mardi 31 décembre 2013

"L'Art de faire la paix spirituellement", Jésus via James Twyman, leçon 15


Lagugue Logos


La formule qui fut offerte il y a trois jours est une clé qui va vous aider à comprendre, avec l’intellect en premier, et ensuite avec votre âme, le processus d’illumination.
Nous allons momentanément mettre de côté notre discussion sur les Trois Illuminations, afin d’élaborer en profondeur cette formule.

La formule : Premièrement, le Mental lâche prise et voit, ensuite le Cœur lâche prise et voit, finalement l’Âme s’éveille et comprend.

Cette formule s’applique autant à l’ordre qu’à la méthode par laquelle vous êtes en train d’expérimenter l’illumination.
Remarquez la façon dont j’ai exprimé ces mots.
Je n’ai pas dit, « que vous alliez faire l’expérience… », mais, « dont vous êtes en train de faire l’expérience… », car, je ne suis d’aucune façon, différent de vous.
Votre mental est aussi complet que le mien. Je connais ceci et il temps pour vous de le connaître aussi.

LA PIERRE: "Entrer dans la danse de l’Esprit et du corps". Jeshua par Pamela Kribbe



La première fois que j’ai lu ce message, comme tous ceux de Jeshua, transmis par Pamela Kribbe, j’ai senti en mon corps, en mon cœur, que c’était vrai, que c’était la réponse à mes questions. J’ai bien fait, une fois de plus de m’écouter et de persévérer à libérer la notion de dualité, en recherchant l’union. C’est devenu mon quotidien, ma réalité. Ce qui était vu et vécu comme un combat devient peu à peu une danse, comme il l’explique dans le message qui suit. Les ombres d’hier sont absorbées par la lumière et révèlent aujourd’hui leur beauté. Merci la vie, merci Jeshua et Pamela.
 
Facebook Jorge Lomar en français

Nous ne sommes jamais séparés du divin, nous ne savons simplement pas le reconnaître.



Facebook photographe non cité


Comme c’est agréable le confort ! Comme ça fait du bien de se sentir soutenue sur tous les plans. Le bilan de l’année passée me montre avec évidence que ce fût la plus belle année de ma vie ! L’année 1996, celle où j’ai rencontré le Christ a été aussi puissante mais en même temps bouleversante, sans que je ne comprenne vraiment ce qui m’arrivait. Cette année, il y a eu des imprévus mais ce fût des occasions de grandir, de guérir, d’ouvrir mon cœur et d’élargir ma conscience. Même si j’ai toujours la sale habitude de fumer et encore le « besoin » de prendre des cachets, dans l’ensemble j’ai fait un bond puissant en avant. Ce qui a provoqué ce décollage, c’est l’abandon de croyances limitantes, mais avant tout, l’amour véritable de soi, pour tous mes corps, mes cellules, mes faiblesses, mes défauts, la connexion, le dialogue avec l’âme, l’amour, l’écoute, puis le dialogue et les soins apportés à l’enfant intérieur. Ces guérisons sont miennes, elles n’ont pas été réalisées par les textes que j’ai lu ou les techniques que j’ai utilisées mais bien plus par le fait d’accueillir tout en moi, de gérer mes émotions, de me prendre en main, de devenir responsable. Il est clair que mes lectures et les outils trouvés sur le Net ont facilité les prises de conscience et les guérisons mais à mesure que j’écoute mon âme et que je suis mon cœur, que je fais confiance à mon ressenti, je reçois directement l’info qui m’est nécessaire pour avancer. Quand je lis les messages d’Inelia, par exemple, je me rends compte que ce qu’elle conseille, c’est exactement ce que je fais « d’instinct ». Les enseignements de Lise Bourbeau ont été importants et m’ont permis de mieux comprendre ce que c’est que d’aimer en même temps que de libérer la notion de bien et de mal, dans les gestes concrets du quotidien. 

lundi 30 décembre 2013

VOTRE MISSION DE VIE 5, par Murielle Robert




 « La Responsabilité »
Comme nous savons, une Mission de Vie est un chemin initiatique, un Chemin de Vie sur lequel  nous sont livrés tous nos enseignements, nos leçons d’apprentissage en résonance avec nos talents et habilités.
Comme les dons spirituels de clairvoyance, d’intuition, de canalisation qui nous révèlent la nature précise de nos forces et nos puissances bien inscrites dans notre jour-mois et année de naissance.
Ces trois chiffres désignés comme nos trois forces contiennent les dons spirituels, les capacités, les habilités, les qualités, les facultés sensorielles et extra-sensorielles, le potentiel divin, les aspirations, inspirations et intuitions ainsi que nos attributs divins tels que l’Omniprésence (la Présence) l’Omniscience (la Connaissance) et  l’Omnipotence (la Puissance)
Donc, une Mission de vie doit s’accomplir comme une Trans-Mission…en diffusant notre lumière de vie, notre force primordiale afin qu’elle rayonne en nous et autour de nous.
Donnez-nous  la Per-Mission d’être lumineux tout au long de notre chemin de Vie.

L’enfant, pure expression de l’âme



Facebook "Erkan Torun"


Suivant ma question d’hier, qui suis-je au niveau humain, une fois délestée de tous les masques, je reviens invariablement à la même période. Je me réfère à mes rares souvenirs remontant autour de trois ans. Je n’ai plus aucun doute quand à mes origines célestes, divines, mais une question demeure, celle de savoir qui est le moi, la personnalité dépourvue de tous les masques. Puisque dans ma prime enfance, je n’agissais pas encore en mode défensif vis à vis de mon entourage, je peux me dire que c’est le vrai moi que j’incarnais alors. Aux masques portés par mes réactions à l’environnement, comme j’y ai ajouté celui que constitue la dépendance qui formate, crée des réponses, qu’on retrouve chez la plupart des consommateurs de psychotropes, c’est encore une version falsifiée de qui je suis.
Dans mes souvenirs, les quelques moments marquants me montrent que j’avais déjà un point de vue particulier puisque je l’affirmais spontanément. Les deux réflexions dont je me souvienne le plus clairement m’amènent à penser que je portais la blessure d’injustice puisque j’y réagissais déjà fortement et que j’avais un genre de nostalgie du foyer, du monde de l’âme. J'avais une opinion unique de la vie, comme chacun, puisque je donnais mon point de vue. Les blessures de l'âme étaient exprimées au travers de l'enfant que j'étais et c'est pour cette raison que la guérison de celles-ci passe par la connexion à l'enfant intérieur. Il est celui qui a incarnée l'âme dans sa version la plus pure et guérir les blessures de l'enfant intérieur, revient à guérir l'âme. 

dimanche 29 décembre 2013

Observation et reconnaissance


Olivier Richter


En ce moment, le thème qui revient, c’est la notion de plaisir, de désir. Il est clair que ces énergies sont du même groupe que celui de l’amour, de la joie, même si longtemps, les « religieux », les « spirituels » ont diabolisé ces émotions. Comme si tout ce qui est relatif aux sens était mauvais. Quand on libère la notion de bien et de  mal, on se rend compte qu’il est question de savant dosage, d’équilibre et d’harmonie, que ce qui est préjudiciable, c’est l’excès, les énergies non maitrisées, les émotions refoulées. Je n'ai pas encore fait le ménage à ce niveau puisque je ne suis pas encore capable de me divertir sans culpabiliser et même de penser à le faire! J'ai passé une heure hier, à chercher une image qui illustre la fête, dans mon album de photo, qui doit contenir entre 100 et 200 mille vues! J'avoue que je ne suis pas très douée pour les chiffres et cette estimation reste vague. J'ai fini par trouver une peinture qui illustre une fête, qui semble être un mariage, au Moyen âge! La lecture du message de John Smallman a révélé des aspects de ma personnalité que j'ignorais, enfin, je ne pensais pas être coincée à ce point! Le voisin du quartier m'a prêté un DVD; "Bambi 2", (déjà, au niveau émotionnel, je ne prends pas trop de risques!) depuis un an, que je n'ai pas encore trouvé le temps de regarder! Je vais devoir réviser mon emploi du temps et intégrer plus d'activité qui procurent de la joie! Je suis trop souvent enfermée dans mon mental et maintenant que je veux ressentir les émotions, comme je ne les craint plus et ne cherche plus à les sélectionner, je vais faire en sorte de provoquer celles qui ont ma préférence, et que j'appelle au niveau énergétique au lieu de créer le mouvement qui les sous-tend.

samedi 28 décembre 2013

Assurez vous de libérer beaucoup de temps pour FAIRE LA FÊTE ! Saul, via John Smallman


N. Bukanova


Noël est un moment que vous fêtez avec plaisir et enthousiasme, même si le message d'amour, de pardon, et d’unification de Jésus est souvent oublié. Néanmoins, l'énergie, l'enthousiasme et l'intensité de ces célébrations s’accroit à cette époque de l'année et cela permet aux énergies divines de s’écouler à travers vous, beaucoup plus librement qu’à d'autres périodes. Aussi, je voudrais appeler ceux qui lisent ces messages à garder cela à l'esprit, et donc à s'abstenir totalement de juger ceux qui, selon eux, semblent faire la fête avec trop d'enthousiasme et pour de « mauvaises » raisons.
Le plaisir enthousiaste des célébrations ajoute toujours au champ d'énergie d'Amour qui vous enveloppe en permanence, parce que la célébration est une libération collective des soucis, de l'anxiété et de la peur ; et, comme vous le savez, c’est la peur qui arrête votre capacité de vous ouvrir à l'Amour, parce qu’elle est incapable de faire confiance. Des réunions sociales avec l'intention de faire la fête vont toujours fournir à vos guides, à vos mentors, à vos anges et à d'autres amis et proches dans les royaumes spirituels des opportunités d’intensifier le champ d'Amour qui enveloppe l’humanité, ce qui rend plus facile pour vous de ressentir ou percevoir sa présence autour de vous.
Aussi, à ce moment de votre année terrestre, assurez-vous de libérer beaucoup de temps pour FAIRE LA FÊTE !

"L'Art de faire la paix spirituellement" Jésus via James Twyman, leçon n°14



Jennifer Hannux


Votre Mental est maintenant Illuminé et vous avez ouvert la première porte qui mène à la Vérité intérieure.
Vous avez fait ceci en vous pardonnant pour une offense qui, en réalité, n’a jamais eu lieu, et ainsi, votre vision est allée au-delà des murs illusoires qui vous ont séparés du Monde Réel. Bien que vous puissiez être tentés de croire que vous avez finalement atteint le but fixé par vous, avant le commencement des temps, vous ne devez pas arrêter.
Bien que le nouveau monde que vous percevez avec votre Mental Illuminé, vous apparaîtra dans une lumière que vous n’auriez jamais pu imaginer auparavant, votre voyage vient juste de commencer.
Avancez et préparez votre cœur pour la prochaine étape, car votre Esprit habite dans cette Chambre Sacrée et il a maintenant besoin d’être libéré.
C’est le prochain pas, la seconde porte, et vous êtes prêts à entrer. 
Il est important de définir le pardon, afin d’éviter toute confusion.
J’ai dit que vous deviez pardonner aux autres et à vous-même les offenses, perçues avec votre mental, qui en réalité n’ont jamais existé. Qu’est ce que ça veut dire ?
J’ai aussi mentionné que votre salut arrive de façon naturelle, quand vous comprenez la différence entre le monde que vous avez créé pour vous-même, et celui que Dieu a créé pour vous.
L’égo voit toutes les choses comme étant séparées et seules, il attend la mort comme une fin naturelle de toutes les choses qui vivent, et il a créé un monde qui est le reflet de cette décision.

"Peace & Love" inside...






Après une bonne nuit de sommeil, la paix est là et l’envie de lâcher prise, de faire selon l’élan du moment est renouvelée. Je prévois toujours quelque chose à faire mais sans y mettre de pression, d’obligation puis si l’envie ne vient pas, je fais autre chose. Il ne s’agit pas de procrastiner, de remettre au lendemain, mais de ne pas se forcer. C’est juste une façon de faire qui n’est plus régie par la peur mais qui est portée par l’amour. En tant qu’êtres énergétiques, vivant dans un monde de vibrations, il est essentiel de choisir la bande de fréquence sur laquelle nous voulons « surfer ». Ayant définitivement choisi l’amour comme fréquence vibratoire, puisque celle-ci me porte et révèle le divin intérieur, je me laisse guider par l’inspiration, l’intuition, le cœur. Le côté imprévu, improvisation me libère de l'ennui! Pour avoir cette assurance, j’ai expérimenté les deux voies possibles ; la peur ou l‘amour. Et le choix est devenu évident puisque les conséquences sont diamétralement opposées. Ce n’est pas tant les choses que nous faisons qui comptent mais la façon dont nous les vivons. Tout est question de perspective et de choix. En choisissant l’amour et la liberté d’être, d’avoir et de faire, les situations apparaissent sous un jour nouveau, les gens n’ont plus le même comportement. C’est comme s’ils étaient sensibles aux énergies que je porte et lorsqu’on ne nourri pas la peur, c’est la paix qui s’installe et rayonne. Quand il n’y a plus d’attente vis-à-vis de l’extérieur, plus de jugement, d’accusation vis-à-vis de soi et des autres, la vision n’est plus du tout la même.

Rappel Séance gratuite de Connexion Divine, ce midi, avec Monique Lapointe, .


Facebook TransLight


Ne manquez pas cette occasion de guérir votre corps énergétique. Vous n’avez rien à faire, juste vous allonger et ressentir ce qui des passe dans votre corps. C’est une expérience qui a toujours été bénéfique pour moi, un petit coup de pouce sur mon chemin d’auto-guérison. Vous aurez tous les détails un peu plus bas et trouverez les liens vers le site de Monique Lapointe. Humilité, audace, générosité, simplicité et efficacité sont des caractéristiques propres aux personnes équilibrées, dans l’harmonie, qui allient l’humain et le divin, le masculin et le féminin...le travail s’effectue au niveau du corps énergétique. Une expérience à vivre...
J’ai copié-collé, un extrait du mail reçu il y a une semaine et vous pourrez en lire l’intégralité en cliquant sur le lien en bas de message.

vendredi 27 décembre 2013

« Construisez les 4 piliers de votre couple » par le Dr Véronique Baudoux



"Taj Mahal" Facebook auteur non cité


Voici le texte de la conférence qu’elle a donnée en novembre. Si vous voulez écouter la conférence, cliquez sur le lien, en bas de texte, qui vous amènera directement sur le site où vous pourrez accéder à la page prévue à cet effet. 
Je ne sais pas combien de temps celle-ci sera disponible alors profitez de ce cadeau. 
Je dois dire que j’ai beaucoup appris sur les relations de couple et les blessures liées aux chakras. Vous trouverez aussi, sur son site, le lien pour vous procurez le livre « Divine sexualité », en version numérique que je vous recommande vivement. 
C’est un livre qui complète la théorie des blessures de l’âme de Lise Bourbeau. Véronique Baudoux y ajoute deux autres blessures et leurs effets au niveau énergétique, au niveau des chakras. C’est un parcours initiatique, de guérison que j’effectue en ce moment et je peux dire que ça déménage ! Bien que le sujet soit complexe, c’est expliqué clairement et des tableaux viennent en rappel à chaque fin de chapitre.

Horoscope 2014 signe par signe par Sandrine Gorodine



"Verseau" par Josephine Wall


Suivant les élans, je me sens poussée à republier cet article...certainement qu’il sera utile à quelqu’un...
Pour ceux qui seraient passés à côté de l’info, voici donc, pour la seconde fois, l’horoscope 2014 signe par signe de Sandrine Gorodine, interviewée par Lilou Macé.

"Ecoute tes corps"...vidéo interview Inelia Benz "Les deux lignes temporelles"



Gregory Colbert

Plutôt frustrée de ne pas pouvoir communiquer avec l’extérieur de façon authentique, je me suis couchée avec l’idée que cette communion tant souhaitée, je le vivrais avec moi-même. Que ce soit avec ma famille ou avec les gens que je rencontre sur le Net, via le blog ou Facebook, ou encore dans la vraie vie, il est quasiment impossible de parler vrai, d'égal à égal, de cœur à cœur, sans risquer de heurter l’ego, la sensibilité, les convictions de l’autre. Comme je n’aime pas la compétition, les batailles qui consistent à argumenter, quitte à être de mauvaise foi, pour avoir raison, je fini par m’excuser d’être inadaptée et la conversation se termine en queue de poisson. Je ressens vite quand l’autre se retranche derrière un masque et je me colle celui de l’inadaptée afin de ne pas entrer dans le conflit, de ne pas couper définitivement le dialogue espérant qu’un jour il sera possible de s’entendre, sans se heurter. Ce jour n’arrive que très rarement. Il ne s’agit pas d’avoir raison mais d’être vrai. Je ne suis pas en train de dire que tout le monde joue un rôle mais c’est très souvent le cas. Je m’inclus dans ce tout le monde puisque je connais depuis peu seulement, la façon dont nous nous protégeons. Comme je suis convaincue que la relation aux autres et le reflet de la relation à soi, plutôt que d’accuser l’autre de manquer d’authenticité, je me dis que c’est avec moi-même que je dois apprendre le dialogue ouvert et sincère. La phrase « écoute tes corps » revenait régulièrement, ces derniers temps et hier soir, je me suis dit ; puisque tous mes corps ont une existence à part entière, une forme de conscience, je vais continuer de leur parler. D’essayer de rendre la relation encore plus consciente et intime, d’habiter plus pleinement ces dimensions et de créer l’harmonie par le dialogue.

jeudi 26 décembre 2013

"Le peuple des Dauphins" par Caroline Leroux




Salutations à vous, descendants des peuples des étoiles! Vous croyez votre origine terrestre mais, détrompez-vous. Vous venez d’ailleurs, en séjour ici sur le sol terrestre, planète qui fut jadis un haut lieu de rencontre, d’échanges, de découvertes et de coopération entre les peuples interstellaires. L’humanité, telle que vous la vivez maintenant, est un reflet, par moment bien pâle, de la splendeur qui vous habite. Vous avez accepté de vivre la dégénérescence et encore aujourd’hui, pris dans la cage de ce que vous appelez votre nature humaine, vous répétez les mêmes gestes et effectuez les mêmes choix destructeurs...
Pour beaucoup, vous sentez l’étrange filet invisible qui se resserre sur vous et vous coupe peu à peu votre liberté, votre joie. Sachez que ce filet existe bel et bien, et qu’il a été créé pour vous amener à la conscience et vous donnez la force d’être les fils et filles de lumière que vous êtes. L’expérience de l’être humain a pour racines la dualité mais, pour ceux qui le désirent, l’exploration peut se faire bien au-delà des racines...
Nous du peuple des dauphins, sommes heureux malgré la gravité de nos propos, de
pouvoir communiquer avec vous car vous êtes nos frères et nous vous avons promis notre aide. L’aide que nous vous avons apporté est grande et diversifiée. Nous désirons profiter de ces communications pour vous livrer les clefs de vos propres destinés car l’heure a sonné! Le temps est venu pour nous, au cours des prochaines années, de vous assister à mettre au monde une nouvelle humanité. La terre s’apprête à vivre un accouchement grandiose et la plus grande clef qui puisse vous être donnée est dans l’eau!

Douter de soi et par le Soi, retrouver la confiance dans l'unité



Facebook auteur non cité


Ce matin, j’ai bien du mal à retrouver la confiance en soi. Le doute est très présent, pas tant par rapport à mes origines divines, au christ intérieur, mais plutôt ce fichu sentiment d’illégitimité qui refait surface. D’un autre côté, comment devenir autonome si on n’ose pas être soi-même, s’affirmer sans craindre la désapprobation. Je reste encore très sensible à la critique bien que celle-ci, peu fréquente, m’affecte moins qu’avant. Cependant c’est bien ce qui me plonge dans un état fébrile, ce matin. La visite de ma sœur hier, s’est relativement bien passée. J’avais pris soin de m’adresser à l’enfant intérieur pour le rassurer, lui dire mon soutien, ma protection et ma détermination à ne pas jouer les jeux de rôle habituels ; la sœur cadette qui reçoit les émotions négatives de sa sœur et qui en souffre en silence. Celle a qui on reproche l’existence parce qu’elle vient ravir l’attention des parents. Celle à qui on en veut de devoir partager cet amour filial. Des croyances d’enfants qui perdurent jusqu’à l’âge adulte et fausse la relation. Bien que j’aie respecté mes propres besoins, tout en étant dans l'échange, il semble que des frustrations soient tout de même présentes. Le fait de ne pas avoir pu communier avec ma sœur, de ne pas avoir ressenti la complicité d’avant. D’avoir dû me « fermer » afin de me protéger. 

mercredi 25 décembre 2013

"L'Art de faire la paix spirituellement" Jésus via James Twyaman, leçon n°13


A. Andrew Gonzales


Êtes-vous prêts à regarder la Porte qui s’ouvre devant vous, vous permettant de sauter dans votre « Soi le plus réel » ? C’est la porte que vous devez traverser, si vous voulez vous joindre à moi, à titre de Travailleur de Paix. Elle a toujours été ouverte mais vos yeux étaient fermés. Puisque vos yeux étaient fermés, vous avez pensé que la porte était fermée elle aussi. Mais maintenant, vous avez assez progressé pour réaliser que vous n’avez rien à craindre, et aucune raison de garder les yeux fermés. Ouvrez vos yeux et avancez. Je vous attends, de l’autre côté du voile.

Votre pardon est la seule chose qui vous est demandée et, il est le sentier qui mène à la Première Illumination. 
Mais premièrement, vous devez vous libérer de toutes vos interprétations de ce qu’est le pardon, sinon, il n’aura pas le pouvoir de vous libérer du monde que vous avez créé, en faveur du Monde Réel. La libération est essentielle, car un maître ne base pas son pouvoir sur un monde inexistant. Tout comme vous, ils semblent vivre dans le monde mais ils ne sont pas de ce monde. Ne vous méprenez pas, vous avez été appelés, vous aussi, à faire de même. Vous avez choisi ce sentier avant votre naissance, le sentier du maître, et c’est maintenant le moment de l’adopter. Afin d’être préparé, vous devez remplacer la vieille définition du pardon, par une nouvelle.

La Première Illumination : l’Esprit Illuminé

La Porte qui mène à la Première Illumination est simplement la volonté de vous pardonner vous-même.

L'humanité; le corps du Christ



 
Facebook "Erkan Torun"

Depuis hier soir, je suis rempli d’un sentiment de lassitude, d’écœurement. Je ne sais pas si c’est le fait de savoir la majorité des gens en train de faire ripaille mais je n’ai pratiquement rien mangé de la journée. J'ai préparé des desserts pour le repas d'aujourd'hui avec ma sœur mais je n'ai rien goûté. Depuis que je vais régulièrement sur Facebook, je peux voir l’état général du monde, et la tendance à continuer de rêver, ou plutôt à se complaire dans l’illusion de la séparation, de la dualité. Chacun revendique son droit à continuer de jouer le jeu du « je », mais très peu s’aiment véritablement. On se valorise par comparaison, on cherche à tout prix l’approbation, la reconnaissance. Et plutôt que de prendre en charge ses peines, ses colères, ses peurs, ont projette, on accuse, on juge, on fait des appels à signer des pétitions. On s’émeut 5 minutes de la misère dans le monde puis on revient vite à soi et on se sent privilégié de ne pas vivre ces malheurs. On se dit qu’on doit être grandement aimé de la source pour avoir tant de richesses, de liberté, de pouvoir...
Les attentes à propos de l’ascension collective et individuelle maintiennent encore la majorité des gens touchés par l’aspect spirituel de la vie, dans l’inconscience, la séparation,  l’illusion et éloignent encore plus de la responsabilisation. On continue d’attendre des sauveurs, le prince charmant, l’homme de sa vie, la femme de ses rêves, le gouvernement juste, la paix dans le monde par élimination des méchants, le jugement de Dieu qui punira les manipulateurs. On accuse les égrégores, les entités maléfiques, les extra-terrestres qui ont manipulé l’ADN...Le business du bien-être est en plein développement et les grigris, les amulettes, les formules magiques, font un tabac sur le Net. Ce qui est certain c’est que  la loi d’attraction fonctionne, mais ceux qui prêchent cette vérité s'enrichissent plus par des stratégies de manipulation que par un travail d’introspection et d’épuration.

mardi 24 décembre 2013

VOTRE MISSION DE VIE 4 par Murielle Robert



« Le Pouvoir Créateur »
Comme j’ai déjà mentionné dans mon article précédent, une Mission est un chemin initiatique comme un Chemin de Vie sur lequel nos propres enseignements nous seront livrés selon nos capacités et habiletés.
Tout en lisant des textes sur des sites spirituels, tous nous suggèrent d’explorer nos talents, notre potentiel mais qu’en est-il au juste? Lesquels vraiment??
Comme les dons spirituels de clairvoyance, d’intuition, de canalisation qui nous « semblent » réservés à une petite élite alors que nous avons tous, en nous, ce potentiel.
C’est la raison pour laquelle je me suis intéressée à la Numérologie Sacrée, comme des codes sacrés qui nous révèlent la nature précise nos forces et nos puissances et pourtant bien inscrits dans notre jour-mois et année de naissance.
Ces trois chiffres désignés comme nos trois forces contiennent les dons spirituels, les capacités, les habilités, les qualités, les facultés sensorielles et extra-sensorielles, le potentiel divin, les aspirations, inspirations et intuitions ainsi que nos attributs divins tels que l’Omniprésence (la Présence) l’Omniscience (la Connaissance) et  l’Omnipotence (la Puissance)
Donc, une Mission de vie doit s’accomplir comme une Trans-Mission….en diffusant notre lumière de vie, notre force primordiale afin qu’elle rayonne en nous et autour de nous.
Donnez-nous  la Per-Mission d’être lumineux tout au long de notre chemin de Vie.

Apoclypse; Révélation de tout ce que je suis, dans l'amour pur et la lumière de la source



Facebook "Je m'ouvre à ma lumière"


Quelle joie, quelle paix ce matin ! Cet état à la limite de la béatitude n’est pas uniquement le fruit de la cohérence intérieure née de l'appel à l'unité, il provient de la complicité qui s’installe tout en douceur avec mon enfant intérieur. Ce précieux petit être dont la voix est si pure, dont les « raisonnements » sont si innocents, qu’il me remplit de douceur, de tendresse, d’une compassion dépourvue de pitié, de condescendance, je pourrais dire que je touche l’amour pur dans cette relation intime. C’est comme si le féminin se révélait à moi dans toute sa tendresse, son aspect maternant et bien que je n’aie jamais eu la chance, le courage d’être mère, je découvre l’amour inconditionnel, l’élan instinctif de prendre soin de la fragilité, la vulnérabilité de cet enfant caché en mon ventre, qui jusqu'alors s'exprimait seulement à travers mon corps émotionnel. Il semble qu’il n’ait pas pu s’élever au-delà du ressenti, qu’il soit resté dans cette dimension et que sa vision de la vie ait été figée à ce stade. Entre 0 et 4 ans, tout ce que nous vivons est traité par l’inconscient et vécu au travers d’émotions, de ressentis qui ne peuvent pas être traduits en mots, que le mental ne peut pas saisir et lorsqu’il y a un trauma, celui-ci s’imprime de façon indélébile jusqu’à ce que la conscience puisse y accéder. Un raisonnement basique est alors réalisé de façon automatique, selon l’instinct de survie et des portes se ferment afin d’éviter la douleur. Les gardiens de l’enfant font alors leur apparition, des mécanismes inconscients sont mis en œuvre pour protéger cet enfant qui se trouve alors comme dans une bulle. Le pont entre l’émotionnel et le mental est coupé et tout ce qui est vécu de similaire, par la suite, se loge dans l’inconscient, ne peux plus être traité par la raison. Une vérité est alors inscrite dans l’inconscient qui va régir toutes les émotions, mettre dans la même case, toutes celles qui nourrissent la croyance et vont la renforcer.

lundi 23 décembre 2013

El Quetzal - IMIX - Trecena de l'Innovation -



Carol Calavaris http://crystalsinger.co


17 – 29 Décembre 2013

Imix ou Imox en Maya K'iche est associé aux puissantes forces psychiques et représente ce qui est souvent appelé l'aspect "irrationnel" de la vie -- ces autres dimensions, mondes et niveaux d'existence inhabituels, excentriques ou généralement considérés comme 'hors normes'. Imix symbolise ainsi non seulement la capacité de communiquer avec ces autres réalités, de recevoir leurs messages et d'accéder à d'autres mondes -- mais aussi la folie, la déraison, le déséquilibre mental, la nervosité, l'incertitude et le doute. Imix est un signe-du-Jour difficile car ces réalités ne sont pas faciles à explorer ou à appréhender ; tout cela peut même s'avérer assez effrayant.

Cependant, Imix signifie également la coopération, à l'image de la façon dont nous utilisons notre bras gauche et notre bras droit ensemble. La bêtise, l'envie, la suspicion et la dissimulation viennent compléter la palette des traits et caractéristiques de ce signe-du-Jour complexe. Imix est le Nagual de l'océan, c'est l'esprit de la pluie, il possède donc une puissante connexion avec l'eau. Il n'est pas surprenant que les animaux-totems d'Imix soient les dauphins, les baleines, les poissons, les crocodiles et toutes les créatures marines. Dans la tradition Classique Maya, il est associé à la direction cardinale de l'Est et à la couleur rouge.

"La vraie nourriture de l'âme" message reçu par Daniel Miron et intro perso






Noël dans 3 jours et le réveillon qui va être l’occasion de se réunir en famille, sera certainement un moment de partage, d’échange, de plaisir pour la bouche, le cœur et les yeux. Maintenant que l’abondance devient une réalité dans mon quotidien, je suis heureuse de ne plus avoir à compter, à me faire de soucis de ce côté-là. Je suis allée en courses et n’ai pas fait d’excès ou d’achat superflu malgré les appels à la consommation, les gondoles remplies de marchandises, dont on se demande si l’emballage n’est pas plus coûteux que le produit lui-même ! 
La seule chose qui puisse réellement combler le sentiment de vide intérieur, l’abondance qui procure le plus de satisfaction, c’est l’amour. Il ne se commercialise pas, il est en libre échange et pourtant c’est une marchandise qu’on peine à offrir et avant tout à soi-même. Les critiques, les reproches, les insultes parfois, changées en appréciation, en compliments et en mots tendres, peuvent transformer totalement le quotidien. 
C’est le cadeau que je me fais pour Noël; je continue de cultiver l’amour vrai de soi, de l’humain, dans tous ces aspects et du divin sous toutes ses formes, qui ensembles font qui Je suis. Et comme cette énergie et libre et rayonnante par essence, tout l’entourage en profitera !
Voici le dernier message des entités de lumière, capté par Daniel Miron. J’en profite pour vous souhaiter d’honorer autant la personnalité humaine que vous êtes, dans toute sa complexité que le divin, dans toute sa splendeur et de vous lâcher, d’oser vous aimer vraiment, de prendre plaisir à vivre, pendant cette période. Comme un entrainement pour l’année à venir, une mise en bouche !

"Le coeur de l'humanité"



 
"Le petit lutin du jardin" gardien de l'épanouissement du soleil intérieur. Lydia Féliz
On dirait que les envois d’énergie se sont calmés ou bien, c’est ma capacité à les recevoir plus facilement qui fait que ça me perturbe moins. Nous avons été bombardés depuis quelques années d’une façon croissante donnant l’impression que le temps s’accélère. Ce qui est magnifique, c’est l’effet produit sur chacun et sur l’ensemble en même temps. J’observe autour de moi comment l’ouverture de cœur facilite l’intégration et transforme les individus qu’ils soient "spirituels" ou non. Je ne sais pas pourquoi je continue d’utiliser ce mot, et de faire une distinction puisque tout le monde l’est obligatoirement. Il y en a qui sont conscient de ce fait et d’autre pas, mais ça n’ajoute ni n’enlève rien à la valeur d’une âme, d’une personne. Diviser, compartimenter, ranger dans des cases, coller des étiquettes et plutôt réducteur bien que ça puisse aider à comprendre dans certains cas. Savoir de quoi nous sommes faits, connaître les différents corps, les chakras, les dimensions multiples que nous "portons" est utile afin de se désidentifier d’une de ces parts et pour unifier l’ensemble. Bien souvent nous établissons des préférences, excluons les parts moins reluisantes de notre être ou celles qui nous dérangent parce qu’elles révèlent des aspects qui nous poussent à nous juger, à culpabiliser. 

dimanche 22 décembre 2013

"L'Art de faire la paix spirituellement" Jésus par James Twyman, leçon 12




Je vous appelle mes Amis Bien-Aimés, ma famille, parce que j’ai porté mon regard sur votre Amour et que je vous ai reconnus comme étant moi.
Vous devez faire de même, car si nous désirons profiter pleinement de cette Union Sacrée, nous devons Regarder avec les mêmes yeux, percevoir le monde à travers le même cœur, et connaître le Bien-aimé à chaque moment de notre vie.
Les Trois Illuminations ne sont pas réelles, parce qu’elles n’indiquent aucun changement réel en vous. Mais elles semblent réelles parce que votre cœur a été fermé pendant tellement longtemps et qu’il est finalement revenu à son état plus naturel. 
C’est la seule chose qui importe pour le moment.
J’ai dit que vous étiez déjà illuminés, parce que j’ai vu ceci en vous.
De quelle autre façon pourrais-je comprendre les voies de mon Père/Mère autrement qu’en donnant ce que j’ai reçu ? 
Voulez-vous marcher dans cette même Lumière, maintenant ? 
C’est la seule raison pour laquelle vous êtes revenus, et ceci est le moment où vous avez décidé de vous éveiller, même si cette décision fut prise longtemps avant votre incarnation actuelle. Maintenant, posez votre regard sur le monde, avec votre nouvelle vision, et vous allez comprendre tout ce que j’ai dit, pas avec votre mental, mais avec votre Soi en entier.

Pourquoi avons-nous décidé de venir nous incarner ? et message d'Inelia Benz



 
Facebook "Erkan Torun"

Pourquoi des êtres de lumière si immenses et glorieux ont-ils décidés de venir sur cette planète où règnent le chaos, la misère et la guerre ? Pourquoi choisir de se trouver limité, engoncé dans un corps physique soumis aux lois de l’apesanteur, à la vieillesse, la souffrance, la maladie et la mort ? Pourquoi délaisser un univers d’amour et de lumière pour venir se vautrer dans la fange par oubli de sa véritable nature, franchir les voiles de l’obscurité, être rempli de ténèbres et vivre dans la pauvreté, la misère, subir les injustices et être témoin de toutes les destructions, les violences, les abus et l’inconscience de l’humain ?

C’était le genre de questions que je me posais quand je n’avais pas encore trouvé l’amour à l’intérieur, quand j’ignorais encore le sens de ma valeur, quand je souffrais de me sentir impuissante. Quand je croyais que l’amour ne pouvait venir que de l’extérieur, que j’attendais qu’enfin un humain reconnaisse ma valeur, que la source père mère vienne me crier que j’étais son enfant chérie, aimée au-delà de tout.

Plus je retrouve ma capacité d’aimer, plus je m’accepte telle que je suis et plus mon regard change. En acceptant de prendre mes émotions en charge, en cessant d’accuser l’autre de mon malheur, je retrouve ma souveraineté et le souvenir de qui je suis en vérité. La raison d’être de mon âme, son désir de venir et ses choix de vie.

Savoir comment nous fonctionnons pour pouvoir changer...vidéos Daniel Miron; les entités de lumière expliquent le triangle émotionnel.



Facebook "Jorge Lomar en français"


Si vous me lisez depuis quelques pages, vous aurez constaté que j’accorde de l’importance à la simplicité, l’authenticité, la pureté*, qui sont très souvent les critères qui me permettent de valider ce que je peux lire ou entendre, que ça vienne de l'intérieur ou de l'extérieur. L’humain est constitué d’une part individuelle, l’ego qui lui permet de se définir, de faire des choix, d’agir à partir de son vécu, de ses croyances et ce sont elles qui détermineront ses actes au quotidien. Chacun est doté d’un corps énergétique, d’un corps émotionnel et d’un corps mental qui peuvent fonctionner sans être connecté au cœur. L’ego sans le cœur, amène l’individu à agir par instinct de survie, en se protégeant des souffrances. Il pense que le monde qui l’entoure constitue un danger dont il doit se préserver et sera en permanence sur la défensive afin de ne pas être déstabilisé. Il évaluera son environnement selon des critères de bien ou de mal, afin de se situer et passera son temps à juger les autres et à se juger lui-même. Son assurance sera déterminée par sa force de persuasion, sa capacité à convaincre son entourage qu’il a toujours raison. L’estime de soi se basera sur ses valeurs, sur la reconnaissance extérieure. Tous ses comportements seront inscrits dans le triangle émotionnel puisqu’il passera son temps à se situer dans un  des trois rôles que sont ; la victime, le sauveur et le persécuteur ou bourreau. Il ne supportera pas d’être contredit et tous ceux qui auront un avis contraire au sien seront considérés comme des persécuteurs.

samedi 21 décembre 2013

"Soyez heureux en cultivant l’art de l’imperfection" par Véronique Baudoux...livre audio "Conversation avec Dieu" de Neal Donald Walsch




 
Facebook Erkan Torun

A mesure que je lis le livre de Véronique Baudoux, "Divine Sexualité", je me promène sur son site et j’ai envie ce matin, de partager ce texte qui est tout à fait en accord avec ce que j’intègre depuis quelques temps ; l’acceptation de tout ce que je suis et de tout ce qui est. C’est un « concept » qui se répand de plus en plus mais qui n'est pas facile à mettre en pratique tant il est révolutionnaire. Il soulève de nombreuses questions, révèle des bocages, des blessures, des croyances fausses, pourtant nourries depuis des siècles. Les proverbes et dictons, les expressions telles que "gagner sa vie à la sueur de son front", "défendre son bifteck", sont légions et ce genre de phrases répétées comme des mantras, des vérités absolues validées par l’ensemble de la société, relayées par les médias, pour la plus grande joie des gens de pouvoirs, nous maintiennent dans un état de lutte permanente où la vie est envisagée comme une compétition et notre environnement comme un ennemi. On nous dit que l’homme est foncièrement mauvais que la loi du plus fort prévaut et que la nature est cruelle, sans pitié. Depuis la naissance, on nous pousse à croire qu’il faut mériter d’exister, gagner sa vie, que le bonheur s’obtient aux prix de nombreux efforts et que le sacrifice est héroïque. Le décor est planté pour faire de chaque humain une machine à détruire tout sur son passage afin de se faire une place au soleil. Nous devons être compétitif, avoir de la rigueur, des exigences de perfection, de réussite, qui finissent par nous rendre insensible à notre propre intuition, notre vraie nature et nous devenons notre ennemi numéro un, à force de critiques, de jugement et de dévalorisation. Au nom de qui, de quoi?...Sommes nous condamnés à mériter d'être aimables...

Auto-guérison


Facebook, Jorge Lomar en français


Drôle de journée que celle d’hier ! J’avais rendez-vous chez le médecin pour le renouvellement de mon ordonnance et j’ai pu constater la progression survenue depuis que je dialogue avec ces voix qu’avant je qualifiais de dictateur, juge, critique...L’amour guérit tout et quand on vit à partir de son cœur, les règles du jeu changent totalement. Finalement, je me dis que ces personnages sont au moins 7 qui se partagent la gestion des corps, qui assument la cohérence entre ces différentes dimensions. 7 façons de percevoir le monde, 7 chakra, 7 couleurs, tonalités, 7 façon de gérer les énergies...
Lorsqu’on décide de vivre à partir du cœur, c’est comme si celui-ci devenait le directeur du monde intérieur et organisait les choses selon sa vision. Comme il ne rejette rien, tout alors est pacifié. En lisant un texte qui parle des chakras, je me suis dit que ces centres avaient chacun leur propre perception de la vie et qu’à ce titre, on peut les considérer comme des entités intérieures qui une fois connectées entre elles consciemment peuvent produire des merveilles. Elles le sont naturellement mais lorsqu’on s’adresse à ces voix en reconnaissant leur importance, leur fonction et qu’on les traite avec amour, au lieu d’exprimer leurs peurs en revendiquant violemment leurs droits, elles confient leur besoins, leurs rêves, leurs secrets, leurs craintes, tout en douceur. Cette nouvelle approche change concrètement ma vie.

vendredi 20 décembre 2013

Samedi 28 décembre, séance gratuite de CONNEXION DIVINE offerte par Monique Lapointe



Facebook TransLight


Voici un extrait du mail de Monique Lapointe que j’apprécie beaucoup pour sa simplicité, son authenticité et son sens du partage. Elle offre une fois de plus une séance de connexion divine gratuite, à distance, le 28 décembre. Certains blocages, certaines croyances nous empêchent de reconnaître ce lien éternel permanent. Un petit coup de pouce, une tierce personne peut nous aider à faire le pas. J’ai laissé le début de sa lettre qui exprime sa personnalité. C’est assez marrant de voir les différents modes d’expression de l’homme et de la femme. Les hommes en général, expriment leur foi par l’intellect, le mental, en s’appuyant sur des connaissances scientifiques, la physique quantique par exemple, puis sur des enseignements de maîtres, des canalisations très pointues qui expliquent en détail le fonctionnement de l’humain divin. Ce qui répond au besoin de comprendre et de rendre crédible toute théorie. Les femmes très souvent, de leur côté parlent avec le cœur, l’intuition, le ressenti et ne cherchent pas à prouver leur foi puisque celle-ci ne passe pas par l’intellect bien que ce dernier puisse en valider la véracité. Il n’y a pas de jugement ici, ni de volonté de mettre en vedette une approche plutôt qu’une autre mais un simple constat qui m’encourage à vivre dans l’unité, cherchant à établir un pont entre les deux hémisphères du cerveau, à relier tout ce qui me constitue. Les deux points de vue se complètent et par leur union, s'enrichissent mutuellement, réunissant ainsi les qualités de la source père mère. 
En cliquant sur les liens, les mots en violet et en rouge, vous pourrez accéder au site de Monique Lapointe.

« Vivre avec intégrité » St Germain via Alexandra Mahlimay et Dan Bennack


Lydia Féliz


Comme j’ai besoin de repos, je me contenterais aujourd’hui de publier des messages qui m’ont éclairée. J’ai passé la journée d’hier à dormir, la pluie a le don de me bercer. Une réaction étonnante, suite à un commentaire que j’ai laissé sur Facebook, m’a plutôt déconcertée. Comme je pense qu’il y a un effet miroir dans les relations humaines, j’ai essayé de faire la part des choses. Il est clair que des aspects de ma personnalité sont très immatures mais en être consciente ne doit pas m'amener à me dévaloriser, au contraire. C'est l'occasion d'être tendre et patiente envers moi-même.
J’ai eu du mal à recevoir des critiques violentes au printemps dernier mais j’ai tenté tout de même d’établir un dialogue, de comprendre la motivation de l’autre afin d’aller de l’avant mais là, je suis restée bouche bée par la réaction à mon commentaire qui en plus, se terminait par un point d’interrogation. 
Le progrès nait du dialogue, de l’échange de point de vue. Personne n’est éclairé au point d’avoir toujours raison. Revendiquer, protester, accuser, juger, se coller une étiquette...ne crée pas l’entente, au mieux ça renforce l’ego et les blessures de celui qui s’affirme.
Ce qui me rassure c’est que ça ne me déstabilise plus autant, au contraire, sans me fermer à l’autre, je peux mieux me situer, et comprendre ce qu’est le véritable amour de soi.
Tout ceci me pousse encore plus à continuer de guérir l’enfant intérieur, à rechercher l’harmonie qui est la seule façon d’avoir une confiance en soi inébranlable parce qu'elle est  basée sur l’être véritable.  

jeudi 19 décembre 2013

"L'Art de faire la paix spirituellement", Jésus via James Twyman, leçon 11



Lydia Féliz

Nous sommes en voyage d’éveil.
En réalité, c’est un voyage qui vous ramène là où vous avez toujours été. Aucune distance n’a été franchie car vous n’avez jamais réellement quitté votre maison. La Pensée de Dieu n’a jamais quitté sa source, et cette pensée s’est identifiée à Vous. Et maintenant une nouvelle Lumière se lève dans votre esprit ouvert, car vous avez commencé à embrasser une ancienne expérience qui conduit à votre pleine illumination. Elle est à portée de main et la Grâce de votre droit de naissance emplit soudain votre âme.
La conscience de votre illumination se fera en trois étapes, que nous appelons « les Trois Illuminations »:
1 – Un Esprit Éclairé
2 -Un Cœur Éveillé
3 – Une Âme Réalisée.

"La source a donné les mêmes attributs à chacun; une conscience, un coeur et un corps"



Lydia Féliz


Je me suis réveillée vers 2h, au beau milieu d’un rêve où je ne saurais dire si je me déplaçais avec mon véhicule de lumière, la Merkaba (je ne suis pas certaine de l’orthographe ni du genre de ce mot qui changent selon l’auteur du texte qui en parle) ou bien si je voyageais dans le corps d’un animal de la forêt tel qu’un cerf ou un daim. Je portais, mon chat Bilou, une femelle européenne des plus sauvages qui « illustre » mon corps émotionnel. Nous étions tout un groupe à courir dans des plaines immenses, vers une forêt. Je ne sais ce qu’il signifie mais c’était très agréable de se mouvoir rapidement, en toute liberté. Il n’y avait apparemment aucune fuite dans cette course mais plutôt une communion dans le mouvement, comme un genre de surf dans le vent. Je tentais de rassurer Bilou, de lui expliquer qu’il n’y avait rien à craindre, que ce jeu n’avait d’autre intérêt que de goûter le vent, le mouvement, la vie, la sensation d’être vivant. Que malgré la rapidité du voyage, et les dangers extérieurs, nous arrivions en lieu sûr dans cette forêt rafraichissante, à l’abri des regards. J’ai souvent trouvé refuge dans la forêt comme si la stabilité des arbres, l’harmonie naturelle, les nombreuses cachettes, me donnaient la sensation d’être à la maison.
Malgré que je n’ai pas senti la peur pendant cette course sauvage, il semble tout de même que nous nous protégions de quelque chose d’invisible, comme si un danger venait du ciel. Le groupe avec lequel j’avançais me fait penser aux oiseaux qui suivent une même direction dans une parfaite harmonie, dessinant des formes dans le ciel.
Je ne cherche pas plus à me souvenir, confiante que j’en trouverais le sens ou pas, tout au long de la journée. Si c’est un message, le sens me sera donné mais il se peut que le seul but ait été de me « rafraichir ». L’inconscient effectue souvent des « mises à jour » au cours de la nuit, selon les infos reçues dans la journée et je me contente de faire confiance à tous les « personnages » intérieurs et leur capacité de s’entendre afin d’être toujours dans la cohérence, l’équilibre, l'harmonie. 

mercredi 18 décembre 2013

"Le courant de réception dans notre vie" message de la Terre reçu par Pamela Kribbe



Mark Harman

Chères femmes et chers hommes,
C'est la Terre qui vous parle. Je vous souhaite la bienvenue du fond du cœur, un cœur qui bat en vous. Je circule en vous et je suis avec vous et je veux vous soutenir et vous donner ce dont vous avez besoin. Vous êtes connectés à moi dans et par votre corps, je vous envoie continuellement des signaux d'invitation. Écoutez-moi. Je vous parle à travers votre corps. Prenez maintenant un moment de repos et de détente de sorte que vous puissiez ressentir ma présence en vous.
Votre conscience est Lumière et vous pouvez l'imaginer comme une sorte de rayon. Ce trait de Lumière peut se focaliser de diverses façons pour permettre à la Lumière de resplendir. Votre conscience est une concentration d'intelligence qui est neutre en soi, parce qu'il n'y a pas en elle de processus de pensée, dans le sens de juger ou d'ordonner. C'est une manière d'être plus neutre, plus objective, et vous êtes cette conscience.

Cette conscience est descendue dans un corps, dans ce corps que vous avez maintenant, celui grâce auquel vous vivez maintenant. Remplissez votre corps de votre conscience, en commençant par les pieds. Laissez votre attention s'écouler dans vos pieds, sans aucune expectative, ni motivation. Vos pieds trouvent cette attention merveilleuse, ils baignent dans votre conscience. Ressentez la Lumière s'écouler le long de vos plantes de pieds, vos orteils, vos talons. Ressentez comme la lumière vous détend. Laissez-la voyager vers le haut, lorsque vous focalisez votre attention sur vos chevilles, vos mollets, vos genoux et jusqu'à vos cuisses, vos hanches et votre pubis. Laissez votre Lumière affluer dans cette zone de votre abdomen. Prenez votre temps pour faire ceci de sorte que vous vous sentiez réellement ancrés dans votre corps. Ressentez la Lumière de votre conscience affluer en douces vagues ondoyant dans vos jambes et votre abdomen. Ressentez comme votre esprit commence à se détendre et devenez pleinement conscients que vous êtes conscience. Vous êtes lumière.

"Gagner la confiance des gardiens de l'enfant intérieur"...exercice de libération de la colère d'Inelia Benz



Lydia Féliz


Je ressens beaucoup d’opposition depuis hier après midi. Rien de spécial n’est arrivé, rien qui aurait pu déclencher une perte d’énergie, une descente vibratoire. A moins que ce ne soit un processus inconscient stimulé par la lecture du livre de Véronique Baudoux; "Divine sexualité ". Je perds l’appétit, ressens le besoin de jeûner, de plus en  plus souvent. J’ai comme un poids sur l’estomac, comme un blocage énergétique qui persiste. J'ai la chance de savoir plus ou moins bien lâcher prise et d’y penser au moment opportun mais il semble que ça ne soit pas suffisant pour retrouver le sourire. Est-ce la réponse à toute cette débauche de produits plus sucrés et emballés dans des matières plus flashantes les unes que les autres, qui sont exposés bien en vue, dans le supermarché ? Ou bien les images de la barbarie des humains envers les animaux sur lesquelles je tombe en allant sur Facebook ? J’ai d’ailleurs arrêté de suivre la page de Michèle Végé, son nom résume la cause qu’elle défend, ça me plombait le moral ! Oui, il faut alerter les gens sur ce qu’ils mangent, la façon dont ils se nourrissent de violence, de peur, de mort, de toutes les perversions humaines, mais rester scotché dessus, rien de tel pour se laisser envahir par tout cet égrégore primitif et morbide. Je ne risque pas de remanger de la viande ! Les images ont toujours eu un fort impact sur moi. Je n’ai jamais pu voir un film d’horreur ou de crimes ou tout autre scénario qui reproduit les schémas les plus sordides de l’humain ; j’ai eu ma dose et sait parfaitement de quoi est capable quelqu’un qui souffre, au point de penser qu’il soulagera sa douleur en faisant souffrir autrui. Certainement pour me guérir de toute cette pollution, j’ai passé deux heures à trier des photos de fleurs que je n’arrive toujours pas à "vendre". Le manque de confiance en soi et le sentiment de faire quelque chose de banal persiste. 
Je ne lis plus les messages qui annoncent la venue imminente, enfin depuis près de 20 ans, de flottes extra-terrestres qui vont venir secourir l’humanité. Non pas que je n’y crois pas, il est évident que nous ne sommes pas seuls dans l’univers mais j’ai remarqué que très souvent, ils se multipliaient quand nous recevions des vagues de lumière intenses qui amènent chacun à contempler ses ombres, ses peurs, son insécurité face à l’avenir...

mardi 17 décembre 2013

"Ayez confiance en la Terre" La Terre via Pamela Kribbe



Lydia Féliz


Chers amis,
Je suis la voix de la Terre. Ressentez ma présence ici, en vous et sous vos pieds. Je suis présente en vous, dans votre corps. Je circule dans toutes vos cellules. Et c'est grâce à votre corps que vous êtes connectés avec la Nature, avec toutes ces choses qui vous entourent, qui poussent, qui vivent et qui respirent. Prenez conscience de la présence vivante de la Nature, ici, en ce moment. Ressentez les arbres autour de ce bâtiment, la terre sur laquelle ce bâtiment est construit. Ressentez les plantes, les oiseaux et les arbres. Si vous observez attentivement, vous pouvez ressentir comme votre présence affecte aussi ces êtres vivants. Vous pouvez ressentir qu'ils vous ressentent aussi. Même ce bâtiment est vivant, parce que tous les éléments qui le composent contiennent à l'origine l'énergie de la Terre. Il y a de la conscience dans tout ce qui vous entoure. La matière est de la conscience animée. Ressentez l'énergie, la conscience de ce bâtiment, l'histoire qu'il a et ce qu'il vous apporte. Vous sous-estimez souvent l'influence que vous avez par le simple fait d'être quelque part.
À présent, plongez profondément dans votre corps. Comme vous avez observé votre entourage avec votre conscience, faites ceci maintenant pour votre corps, d'une manière très objective. Ressentez votre tête, votre gorge, votre poitrine. Puis descendez plus profondément dans votre abdomen et ressentez mon énergie. Je vais vous guider. Je vous souhaite la bienvenue, je vous accueille quand vous faites ceci. Moi aussi, je suis vivante, je suis une conscience individuelle. Ressentez comme je vous aide en vous attirant plus profondément dans votre corps à mesure que vous descendez le long de votre colonne vertébrale jusqu'à votre coccyx. Ressentez mon énergie nourricière, car je suis votre Mère. Ressentez-moi dans vos cuisses et dans vos genoux, vos mollets, vos chevilles et dans vos pieds.

La voix de l'unité


Lydia Féliz


Dans la série je me suis (suivre) et m’approuve en toutes circonstances, je me suis couchée à 19h et levée à 23h30, avec la joie au cœur d’aller voyager dans les sphères lointaines et invisibles de la nuit tout autant que d’habiter mon corps physique et de marcher sur cette belle terre mère. Le fait de ne plus opposer quoi que ce soit en moi et de suivre l’élan du cœur, de la pensée, de ne plus se fixer aucune limite, procure un immense sentiment de bien-être, de paix et de liberté. Aucun souvenir de mon voyage nocturne mais le réveil a été tendre, souriant et remplit du désir d’être, de pouvoir créer ce nouveau jour selon mon envie, ma foi, dans la joie simple et enfantine de celle qui redécouvre sa vraie nature et le véritable sens de la vie ; une cocréation permanente et éternelle. 
Explorer, découvrir, s’émerveiller de ses retrouvailles et courir vers l’autre pour les lui partager. 
Cette année 2014 et celle de tout les possibles, de toutes les révélations, la purification de l’être qui se dépouille de tout ce qui n’est pas Amour. Un voyage en soi-même qui amène naturellement à visiter l’infiniment petit et l’infiniment grand. Pas d’écartèlement mais au contraire une réunification de tout.
La foi qui devient réalité, le rêve d’amour qui se réalise, qui s’inscrit dans le quotidien, dans toutes les dimensions de l’être, les souffrances transmutées en amour et lumière. Au début que je lisais cette expression, j’imaginais qu’un maitre ascensionné, un « extra-terrestre », les anges...allaient m’enlever la souffrance, la faire disparaître ! Je n’avais pas compris que c’est en ouvrant son cœur et en élargissant sa vision que les choses seraient perçues autrement. Elles ne changent pas mais je les vois dans toute leur lumière.

lundi 16 décembre 2013

"L'Art de faire la paix spirituellement" Leçon 10



Facebook "Love Animaux"


Les Trois Illuminations
Maintenant que nous avons fait le tour des douze qualités d’un Porteur de paix Spirituel, nous sommes prêts à examiner la fonction réelle de la Roue de l’Émissaire. Pour certains, il s’agit d’un simple symbole géométrique qui communique l’information aux niveaux psychiques et spirituels. J’ai aussi dit qu’il s’agit du symbole extérieur d’un voyage intérieur, ou autrement dit, du voyage de votre transformation personnelle. A présent, nous allons ouvrir notre mental et notre cœur à sa vraie fonction, celle d’un portail d’énergie destiné à déplacer l’intention de votre expérience humaine vers un contexte Divin. Une fois que vous aurez réalisé et expérimenté ce Divin Contexte, vous serez capables de remplir votre rôle sur cette planète.

"Voir et comprendre à partir du coeur"






Mes nuits s’allongent à mesure que la paix s'installe en moi. Depuis que j’ai décidé de prendre en charge tout ce qui est en moi, pensées, émotions, voix, l’harmonie règne et change mon quotidien de façon extraordinaire. Ce mot signifie pour moi, ne plus être dans la souffrance, ne plus s’identifier à la victime, au malheur, mais par la responsabilisation, retrouver sa souveraineté, par l'acceptation de sa multidimensionnalité. 

Pas besoin de contrôler puisque ce comportement est encore une forme de résistance à la vie, un mouvement induit par la peur, mais juste accepter ce qui est. 
Il m’a fallu un certain temps pour croire que l’acceptation était la solution, pour oser l’appliquer au jour le jour mais maintenant, l’expérience ayant validé l’efficacité de cette attitude, je "fonce", je me laisse porter par le courant de la source, de la vie. 
Tout devient fluide, facile, tout se décrispe, les barrages sont levés et l’énergie de vie circule librement, dans le "bon sens".
En lisant le livre de Véronique Baudoux, « Divine sexualité », je comprends encore mieux ce qui est en moi, et même si je peine à lire certains passages, je ne force pas et les prises de conscience me permettent de réaligner mes corps, d’ouvrir mes chakras. 
Enfin j’anticipe un peu, pour le moment, c’est seulement le chakra racine qui retrouve son plein potentiel et déjà, ça change la vie ! 
Il m’a fallu deux soirs pour arriver à lire tout ce qu’elle dit à propos de ce centre énergétique. Pourtant, ça constitue une seule page ! Mais comme je me suis reconnue en chaque phrase, il a fallu intégrer jusque dans la chair, le sens des mots. 

dimanche 15 décembre 2013

Suivre ses propres voix, être son propre maître, en toutes circonstances.





Je continue de suivre les envies de mon corps physique, mon propre rythme sans me fier à l’horloge mais en agissant à partir de l’élan, du désir, en tenant compte de tous mes besoins. Je considère maintenant le temps comme un moyen de séquencer, d'organiser et je n'en suis plus esclave puisque j'agis selon l’instant, le moment présent. 
Le résultat est un peu atypique et je crois que le plus étonnant, c’est mon rythme de sommeil. La formule n’est pas terrible mais je ne trouve pas mieux ! Je dors par tranche de 4 heures et bien que ça soit « anormal », je ne me fait plus de souci. 

Je suis passée de l’écoute de tous mes corps, en essayant de répondre équitablement à chacun d’eux puis en choisissant de lâcher prise, à faire selon l’élan du moment. 
Je trouve une paix intérieure durable et quasiment permanente et en même temps, j’affirme mon unicité. Je ne pense pas que ce rythme spécial durera et ça n’a pas d’importance puisque j’y trouve un équilibre, une cohérence. Tant que je suis capable de tenir compte des signes de fatigue, de ne pas forcer, de ne pas tomber dans les extrêmes, tout est bien. 

Depuis que je vais régulièrement sur Facebook, j’interagis avec des personnes de tous les genres, que je rencontre via des pensées, des croyances, exprimées sur les pages et dans les commentaires. J’en apprends beaucoup sur moi-même, les autres, sur l’humain en général. C’est aussi un super moyen d’être spontané et d’apprendre à se situer, à affirmer ses convictions tout en étant ouvert aux points de vue des autres.

Ce qui revient souvent c’est que nos élans passionnés sont la plupart du temps, l’expression d’un déséquilibre intérieur, d’une frustration, d’une souffrance. Les voix extrémistes et leur effet m’incitent à continuer de chercher le juste milieu en toute chose.

samedi 14 décembre 2013

Unique et UN à la fois; les mathématiques du coeur


Imgur


5h de sommeil sans interruption ! L’exploit ! Ce qui me vient à l’esprit ce matin, ce sont les dangers de la relation maître disciple ou celle de chef à subordonné ou encore de sportif et supporter, artiste et fan, amant et maitresse...Bref toutes ces « passions » entre humains, qui sont un réel danger pour l’intégrité d’un individu. Avoir des modèles, admirer quelqu’un, est un déni de soi qui ne peut qu’amener frustrations, envie et perte totale de pouvoir, de souveraineté. Vous aurez remarqué que je suis plutôt anarchiste, c'est-à-dire que je refuse d’avoir un « dieu » ou un maitre quel qu’il soit. Bien que je croie en l’existence du divin, ma vision de ce que c’est, n’a rien à voir avec tout ce qui est enseigné en général, par les gens dits spirituels ou religieux. 
J’ai toujours refusé de me soumettre à une autorité quelconque et je remercie mon âme d’avoir choisi cette enfance particulière, ces circonstances spéciales qui finalement m’ont amené à compter sur moi-même, sur mes propres convictions, ma propre intuition qui a toujours été mon guide. Dès l’adolescence, je me suis fait la promesse de ne jamais me laisser diriger, commander, manipuler par qui que ce soit.
Il n’est pas nécessaire d’être gendarmé pour savoir ce qui est correcte et ce qui ne l’est pas, pour respecter l’autre sans qu’on nous dise de le faire. Chacun possède une conscience, une expérience, un cœur, qui lui montrent ce qui est juste et ce qui ne l’est pas. Un enfant de trois ans sait parfaitement lorsqu’il blesse quelqu’un, lorsqu’il dépasse les limites, outre passe ses droits, empiète sur la liberté d’autrui. Là aussi, le fait d’avoir été abusé m’a appris à mesurer l’impact de ses actes, qu'on soit victime ou bourreau.

vendredi 13 décembre 2013

"L'Art de faire la paix spirituellement" Jésus via James Twyman, leçon 9



 
Keith English
Aujourd’hui, nous commencerons par une pensée qui est le fondement de votre travail de guerrier spirituel. Elle représente l’expérience que vous cherchez, la récompense que vous savourerez. Quand vous l’aurez pleinement intégrée en vous, quand vous arriverez à prononcer cette phrase en toute confiance, alors vous saurez que vous êtes arrivés là où vos dons peuvent être offerts à l’Esprit de Vérité. L’Esprit se servira alors de vous, et vous saurez pourquoi vous êtes arrivés sur cette planète.
« Ma coupe est pleine »
Répétez cette phrase encore et encore, essayez de sentir l’énergie qui vient envelopper votre âme. Que veut-elle dire pour vous ? Comment devenir la coupe qui déborde de Grâce Divine ? N’est-ce pas ce que vous cherchez réellement ? Comment pouvez-vous donner aux autres ce dont vous n’avez pleinement pris conscience vous-même ? Ne croyez pas que dans votre humanité vous puissiez vous purifier de la pulsion de vous mettre en avant. Peut-être cela ne reflète-t-il pas la Vérité en vous, mais l’ego a toujours été un invité bienvenu dans votre maison. Vous oubliez rapidement qu’il était invité à rester, et donc vous n’aviez pas à prolonger son séjour. Si vous ne pouvez vous en défaire, la Grâce le peut. Pour cela, il vous faut l’acceptez pleinement et lui offrir l’ouverture qu’il désire : l’Intégrer plutôt que l’éliminer. Il partira alors de lui-même, vous permettant dès lors de Voir qui vous êtes vraiment : le Moi que vous avez toujours été, même quant vous rêviez à d’impossibles mondes.