dimanche 23 avril 2017

« Élire la voix du cœur, de l’unité »





22 04 Je suis émue ce matin en trouvant dans ma boite mail, des messages qui répondent à ma demande de soutien. Il est vrai qu’en période électorale et lorsqu’en plus, un événement dramatique se produit, les énergies, les égrégores, la conscience de masse, bousculent les individus et perturbent l’atmosphère. L’ambiance est lourde, électrique, plombée par le combat qui se livre en chacun, à l’intérieur, à l’image de ce qui se passe sur le terrain. 
Puis on constate qu’il suffit de très peu pour qu’on se laisse embarquer par les programmes basés sur la prédation, la peur, la notion de séparation, la division,  qui s’enclenchent automatiquement sans que notre conscience le veuille.

La plupart des humains aspirent à la paix même si la jeunesse bataille et fait mine d’y prendre goût ou croit qu’il n’y a pas d’autres issue que d’être compétitif pour avoir une place au soleil. 
Tout au fond de chacun, des besoins vitaux reconnus comme tels par la science, animent tout être vivant ; celui d’aimer, d’être aimé, de vivre dans la paix et la joie. 

Ces aspirations qui s’expriment dans un corps de chair qui porte les traces génétiquement de traumas et de réponses toutes faites sensés les guérir, trouvent rarement une satisfaction durable et entière selon les stratégies de survie. 

Même si les mentalités ont évolué, pendant très longtemps, la règle des humains c’était « œil pour œil, dent pour dent » et elle reste en vigueur dans plusieurs parties du monde, dans des cœurs fragilisés par les blessures ou des esprits ignorants de leur vraie nature.

« Vous avez un Corps Multidimensionnel… » Lisa Brown





Vous n’avez pas un corps humain … vous avez un corps multidimensionnel qui était endormi, qui est entré dans un sommeil inconscient en ‘essayant’ de s’insérer dans une existence humaine et qui s’éveille maintenant à l’existence multidimensionnelle enfin / encore une fois ici-bas .…

Vous avez un ‘corps’ qui n’est plus capable de réprimer …
Vous avez un ‘costume’ pour contenir toute votre lumière …
Vous avez un vaisseau pour vous transporter de l’autre côté …
Vous avez une petite embarcation … que vous dirigez, que vous conduisez, dans laquelle vous volez fréquemment lorsque vous flottez pour vous élever …
Vous avez un conteneur qui tente de maintenir la PURETÉ que vous ÊTES, mais il peut à peine le faire …*

Vous avez une forme … et voilà … c’est une chose que vous avez créée pour contenir l’immensité que vous êtes … Univers / Galaxies et Pure Source de Lumière dans le physique, ce physique ici-même .…

Vos Particules Stellaires, votre Essence, votre Divinité, vous EN TANT QUE SOURCE … Créateur …. et cette forme doit constamment changer et s’adapter, alors que vous INTÉGREZ de nouveaux aspects en vous ...

« Une énergie de nouvelle perspective sur votre incarnation » les guides de l’unité via Daniel Desjardins





« Très chers amis humains, 
C'est toujours une grande joie que de nous adresser directement à vous ainsi! Aujourd'hui, nous aimerions vous apporter une nouvelle énergie, une nouvelle énergie pour vous permettre d'avoir une nouvelle perspective sur votre incarnation. 
Vous avez toujours, à l'intérieur de vous, cette flamme, cette puissance qui vous habite. 

Lorsqu'elle s'anime, vous vous méprenez parfois, vous prenez cette grande énergie, cette grande vibration pour de la peur. Vous tremblez parfois face à sa puissance.

Aujourd'hui, nous vous invitons à tendre les mains devant vous et à recevoir ce cadeau que nous vous transmettons. Nous vous transmettons une énergie que nous vous invitons à recevoir pleinement: dans vos mains tout d'abord. Nous vous invitons à laisser cette énergie imprégner tout votre corps, tout votre être afin de permettre à toutes vos cellules, à votre ADN, de s'y acclimater. 
Vous percevrez peut-être cette énergie comme une jolie fleur rouge. 
Permettez à cette énergie de remonter le long de vos bras, s'étendre à tout votre corps du haut jusqu'au bout des orteils. 
Et maintenant, nous vous invitons à prendre et porter cette fleur et la porter jusqu'à votre cœur, et là, doucement, la coller sur votre poitrine afin de lui permettre de fusionner avec tout votre être.

vendredi 21 avril 2017

« Sortir de sa zone de confort et s’affirmer dans ses choix »





La semaine a été très mouvementée et je peux constater l’importance de suivre son objectif principal, celui qui concerne l'état d'être. Ce qui demande déjà de savoir le définir précisément.
Après avoir été agréablement surprise de constater que j’avais oublié de prendre un tiers de la dose de médicaments lundi, sans en souffrir, j’ai constaté comment le manque apparaissait au bout de trois jours et amenait de la confusion en moi.

Maintenant que je ne considère plus les émotions comme des ennemis et que je sais les aborder sans crainte, je ne m’y identifie plus aussi facilement et même si c’est parfois douloureux le temps que l’émotion s’exprime, la paix et la clarté reviennent rapidement. 

La peur vient toujours de l’ignorance, de l’inconnu et le fait de connaitre les mécanismes psycho-émotionnels est d’un grand secours. Dès lors, on ne lutte plus contre ce qui se manifeste, on n’y accorde plus de crédit sans pour autant nier ou rejeter ce qui est.

Entre l’oubli de la dose nécessaire à l’équilibre interne et l’invitation à contacter à nouveau l’association agir ensemble qui met en relation les gens en demande d’aide et les potentiels employés dans le service à la personne, les corps mental et émotionnel ont été chamboulés dans leurs fondements. Et finalement, c'est une très bonne chose.

lundi 17 avril 2017

« Sortir du triangle dramatique : victime/bourreau/sauveur »





Ce qui nous libère de la souffrance, du passé, des rôles, de l’illusion, c’est le fait d’être conscient de qui nous sommes. De tout ce que nous sommes et de la façon dont nous fonctionnons en tant qu’être multidimensionnel. Tant les systèmes internes de survie que l’essence et la conscience lucide et bienveillante qui observe tous ces phénomènes.

Comment donc le faire ? En identifiant les voix intérieures et en ne les croyant pas ou en considérant que ce sont des voix du passé, de l’enfance, de la souffrance, des mécanismes automatiques de survie, des réponses instinctives, impulsives, animales. 
Mais ces voix ont aussi leur raison d’être puisqu’elles révèlent nos besoins, nos talents, nos préférences, notre moi véritable. 
Des voix que l’on va écouter afin de percevoir celle de l’âme ou de la sagesse, ou encore de la bienveillance. Et dans l’observation neutre, on va pouvoir ressentir la présence silencieuse et neutre de l’être divin, éternel, ou de la conscience qui perçoit au-delà de l’illusion, des masques et croyances. 

Parmi ces voix on va comprendre que notre personnalité endosse des rôles que le psychologue Karpman a décrits dans les années soixante. Il a appelé les interactions entre la victime, le bourreau et la sauveur, le triangle dramatique. 
Chacun d’eux emploie un vocabulaire particulier et se voit, voit le monde, selon ses propres croyances, blessures et conditionnements. 
Leur mode de pensée, leur comportement sont régit selon le mode de survie et les réponses automatiques, les stratégies inconscientes sont élaborées à partir des mêmes croyances qui caractérisent précisément chaque rôle.

samedi 15 avril 2017

« Trouver la Paix au milieu de la tourmente » les guides de l’unité via Daniel Desjardins





« Très chers amis humains,
Aujourd'hui, nous venons à vous avec un message de Paix. 
Cette Paix que vous recherchez, elle est tout au fond de vous. 
Elle émerge à travers votre cœur lorsque vous l'ouvrez et vous permettez à votre Source de pleinement s'exprimer à travers tout votre être, toute votre réalité.

Lorsque vous souffrez, lorsque vous êtes en tension, la Paix existe toujours, elle est à l'intérieur de vous, non pas dans votre corps, mais, si vous suivez ce chemin, cette énergie qui mène jusqu'à votre Source, votre Paix profonde émane de votre Source. 

Elle n'attend que votre ouverture pour s'installer dans tout votre corps, chacune de vos cellules. Elle peut aussi apaiser votre mental, car dans votre Source, dans l'Unité, il n'y a point de dualité, il n'y a point de tension, il n'y a point d'opposition, il n'y a que ce qui est, tel qu'il est.

Lorsque vous vous permettez d'observer votre réalité, tout votre être à travers les yeux de votre Source, vous êtes en Paix. Vous êtes la Paix. 
C'est seulement lorsque vous permettez à cette Source qu'est la vôtre de pleinement émerger à travers tout votre être que vous avez réellement quelque chose de grande valeur à apporter à ce monde. Ce monde à grand besoin de Paix.

jeudi 13 avril 2017

« Rayonnez la Lumière et l'Amour ! » les êtres de lumière via Monique Mathieu





"Nous allons revoir quelques passages de l'enseignement que nous vous avons offert.
Si nous voulons faire un petit retour en arrière, c'est parce que les êtres humains oublient avec une facilité déconcertante ce qu'on leur a enseigné ! 
Tout est enregistré au niveau de leur inconscient, mais sur leurs épaules il y a la pesanteur de la troisième dimension et une grande difficulté à lâcher complètement ce qui a été vécu.
Nous allons essayer de souligner ce qui est nécessaire actuellement, afin que vous puissiez réviser et peut-être vous poser les bonnes questions.

Vous parlez du pardon. Les humains ont parfois la capacité de se voiler la face parce qu'ils ne veulent pas voir ou entendre ; ils ne veulent surtout pas voir ce qu'ils sont, ils ne veulent surtout pas voir ce qu'il y aura demain ou après-demain sur leur chemin.
Bien sûr, il faut qu'ils puissent vivre l'instant ou le moment présent, et le vivre intensément ! Il faut aussi qu'ils aient la capacité de préparer la prochaine étape évolutive de leur vie.
Si nous souhaitons faire un petit retour en arrière par rapport à l'enseignement, c'est parce que les êtres humains vivent certaines énergies qui les perturbent, qui les fatiguent et qui leur donnent parfois l'impression de ne plus avancer.

Il est bien évident que, lorsque leur corps de matière est bougé, perturbé par un afflux important d'énergies, ils n'ont pas toujours la capacité de tout intégrer. Cela génère de la fatigue, des doutes, des remises en question ; cela peut également générer des petites culpabilités parce qu'ils ont l'impression de ne plus être capables d'avancer sur ce chemin ; cela peut aussi les rendre tristes.

lundi 10 avril 2017

« La loi d’attraction agit dans votre vie » Lise Bourbeau





Vous avez certainement entendu parler de la loi de cause à effet ou de l’expression Il n’y a pas de hasard dans la vie, mais êtes-vous vraiment conscient au quotidien à quel point cette loi d’attraction peut vous aider à grandir et à régler des problèmes plus rapidement ? 

Une attraction est une force magnétique en vertu de laquelle un corps est attiré par un autre, tout comme deux aimants s'attirent automatiquement. Nous savons aussi que tout ce qui est matière est attiré immanquablement vers le sol. Cette loi ne s’applique pas seulement au plan physique, mais aussi à nos corps émotionnel et mental qui font partie de notre enveloppe matérielle. 

L'attraction débute dans le monde de l’âme où nous sommes attirés vers les parents et l’environnement dont nous avons besoin pour arriver à compléter les expériences nécessaires au plan de vie que nous avons choisi avant notre naissance. 

Sur le plan spirituel, la loi d’attraction nous attire vers la lumière, c’est-à-dire vers l’amour, la paix intérieure, tout comme une plante est attirée naturellement vers la lumière du soleil pour s’épanouir. Notre âme veut arriver à retourner à la lumière pour toujours. 

Aussitôt que nous entretenons des pensées, des croyances et des sentiments qui nous éloignent de l'amour parce que nous laissons notre ego diriger notre vie, notre âme souffre, car elle est attirée par la lumière et nous la tirons dans un autre sens. 
C’est une bataille intérieure que nous vivons comme un malaise lorsque nous prenons le temps de vérifier ce que nous ressentons. 

samedi 8 avril 2017

« La Terre vous accompagne » les guides de l’unité via Daniel Desjardins





Très chers amis humains,
Nous sommes toujours avec vous, nous vous entourons toujours de notre Amour inconditionnel, nous cherchons toujours ces instants ou vous abaissez votre garde, ou vous décrochez de votre mental afin de vous souffler à l'oreille, vous insuffler dans votre cœur ces inspirations de votre Source afin de vous permettre de vous aligner de plus en plus sur qui vous êtes réellement; mais nous ne sommes pas les seuls à vous accompagner! 
À chaque instant la Terre, votre planète mère, vous accompagne aussi. 
Elle est toujours sous vos pieds, sous chacun de vos pas, mais elle aussi avec vous en conscience et ces temps-ci vous pouvez le ressentir tout particulièrement, car avec les nouvelles énergies qui affluent, ces énergies ont aussi une influence sur elle. 

Pour les plus sensibles d'entre vous, vous percevez peut-être cet éveil, ce mouvement dans la conscience de la Terre. Ce mouvement, un peu comme si vous étiez sur un matelas d'eau, ce mouvement crée des vagues que vous ressentez et cela peut vous déstabiliser aussi, individuellement, mais surtout collectivement. 

mardi 4 avril 2017

« Restaurer la confiance en percevant les choses au-delà de la peur, du jugement, des croyances »





1/04 On a beaucoup spéculé à propos de l’amour qui est toujours envisagé dans la relation aux autres. L’évolution de l’humanité, de la conscience humaine, par la compréhension des valeurs essentielles, la constitution de l’humain si complexe mais dont nous avons une compréhension de plus en plus pointue, nous amènent à reconsidérer l’amour sous un angle vibratoire, une énergie vitale, l’essence, l’énergie de tout être. 

La connaissance du divin est éclairée par les nombreux témoignages d’éveil et l’évolution des consciences avides de liberté et de trouver la souveraineté de l’être, l’accomplissement.
Toutes les expériences vécues par les humains ont amené à connaitre la valeur de la paix, de la joie, du bien-être individuel dont découle une société évoluée, basée sur le respect mutuel. 
La conscience Une s’est projetée en autant de scénarii, joués par des d’âmes/soi, afin de se connaitre, de se reconnaitre, de connaitre les lois universelles par effet miroir et d’amener son essence, sa vision, ses connaissances, jusque dans la matière. 
Le principe de vie exprimé et décliné en autant de possibles, de formes, afin d’amener l’unité en chaque conscience. Une expansion infinie qui se décline en autant de formes, de points de vue, qu’il y a d’êtres vivants sur cette planète et dans les univers, les mondes plus ou moins denses.

On définit l’amour comme un élan de soi vers une personne alors qu’en fait, le phénomène de projection révèle que ce qu’on ressent est intérieur, que l'amour est en nous et qu'il amplifie ou se fait sentir par le mouvement. Ce mouvement d'abord intérieur se nourrit de lui-même dans la reconnaissance de l'essence ou de l'énergie Vitale qui nous anime.

« Pourquoi être un travailleur de lumière peut être une chose très illusoire … » Vera Ingeborg





Beaucoup de gens me demandent pourquoi il est si important de vous approprier votre processus, d’écouter à l’intérieur et de sentir la vérité avec votre cœur.
Eh bien, si vous ne le faites pas, vous vous éloignez de votre pouvoir. 
Vous comptez sur les autres plus que sur vous-même et vous pouvez facilement être trompé par des illusions de spiritualité 3D et 4D qui ne sont en fait qu’une autre forme de religion modernisée pour vous tenir occupé à former des croyances et à les suivre au lieu de vous connecter réellement à la source à travers votre cœur.

J’avais également l’habitude de ‘canaliser’, jusqu’à ce que j’apprenne que je ne canalisais pas*, mais que je saisissais intuitivement ma vérité et les messages subtils dans mon cœur, en essayant de mettre une étiquette sur ceux-ci afin que les gens les prennent en considération.

Je me demandais toujours pourquoi ces messages n’étaient pas aussi clairs et distincts que ceux des autres channels.
Jusqu’à ce que je me rende compte – que j’avais un corps de fréquence plus élevée** (j’ai écrit à ce sujet dans mon article sur la 3D / 4D et 5D) et que je n’avais donc pas eu accès au règne astral – et donc pas d’accès à de faux êtres de lumière qui me parlaient clairement ou qui apparaissaient clairement devant moi sous une forme ou sous une autre.

lundi 3 avril 2017

« Intégrer, incarner, l’Unité »





31 03 Apprendre à se connaitre vraiment, à s’accepter entièrement et à agir en accord avec sa vision, sa personnalité, son être tout entier, c’est une voie qui réserve bien des surprises, des occasions de se réjouir et d’agrandir le cercle d’amour, de paix et d’unité. Ce chemin est initiatique parce qu'il nous permet de reconnaitre tant l'essence de l'être que le moi véritable et les besoins, les talents, les valeurs qui nous sont propres. Il est à la fois la voix de retour à la source et celle de l'épanouissement. 

Comprendre que tout est en soi, qu’il n’y a rien à faire d’autre que d’être, amène à observer et à lâcher tout ce qui appartient au passé, aux conditionnements, aux croyances infondées. Et il y en a un sacré nombre. 
J’utilise ce terme de "sacré" volontairement parce que dans la transparence, l’observation neutre, l’attention bienveillante, on découvre que tous nos comportements et modes de pensée sont définis par les autres, la société, les parents, mais que chacun d’eux à quelque chose à nous apprendre

Le caractère universel de ces modes de pensée démontre que ça n’est pas notre vraie nature, notre identité unique. Retrouver l’enfant en soi, c’est se donner l’occasion de renaitre, de retrouver l’authenticité, la spontanéité, la joie.

Accueillir tout ce qui nous traverse, tout ce qui a été activé en nous, accepter ou reconnaitre que ce sont des stratégies, des réflexes inconscients que l’on peut offrir à la source (ou observer avec neutralité) afin d’aller au cœur de soi, en profondeur et reconnaitre ses talents, ses valeurs, sa vision, sa passion, tout ce qui nous anime et nous réjouit.  
Cette démarche révèle ce qu'on appelle notre mission ou chemin de vie.
Cela nous permet de savoir ainsi ce que l’on veut vraiment et de poser des gestes concrets, chaque jour.

dimanche 2 avril 2017

« Les réponses sont simples » Lisa Brown





Il n’y a plus grand chose qui retienne notre attention.
Parce que ce qui doit venir, c’est la pureté, l’amour et un profond sentiment de connexion, tellement profond que les choses sont faciles, sans effort et sans nécessité d’expliquer quoi que ce soit.
L’aspect humain dit « qu’est-ce qu’il y a pour moi »… il veut d’abord un retour, il n’est pas prêt à prendre de risque, à s’engager, à aller de l’avant …
Pour nous, faire la différence … voilà ce qui est fait pour nous.
Comment nous influençons le tout, comment nous touchons les âmes, comment nous inspirons, en partageant la connaissance qui transforme l’ancienne séparation pour aller vers l’unité
Nous n’avons plus besoin d’une raison
Car la raison est simple et pure
La raison est notre amour pour tous en tant que UN
Car nous nous sommes pleinement REMÉMORÉS et nous n’avons plus besoin d’autre chose.
Notre ‘retour’ vient en étant basé sur ‘qui nous sommes à l’intérieur’
Du partage de notre Être

Des profondeurs de notre âme
Visible pour tous afin que chacun puisse en faire l’expérience et le ressentir
Et pour savoir ….

vendredi 31 mars 2017

« Se connaitre intimement afin de restaurer l’amour en soi » & « 13ème séance de reconnexion. Âmique » guidée par Magali Magdara






30 03 La journée d’hier a été intense et à la fin de la journée, je me suis dit : pour un anniversaire, c’était plutôt ma fête ! J’ai dû accueillir la colère, la déception, l’auto-critique, la peur et je suis allée me coucher apaisée mais pas mécontente que la journée soit terminée. 
Pourtant, cette journée avait plutôt bien commencé mais il a suffit de quelques appels téléphoniques de la plateforme d’orange pour que peu à peu la colère éclate. Lors du premier appel, mon interlocuteur me parlait d’une réduction de mon forfait avec un accent qui rendait son discours tellement confus que j’aie mis fin rapidement à la conversation. 

Je n’ai rien contre les étrangers à priori puisque je suis d'origine espagnole mais comme les contrats sont remplis d’astérisques, d’alinéas ou d’exceptions, il y a intérêt à pouvoir se comprendre clairement. Puis au-delà du fait que je comprenais mal ce qu’il me disait, la colère envers la privatisation de France télécom qui a poussé des centaines de gens au suicide et délocalisé les emplois à l’étranger, est remontée à la surface. 

Par moments, je me disais aussi que cette colère rencontrait les égrégores racistes que les élections mettent en avant et cela m’amenait à vouloir me centrer davantage. Une fois tout cela apaisé, les appels qui ont suivi où on me raccrochait au nez ont permis à l’émotion colère de s’exprimer dans l'observation intérieure neutre au lieu de la projeter vers l'extérieur. La colère trouve ses raisons d'être dans les situations mais ça n'est qu'en l'observant en soi qu'elle peut être harmonisée et servir l'être, la compréhension profonde.

Entre prendre conscience d’une colère et se raisonner mentalement à coup d’arguments et laisser l’émotion s’exprimer pour l’offrir à l’amour lumière afin qu’elle s’équilibre et délivre son message, il y a une grande différence.

lundi 27 mars 2017

« Le phénomène de projection interne à travers les rêves » & vidéo interview de Nicole Gratton





25 03 Plus j'observe objectivement ce que je suis au niveau du mental, de l’inconscient, du subconscient ; les mécanismes internes de survie, les stratégies et les rêves et plus je suis émerveillée, fascinée, par l’intelligence qui gère la vie en l’humain d’une façon harmonieuse et parfaite. Comment tous les systèmes sont interconnectés et comment ils s’harmonisent, relève du prodige.
Pas étonnant qu’on parle du miracle de la vie et de ses mystères.

C’est fascinant de voir comment l’intelligence gère les pensées, les émotions, les besoins, les croyances et combien le rêve est actif dans le processus de libération, d’intégration de la lumière ou d'ouverture de conscience et de l’harmonisation de l’ensemble.

J’avais déjà remarqué que lorsque je diminuais les doses de cachets ou quand j’ai arrêté de fumer de l’herbe, je rêvais que je consommais ces produits.
Avant, cela me perturbait parce que je me disais que la dépendance était trop ancrée puisqu’elle envahissait mes rêves et je ne voyais pas comment en sortir.Je me sentais encore plus prisonnière de cette dépendance et malgré que je sache que le manque est une illusion cela ne venait pas jusque dans les profondeurs de l'inconscient. J'interprétais ces rêves comme des témoignages de la puissance de l'inconscient et de l'enfermement dans lequel j'étais. 

C’est toujours l’ignorance qui nous fait agir de façon inconsciente, compulsive, instinctive, agressive, qui nous fait prendre les peurs pour des réalités. La peur est une projection mentale et émotionnelle, elle est l’expression d’une incompréhension, d’une question et la plupart du temps elle est illusion. Une projection sous forme d’anticipation, d’éventualités, de suppositions ou de préjugés qui sont des réponses toutes faites, à la question ou l’incompréhension.

« Ces masques qui vous cachent la réalité » les guides de l’unité via Daniel Desjardins





Très chers amis humains,
C'est avec grande joie que nous nous adressons à vous aujourd'hui. Nous souhaitons vous parler de ces masques que vous posez sur toute chose, ces déguisements que vous appliquez à toute chose. 
Nous vous invitons à redécouvrir la vie, l'univers qui vous entoure, mais aussi tout votre être, votre propre conscience, la redécouvrir comme elle est réellement, redécouvrir qui vous êtes véritablement sous ces déguisements, sous ces masques, sous ces couvertures. 

En effet, les humains se laissent habituellement tromper par leur mental. Ils perçoivent des choses, des événements, des êtres, ou se perçoivent eux-mêmes à travers leur cœur, leur intuition et cela leur apporte une perception qui est juste de ce qui est réellement; mais ensuite viennent se déposer sur cette perception toutes sortes de jugements, toutes sortes de perceptions biaisées, toutes sortes d'attentes, toutes sortes de conclusions par rapport à la façon dont votre mental juge que les choses devraient être. 

Trop souvent, ces conclusions, ces attentes, ne sont même pas à vous; ce sont celles de gens qui vous entourent, celles d'ancêtres, parfois même celles d'influences extérieures visibles ou invisibles qui n'ont rien à voir avec vous.

vendredi 24 mars 2017

« Savoir accueillir ce qui est, sans s’y attacher »





Aujourd’hui comme il pleut, je ne peux pas aller au jardin et comme je suis encore dans une phase de diminution des doses de cachets, je suis à l’écoute de ce qui se vit à l’intérieur. Le fait que je suive l’élan porté par la joie me donne confiance et m’habitue à tenir compte de mon ressenti. 
Je prête attention à tout ce que je suis plutôt qu’aux pensées qui avant dirigeaient ma vie selon les croyances et conditionnements établis dans l’enfance et l’adolescence. Quand je dis que je prête attention, cela veut dire que je ne m'attache à rien, je n'interprète pas ce que je perçois. 
Le processus de libération des anciennes croyances et conditionnements peut parfois sembler laborieux surtout quand on a pris l’habitude de se couper des émotions et de se laisser diriger par le mental. 

Faire confiance à sa logique, au mental, sans tenir compte des élans du cœur, nous enferme dans des croyances et des certitudes, une forme de rigidité qui rend la vie lourde. Il faut arriver au bout de la lourdeur, être lassé de la routine, des stratégies vaines du mental qui donnent une impression de sécurité tout en nous enfermant dans des rituels qui font du quotidien une répétition des mêmes comportements, des mêmes schémas de pensée sclérosants, pour oser sortir de cette pseudo zone de confort. 

jeudi 23 mars 2017

« Accueillir l’émotion et comprendre son message »






21 03 Et bien pour un premier jour de printemps, on fait mieux. Au réveil, une grosse chape de plomb grise avec un mince filet de lumière à l’horizon aurait pu me miner le moral mais comme je prends de plus en plus la vie avec légèreté, je m’adapte. 

Et pour que la journée se passe dans la joie et la spontanéité, je suis à l’écoute des sensations, pensées, afin d’accueillir les émotions dans la neutralité, sans valider les pensées qui les accompagnent. Ensuite, je passe à l'action depuis cet espace de paix.
La connaissance intime de soi est essentielle parce que lorsqu’on connait, on peut mieux aimer et lorsqu’on aime, tout parait beaucoup plus facile, joyeux et possible.
Ce qui nous rend malheureux et dépendant de l’extérieur, c’est l’ignorance, le fait de s’identifier à la forme, à l’apparence et d’être étranger à soi-même. 

Les croyances invalidantes, les conditionnements, l’estime de soi basée sur la comparaison, sur les atouts définis par la société, tout cela nous maintient dans la peur et même la peur de la peur. 

Pourtant, on a étudié les émotions et on comprend enfin leur rôle, leur importance, leurs messages.

lundi 20 mars 2017

« Habiter son corps en conscience, dans l’amour ou dans la paix et l’unité »





19 03 Ces derniers jours ont été édifiants et j’ai pu prendre du recul sur ce que je vivais d’une façon naturelle, quasi instantanée. Quel repos pour le mental et l'émotionnel!
Quelques secondes où on peut soit suivre la peur, la colère, l’émotion, les pensées de jugement, soit se poser dans l’observation neutre. Je n’ai pas réagi aux jeux de rôle que jouaient des jeunes à quelques mètres de moi tandis que j’étais au jardin. Avant, j’aurais réagi avec violence, je les aurais agressé verbalement en essayant de leur montrer comment leur manque de respect pour la communauté était insupportable, je leur aurais fait la leçon comme on dit. Répondre à la violence par la violence ou le jugement, quel non sens!

J’ai laissé les voix intérieures s’indigner, se révolter, parfois se sentir proches de ces jeunes ou encore estimer que leur maladresse était naturelle étant donné leur âge. 
Les pensées les plus récurrentes visaient à trouver le moyen d’expliquer le plus simplement possible mon point de vue, la constitution de l’humain et la notion d’unité, les jeux de rôles…Cela me demandait de revoir la notion d’autorité, d’écouter l’adolescent intérieur, le sauveur…
Malgré tout ce chahut autant intérieur qu’extérieur, j’ai continué d’agir selon l’élan porté par l’enthousiasme et de nettoyer le jardin. Préparer le terrain avant les semis, c’est la priorité du moment et comme c’est un appel de la terre mère, je m’exécute joyeusement. Puis cet acte est très symbolique et il est la parfaite expression de ce désir interne.

mercredi 15 mars 2017

« Vous avez perdu votre joie ? Regardez ce que vous avez… » Lisa Brown





J’observe de nombreuses personnes qui « ont perdu leur joie » pour de multiples raisons…
Ce qui nous rend joyeux en tant qu’humain est très différent de ce qui nous rend joyeux en tant qu’Âme. Nous avions l’habitude de remplir notre monde / espace avec des personnes et des choses, et nous faisions les choses parce qu’elles étaient attendues, ou « justes » au regard de notre jugement.

Lorsque nous commençons à nous éveiller, nous réalisons que la « joie » est quelque chose d’autre. Comment nous nous SENTONS a de l’importance.
Ce qui remplit notre espace / réalité doit avoir du sens, ce que nous FAISONS doit être important, et ce qui est important pour l’humain est différent de ce qui est important pour l’âme.

Il y a un « espace de néant » dans chaque transition que nous effectuons des anciennes dimensions vers les nouvelles. Nous avons la sensation d’avoir un pied dans chaque monde, nous n’avons plus envie d’être « dans l’ancien » et en même temps nous ne savons pas trop ce qu’il se passe et cela nous demande un certain temps, car le modèle du corps physique doit se débarrasser, « se vider », se réinitialiser et « se remplir de nouveau » avec plus de lumière et d’amour intérieur qu’il ne pouvait en contenir auparavant. Soyez patient et observez-vous.

mardi 14 mars 2017

« Reconnaitre le phénomène de projection ou l'effet miroir »





10 03 On parle beaucoup de la loi d’attraction et de résonance autour desquelles on spécule en essayant de comprendre selon nos croyances basées sur l’idée de séparation et de l’humain impuissant, victime de la vie et des autres.

Pourtant, par l’observation neutre, on peut la comprendre et l’intégrer parfaitement au travers du phénomène de projection. 
Nous interprétons les faits selon les mêmes schémas, à travers le voile opaque de nos souffrances. Nous appréhendons le monde avec la conscience de l’enfant en souffrance. On peut comprendre que nous projetons notre mal-être et nos croyances sur les autres simplement en observant nos pensées, nos émotions. 

Devant la récurrence de nos schémas de pensée, nos jugements, notre façon d’accuser les autres de notre mal-être et dans l’observation des émotions associées à ses croyances, on va comprendre ce phénomène de projection. Comment nous utilisons les autres comme des dévidoirs énergétiques, émotionnels et mentaux, comment nous projetons tant nos croyances dévalorisantes à propos de nous même que nos attentes envers les autres.

La pensée et l’émotion sont des énergies et lorsque nous avons refoulé des émotions lors de traumas durant l’enfance ou l’adolescence, cette énergie prend de l’ampleur, de la force, de l’intensité et pour que nous n’ayons pas à en souffrir, on cherche un récipient où la déverser.

« Le retour de votre miroir » Magali/Miriadan





Nous vous l'avons déjà expliqué, car cela fait partie de votre éveil. 
Nous allons ici détailler cette ligne d'horizon que souvent vous regardez sans en saisir la saveur. Cette étape dans votre éveil vous propulse à l'intérieur de vous tout en élargissant votre perspective. 
Elle vous propose un bond en avant si vous acceptez toute son amplitude en vous.
 
Une des Lois de l'Un est que vous êtes tous et chacun pleinement souverains de vos choix et de votre monade. Cela signifie que nul ne peut vous imposer quoi que ce soit, ni pénétrer dans votre espace intime sans votre permission. 

Et comme vous êtes faits d'Amour, tout se passe au niveau de votre âme, là où la Conscience étend ses perceptions sur toute la Création et ce qui lui est Juste de recevoir. Cela ramène au libre-arbitre comme au lâcher-prise, avoir confiance en Vous.
 
Votre Responsabilité est d'accueillir Qui Vous Êtes. 
Telle est votre Rectitude : reconnaître que tout ce qui existe autour de vous n'est que la projection de votre intériorité, vos désirs, votre Volonté. 
Et un des éléments clés de votre cheminement se déploie dans le Respect. 
Respect de vous-mêmes, et ainsi de l'autre.

« Le besoin de gagner sa vie » Bianca Gaïa/Diane Leblanc





Alors que nos vibrations s’élèvent et que nous ressentons l’énergie circuler de plus en plus en nous-même et dans nos vies, comment se fait-il que nous nous sentions encore obligés d’assurer notre sécurité matérielle par la force de notre labeur… même si nous savons que les ressources de l’Univers sont illimitées et que ce sont nous qui créons la réalité qui nous entoure ? 
Pour la plupart de gens, la vie est comme un jeu de société : soit l’on gagne, soit l’on perd. C’est ce qui fait que l’on s’affaire sans cesse à trouver des solutions pour ne pas avoir l’impression de perdre… Perdre son temps, perdre sa sécurité, sa « qualité de vie », perdre le sens de son existence, perdre sa vie, point final! 
C’est donc la peur de « se » perdre qui nous motive à vouloir « gagner sa vie », c’est à dire travailler comme un malade pendant plus de 30 ans, en espérant récolter un pactole pour se la couler douce une fois la retraite arrivée…

Et, pour certains, ça marche bien! Arrivés à 60, 65 ou même 70 ans, ils peuvent enfin se retirer de la vie active pour s’accorder une pause, disons-le, fort méritée. Or, ce moment coïncide souvent avec le début de la dégénérescence du corps : le vieillissement semblant correspondre avec l’apparition de multiples problèmes de santé… bien souvent dus aux programmations internes soit de « culpabilité » (je ne sers plus à rien), ou encore d’oisiveté (ma vie ne fait plus de sens)… 
Et nous revoilà encore affectés par le sentiment de « perdre » quelque chose d’important ou de précieux: notre propre valorisation personnelle.

dimanche 12 mars 2017

« L’étape de la minutie » Magali Magdara





Vous venez d'entrer dans une période où tout se conjugue au Présent. 
Sans cesse, votre attention est attirée par des petites choses, des détails qui avant semblaient anodins et sans conséquences et ainsi repoussés à plus tard, mais qui aujourd'hui sont incontournables dans l'instant.
 
Chacun de vous avance avec espoir vers cette joie et ce bien-être que votre cœur vous promet. Malgré les souffrances qui toquent à votre porte, les émotions qui déferlent sur votre terre d'asile, vous restez convaincus que votre chemin est source d'épanouissement et d'unité. Et cela vous porte.
 
Progressivement, vous avez débroussaillé votre prairie intime laissée auparavant à l'abandon, vous avez déterminé des zones de fauchage, d'élagage, de sarclage pour avoir un aperçu d'ensemble. 
Vous avez organisé votre intériorité afin de reprendre contact avec votre âme dans la clarté du partage. Votre prairie est devenue un jardin foisonnant de vie, de couleurs et de senteurs. Vous vous êtes réconciliés avec votre dualité, redécouvrant la valeur intrinsèque des "mauvaises herbes" comme des "nuisibles".

samedi 11 mars 2017

« Fortifier votre intuition » les guides de l’unité via Daniel Desjardins





Très chers amis humains,
Nous avons une grande Joie aujourd'hui de nous adresser à vous! Nous sommes toujours très heureux de ces moments privilégiés ou vous prenez un moment pour reconnecter, avec notre assistance, à votre Source, à qui vous êtes réellement. 

Nous avons toujours beaucoup de compassion pour vous car il y a toujours dans votre conscience ce voile qui, dans vos moments quotidiens, vous sépare de cette source de connaissance absolue à laquelle vous avez accès lorsque vous prenez un moment, comme celui-ci.

Ce que vous appelez "Intuition" n'est en fait que votre ouverture à ces connaissances par rapport à tout ce qui est. Votre Source, qui fait partie de LA Source à accès à toute l'information, toute la connaissance et donc vous-même, même lorsque vous êtes incarnés sur Terre, si vous prenez le temps de cultiver votre lien avec votre Source, vous avez accès à toutes les informations dont vous avez besoin. 

Beaucoup de ces informations n'ont pas nécessairement de sens pour votre mental, mais elles apaisent votre Être. Vous ne pouvez pas "comprendre" votre futur, il y a tellement de variables qui sont en jeux. Votre mental ne peut suivre l'évolution de chacune d'entre elles et comprendre, ou schématiser, comment elles vont s'entremêler pour créer votre futur; mais votre conscience elle, lorsqu'elle se relie à sa source, peut percevoir ce qu'il y a de beau, ce qu'il y a de bon, ce qu'il y a de merveilleux dans vos créations à venir.

mercredi 8 mars 2017

« Revenir à la raison du cœur »





Le chemin qui mène à la source, à l’amour pur en soi peut sembler long et douloureux parce qu’on aborde le sujet avec notre mental en cherchant à comprendre ce qui doit surtout se vivre. 
Au niveau de la compréhension du processus de guérison, c’est très simple. 
Mais déjà, on pense en termes de guérison alors qu’il s’agit de trouver l’essence de qui on est. 
Cette vie qui a un commencement et une fin n’a d’autre objectif que de nous permettre de trouver l’amour lumière intérieurs, de trouver et de sentir que l’amour est en soi. Et de le manifester en conscience ou par choix délibéré, de laisser la vibration remplir nos corps. 

Chaque expérience nous amène à chercher le sens de la vie mais on cherche à comprendre mentalement. On a une vision de la vie qui est faussée par les croyances, les conditionnements, les attentes, par le fait qu’on l’observe d’un point de vue intellectuel en pensant que la compréhension nous permettra de guérir mais il s’agit de lâcher l’identification au mental, d’abandonner le jugement et d’embrasser les émotions, les réactions humaines qu’on vit en soi.

lundi 6 mars 2017

« Lucidité et compassion; le regard de l’âme » & « 11ème Séance de Reconnexion Âmique avec Magali Magdara »





Ce matin comme hier, il pleut alors j’en profite pour faire du ménage sur mon bureau. J’accumule régulièrement des textes qui me parlent au moment où je tombe dessus mais comme l’édition d’article prend du temps et comme j’apprends à me détacher de l’ordinateur hypnotique, le bureau finit par être rempli de documents voilant les images qui défilent sur le fond de l’écran.

En général cette envie de faire du ménage suit un passage où j’ai vécu un processus de libération de la mémoire émotionnelle, ou de conscientisation/guérison d’une blessure. 
Je me sens plus légère et détachée depuis que j’ai pu observer et lâcher les émotions de la blessure de rejet. 
Quand on peut nommer ce qu’on ressent et dialoguer avec l’enfant en soi, on est en phase de libération parce qu’on sait que les pensées qui émergent sont celles du passé ou simplement celles du fonctionnement psychologique de l’humain. On s’en dissocie simplement parce qu’on ne peut pas s’identifier à des mécanismes automatiques. 
On comprend que c’est un aspect de l’humain et comme on sait qu’on n’est pas nos pensées, nos émotions, notre corps physique même, du moins comme on sent que nous existons au-delà de ces mouvements internes, on ne s’y accroche pas. 

De plus chaque fois qu’on observe sans juger, ces mouvements, ces pensées, la compassion se manifeste et on grandit dans la capacité d’aimer, l’expérience nous ouvre un peu plus le cœur et la conscience, elle nous ancre dans la paix et la confiance.

« Le Couloir d'Éclipses » Andrew Martin





Aucun d’entre nous ne sortira inchangé des énergies de ce couloir d’éclipses. 
Non seulement des deux éclipses de Février, mais aussi du plus grand passage de 6 mois qui va culminer par deux éclipses en Août. 
Il n’est pas toujours nécessaire que nous comprenions ce qui se passe au niveau de la logique / de l’identité / du mental. Si le pourquoi est important, alors il nous sera donné.

Je partage ces informations avec l’intention de mettre un peu de lumière sur ce qui change actuellement et sur ce qui va changer au cours des 6 prochains mois. Une grande partie de ce qui arrive se fait à des niveaux qui sont loin d’être du domaine de la compréhension du mental. Souvent, nous faisons notre chemin malgré ce qui peut sembler ‘logique’ ou ‘rationnel’.
Plus que jamais, la connexion innée à notre guidance nous mène vers des eaux inexplorées. Le succès est garanti, c’est écrit. Comment nous choisissons d’y arriver, c’est ce que nous sommes en train d’écrire en ce moment. Comme toujours, prenez ce qui résonne et laissez le reste.

Le Couloir Énergétique Actuel
Le système nerveux central est actualisé et réécrit au fur et à mesure que la résonance de Schumann passe à des niveaux plus élevés que jamais. Les éclipses et la pleine lune de Février initient une période de 6 mois qui se terminera en beauté par deux éclipses de plus en Août en nous propulsant à des niveaux plus profonds de compréhension du soi.

dimanche 5 mars 2017

« Les dysharmonies » les êtres de lumière via Monique Mathieu





"Quelles sont les causes profondes des dysharmonies et que pouvez-vous faire pour essayer d'aller au-delà d'elles  ?
Les dysharmonies ont plusieurs réalités par rapport à ce que vous êtes, à votre capacité d'aller au plus profond de vous-même et de faire remonter toutes les souffrances de votre passé ou celles de vos vies antérieures.
Les dysharmonies viennent souvent d'un non-pardon, elles viennent également souvent d'un choc émotionnel important, parce que tout se passe au niveau de votre centre émotionnel.

Le centre émotionnel est comme un immense chaudron où toutes les souffrances, tous les chocs, tous les non-pardons et tout ce que vous avez vécu depuis la plus petite enfance tournent sans arrêt, comme si rien ne pouvait vous en libérer. Ces émotions génèrent très souvent ce que vous appelez des dysharmonies. 

Alors nous vous conseillons de faire un retour sur votre vie, de voir et de faire remonter tout ce que vous pouvez faire remonter afin de l'éclairer, et surtout de pardonner et de vous pardonner.

samedi 4 mars 2017

« Une des raisons pour lesquelles vous n'êtes pas véritablement heureux (et comment changer cela) » les guides de l’unité via Daniel Desjardins





Très chers amis humains,
Il y a en vous une très grande puissance, oui, en vous! 
Non pas à l'intérieur de votre corps, cela transcende même votre conscience, mais dans votre lien à la Source, à votre Source, il y a cette ouverture à cette puissance, cette puissance qui a créé votre Univers et qui est vôtre et à laquelle vous accédez, même complètement inconsciemment, pour créer votre réalité. Car même si vous n'en êtes pas toujours conscients, vous créez à chaque seconde votre réalité. 

Plus vous vous ouvrirez à devenir conscient de votre lien à votre Source, plus vous influencerez votre création et plus elle sera en alignement avec qui vous êtes réellement. 

Une des raisons pour lesquelles vous vous cachez à vous-même cette puissance, c'est qu'elle est si intense que vous en avez souvent bien peur. La plupart des humains ont peur de cette intensité. Ironiquement, vous l'enterrez sous d'autres formes d'intensité qui sont destructrices, négatives. 
Que cela soit un surplus d'histoires que vous vous racontez, de pensées qui tournent en boucles, que ce soit à travers une exposition régulière à de la violence ou des souffrances; toutes ces intensités pour vous cacher à vous-même cette puissance qui est en vous. 

vendredi 3 mars 2017

« La peur de la mort » & vidéo Jill Bolte Taylor





1 03 Les énergies ont été intenses ces dernières 48 h et les vertiges m’ont amené à faire face à la peur de la mort. La guidance intérieure m’a amenée vers cette conférence où le ton employé pour décrire un avc correspondait bien à ma vision de la mort après le processus d'accueil de l'émotion. 
J’ai dû accueillir la peur et confier les pensées liées à cette émotion à la source avant de retrouver la paix et la conviction que la mort est une illusion puisque la conscience ne meurt pas. 
Et c’est seulement après avoir élevé ma vibration que j’ai suivi l’élan à écouter cette conférence. Si je précise cela c'est pour montrer que la loi de résonance nous porte vers ce qui correspond à notre vibration du moment et qu'en changeant la vibration, l'environnement s'y conforme. D'où l'importance de se tourner vers l'intérieur.

J'ai tout de même regardé cette conférence en plusieurs fois puisque cela a suscité à nouveau des peurs et ça m'a permis de l'utiliser pour aller plus en profondeur dans ce face à face émotionnel. 
C’est bien légitime de craindre la mort puisque tout notre système interne est construit afin de tromper cette peur, selon l'instinct de survie et en plus, notre société est fondée sur les moyens de la minimiser. Le fameux pouvoir d’achat et le système capitaliste est fondé sur la vente de toute sortes d’assurances, de moyen de contourner la peur, de se préserver de la peur du vide en ayant le pouvoir d'accumuler des richesses. Même la recherche médicale a pour but de retarder le plus possible ce moment fatidique. 

Cette peur primordiale est le moteur d'action de l'ego et de l'inconscient, de la conscience collective. C'est cela qui a engendré les systèmes de prédation, de dominance, les jeux de pouvoirs...C'est dire qu'on a affaire à un dossier conséquent!

mercredi 1 mars 2017

« Les intelligences multiples sont l’expression de la multidimensionnalité de l'être »





28 02 Je suis émue aux larmes en ce moment même parce que je constate que je me libère vraiment des peurs et croyances passées. Toutes les synchronicités et la vibration d’amour qui me rempli chaque jour un peu plus, me donnent la sensation d’avoir encore passé un cap important sur le chemin de libération. Cette épuration, ce dépouillement même ne me fragilise pas, au contraire, il m'allège et me fortifie.

Là encore, avec le recul, je constate le même phénomène ; le flux de lumière solaire ou l’agencement spécifique des astres qui fait émerger l’ombre. Et le choix qui se présente de lâcher prise, de confier à la source en soi tout ce qu’on observe, sans jugements, toutes ces réactions, ces pensées émotions liées aux anciennes croyances, aux rôles et aux conditionnements.
Puis quand on choisit d’offrir tout cela à la source, comment l’énergie se débloque, comment la vibration de paix demeure et nourrit la confiance alors qu’on ne sait pas du tout comment les choses vont évoluer. 
On ne sait pas mais on est en confiance, on comprend que tout est fait pour nous aider à rayonner l’amour lumière que nous sommes, qui nous maintient sur le chemin de la guérison, de la libération et qu’il suffit de se laisser guider, porter même. 
Les larmes viennent à nouveau en écrivant cela parce que je le vis enfin de façon évidente sans avoir besoin de passer par l’intellect, la force de conviction, mais spontanément.

mardi 28 février 2017

« Nous sommes tous potentiellement libres et souverains »





27 02 J'ai décidé hier, de me couper d’Internet, du blog, des infos dites spirituelles afin d’être présente et toujours d’agir selon l’élan porté par la joie. 
Quand je dis ‘être présente’, ça veut dire, ressentir ce qui se vit en soi plutôt que de s’éparpiller. 
Cela signifie que je ne m’attache pas aux pensées du passé, de mon propre vécu ou des raisonnements basés sur l’idée de bien et de mal, que je ne bloque pas les émotions et que je me pose avant de parler (sans m’en vouloir si je suis cash, si je ne prends pas le temps de la réflexion) ou d’agir. 
Ne pas s’éparpiller par des projections mentales, émotionnelles mais offrir à l’amour lumière intérieur, à la source, tout ce qui appartient à l’ancien monde, aux stratégies de survie, aux mécanismes inconscients, au passé…

Savoir observer en silence ses mondes intérieurs sans s’identifier à ces pensées émotions automatiques, libère vraiment de tous les égrégores de la dualité. 
Ceux du pouvoir, de la domination, du contrôle et de la manipulation. 
Dès qu’on peut voir qu’on agit ou qu’on pense selon des schémas inconscients, automatiques, on en est déjà à moitié libéré. Le second pas à faire, c’est d’arriver à être en paix, à s’aimer malgré ces réflexes conditionnés et ce que cela engendre comme comportements destructeurs ou invalidants.