge et par synchronicités, par l’attention à ce qui est, à ce que l’on voit, vit et ressent, les pièces du puzzle se rejoignent donnant une vision élargie et approfondie des choses. 
On devient ainsi de plus en plus conscient de la relation intime, la guidance constante avec "l’autre soi", je devrais dire "les autres sois" parce qu’il semble que chaque corps soit le porte parole de la source. 

mardi 19 janvier 2016

« Découvrir l’énergie du Bouddha » Marie Madeleine via Pamela Kribbe





Chers amis, frères et sœurs, je suis Marie Madeleine, votre sœur-amie. 
Je suis ravie d’être ici, avec vous, aujourd’hui. 
J’aimerais tant que vous puissiez voir votre beauté à travers mes yeux. 
Vous seriez alors bien moins préoccupés par le regard des autres ; vous vous sentiriez plus libres. 
Vous avez tellement l’habitude de chercher à savoir si vous faites ce qu’il faut faire et si vous savez ce qu’il faut savoir. 
Pourtant, tout ce dont vous avez besoin afin de trouver votre chemin, se trouve à l’intérieur de vous. Vous avez un véritable radar interne en vous, et ce radar, ce guide intérieur, se situe au niveau du ventre.

J’aimerais vous parler aujourd’hui de l’importance d’amener votre conscience au niveau du ventre et d’être pleinement présent à cette zone de votre être. 
C’est une triste réalité que de constater que de nombreuses femmes n’arrivent pas à investir leur propre ventre, qui est le siège physique des émotions. 

Le ventre est également le siège de l’intimité et de la sexualité ; le lieu de la conception et du développement des nouveaux êtres. 
Cette partie du corps est ainsi profondément reliée à la vie sur terre.

lundi 18 janvier 2016

« Lâcher toutes les croyances pour se fier uniquement à l'intelligence du cœur qui unifie les corps…»





Je continue de m’émerveiller de la magie de la vie, des synchronicités, de la simultanéité de l’ouverture de cœur et de conscience, des questions « jetées en l’air » sans attentes, qui trouvent naturellement les réponses, simplement en se laissant guider par l’élan lui-même porté par l’enthousiasme, la passion d’être en vie, ici et maintenant.

L’abondance est révélée dans cette profusion d’idées émergeant de façon logique, cohérente, sous la direction du cœur qui harmonise et donne une vue d’ensemble qui en révèle la beauté, l’intelligence, la pertinence et la reliance.

Ce message de Miriadan vient encore à point puisqu’il pose les bases d’une réflexion que seuls le  désir de paix et d’unité intérieures permettent de concevoir. 
C'est la description du monde des cellules, des atomes, des molécules, la chimie interne, l'univers infini de l'intérieur de notre corps qui est en perpétuel mouvement, où les cellules se divisent, se multiplient, se régénère, c'est fascinant. La synchronicité est aussi dans le fait que lorsque je me connecte à la terre, je puise la chaleur en son magma, cette énergie qui impulse le désir d'agir.
On peut aussi voir que dans cet espace matériel, éthéré, énergétique, l'instantanéité de la manifestation et les lois universelles qui sont à l’œuvre. La manifestation des pensées, l'inter reliance entre les cellules, l'harmonisation des corps dans un simple mouvement qui démarre d'une intention et se concrétise par tous les systèmes inconscients faisant appel au cerveau, aux muscles... 

« Les 3 premières dimensions de notre univers » Miriadan via Magali





La première dimension repose sur le principe de l'impermanence. 
Il s'agit d'une dimension de frictions et d'interpénétrations perpétuelles au sein d'une matrice où le temps est indistinct, voire quasi absent et donc éthéré. 
Il n'y a qu'immédiateté, absence d'avant et d'après. 
Là se trouve un océan de lave en mouvement permanent, dans lequel les éléments divins se cognent ou fusionnent continuellement. 
Ils sont noyaux vibratoires qui se repoussent après contact ou s'épousent selon leur résonance. 
Il ne peut y avoir de formes cloisonnées comme nous les connaissons car chaque élément est sans cesse modifié par ses rencontres quasi immédiates. 
Ces échanges continus participent à la génération des potentialités de vie qui vont se placer dans les formations électro-magnétiques en gestation. 

Tout est déjà conscience, car toute étincelle de vie issue de la Source est conscience. 
Les consciences y développent la joie de faire partie d'un tout indistinct, sentiment qui leur rappelle leur origine primaire. C'est une dimension d'effusion. Nous sommes dans la mise en place du Plasma (voir le lien).
 
La deuxième dimension est celle de la forme distincte. 
Elle se place dans un état où le temps ralentit les mouvements de la 1ère dimension en densifiant les éléments.  Cela s'étire sur des milliards d'années. 

dimanche 17 janvier 2016

« Il est où le libre arbitre en fin de compte ? »






Pour faire suite au message des guides de l'unité reçu par Daniel Desjardins, publié tout à l’heure, j’ai envie de développer à propos de la loi d’attraction, de manifestation, de création délibérée, ces lois universelles qui ont été appréhendées depuis l’ego convaincu d’être seul,  isolé, séparé de la source et qui fonctionnait selon des stratégies de domination, de séduction, basées sur la survie.   
Tant qu’il reste attaché à ce mode de fonctionnement régit par des systèmes inconscients de survie basés sur la peur et l’ignorance des lois qui régissent la vie, à savoir la paix, l’harmonie, l’unité, il ne peut pas comprendre ni intégrer les fréquences de la source.

Nous allons devoir cultiver la relation avec le divin intérieur, sur un plan vertical, en notre être, afin de pouvoir reconnaitre et vivre selon ses lois, sur ces fréquences, de façon simultanée sur le plan horizontal, dans la densité, dans la relation aux aspects internes et la relation aux autres. 
Mais pour cela, il faudra se laisser guider par le cœur, l’amour lumière intérieurs afin d’élever notre taux vibratoire à "hauteur" de celui de la source Une.

Pour que notre vie s’écoule facilement et sans souffrances, il nous faut apprendre à faire confiance à l’être multidimensionnel que nous sommes et à la vie. 
Caler notre volonté sur celle de la source intérieure…

Il est vrai que par l’effet contraste, les situations difficiles dans notre vie nous révèlent la puissance de la paix, de l’amour, la présence de la source en soi, lorsqu’on s’y abandonne.

« Utiliser les causes de souffrance comme des tremplins » les guides de l’unité via Daniel Desjardins






Très chers humains,
C’est avec une grande joie que nous continuons ce chemin avec vous aujourd'hui. Certains d'entre vous ont eu des moments difficiles, intenses à surmonter dans les dernières semaines, et les derniers mois, mais tout ceci n'est pas terminé, par contre vous pouvez faire en sorte que cela soit plus facile à vivre, voir même agréable. Nous savons que lorsque vous souffrez, votre tendance habituelle est de focaliser sur cette souffrance, mais en y gardant votre attention vous lui donnez de l'amplitude et vous la perpétuez.

Nous vous invitons à changer de paradigme et à faire de la souffrance, ou plutôt ce qui cause la souffrance, votre allié dans votre ouverture au Divin. Oui, nous vous répétons souvent que vous n'avez pas à souffrir, mais nous reconnaissons que plusieurs choisissent encore inconsciemment ce chemin ancien alors nous voulons parler directement à ceux que font encore ce choix, un peu, beaucoup, passionnément. 

samedi 16 janvier 2016

« La magie dans la simplicité de la vie...................... Tout est déjà là ! »






Les deux messages qui suivent entrent en parfaite résonance avec ce que je vis de plus en plus ; la simplicité du maintenant. 
En suivant avec enthousiasme l’élan qui vient naturellement, une fois que j’ai portée ma conscience sur le corps physique et qu’en quelques respirations, je le sens se détendre, ma vie devient d’une grande simplicité, c’est fluide, calme et joyeux. 

Les pensées de gratitude qui accompagnent cette relaxation, participent à cet état de bien-être, quand je reconnais la connexion naturelle à la terre mère. 
Le sentiment d’être en sécurité, au bon endroit, au bon moment, se manifeste quand je lui exprime ma reconnaissance envers tout ce qui est bénéfique dans ma vie. 

Ça me vient spontanément maintenant que j’ai pris l’habitude de voir les choses à partir du cœur, dans la certitude de la puissance de l’amour et de la lumière.
La lumière qui est l’énergie de croissance et qui lorsqu’elle se projette sur la matière, laisse apparaitre l’ombre de l’objet sur lequel elle se pose.

Comme je sais que les peurs, les émotions lourdes, se manifestent d’abord par des tensions, je scanne de temps en temps mon corps physique pour voir où j’en suis intérieurement et également quand je dois faire quelque chose qui a tendance à susciter des peurs.

« Maintenir sa fréquence sur la paix, l’harmonie, la joie… » & message de Joéliah





15 janvier 2016 
Ce matin, je suis électrique ! J’ai été réveillée par la chienne deux heures après m’être endormie. Je ne sais pas à quelle étape du sommeil: profond, paradoxal…ça correspond mais j’étais de sale humeur. Elle demandait à sortir et même si je me suis agacée de devoir m’habiller et aller dans le froid, plutôt que de rester dans ma bougonnerie, j’ai offert toutes les pensées émotions qui émergeaient spontanément, à la source. 
Je lâche la peur de recevoir l’amour de la source en ce moment, la puissance de l'amour divin, les croyances inconscientes à propos du père alors naturellement, les énergies qui sont associées à ses croyances, se manifestent.

J’ai d’ailleurs expérimenté la réception de cette vibration en mettant les mains paumes vers le ciel et en demandant à la sentir. C’est là que j’ai vu que je bloquais, que je craignais d’être consumée mais comme j’avais les mains gelées puisque je n’allume pas le poêle depuis trois jours, je me suis dit que c’était l’occasion de vérifier si j’avais suffisamment lâché les peurs à ce sujet. Mes mains se sont réchauffées assez rapidement et j’ai senti comme un faisceau dans le creux des paumes.

Ceci dit cette expérience ne fait que me donner confiance, je sens qu’il y a encore des blocages mais déjà, le fait de le reconnaitre suffit à détendre l’intérieur du corps et le mental. Parce que les questions viennent de la peur, du besoin de contrôle. 
Et le fait de ne pas allumer le feu est une sorte d'évitement, de fuite...

vendredi 15 janvier 2016

« Le cœur de Lumière » les êtres de lumière via Monique Mathieu





"Tout s'accélère en ce moment, votre propre transformation, comme celle de la Terre et de toute vie !
Le treillis énergétique de la Terre est en train de changer très grandement, ce qui occasionne, entre autres, les désagréments que vous pouvez vivre au niveau climatique. 

L'ancien treillis correspondait à ce qu'était la Terre il y a quelques années et même quelques mois, et maintenant tout ce qui vit sur Terre est en train de changer très rapidement.

Les végétaux, les animaux et les humains vivant sur cette Terre ont également autour d'eux un treillis énergétique qui change de façon importante. Il change pour tous, mais pour ceux qui sont conscients ce changement s'accélère car ils commencent réellement à intégrer les énergies de la cinquième dimension, et pour certains déjà bien au-delà.
Il peut vous paraître un peu étrange de concevoir que vous intégrez de plus en plus les énergies de la cinquième dimension, car vous n'avez pas l'impression de ressentir des choses particulières, si ce n'est des petit mal être, des prises de conscience ».

jeudi 14 janvier 2016

« Le pouvoir de l’Amour et de la Lumière est considérable » message des êtres de lumière reçu par Monique Mathieu au printemps 2014





"Soyez encore un peu patients ! Ayez à la conscience que vous êtes des êtres missionnés sur ce monde. Nous le répétons : il n'y a pas de petite ou de grande mission, la seule mission est de servir l'Amour et la Lumière.

Lorsque ce sera bien ancré en vous, vous ne verrez plus le monde qui vous entoure de la même façon, vous aurez davantage confiance non seulement en ce que vous êtes mais aussi en la vie ; vous ne percevrez plus vos frères de la même façon et votre vie sera beaucoup plus paisible. Même si vous devez subir des turbulences, et certes vous en subirez, vous ressentirez ces turbulences de façon différente.

Lorsque vous avez une fréquence vibratoire supérieure, rien de ce qui est inférieur ne peut vous atteindre ; le monde dans lequel vous vivez ne peut atteindre celui qui s'est hissé au niveau de la fréquence vibratoire de l'Amour et de la Lumière. 

Ce n'est pas quelque chose d'impossible !
Se hisser au niveau de la conscience de l'Amour et de la Lumière, c'est essayer d'intégrer l'Amour Lumière dans chaque petit geste de votre vie.  
Essayez d'intégrer la douceur, la compassion, la compréhension, le respect, la joie et ce que nous appelons les qualités supérieures de l'être au lieu de vous appesantir en permanence sur ce qui est inférieur.

« Devenir l’explorateur de son univers intérieur, sous la guidance de l’être tout entier » & « Il n'y a pas d'erreur » Oprah Winfrey






Ce matin, après un rêve qui m’a portée dans le monde de mes chers disparus, je me laisse remplir de l’univers enchanté de Bowie. Plus qu’un chanteur, comme beaucoup d’artistes de mon adolescence, il a été un guide spirituel. Son dernier clip ne laisse aucun doute quand à son degré d’ouverture, de conscience. 
Ce que j’aime avec lui et tous ceux qui vivent de leur passion, c’est qu’il n’est pas nécessaire de comprendre les paroles, ça parle à l’âme. « There’s a starman waiting in the sky, he like to come and meet us… » 
Et quand on comprend un peu, c’est encore mieux.
Il a ouvert l’esprit des humains sur d’autres mondes, montré que le chemin pouvait être parcouru dans la liberté d’être tout en sachant les pièges qui s’y trouvent. 
Puis témoigné par son œuvre, sa vie, que chacun évolue, change et s’épanouit s’il est souple et peut ainsi s’adapter à ce qu’il doit vivre. Qu’on peut vivre mille vies en une lorsqu’on a le cœur et l’esprit ouverts. 

Je n’ai pas senti cette envie de lui rendre hommage au moment où j’ai appris qu’il avait traversé le voile. Certainement que la vague émotionnelle des fans me tenait éloignée du sujet. 
C’est encore le signe que je ne suis plus sous l’emprise de l’inconscient collectif, que je ne suis plus connectée à l’humanité par les corps subtils souffrants, les égrégores et la dualité conflictuelle. 
Être relié aux autres depuis l’espace paisible du cœur, de l’âme, en conscience, permet de se libérer des mouvements de masse, de la folie du monde, sans avoir à lutter, à résister, à se rebeller, à se blinder ou à se fermer.

mercredi 13 janvier 2016

« L’empathie nourrit tant celui qui donne que celui qui reçoit »






Ce matin, je sens de la tristesse, de la compassion pour mon âme lorsque je lis certains messages qui la situent comme un aspect de l’être de moindre importance, appelé à s’effacer, un intermédiaire entre la personnalité et le soi. 
Certainement que le fait qu’on emploie le masculin et le féminin pour les qualifier, les différencier, ajoute à ce sentiment. 
J’ai bien du mal à déterminer si mon point de vue est faussé par la victime intérieure et la position de la femme dans la société parce que même si beaucoup de progrès ont été faits en matière de droits, on est encore dans un système patriarcal. 
Ou si ça vient de ma vision des choses qui veut que la hiérarchie soit un leurre, une invention humaine relative au besoin de pouvoir, de dominance.
Pas clair tout ça ! Du coup, je n’arrive pas à écrire aussi facilement que d’habitude. 
Dans un sens, ça n’est pas si mal parce que je ne sens pas de résistances et l’envie de recevoir une réponse de l’intérieur, de ne pas cogiter mais de me fier à ce que je ressens plutôt qu’à ce que je lis, est une façon de se faire confiance. 

On est forcément influencé par les infos qu’on trouve en dehors de soi et c’est d’ailleurs l’intérêt de se tourner vers les autres, d’échanger puisqu’on s’enrichit dans le dialogue, le partage, mais on peut aussi adopter des croyances qu’on ne sent pas, simplement parce que ce qui est dit vient de quelqu’un qui affiche des connaissances avec un certain aplomb. 

mardi 12 janvier 2016

« La réalité du temps » les êtres de lumière via Monique Mathieu






« Le temps est une réalité de troisième dimension. 
A l'époque actuelle, le temps fluctue et vous-même vous fluctuez, vous passez d'une réalité à l'autre. 
Cela peut vous paraître inconcevable, mais dans la même journée vous pouvez être totalement immergé dans le quotidien de la troisième dimension, et basculer très rapidement dans une dimension supérieure, la quatrième, voire la cinquième, ce qui, d'ailleurs, occasionne souvent des absences.
Bien évidemment, le temps n'a pas la même réalité pour vous si vous vivez dans la troisième dimension ou si vous le vivez en quatrième dimension ou cinquième dimension.

Donc, dans une journée, il peut y avoir des moments où le temps s'étire et d'autres où il s'accélère car le temps se contracte ou s'accélère.

La réalité du temps sera de moins en moins compréhensible parce que celui-ci se transforme en permanence. Même la notion que vous avez du temps se transforme !

« Revenir à l’essenciel » & vidéos de soins et d’éveil





Je suis debout depuis quatre heures et c’est le signe qu’il y a du remue ménage à l’intérieur, que des mises à jour s’effectuent. La soirée d’hier a été un temps de libération émotionnelle et la façon dont ça s’est déroulé, les synchronicités, l’élan de l’instant qui m’a porté juste où je devais aller pour trouver un soutien, élever ma vibration et surtout rassurer le mental, a fortifié ma foi en mon être, ma guidance et la puissance de l’acceptation. 
Lâcher prise, c’est vraiment ce qui permet de recevoir le soutien, la guidance de l’être et de grandir dans la maitrise.

Il reste encore un  peu de culpabilité quand je m’énerve contre la vie qui me ressert les mêmes scenarii qui sont en fait des miroirs de ce que je vis intérieurement et des outils de confirmation du processus de libération intérieur qui mène à la maitrise émotionnelle quand la situation s’équilibre. La culpabilité libérée, l’amour circule alors parfaitement à l’intérieur et je vois les choses autrement.

Je viens de faire ma connexion à la terre, à la source, à mes corps, comme chaque matin, sur le trône. C’est hautement symbolique puisque déjà le nom de « trône » est relatif à la souveraineté de l’être puis c’est la première création du jour dans la matière qui témoigne de la bienveillance de la vie, de la terre mère qui prend soin des besoins du corps physique.

lundi 11 janvier 2016

« L’harmonie intérieure, nécessaire au bien-être, est un phénomène naturel à simplement constater » & vidéo Lise Bourbeau






La nuit a été entrecoupée de cinq réveils pour aller aux toilettes et j’avais des vertiges à chaque fois. Je suis convaincue d’avoir vécu un nettoyage en profondeur étalé sur 24 heures, pour plusieurs raisons. 
Déjà parce que lorsqu’on écoute son corps, lorsqu’on s’observe, lorsqu’on lui parle, on développe la confiance en cette intelligence magnifique du corps humain par le fait de le reconnaitre, de reconnaitre sa valeur, de tisser des liens d’amour qui amplifient la capacité de ressentir et l’intuition ou la sagesse innée. 
Désirer vivre dans l’harmonie intérieure et pour cela être dans l’acceptation totale de tout ce que nous sommes, permet à l’amour lumière, à notre essence primordiale de se manifester et de réaliser son œuvre alchimique de transformation, de révolution intérieure.

Les fonctions du corps physique, telle que l’élimination, concernent aussi les corps subtils, la mémoire cellulaire, tout est interdépendant, connecté et lorsqu’on n’arrive pas à éliminer, c’est le signe que quelque chose bloque, psychologiquement, inconsciemment et énergétiquement.
Quand on le constate et qu’on observe les pensées émotions que l’on porte dans ces périodes, on va voir qu’elles nourrissent des peurs, des illusions des croyances négatives à propos de soi. 
Et, si on ne les rejette pas, si on les reconnait et les offre à la source intérieure même sans savoir d’où elles viennent précisément, les corps sont alors allégés à plusieurs niveaux, jusque dans le corps physique qui pourra évacuer naturellement et facilement.

dimanche 10 janvier 2016

« C’est un immense pouvoir de s'ancrer en son coeur, de changer d’état d’être en changeant de perspective » & Vibraconférence de Lulumineuse






Notre monde est un espace où la dualité permet de connaitre, de s’orienter et de choisir comment nous voulons vivre, comment nous voulons nous sentir à l’intérieur. 
La plupart des gens attend que le monde change, que leur vie change, que leur entourage, leur image, leur présent, se conforment à leur idéal pour être enfin heureux.

J’ai aussi nourri ces croyances et espéré que les autres, l’extérieur soit plus aimant, pacifiste, pour me sentir bien dans ma peau. Quand je suis entrée dans l’église de Jésus Christ des saints des derniers jours, j’ai fait du porte à porte avec les missionnaires pour apporter la bonne nouvelle dont il est question dans les évangiles, la force d’amour christique. 
Cet amour avait eu le pouvoir de me retourner la conscience et de me faire voir le monde, les humains avec les yeux du cœur. Je passais d’un monde de ténèbres enfermées dans mon passé, ma souffrance, la dépendance aux opiacés, à un nouveau monde lumineux où les relations entre humains, basées sur enseignements du christ, étaient pacifistes, un monde où l’esprit avait sa place.

Au bout de quelqu’un temps, j’ai déchanté en voyant que leur sympathie bien que sincère était polluée par l’orgueil, que le système patriarcal donnait une place dominante aux hommes et que la femme était considérée avant tout dans son rôle de mère.  
Des humains qui tentaient de s’améliorer en affichant une image parfaite d’eux-mêmes jusque dans la façon de s'habiller.

« La Lumière va se manifester sur ce monde » les êtres de lumière via Monique Mathieu





« Ce qui est le plus important pour vous, Travailleurs de Lumière, Chercheurs de Vérité, c'est votre travail personnel, la conscience que vous avez de vous-mêmes, et surtout  d'essayer le plus possible de faire grandir l'Amour en vous.

Certes, votre monde est un peu chaotique, les valeurs de l'humain sont piétinées, mais c'est nécessaire afin que beaucoup d'êtres humains s'éveillent, prennent conscience qu'ils se sont engagés sur le mauvais chemin et qu'il ne faut pas aliéner totalement leur liberté au bénéfice du profit, qu'il soit politique, financier ou autre.

Nous aimerions vous dire que vous avez des capacités extraordinaires. 
Imaginez simplement qu'au-dessus de la Terre il y a de gros nuages capables de générer une tempête dévastatrice, et que l'Amour qui émane de vous, comme un souffle très puissant, va disperser ces nuages ; à ce moment-là, il n'y aura plus de pluies diluviennes, il n'y aura plus de problèmes difficiles à vivre sur ce monde. 

Donc vous avez la capacité de transformer beaucoup de choses en vous et autour de vous car l'Amour est tout-puissant. Malheureusement les humains considèrent trop souvent l'Amour comme un sentiment, comme une émotion.

samedi 9 janvier 2016

« Le Nouveau Maintenant » Kara Schallock





Alors que la plupart célèbrent la ‘nouvelle année‘ appelée 2016, je vois que la séparation de ces années est le reflet de la séparation de la Source et de celle qui est en nous. 
Je choisis de ne plus jouer ce jeu d’illusion et plutôt de tout considérer comme un continuum. 
Il n’y a pas de séparation entre l’année dernière et cette année. 
Nous continuons à évoluer et à nous libérer, tout comme nous l’avons fait ‘l’année dernière‘. 
Donc, plutôt que d’écouter tout ce que disent les médias à propos de ‘la nouvelle année‘, je considère tout cela comme étant le Nouveau Maintenant.

Il y a plus de Conscience, plus de vérités et de mensonges qui sont révélés aujourd’hui – que ce soit intérieurement, dans les familles, dans la société ou dans le monde. 
En toute chose, vous êtes l’Autorité suprême
Donc plutôt que d’accepter tout ce que vous entendez et lisez, vérifiez la Vérité de l’intérieur
Réalisez également que nous sommes tous dans différentes phases d’Ascension, donc je parle de notre potentiel. Honorez là où vous en êtes et puis faites un pas en avant.

Regardez au plus profond de vous-même et voyez où vous êtes dominé par certaines illusions familiales et culturelles. 
Demandez-vous si vous souhaitez continuer à jouer avec les illusions ou vous libérer en vous éloignant des conventions – même si cela signifie de ne plus de faire partie de quelque chose et d’être plus dans votre Soi Authentique qui est d’affirmer votre Authenticité & votre Pouvoir.

« 2016 l’année des naissances et de la matérialisation » les guides de l’Unité via Daniel Desjardins






Très chers humains,
Cette année va être une année de nombreuses naissances. 
Vous allez commencer à observer plusieurs nouveautés en vous et dans votre vie ainsi que sur votre planète, si vous ouvrez bien les yeux et que vous les cherchez. 

Les 4 dernières années ont été des années de gestation, de transformation, de mutation et de création énergétique, cette année vous allez commencer à voir ces créations dans votre monde matériel et dans votre vie.  

Oui, c'est bien le début d'une ère nouvelle concrètement palpable. 
Il va continuer d'avoir des guerres, des maladies, de la violence sur la planète tant que des humains vont le choisir, mais il va y avoir aussi de nouvelles technologies capables de résoudre beaucoup de problèmes qui vous semblent actuellement impossibles à régler, et qui vont commencer à être disponibles. 

De même, si vous cherchez bien, vous allez découvrir de nouvelles façons de guérir des maladies qui jusqu'à présent semblaient incurables.

« Laisser la source harmoniser les corps, les énergies et Vivre dans la grâce de l'instant »






Depuis le début de l’année, c’est la première fois que je sens de la stabilité dans ce changement de vie, en profondeur. L’aboutissement d’un chemin qui a révélé qui je suis, par le jeu des contrastes. 
Mais le voyage n’est pas terminé, il ne fait que commencer, j’emprunte maintenant la voie du juste milieu, de l’aisance, de la joie et cette paix qui ne me quitte plus témoigne de ce tournant radical. 
Il me reste encore beaucoup de choses à découvrir, à conscientiser, à cultiver, à développer mais déjà, le fond, le sens et l’ambiance ne sont plus du tout les mêmes. 

C’est un chemin de liberté, où tout se découvre au fur et à mesure créant un effet surprise et nourrissant une joie douce, simple et constante. Les synchronicités ajoutent l’émerveillement, la gratitude, le désir d’aller de l’avant, malgré le fait que le monde soit toujours aussi violent, injuste, insensé. 
Mais ça ne m’affecte plus autant voire même plus du tout parce que j’ai conscience que la liberté est essentielle, que tout est orchestré d’en haut et que je n’ai pas à vouloir changer les autres, le monde et encore moins moi-même.

Ce que je vis à l’intérieur, je n’ai pas d’autre choix que de l’appliquer envers les autres puisque ça influence directement mon regard et c’est la vibration intérieure qui m’offre la vision d’un monde parfait tout comme je constate que ma vie l’a été, que l’intelligence de la source est au-delà de tout ce que le mental humain peut concevoir.