mercredi 31 août 2016

« Se laisser unifier, harmoniser, Être » & « Le facteur d’épuisement » Celia Fenn





Ce matin, je suis toute chose comme si les forces internes s’ajustaient, comme si les polarités se complétaient donnant la sensation de flotter. Pas d’envie, pas d’intérêt mais pas de tristesse non plus. C’est comme un vide intérieur. 
Le texte qui suit a résonné et m’a conforté dans l’idée que ce passage est nécessaire et bénéfique. 
Il y a eu encore quelques résistances hier à accepter la neutralité mais ce matin je me laisse faire, je laisse les pensées, les émotions passer sans rien chercher à comprendre. 
Une libellule noire, scintillante, m’a accompagnée un bout de chemin hier matin lors de ma balade dans la nature. Elle était trop rapide pour que je puisse la prendre en photo mais le souvenir qu’elle me laisse est celui d’un face à face avec le féminin sacré ou l’aspect non manifesté ou encore la mort. La mort envisagée avec légèreté depuis le cœur et je sens même une sorte d’attrait pour ce passage parce que le mental sature totalement de voir l’état du monde. 
Une déconstruction profonde des croyances, des modes de pensées, des réflexes conditionnés semble se réaliser sur des plans inconscients, invisibles, et ce que je ressens est l’effet que ça créé au niveau du corps mental, émotionnel et physique. Là encore, c’est une sensation difficile à décrire mais ce qui est étonnant, rassurant ou peut-être logique au regard de toutes les prises de conscience de ces derniers temps, c’est que je m’en fous. Une indifférence qui n’est ni morbide, ni méprisante ni déprimante juste la conscience que ça dépasse totalement le mental qui ne cherche même plus à comprendre. Et ça, c’est très reposant et même sécurisant !

« La Grille de la Nouvelle Terre » Emmanuel Dagher





En ce moment, nous sommes dans une fenêtre particulière du temps où nous arrivons à ancrer et à matérialiser la Grille de la Nouvelle Terre par sauts quantiques. 
Ce qui a déjà été mis en mouvement il y a des décennies par de nombreux Montreurs de Chemin, Guérisseurs, Empathes et Travailleurs de Lumière.
Nous sommes très reconnaissants envers ceux qui ont ouvert la voie
pour nous tous afin d’être ici aujourd’hui.

Bien que la Grille de la Nouvelle Terre ait mis des décennies à se mettre en place, il va y avoir une ligne de temps très concentrée au cours des prochains mois qui – lorsqu’elle sera utilisée – contribuera à initier un grand bond en avant dans la conscience de l’humanité.

Ce qui permettra également d’avoir les moyens de nous unir à nos Tribus d’Âmes. Cette Tribu d’Âme reflétera un sentiment d’être ‘à la maison’ et ‘en sécurité’.
Il est important de tenir compte des personnes qui vont entrer dans notre vie au cours des prochains mois, car beaucoup d’entre elles feront partie de la tribu d’âmes qui nous aidera à nous connecter encore plus à la Grille de la Nouvelle Terre.

La Grille de la Nouvelle Terre est le fil d’or d’Amour et de logique Divine construisant la fondation résiliente et inébranlable de la Matrice de la Nouvelle Terre qui se met en place sur toute la planète.

Comment se connecter à la Grille de la Nouvelle Terre
Il y a plusieurs façons de se connecter à la Grille de la Nouvelle Terre. Les moyens les plus simples, les plus rapides et les plus efficaces seront mis en évidence dans ces prévisions.

mardi 30 août 2016

« Porter son attention sur le cœur, au centre de Soi »





Hier la journée a été assez intense mais comme maintenant l’ancrage dans la paix du cœur est un réflexe naturel et spontané, je l’ai relativement bien vécu. Ce processus de déconstruction et de reconstruction ne m'effraie plus autant qu'avant puisque chaque fois que je reviens au cœur, tout s'apaise. 
Tout ce qui est vu, exprimé instantanément sans retenue, se libère en vérité. Et c'est maintenant vis à vis de ce processus que la confiance s'installe. C'est de cette façon que le mental lâche prise plus facilement enfin que je ne m'identifie plus au bavardage mental ni aux émotions qui de toute façon ne font que passer si on ne les retient pas.

C’est en écoutant les émissions de Ruquier de la période du 11 septembre 2001 que j’ai pu offrir à la paix du cœur, les émotions que j’avais ressenties alors. 
A cette époque j’étais membre d’une église dont le siège est aux états unis mais les réactions de peur prédominaient et elles ont plutôt été dirigées vers les maghrébins des cités. Il est clair que le fait que je m’identifiais pleinement à la victime, ma compassion allait vers les plus humbles, vers ceux qui allaient subir la vengeance dans ce cycle infernal de violence. 
De mon point de vue d’aujourd’hui quand à la façon dont le monde est régit, c’est plutôt la colère envers les manipulations des dirigeants qui a besoin d’être pacifiée mais là encore, c’est la victime intérieure qui se manifeste. 
La peur d’être manipulée de l’intérieur s’ajoute aussi et j’ai ressenti physiquement cette émotion que je n’ai pas refrénée. 

Je me suis contentée d’observer toutes ces montées aussi bien les pensées que les émotions, en restant centrée sur mon seul objectif, la paix. 
En finir avec ces luttes intestines, ce besoin de contrôle, le cycle de la vengeance, de l’accusation, du jugement et de la condamnation. 
Juste s’ancrer dans la paix du cœur et laisser l’inconscient, le mental et l’émotionnel se vider de toutes les mémoires qui nourrissent le conflit et la division. 

lundi 29 août 2016

« Affirmer ses choix envers la Source Intérieure » & « La gestion des émotions » Docteur Tal Schaller






27 08 
"Vous êtes le garant de votre bien être !"
Clef de sagesse  925 trouvée sur le site de Monique Mathieu
L'’Amour est la plus belle chose qui puisse exister dans l’univers ! C’est le ciment qui relie toute vie ! S’il n’y avait pas d’Amour il n’y aurait pas de Vie ! Ce qui vous est demandé  est de faire grandir cet Amour en vous, de le cultiver jour après jour. C’est déjà de l’accepter, de le reconnaître, de l’exprimer et de le rayonner ».  

YES, merci pour ce rappel en ces temps de plus en plus troublés. Mais malgré tout la paix revient vite même si les vagues peuvent déstabiliser lorsqu’elles émergent.

"La paix en soi libère tout, dès qu'on la trouble, on génère des remous."

Je râlais de ne pas être en paix et dans la joie tout le temps mais en fait, c’est juste pour m’aider à revenir à la conscience, à la présence de cette paix du cœur que les remous sont générés. Et à chaque fois que je me pose, elle revient et c’est de cette façon que je vois le sens "unique" de ces mouvements internes.

Maintenant il me faut lâcher la croyance qui dit que "c’est par le faire, l’effort, que les choses changent". Je dis "il me faut" parce que je considère que ce chemin peut se faire dans la légèreté, la joie, la fluidité et que c'est ma priorité.
L’effort à fournir, si on peut dire, c’est d’être de plus en plus conscient de ce que l'on veut et présent à soi-même, fidèle à ce choix de faire confiance à la Source.

dimanche 28 août 2016

« Les 3 émotions qui guérissent » Emmanuel Pascal



La science a identifié trois émotions et sentiments guérisseurs du corps et de l’âme : la gratitude, l’amour et la foi. Ces émotions et sentiments peuvent être cultivés pour se sentir plus heureux, plus créatif, améliorer ses relations avec les autres et mieux résister aux infections et aux maladies. Emmanuel Duquoc (alias Emmanuel Pascal), l’auteur des "Les 3 émotions qui guérissent" vous dit comment.

Quelles sont les émotions qui guérissent ?
Voici les trois émotions centrales qui guérissent et leurs corollaires qui permettent de les convoquer :
·         La foi : insouciance, prière, optimisme, espérance, courage, lâcher-prise, fluidité, confiance, réceptivité, doute, dévotion, protection.
·         L’amour : politesse, honnêteté, respect, service, compréhension, bienveillance, compassion, partage, don de soi, tendresse, pardon, attachement, amour inconditionnel.
·         La gratitude : remerciement, sentiment d’être aimé, acceptation, deuil, bénédiction, satisfaction, reconnaissance, ouverture du cœur, sourire, simplicité, rire, émerveillement, contemplation, joie.

Les 3 dimensions de l’émotion
L’émotion n’est pas une pensée, elle est corporelle et possède plusieurs composantes :

samedi 27 août 2016

« L'étendue des possibilités de vos chemins » les guides de l'unité via Daniel Desjardins





Très chers amis humains,
Aujourd'hui nous voulons élaborer sur la métaphore de la barque sur le cours d'eau que nous vous avons transmise récemment. De notre perspective votre barque n'est pas sur une petite rivière, mais bien sur un océan infini.
Il y a tant de possibilités qui s'offrent à vous dans ce monde.

Vous savez tous et toutes ce que vous êtes venu expérimenter au fond de votre cœur dans cette vie, alors peu importe la direction que vous prenez, vous rencontrerez des gens, des situations qui sont en résonance avec ce que vous aviez choisi avant de vous incarner, peu importe la direction que vous prenez, il y aura des gens, des situations, des endroits qui seront compatibles; il n'y a rien d'absolu, rien de définitif dans vos possibilités dans cette vie comme dans toutes les autres. 

Et puisque vous êtes toujours reliés aux autres comme vous êtes reliés à nous par votre étincelle divine, qui est votre être authentique et qui s'incarne de plus en plus dans cette vie, qui est toujours inséparable de la Source, ce lien vous permet de vous relier en tout temps aux autres, aux situations et de planifier à l'avance ces rencontres, même si consciemment dans votre vie, vous ne le percevez que lorsque vous en êtes très très près, voir même lorsque c'est en train d'être actualisé.

« S’engager Véritablement, Intégralement »





26 08 Il est clair que l’affirmation de soi est essentielle et ça demande de la confiance en soi, en tout ce qu’on est. Mais cette confiance doit s’orienter avant tout en direction du cœur, de la présence intérieure paisible et douce.
Dans la connexion consciente à son âme, son cœur, à la source peu importe comment on l’appelle, et par le dialogue bienveillant mais déterminé avec le mental
Ensuite, des ajustements s’effectuent dans tous les sens, tant dans la relation à soi que dans la relation aux autres.

Le fait que je me sente proche de la nouvelle vague de jeunes connectés à leur essence, me montre aussi qu’il devient urgent de lâcher toute forme de conditionnement. La nécessité de lâcher les références passées devient de plus en plus forte. Comme si le choix de suivre son cœur devenait ‘obligatoire’.

Ce matin je sens que mon taux vibratoire est plus élevé si on peut dire mais j’ai encore besoin d’ancrer l’énergie alors je vais au jardin.
La chaleur déjà plombante à 9h illustre bien ces vagues d’énergie solaire et le réflex d’accuser l’extérieur quand on est troublé demande vraiment à être abandonné au profit de l’amour, à chaque instant. 
La première réaction de défense est absorbée dans l’amour lumière et me conforte dans l’idée que l’affirmation de soi consiste à faire comme on le sent
Parce que le réflexe de survie qui nous pousse à chercher l’ombre lorsque le soleil est au zénith témoigne de la pertinence de certains comportements naturels. 
Au-delà de ça, il y a la recherche de tempérance, d’équilibre et une connaissance instinctive qui s’exprime.

vendredi 26 août 2016

« Ralentir quand tout s’accélère »






25 08 Encore très motivée à écrire, j’ai envie de commenter les quelques clefs piochées en rédigeant l’article précédent auquel j’ai ajouté les liens dont je vérifie le bon fonctionnement par la même occasion et c’est ainsi que je suis tombée sur ce qui suit. Mais avant de m’y mettre je cède à l’envie d’aller au jardin qui a besoin d’eau. 
Déjà, je note que lorsque je sens cet enthousiasme à écrire, à m’extérioriser c’est qu’il se passe quelque chose sur les plans subtils et le mental un peu chamboulé s'accroche à ses nouvelles vérités qu'il a bien du mal à intégrer. Heureusement, le cœur est serein et il rassure le mental. 
Puis ce goût de partager ma façon de comprendre les clefs de sagesse ou tout autre message venant de guides amène parfois de la culpabilité mais en offrant ces pensées à la source, je retrouve le centre et l'idée que c'est important de se situer, de comprendre et surtout que mon point de vue est subjectif. La peur de déplaire, d'être critiquée demande aussi à être équilibrée dans l'amour lumière de la source afin de trouver la confiance qui permet de s'affirmer avec justesse.
Clef 179
« Il est vraiment très indispensable de vous éveiller réellement, de faire le bilan de votre vie, de distinguer ce qui n’est pas important de ce qui l’est. Même au travers de votre activité professionnelle, vous pouvez enrichir totalement votre vie, vous pouvez rayonner de plus en plus votre essence première, vous pouvez rayonner l’immense Amour qui demeure en vous ».

C'est sûr que tout nous pousse de plus en plus à nous positionner, à nous affirmer dans nos choix, nos priorités...C’est ce que je me dis de plus en plus au  niveau de l’activité professionnelle, définir l’objectif précisément, selon les priorités essentielles et donc savoir dans quel état d’esprit je veux être et agir. 
C’est tout ce qui compte finalement parce que la forme qu’elle soit flatteuse ou pas ne change rien à l’affaire même si ça peut influencer l'état d'être. 

jeudi 25 août 2016

« Comment contacter son âme, ses guides ? » mon point de vue et celui de la jeunesse...





C’est une question qu’on se pose naturellement si on lit des messages canalisés et comme il y en a énormément sur la toile, comme chacun témoigne de sa relation au divin, on essaie de comprendre cela de façon intellectuelle, on imagine des scénarii digne de films Hollywoodiens, on s’attend à quelque chose d’extraordinaire, de fantastique. Et de cette façon on reste identifié au mental, à la vision limitée et conditionnée qu’il a nécessairement de ce que sont l’âme, la conscience divine, la source.

Le langage de l’âme n’est pas verbal même si des messages peuvent venir sous la forme d’idées. Elle utilise tout ce que nous sommes, tous nos corps, toutes les situations de notre vie, pour communiquer avec la personnalité. 
La communication est permanente mais nous n'en avons pas conscience et c'est ce que l'introspection va révéler peu à peu. On va comprendre qu'il s'agit de s'ouvrir afin de recevoir, de percevoir cette communion.

Par exemple, on observe quelque chose en soi puis on tombe sur une info qui va nous donner le sens de cette observation. C’est ce que j’ai encore vécu il y a quelques jours.
Plusieurs fois, lorsque je parle à mon âme, je ressens des frissons et ce signe témoigne de sa présence, du fait qu’elle "m’entende". Je l’ai interprété de cette façon parce que je peux l’observer à chaque fois que je me confie à cet aspect maternant intérieur, chaque fois que je sens la paix et qu’un sourire se dessine spontanément. Puis en même temps, j’avais remarqué que ce ressenti se manifestait quand les médicaments ne faisaient plus effet, le matin avant de prendre les cachets et en fin de soirée. 

La sensation particulière dans ce contexte de contact intime révèle aussi que le contact avec l’âme est subtil et qu’il demande de l’attention, de la transparence et la sincérité du cœur en même temps que la nécessité d’être attentif, d’affiner ses perceptions ou tout au moins de ne pas se couper de ce ressenti. On peut dire aussi que ça demande d’avoir le cœur et l'esprit ouverts.

mercredi 24 août 2016

« Un vent de liberté »





Il souffle un vent de liberté en ce moment qui me réjouit profondément. 
En suivant son cœur, l’élan du désir, en toute confiance, cette liberté d’être offre la vibration de la joie sur un plateau d’argent ! 
Laisser tomber les règles contraignantes des humains conditionnés par la peur et suivre le courant naturel de la vie, les lois de l’amour inconditionnel, de l’unité, les lois universelles, révèle la beauté du contraste et la pertinence du caractère destructeur que chacun porte en soi. 
Mais bien évidemment, ça n’est pas le raisonnement du mental qui peut réaliser l’harmonie intérieure, seul le positionnement dans le cœur en a le pouvoir.
Je constate qu’en agissant de cette façon non seulement je vis dans la joie et la légèreté mais je suis beaucoup plus productive, active, et la confiance en soi grandit de jour en jour. J’écris dans l’élan et passe à autre chose selon l'envie du moment, la guidance intérieure et le fait de ne plus rien planifier nourrit la liberté d’être. 
J’ai donc rassemblé quelques phrases écrites par ci par là, en cet article d’aujourd’hui (en fait d’hier mais je n’ai pas eu l’élan de le publier avant).

Mon passé chaotique se révèle utile dans ce processus de renaissance parce que le côté impulsif, excessif, l’indifférence face à la mort, et le fort caractère, tout ce que j'ai expérimenté sert maintenant ce choix de suivre l’amour aveuglément. 
Dans ce désir de laisser le cœur unifier les aspects de l’être et harmoniser les énergies, je constate que chaque aspect de la personnalité a son utilité, qu’il est nécessaire à l’équilibre de l’ensemble.
Il ne s’agit pas d’être mentalement sage et tiède mais de laisser le cœur harmoniser et unifier tous les aspects de l’être afin que chacun d’eux puisse offrir ses caractéristiques, ses énergies, au service de l’amour lumière, de l’unité intérieure, de la complétude.  

mardi 23 août 2016

« La Grâce et la Beauté, message des maîtres ascensionnés comme les autres » via Magali Magdara





Le Plan de l'Un se manifeste chaque jour davantage dans les cœurs de chacun. 
Chaque fois qu'un être s'éveille à son universalité, à son éternité, le monde entier chante ses louanges et fête l'approche de la Bienveillance pour tous.

Qu'est-ce que le Plan de l'Un a prévu pour vous en particulier, vous qui lisez ces lignes ? Qu'est-ce qui va changer dans votre vie, votre entourage, votre environnement ? 
Rien, et en même temps, Tout. 
Car l'Un vous offre la Grâce et la Beauté, individuellement, personnellement.

Vous qui naviguez dans vos eaux troublées où les sirènes vous chantent des histoires de souffrances, de peurs et d'illusions, l'Un a positionné en vous un îlot de sécurité, de paix et d'abondance. Fermez les yeux, faites gonfler votre ventre et vos poumons, et relâchez. Encore une fois. Et suivez le chemin de votre souffle. Écoutez votre rythme de créateur.

Vous vous demandez ce que vous avez à perdre et à gagner dans cette histoire de Grand Changement. Et vous avez raison. Le sage pose son attention sur les raisons et les conséquences de ses choix. Pour cela, il ne fait pas appel à son mental, son intellect, car il sait que ces derniers se basent sur le passé. Or l'instant présent est sans cesse Inconnu. Votre passeur, l'outil qui connait les meilleurs chemins, ceux qui facilitent votre avancée et fluidifient vos actes, est votre cœur. Toujours
Qu'est-ce qu'un cœur ? pourriez-vous nous demander. 
Et nous vous répondrions : c'est un Mystère

lundi 22 août 2016

« La conscience et la quête de l’amour témoignent de sa présence en nous-même »





21 08 Comme l’envie décrire perdure, je continue ma réflexion depuis le message de Kreyon sur ce nouveau post. 
L’amour est notre essence primordiale et c’est aussi pour cela qu’instinctivement on est porté à aider, à secourir, à vouloir sauver même. 
Le monde enfin ceux qui le dirige (et l’inconscient/conscience collective) essaient de nous faire croire que l’humain est mauvais, qu’il faut se méfier de sa propre nature sauvage et de son voisin mais chacun peut reconnaitre, lorsqu’il retrouve son cœur d’enfant, que la nature véritable de l’humain, c’est l’amour et la lumière.

Secourir, aider, soutenir et contribuer, sont des besoins essentiels pour l’humain.
Le souci si on peut dire c’est qu’on agit souvent par besoin d’amour parce qu’on pense en manquer mais le fait même que nous soyons naturellement empathique est ‘la preuve’ que nous sommes l’amour, qu’il est en nous.
On n’aurait pas ce désir, ce besoin d’aimer, de communier, de partager, si nous n’avions pas conscience de l’amour
C’est difficile à expliquer mais le seul fait que nous soyons en quête d’amour est l’expression même de la connaissance de l’amour et donc de sa perception intuitive. Cette connaissance et la reconnaissance de la valeur de l’amour sont la manifestation de l’être. 

La conscience de la valeur de l’amour, de sa puissance, c’est aussi la reconnaissance de l’âme, de l’esprit en soi. 
Ce qui nous empêche de le constater, ce sont les définitions que nous avons de l’amour qui sont très limitées et faussées. Filtrées par notre vécu, nos expériences difficiles parce que ce sont celles dont on se souvient le plus lorsqu’on ignore qui nous sommes en essence, faussées par les raisonnements de l’humain qui se croit isolé du reste du monde, nous avons fait de l’amour un concept et par le fait de l’avoir enfermé dans des cases nous passons à côté ou nous ne le reconnaissons pas en nous-même.

dimanche 21 août 2016

« Le karma n’est ni une récompense, ni une punition » Kreyon





Une chose qui est commune à toute l’humanité, mais qui est souvent mal comprise, est celle du Karma. En effet, certains d’entre vous croient que le karma peut être positif et/ou négatif. Autrement dit, si un être humain vit un moment difficile sur la planète, il doit alors forcément subir un karma négatif. Ou quelque chose de merveilleux est peut-être en train d’arriver à un humain et vous vous dites qu’il est en train de faire l’expérience d’un karma positif. Et voilà pourquoi certains d’entre vous ont dit que ce qui est observé est peut-être une récompense ou une punition pour quelque chose qui est survenu dans une incarnation passée de cet humain.

Ce n’est pas le cas, et nous souhaitons vous montrer la perspective selon laquelle l’Esprit voit le karma et la place que vous y occupez.
Le karma est effectivement le moteur de la réalisation planétaire pour la Terre.
Ce que cela veut dire, c’est que vous cheminez à travers vos leçons karmiques, vous devenez illuminés, et la planète se transforme. Car au fur et à mesure que chaque leçon est apprise, vous progressez vers l’illumination. 
A mesure que votre conscience s’éveille en tant que groupe sur la planète, la Terre, la matière même de la Terre doit répondre. Car la Terre en tant qu’objet matériel doit réagir à vos changements de conscience. Voilà comment vous élevez la vibration de votre planète. Alors, à mesure que vous cheminez à travers votre karma, vous transformez réellement la Terre. Et le karma individuel est la chose la plus importante dont vous disposez ; il donne les meilleurs résultats pour toute l’humanité.

samedi 20 août 2016

« Se poser, s’intérioriser, se centrer, avant de décider ou d’agir »





19 08 
Je suis remplie d’une telle gratitude ce matin que les larmes coulent toutes seules !
Avec du recul, je constate une fois de plus que l’expérience qui sur le moment est douloureuse, amène toujours une ouverture de cœur, de conscience et l’amplification de la foi, de l’amour inconditionnel de soi.
Je remercie mes corps tout autant que la source de m’avoir ouvert le cœur et les yeux. 
Je constate que chacun d’eux joue son rôle à merveille et qu’ils agissent dans l’harmonie sous la guidance de la source.

La lumière de la source, c’est de l’info, de la conscience, de l’intelligence et chaque fois que les vagues de lumière nous parviennent, elles ont un effet décapant. Il semble d'ailleurs que les bouffées de chaleur arrivent lors de ces moments d'intensification ou d'afflux de lumière et qu'elles s'estompent une fois que l'intégration est réalisée, une fois que l'ajustement est fait par le retour au cœur lorsque les pensées émotions sont troublées. Elles le sont parce que l'effet de la lumière divine ou solaire, c'est de pénétrer jusque dans l’inconscient, de révéler ce qui a été enfoui, refoulé. Et naturellement ça entraine une résistance puisque l'ego va tout faire pour que l'émotion n'émerge pas. 

C'est là qu'il faut être attentif et savoir reconnaitre la voix de l'amour et celle de la peur. Savoir lâcher prise et s'abandonner en confiance à la source en lui offrant toutes les pensées difficiles. Ce qui revient à s'en dissocier, à ne pas les croire ni les nourrir et à s'identifier plutôt à la paix du cœur. 
Mais cette paix ne vient que lorsqu'on laisse s'exprimer librement les émotions associées à ces pensées injustes. C'est en cet accueil sans conditions, sans blocage ni jugement, que la paix intérieure se révèle.

« La barque et le courant » les guides de l’unité via Daniel Desjardins





Très chers amis humains,
Aujourd'hui nous voulons vous parler de votre présence sur Terre. 
Avant de vous embarquer dans cette aventure qu'est l'incarnation sur Terre, vous aviez déjà indiqué des repères sur la carte de votre vie: des endroits, des moments et des gens que vous aimeriez visiter, créer, expérimenter. 

Vous arrivez sur Terre avec une intention légère, aisée, de suivre votre chemin d'un événement à un autre, d'une rencontre à l’autre tout en vivant pleinement l'expérience terrestre et humaine en y prenant plaisir et joie de façon aisée; un peu comme si vous étiez dans une barque et que vous vous laissiez dériver sur le courant, mais que ce courant était en fait bienfaiteur et qu'il vous amenait exactement là où vous aviez choisi d'aller. 

Par contre, après l'enfance, vous êtes souvent pris dans le tourbillon, dans le momentum créé par des générations et des générations d'humains et de vies humaines et vous vous laissez dévier, du moins dans votre intention, et vous commencez à choisir des gens et des directions qui ne sont pas du tout en accord avec le chemin que vous vous étiez tracé avant de vous incarner.

vendredi 19 août 2016

« Les réponses et solutions de l’âme, de la source, sont toujours simples ».





19 08 
Ces dernières 24 heures ont été très mouvementées et bien que j’aie écrit spontanément comme chaque jour, j’ai préféré être attentive à ce qui se passait à l’intérieur et vivre le processus de libération jusqu'au bout avant de le partager. 
Des pensées émotions refoulées, difficiles, injustes, celles de l'ancien moi, avaient besoin d’être libérées, pleinement vécues et d’être offertes à l’amour lumière de la source intérieure/extérieure. 
Je laisse le texte tel que je l’ai écris mais je tiens tout de même à dire que dès hier soir, la tendresse dans le dialogue interne avec le corps physique, la sensation d’amour, de joie et de paix profonde, de proximité, d’intimité avec la source, ont remplacé le chaos et le doute vécu dans la journée. Avec plus de recul, je partagerais au bas de cet article,  les conclusions que j’ai tirées de cette expérience.

18 08 
Il y a longtemps que je n’avais pas été aussi secouée et remplie de doute ! Un sommeil perturbé, un rêve bizarre qui semble me mettre en scène dans le rôle de sauveur. Une position dont je souffre de constater à quel point elle m’enferme, me limite puis des symptômes physiques qui nourrissent la peur. Une dégringolade lente de mon taux vibratoire qui ne m’a même pas permis de trouver quelque soulagement dans des larmes. La colère, la révolte, l’incompréhension, tout y est passé. 
La seule chose qui me confortait c’est qu’au moins ça ne reste pas à l’intérieur. 
J’ai eu bien du mal à retrouver un semblant de joie et de légèreté mais je me suis endormie assez rapidement. 
Ce matin, j’ai enfin pu pleurer et c’est bon signe parce que ça montre que le mental lâche prise, qu'il cesse de lutter et de vouloir contrôler.

jeudi 18 août 2016

« L’intelligence intuitive du cœur » par Doc Childre et Howard Martin





Extraits de leur livre "L'intelligence intuitive du coeur", p. 5 à 91Ariane Éditions, 2005  
Au-delà du cerveau : l'intelligence du coeur (p.5)
Chacun de nous s'est fait dire, à un moment donné, de suivre son cœur. 
Cela semble une merveilleuse idée, en principe, mais l'ennui, c'est que vraiment suivre notre cœur - et aimer les gens, y compris nous-mêmes - est beaucoup plus facile à dire qu'à faire. Par où commencer ? Les gens parlent de suivre leur cœur, mais personne ne nous montre comment. Qu'est-ce que cela veut dire, au juste, de suivre son cœur ? 
Et comment s'aimer soi-même ? À part le fait que l'amour est un bon sentiment, pourquoi devrions-nous aimer les autres ? Nous allons vous enseigner une approche pratique et systématique qui vous permettra de répondre vous-même à ces questions, et nous allons évoquer les énormes bienfaits que vous récolterez en cours de route.

Au cours des vingt dernières années, les scientifiques ont fait sur le cœur de multiples découvertes qui nous montrent une complexité de fonctionnement beaucoup plus grande que nous ne l'avions jamais imaginée. Nous possédons maintenant des preuves scientifiques que le cœur nous envoie des signaux émotionnels et intuitifs afin de nous aider à gérer notre vie. Au lieu de tout simplement pomper du sang, il dirige et aligne plusieurs systèmes du corps afin qu'ils puissent fonctionner en harmonie les uns avec les autres. Et, bien que le cœur soit en communication constante avec le cerveau, nous savons maintenant qu'il prend lui-même un grand nombre de décisions...

mercredi 17 août 2016

« C’est en faisant l’expérience de la paix, de l’unité en soi, qu’on pourra avoir une véritable assurance ».





16 08 
"L'abandon est un sentiment sous-jacent à bon nombre de tes peurs, accorde-toi la sécurité intérieure dès maintenant"
Avec un  peu de recul, je me dis que le bruit qu’a fait le voisin était l’expression du bavardage mental, une façon de m’inviter à lâcher les questions au sujet de la guérison, de la capacité à guérir et de la marche à suivre.
Mais comme toujours, ça n’est pas le raisonnement mental qui amène ni la paix, ni la guérison, c’est plutôt la capacité à le calmer, à lui faire goûter la paix en l’orientant sur le cœur. 
En focalisant l’attention sur le centre de la poitrine, on apprend à ressentir la vibration de la paix, de l’amour ou de la douceur, du calme, d’une sorte d’assurance qui va croissant à mesure qu’on prend cette habitude.

L’intuition se manifeste spontanément et ça n’est qu’après que le mental perçoit le sens ou la raison d’être de l’élan du cœur. Parfois c’est instantané, on comprend l’intérêt de telle ou telle action et à d’autres moments, on ne sait pas du tout pourquoi on s’est senti poussé à faire quelque chose de précis. Mais comme on sait que nous existons dans différentes dimensions invisibles et incompréhensibles pour le mental, on apprend juste à faire confiance et à lâcher le besoin de voir pour croire. 
La plupart du temps, on sait que l’action ou le choix est juste simplement parce qu’on se sent à l’aise, on ne doute pas, on ne craint pas de faire une erreur et l’envie est irrésistible.

lundi 15 août 2016

« Lâcher les béquilles pour aller à l’essentiel » & vidéo Desda Zuckerman et Annie Laforest





14 08
"Lâcher les béquilles pour aller à l’essentiel" Cette phrase me vient spontanément et je vois que les leçons continuent puisqu’il y a quelques temps encore, j’aurais entendu et interprété cela d’une façon terrienne alors qu’aujourd’hui, je la reçois de tout mon être.
Le fait de revenir au cœur systématiquement lorsque quelque chose bloque en nous, que ce soit une pensée de jugement, de peur ou une émotion du même type, permet de prendre confiance peu à peu en la source intérieure, en l’amour lumière que nous sommes essentiellement. 
La conscience humaine change de perspective et perçoit alors les choses à l’endroit si on peut dire. On perçoit les choses d’un point de vue élargi en sachant que la vibration précède la matière, que la pensée crée la forme et que l’énergie peut s’orienter à volonté. 

Ce retournement de conscience étant orchestré par l’amour lumière, cela se fait en douceur, lorsque la personnalité lâche prise, cesse de lutter avec la vie, avec les aspects internes qu’elle rejette, juge ou estime inférieurs.

Les béquilles sont les stratégies élaborées pour pallier les carences de l’humain qui se croit seul, abandonné, en manque d’amour, lâché sans boussole dans un monde hostile. 
Elles constituent les croyances et définitions de la personnalité, les masques et réponses à des questions existentielles. Elles sont mentales, conscientes et inconscientes et c’est sur ce terrain que les changements commencent à se réaliser.

dimanche 14 août 2016

« La loi de la simplicité » les guides de l'unité via Daniel Desjardins





Très chers humains,
Aujourd'hui nous voulons vous parler de la simplicité. 
De notre point de vue, vous, les humains, vous compliquez beaucoup trop l'existence. Vous vous faites trébucher par vos pensées, vous vous dressez des barrières mentales presque infranchissables alors que vous n'auriez qu'à contourner ces barrières pour aller de l'avant. Mais vous restez bien souvent face à ces murs, ces barrières tellement hautes que vous oubliez que l'Univers est vaste et que vous avez toujours moyen d'atteindre les objectifs inspirés par votre divinité. 

Les humains ont tous 1, 2 ou 3 "problèmes" quasi permanents dans leur vie, qui reviennent sous plusieurs formes, sous plusieurs déguisements, mais qui sont fondamentalement le même scénario qui se joue dans différents théâtres avec différents acteurs. 
Les plus éveillés d'entre vous percevez bien que vous êtes à répéter la même scène encore et encore, mais ce scénario vous semble être tout ce qui existe alors. Comme si le théâtre où vous jouez n'avait aucune issue. 
Et si vous ouvriez une fenêtre? Vous y verriez plus clair. Et la fenêtre qui peut jeter de la lumière sur tout cela est celle de votre cœur. 

Lorsque vous prenez le temps de méditer, de descendre votre attention de votre tête remplie de pensées à votre cœur ouvert sur l'infini des possibilités, soudainement cette réalité si tangible, qui vous semblait si immuable, semble se mettre à frémir et devenir translucide comme une illusion dans un désert.

samedi 13 août 2016

« Le potentiel de la source en soi se découvre peu à peu »





Je suis toujours focalisée sur l’auto-guérison puisque ça fait partie des attributs divins de l’humain et ce conseil des guides canalisés par Lulumineuse, tiré au hasard (en cliquant sur ce lien) me parle évidemment.
"Seule ton interprétation t'amène à la peur. Veille à la manière dont tu gères les informations, avec ton émotionnel."
-- Lulumineuse
Cette affirmation est venue me ramener à la conviction que je peux guérir parce qu’il est naturel que le mental émette des doutes puisque toute sa vie il a nourrit l’idée d’impuissance et d’indignité. Enfin je devrais dire que ces programmes invalidants inhérents à l’humain ont agi en sourdine tant que je n’étais pas consciente de ma nature véritable, multidimensionnelle.

L’idée que le lâcher prise soit indispensable dans le processus de création délibérée, de guérison, apparait pour des raisons tout à fait logiques. L’attente est un signe que le mental est en état de stress, que la peur commande et bien évidemment si elle est dominante dans l’inconscient, elle va s’opposer au processus de guérison, en annuler les effets. 

J’ai demandé spontanément à mes guides, enfin aux aspects multidimensionnels qui sont dans des sphères lumineuses, comme l’explique Kreyon dans ce message, de procéder à un soin sur mes artères hier soir. 
Je sais que ce que je peux faire pour favoriser la circulation sanguine, c’est de nourrir la joie donc d’accueillir et d’offrir à l’amour lumière intérieurs toute pensée pessimiste, toute peur, toutes croyances passées d’impuissance, d’indignité. D’être vigilante à la fréquence sur laquelle je suis à chaque instant. 

« Des Guides et des anges » selon Kreyon





La croyance en l’existence de guides et des anges a été soulevée depuis des milliers d’années. Cependant, ce qui est nouveau est que nous commençons à avoir une nouvelle compréhension de ces magnifiques aides sacrées. 
Alors que l’humanité évolue, il est temps d’appliquer la maturité spirituelle de l’enseignement ésotérique. 
Ils peuvent venir comme une surprise, mais vos guides sont en fait une partie de NOUS ; et les anges existent comme une soupe multi-dimensionnelle de l’énergie autour de Nous
Ensemble, les guides et les anges font partie d’un système bienveillant pour nous aider à évoluer et créer la paix sur Terre. 

Si nous examinons les différentes croyances spirituelles sur la planète, la quasi-totalité d’entre nous croient en des guides et les anges (parfois appelés guides spirituels et les anges gardiens). 
L’enseignement répandu est que, pour nous, les guides et les anges sont des entités distinctes avec des emplois spécifiques, et ils sont là pour veiller sur nous. Ils sont également prêts à agir en notre nom quand, par libre choix, nous demandons leur aide. Cependant, je tiens à vous le présenter avec une compréhension plus raffinée et peut-être de nouvelles informations ésotériques. 

vendredi 12 août 2016

« Dites oui à la prospérité » livre audio de Louise Hay






Il n’y  plus aucun doute pour moi, je suis passé à un stade où la connexion consciente à la source est constante, palpable, concrète, et la capacité à maintenir la paix et l’unité intérieure est maintenant une réalité. Je pourrais aussi simplement dire que je deviens de plus en plus consciente et équilibrée intérieurement. Et ça change complètement la vie. 
Le décor, les conditions extérieures restent les mêmes mais la vibration s’élève, elle change la vision, l’attention est focalisée sur le meilleur, le corps émotionnel est apaisé tout comme le mental et la confiance en l’intelligence du cœur, du corps physique et de son potentiel de guérison, de régénération, de revitalisation, de création délibérée, sont maintenant pleinement reconnus donc activés.
Le passé n’a plus d’emprise sur mon état d’être et le présent est serein, souriant, équilibré, harmonieux et créatif. La foi en la capacité de vivre des miracles est revenue et c’est en repérant et en offrant à la source les pensées d’indignité, de mérite et de récompense que ce potentiel s’active peu à peu.
Je parle ici de guérison du corps physique et de la cocréation délibérée. Mais comme ça n’est pas le mental qui réalise cela, j’apprends à suivre les élans du cœur pour comprendre les lois qui régissent l’univers et les processus qui sont à l’œuvre. Je continue d’amplifier la confiance en la source intérieure par le retour systématique au cœur, à l’unité, la paix et l’harmonie.
Tant qu’on ne comprend pas comment fonctionnent ces phénomènes extraordinaires pour la personnalité, on va cafouiller et perdre la foi en essayant de cocréer par la visualisation, les affirmations positives et en essayant d’appliquer toutes les techniques proposées sur la toile. Simplement parce qu’on n’a pas une vision globale des choses et parce qu’on essaie d’utiliser le pouvoir de la pensée sans savoir comment ça fonctionne.

« La plus grande force sur terre est la conscience humaine » Kreyon






Quelle que soit votre structure génétique quadridimensionnelle, les prédispositions que vous lui prêtez sont modifiables. C’est là une information capitale. Cela signifie que vous avez la capacité de changer vos propres gènes. La plus grande force sur terre est la conscience humaine. 
Nos pensées peuvent-elles influer sur notre être biologique ? 
Oui absolument. Et il en a toujours été ainsi, sauf qu’on nous l’a toujours dissimulé.

La couche de base de notre ADN n’est en réalité qu’une sorte de moteur biologique dynamique renfermant des instructions qu’elle suit biologiquement dès la naissance, jusqu’à ce que d’autres instructions lui impriment une nouvelle direction. 
On peut la voir aussi comme un bateau navigant à travers les vagues sans savoir où il va. Mais elle sait comment conduire le corps tout au long de la vie, comment accélérer ou ralentir et de quelle manière s’entretenir, se réparer et continuer d’exister. 
Son capital, ce sont les couches interdimensionnelles qui l’entourent, la modifiant, lui indiquant quand changer de direction et la conduisant à bon port. 
Cependant, ces autres couches n’ont jamais été activement accessibles à la perception quadridimensionnelle avant que ne survienne La Lumière. 
Ce sont des couches interdimensionnelles de l’ADN qui maintenant se réveillent.
 C’est ce à quoi il est fait allusion lorsque nous parlons d’activation de notre ADN. 

mardi 9 août 2016

« Le choix qui affranchit »






Le paradoxe de l’humain dans le message de Lisa Brown est exprimé au travers de cette phrase « vous devez choisir… ». On pourrait se dire que s’il y a obligation, il n’y a pas de choix et c’est le cas, le seul choix que nous ayons lorsqu'on sait "ce qu'on est", c’est de résister ou de laisser faire, de se laisser être en se positionnant toujours en observateur conscient de ce qui se déroule à l’intérieur tout comme à l’extérieur. 

Et c’est en étant conscient de ces processus internes auxquelles on ne s’identifie plus que le choix est posé. La source, l’âme, le soi s’occupe du reste. Ou plus précisément la vibration qui émane de ce choix, de ce lâcher prise, de cette reconnaissance de l’humain divin et l’abandon de toute résistance à ce qui est, manifeste la réalité de chaque instant. 

Une phase où on devient de plus en plus conscient, ouvert, tolérant, avec soi-même et par extension avec les autres. On devient plus conscient pourtant on n’a aucune idée de ce qui va se manifester après, on avance avec une foi aveugle, juste au ressenti, en étant plus présent à ses mondes intérieurs, plus conscient, ouvert et réceptif.

La nature même de l’humain divin est paradoxale et c’est pour cette raison que le seul lieu confortable dans cette incarnation, c’est le centre de l’être. 

Dans le monde d’hier, suivre le courant, celui du collectif, des croyances et conditionnements, apportait un confort mental et émotionnel mais maintenant que nous avons pris conscience de ce que nous sommes et de la prévalence de l’énergie sur la matière, c’est en agissant depuis l’espace du cœur, en suivant le courant de la vie, de la nature, que nous sommes portés avec aisance et en sécurité.

« Voyage d’Éveil, d’Ascension et d’Incarnation » Lisa Brown





Nombreux sont ceux qui peuvent avoir continuellement le désir de se retirer, d’être seul, de se couper du chaos et de tout ce qui est extérieur et qui détourne l’attention. C‘est ce qui se produit lors de périodes ‘d’harmonisation élevée’… 

Votre conscience (et vos sens) est renforcée, votre champ énergétique est en expansion, votre ESPRIT / ÂME s’ajuste avec précision et ‘ce qui est extérieur à vous’ peut créer des distorsions qui interfèrent avec votre processus.
Lorsque votre corps physique s’harmonise de façon PRÉCISE et COMPLEXE… vous avez besoin d’espace, juste pour vous.
Vous devez permettre que le processus de mises à niveau du corps physique se produise en vous…
Il sera difficile que tout ce que vous désirez puisse venir facilement si vous n‘honorez pas votre propre voyage d’Éveil / d’Ascension / d’Incarnation ici-bas. 
Votre aspect humain aura de la résistance et créera des excuses… c’est son ‘job‘, si vous préférez…
Votre ‘job‘, en tant que Soi supérieur est de ne pas en tenir compte mais de comprendre, d’écouter, d’honorer…
En tant que Soi supérieur nous observons, nous voyons… nos aspects humains qui réagissent… nous AGISSONS en conséquence avec intention, et il y a BEAUCOUP DE CHOSES DONT NOUS NOUS LIBÉRONS… parce que ce sont d‘anciens programmes d’inconscience… et si nous les alimentons en énergie, nous en créons encore plus.

« Influx Puissant de Lumière » Emmanuel Dagher





Prévisions Énergétiques Août 2016
Hello mes amis,
Comment vous êtes-vous senti ces dernières semaines?
Énergies intenses
Le mois de Juillet a laissé beaucoup d‘empathes et d’âmes sensibles avec un sentiment de découragement, de confusion et de démoralisation.
En surface, il pourrait sembler que cela soit dû au chaos actuel du monde qui nous est constamment exposé par les médias en suscitant des traumatismes / chocs / peurs.
Et même si vous ne faites pas particulièrement attention à l’état des affaires du monde, vous avez probablement remarqué que ces derniers temps, vous ne vous êtes pas senti comme d’habitude.
Pourquoi est-ce ainsi ?
Il en est ainsi parce qu‘en même temps que la turbulence se produit dans le monde, beaucoup de choses se passent en nous.
C‘est une conséquence directe de l’influx de Lumière qui est en cours de téléchargement dans notre système solaire – et dans chaque cellule / fibre / molécule de notre Être intérieur et extérieur.
Cette lumière puissante vient directement de L’Énergie Source, sans filtre ou sans protection.
Influx Puissant de Lumière
Cet influx puissant de Lumière est sans précédent, car jamais auparavant dans l’histoire humaine nous avons vu une telle intensité de Lumière venir en une seule fois.
Et la raison de cela, c’est que nous n‘aurions pas pu la gérer auparavant.
La nouvelle encourageante, c’est que l’Énergie Source / notre Soi Supérieur nous donne que ce que nous pouvons gérer.

lundi 8 août 2016

« Une transformation de ce que nous n’aimons pas n’est possible qu'en l'acceptant » Lise Bourbeau






Je suis bien consciente que cette affirmation est difficile à bien assimiler. Je me suis rendu compte que la grande majorité des gens ont besoin de l’entendre plusieurs fois avant de commencer à l’assimiler. 
Cette affirmation spirituelle ne peut être vraiment comprise et assimilée que par l'expérience. Pourquoi ? Parce que les notions spirituelles ne peuvent être comprises par le mental. Elles ont besoin d'être vécues, expérimentées.
C'est seulement alors que nous pouvons en vérifier la véracité

Ce qui rend l’acceptation de cette notion encore plus difficile, c’est que nous laissons à notre ego le pouvoir de diriger notre vie. Il est impossible pour l’ego de comprendre tout ce qui est d’ordre spirituel. Par contre, il faut faire la différence entre l’ego et le corps mental.
Le mental est utile quand il est au service de l'être et nous en avons besoin pour différentes sphères du quotidien. L’ego est de la création mentale qui résiste ; ce sont nos croyances et nos peurs. Il fait tout pour nous trouver des raisons de ne pas adhérer à ce qui est spirituel par peur de perdre sa place. Il ne veut pas que nous apprenions à nous centrer*.

« Tout se passe dans le subtil, l’invisible, à l’intérieur, avant de se manifester dans la matière »





7 08 Aujourd’hui, le ciel est pur, dépourvu de nuages parallèles ! Ça fait du bien et c’est devenu tellement rare que j’y vois quelque chose de bénéfique, comme un bon présage.
Il se passe beaucoup de choses dans l’invisible et bien que je ne perçoive pas grand-chose, je sens tout de même que des capacités extrasensorielles sont en train de s’affiner. 
C’est toujours difficile d’exprimer ce qui est de l’ordre de l’intuition, du ressenti, des sentiments même parce qu’on ne peut pas être objectif et le vocabulaire est limité puisque l’humain a développé et survalorisé le mental.
Tout ce qui est intuitif est marginalisé, méprisé ou carrément encensé lorsque ce sont des artistes qui se laissent guider. Et même si on se moque généralement des médiums, beaucoup de personnes font secrètement appel à leurs dons.

En plus, c’est un ensemble de sensations qui sont vécues simultanément. 
Je recommence à faire des rêves semi-conscients où des images dont je ni connais ni les personnages, ni les lieux, apparaissent. 
C’est comme si j’étais pour quelque temps dans la peau de quelqu’un d’autre. 
C’est assez étrange et impossible à décrire. 
Des visions apparaissent comme hier, celle de mains allumant un feu et d’une voix qui tente de raisonner l’incendiaire. Puis en ouvrant la page d’accueil d’orange, la première info sur laquelle je tombe, c’est celle d’un incendie.

Je ne suis pas en train de dire que je fais des rêves prémonitoires mais simplement que les voiles qui séparent le visible de l’invisible semblent se dissoudre chaque jour un peu plus. Tout comme les notions d’espace et de temps.