lundi 30 novembre 2015

« La souffrance » le groupe Miriadan via Magali




 
Dans l'Absolu, il n'y a pas de souffrance. Dans l'Absolu, nous sommes tous conscients d'être étincelles de l'Un et de répondre à Sa Volonté.
Nous ne sommes pas dans l'Absolu ici-bas. Et nous connaissons la souffrance.
 
La souffrance n'est pas obligatoire, ni nécessaire. Les religions la prônent afin que nous nous écartions de la Voie du Milieu, celle qui nous guide sereinement vers nous-mêmes.
 
Nous sommes dans un ensemble d'énergies qui répondent à la Loi d'Attraction, puis à la Loi de la Grâce (voir ici). Nous sommes le résultat de vies simultanées, hologramme de tout ce que contient notre âme, et expression d'un Être.
 
Lorsque nous ne comprenons pas les signes transmis par notre corps, nous pouvons alors plonger dans une souffrance : physique, psychique, spirituelle. Et nous nous fermons aux potentialités adoucies de compréhension.
Pourquoi ? Pourquoi avons-nous choisi de connaître à nouveau la souffrance ? 
Cela a-t-il de l'importance lorsque nous y sommes ? 
 
Certains parlent de prédestination, d'autres de fermeture inconsciente au plaisir et à la joie.

« Faire UN avec toutes les dimensions de Soi » Diane Leblanc





« Chers enfants de Lumière, votre mémoire cellulaire SAIT que toutes les dimensions ne sont ni des lieux, ni des espace-temps, mais plutôt à proprement parler des « états d’être ». Tout le reste n’est qu’illusion : la pseudo-réalité qui vous entoure, ce monde dans lequel vous avez choisi de vous densifier, tout n’est qu’expérimentation et expérience de vie pour apprendre à maîtriser votre Soi Créateur.

Longtemps, vous avez perdu contact avec la partie divine en vous-même. Vous avez expérimenté la matérialisation de votre corps physique (1ère dimension : état de corps), puis l’apprivoisement de votre corps émotionnel (2e dimension : état d’âme) et le développement de votre corps mental nommé intelligence (3e dimension : état d’esprit). 

La 4e dimension, aussi appelée état d’Éveil, est simplement l’ouverture à votre corps relationnel : la Conscience intrinsèque de faire partie d’un grand Tout et d’être connecté à la Source créatrice universelle (peu importe le nom que vous lui donnez : Dieu, Énergie ou tout simplement la VIE !).

Une fois que vous avez goûté à l’Éveil de Conscience, tout votre vécu se transforme. 
Vous ne pouvez plus considérer la réalité comme extérieure à vous-même.

« Reconnaitre sans critiquer, juger ou rejeter, suffit à restaurer l’ordre, l’harmonie en soi ».





Ce matin, ça n’est pas la super forme mais le moral est au beau fixe. Avec tout ce que je conscientise, laisse émerger et offre à la source, il est naturel qu’un temps d’adaptation soit nécessaire à tous les nivaux. Tous les corps étant interreliés, il est naturel que le corps physique soit affecté par le nettoyage mental et émotionnel.
Je parle beaucoup de la gestion des pensées, des émotions parce que c’est essentiel et en ce moment, j’ai du boulot. 
Maintenant que je ne doute plus ni de l’importance d’être attentive à mon état d’être intérieur ni de l’efficacité de l’acceptation, je me confie plus facilement à la source en moi, sans avoir à me convaincre par les raisonnements sans fin.

La situation avec Bilou, la chatte qui est malade et réagit à mes vibrations, m’oblige à être présente, attentive à mes pensées, mes émotions et juste en reconnaissant celles qui sont issues de la peur et des limitations, la paix demeure.
Je sais, je répète constamment cela mais parce que c’est essentiel. 

Non seulement ça détermine mon état d’être dans l’instant mais ça me permet de comprendre le processus de la création délibérée où la volonté doit s’aligner à celle de l’amour, où ma force réside dans la capacité à faire confiance à mon âme qui vibre sur les fréquences de l’harmonie, favorise l’unité des corps et l’abandon de tout jugement.

Bien sûr, je continue de réagir à certaines pensées, émotions, stimulations extérieures, infos, qui nourrissent la peur et le sentiment d’impuissance, mais la différence, c’est que je perçois cela comme une indication à revenir au centre, à l’amour intérieur, la paix et la simplicité.

dimanche 29 novembre 2015

« Comment n’avoir que de l’amour pour vous » les guides de l’unité via Daniel Desjardins





Très chers humains, aujourd'hui nous venons avec un message d'Amour. Nous voulons que vous découvriez comment n'avoir que de l'Amour pour vous-même et pour les autres.

Premièrement nous vous invitons à cesser de vous juger pour ce que vous croyez être mal. Il n'y a pas de mal. Le "mal" n'est que le manque d'Amour. 
En vous jugeant, vous exacerbez ce manque d'Amour! 
Lorsque vous vous jugez, arrêtez-vous et aimez-vous. 
Ayez de la gratitude pour vous et soyez en paix avec vous. 

Vous n'êtes pas responsable de l'état émotionnel des autres ni de leur choix.  
Chacun attire dans sa réalité ce qu'il est. Parfois vous êtes les instruments attirés par ces autres, même si ce que vous êtes à ce moment n'est pas Amour, c'est ce qu'ils ont attiré. S'ils étaient Amour eux aussi ils vous auraient attirés lorsque vous auriez été connecté consciemment à votre divinité et que vous auriez émané l'Amour.

« Suivre le Courant Ascendant » Kara Schallock






Alors que nous ressentons encore les énergies évolutives incroyables du Portail du 11:11, nous recevons maintenant le soutien de ces énergies qui ont le Pouvoir de mettre à niveau notre ADN et notre système cellulaire. 
Cette énergie est phénoménale et touche l’essence même de notre Être. 
Elle peut faire surgir quelques croyances profondément ancrées que nous avions depuis de nombreuses vies et il est plus que probable que vous les ressentiez physiquement alors que les anciennes énergies se libèrent. 
Nombreux sont ceux qui vont créer de nouvelles voies afin d’exprimer qui ils sont maintenant. Certes, nous sommes dans une nouvelle phase, celle pour laquelle nous avons été préparés.  
Cette nouvelle phase est potentiellement la connaissance absolue que nous sommes Divins. Ce qui signifie que vous êtes une Âme. Vous êtes la Source. Tout commence et se termine avec vous.

L’accélération que nous expérimentons aujourd’hui est celle de L’Intégration et de L’Équilibre. Alors que nous intégrons, il est également important d’être conscient des illusions qui sont encore dans votre vie. 
Nous entrons dans ce qui est appelé ‘La période des fêtes‘ (pour beaucoup d’entre nous). La plupart participent sans réfléchir à la fête de Thanksgiving (en Amérique), où la suralimentation et regarder des hommes se battre dans un jeu brutal appelé football font partie de la tradition. Si vous mettez cela de côté, vous demandez–vous pourquoi vous le faites, ou bien suivez-vous simplement ce que vous avez été programmé à faire?

samedi 28 novembre 2015

« Éclatement de vos certitudes en décembre » la Fraternité Blanche via Magali





Salutations à vous tous et toutes. Nous sommes la Fraternité Blanche.
Vous voici en des temps bien étranges selon votre ressenti. 
D'un côté vous savez, ancré en vous, que vous avancez vers un présent paisible et harmonieux, et de l'autre côté vous vivez et observez des faits de destruction et de morts brutales.
Prenez un moment de pause. 
Respirez librement par votre ventre, et modifiez votre perception de votre vie. 
Revenez à ce que votre cœur vous souffle : la mort est illusion, il n'y a que retour vers vous-même. 

Le choix dont le départ se fait est toujours en lien avec ce qui est le plus Juste pour vous et la communauté. 
Si vous ressentez dans vos cellules que votre départ est proche, réjouissez-vous. Vous nous rejoignez dans la Beauté et la sincérité. 
Si vous ressentez que votre chemin continue, apaisez-vous. 
Vos pas vous conduisent directement vers l'accomplissement de vos rêves d'Amour et de Fraternité.

« La "volonté" de vivre en paix nourrit la confiance » & vidéo Jeremy Demay





27 novembre
Ce matin, c’est l’odeur de fumée qui m’a réveillée. Le poêle refoule quand le vent du sud souffle fort et ça n’est pas un réveil des plus agréables mais le fait de voir Bilou sur le lit, encore en vie et qui ne s’est pas fait pipi dessus, m’a redonné le sourire et mon désir de vivre, d’être ici et maintenant n’a pas diminué. 
Au contraire, je me suis levée avec l’idée que ma responsabilité, c’est de choisir de vibrer sur les fréquences vibratoires que j’aime sentir, qui me réjouissent et me permettent d’honorer la vie quoi qu’il arrive autour de moi. 
L'énergie du vivant, de la guérison, de l'unité et la paix intérieure sont celles qui peuvent être les plus appropriées en de telles circonstances mais là non plus, ça n'est pas le mental qui "agit".
Et oui, Bilou que je croyais partie dans l’autre monde a refait surface dimanche soir dans un état alarmant mais la joie de voir qu’elle était toujours en vie, revenait vers moi, me faisait confiance, l’a emporté sur le sentiment de confusion mentale.
Le mental a vite fait de tirer des conclusions hâtives concernant les situations de la vie. 

Il va essayer de comprendre les choses et les interpréter en conséquence mais ce sont des stratégies vaines puisqu’il ne peut pas comprendre; les lois universelles le dépassent. 
Ces interprétations ne peuvent pas être fiables puisque déjà, elles visent à rassurer l’ego en refoulant la réalité, en niant les faits, en reléguant aux oubliettes ce qui le dérange. Il va se faire des films pour éviter de voir la réalité en face et question imagination, on peut dire qu'il est fort!

« La maîtrise » le groupe Miriadan via Magali






Nous sommes heureux de pouvoir vous entretenir d'un domaine qui vous paraît simple et compliqué à la fois : la maîtrise.
 
Nous vous en parlons dans de multiples messages, les éveilleurs de conscience et les traceurs de voie vous expliquent que la maîtrise est l'étape de votre retour à votre souveraineté, à votre Puissance divine.
 
Pour certains d'entre vous, la maîtrise est la connaissance des Lois divines. 
Pour d'autres, il s'agit du perfectionnement d'une ou plusieurs compétences. 
Très peu perçoivent les fondements sur lesquelles ce positionnement se place, car il s'agit d'un positionnement  

Vous n'avez nul besoin de vous emplir de notions. 
Vous cheminez vers votre maîtrise lorsque vous vous alignez, c'est-à-dire que vous vous placez en harmonie avec votre âme et votre Soi

Cela demande d'accepter de ne rien savoir, de vous vider de toute notion d'importance tout en vous illuminant de votre magnificence.
 
Vous êtes une extension vibrale de votre âme. 
Vous représentez le Point d'Unité, le Centre de Tout
En vous se trouvent toutes les richesses de l'Un.

vendredi 27 novembre 2015

« Prédictions de 2016 : Une Année de Vérité et de Justice » Selacia





Habituellement, je n’aime pas trop les prédictions parce que je constate que c'est la façon dont je réagis, dans l'instant, à ce que je vis, qui détermine la qualité de vie du présent et de l'avenir. Vouloir connaitre l'avenir, ça nourrit la peur du lendemain, le sentiment d’impuissance, les attentes, comme si les solutions allaient venir de l’extérieur, des autres…mais ici, ce qui est dit dans ce message, c’est juste logique dans le sens où les choses qui ont besoin d’être changées au niveau sociétal sont amenées sur le devant de la scène, il n’est plus question de faire l’autruche, l'heure est à la transparence en soi, avant tout. 

Puis elle nous rappelle la façon la plus pacifiste, puissante, efficace et qui nourrit les besoins de l’ensemble, c’est de venir en son cœur afin de lâcher la peur, les croyances limitatives comme le besoin de souffrir de lutter pour changer les choses…l’idée qu’il n’y a pas assez pour tout le monde…

Pour mettre enfin en avant des vérités essentielles : Nous sommes tous inter reliés, nous formons ensembles l’humanité et pouvons changer les choses par le pouvoir de l’amour lumière que nous sommes ; la conscience de qui nous sommes en vérité et la bienveillance le respect de tous, par l’unité de nos corps subtils, l’harmonie, la paix, la joie qui sont des vibrations que chacun peut émaner par ses choix inspirés. 
Les qualités requises sont la transparence et le désir de prendre en charge son monde intérieur depuis le centre cœur, l’être essentiel

jeudi 26 novembre 2015

« La loi de la Grâce » Miriadan via Magali





Pour expliquer la loi de la Grâce, il faut détailler un peu la loi de l'attraction qui jusqu'alors dirigeait nos vies, avec notre libre-arbitre.
Nous étions jusqu'alors guidés par notre âme, selon les expériences incomprises dans des vies simultanées qui nous avaient fait souffrir, blessé, profondément amputé de nous-même. Tout est juste dans la Vie.
 
Ainsi, lorsque nous nous engagions dans une incarnation avec des objectifs de compréhension, nous passions un contrat avec d'autres êtres qui nous aideraient pour cela. Si nous choisissions une voie, en lien avec notre âme, les détails ou événements pouvaient être modifiés selon notre avancée. Mais des nœuds précis devaient se dérouler.
Si vous vous trouviez à blesser quelqu'un, sachez que cette personne (au niveau de son âme) avait accepté cette éventualité. Pour vous aider. Lors de votre "mort", vous évaluiez alors ce que vous aviez pacifié et intégré, et ce qui avait pu s'ajouter à votre incompréhension de la loi d'attraction.
 
Une précision : je parle de vies simultanées car tout se passe en "même temps". 
Lorsque vous transcendez une leçon reçue d'une vie simultanée, cette douleur est instantanément transcendée dans cette vie. Sinon, elle serait toujours active. 
Le lien est l'Amour. Un pont de tendresse et de lumière qui existe entre toutes vos incarnations.

« LA NOUVELLE TERRE est une Existence Totalement Différente » Lisa Brown




 
NOUS nous Élevons Continuellement vers des Bandes de Fréquence de Vibration Supérieure MAINTENANT.
Ce qui Réduit Instantanément les Lignes du Temps.
‘Les choses sont sur le point de changer radicalement‘ ont été les mots de la nuit dernière. Je suis allée écrire afin de les partager avec vous, mais j’étais fatiguée et je sentais qu’il n’était pas approprié de le faire sans une écriture de soutien. C‘est ce qui va s’appliquer à chacun individuellement et également à tous collectivement. Des perceptions et des perspectives multiples aident tous ceux qui sont prêts à embrasser la transition / la phase très importante dans laquelle nous sommes désormais (continuellement).

Nous entrons toujours dans une prochaine phase de lumière supérieure / mode de réalisation / fusion des aspects / expansion vers d’autres dimensions, tout en voyant l’effondrement / démantèlement / déconstruction de l’ancien et la reconstruction du ‘nouveau’. Le ‘nouveau‘ étant les autres dimensions alors qu’elles s’ouvrent / s’ancrent / fusionnent dans le physique ici-bas.

mercredi 25 novembre 2015

« Garder confiance en cultivant la Paix et la Joie en son jardin intérieur » & vidéos d’éveil...





Hier soir les circonstances extérieures m’ont amenée à libérer la peur, l'énergie du sauveur, puis ce matin, la colère..., on peut dire que ça bouscule encore beaucoup mais une fois que la paix revient, le courage de continuer à marcher sur cette terre se manifeste à nouveau. 
Ceci dit, comme ça va augmentant, comme la pression extérieure est de plus en plus forte, il m’arrive aussi de douter de ma capacité à poursuivre ma route. 
Mais quand je retrouve le centre, la paix, la confiance augmente, ma vision des choses change et c'est reparti pour un tour!

Heureusement, je sais que je peux trouver du soutien, du réconfort et qu’en mon cœur, la paix demeure me ramenant toujours au point zéro où l'âme me prête son regard. 
Et quand je le fais, je me souviens que le mouvement, les émotions qui se manifestent veulent juste être libérées, elles veulent embrasser l'amour lumière de la source qui vibre en mon cœur.  Et que ça se réalise en se posant dans la paix du cœur.
Alors je dis à mon mental de se souvenir que c'est juste une invitation à lâcher tout ce qui n'a plus lieu d'être et que c'est de cette façon que la vibration nouvelle se met en place, se maintient.

Je n’en suis pas encore à maintenir la joie à l’intérieur mais ça se précise tout de même et c’est ce qui me motive à persévérer. Puis quand la paix revient, je me souviens que la joie se cultive, en focalisant son attention sur tout ce qui la réveille et la fait grandir!

mardi 24 novembre 2015

« Le jugement » & « Votre évolution » Miriadan via Magali




 
Lorsque vous exprimez une opinion limitative, un jugement, vous vous enfermez dans une prison intérieure.
Vous croyez émettre un avis sur une personne, une chose, un événement mais en fait vous lancez un cri d'alarme et de douleur.
 
Le jugement est un appel à l'aide. Il est l'outil que votre ego apporte à votre attention afin que vous regardiez en vous l'enfant intérieur qui souffre.
 
Lorsque vous jugez, vous pensez sincèrement que vous vous appuyez sur des faits, des idées concrètes ou sociétales issues de l'équilibre grégaire.
Lorsque vous jugez, vous faites resurgir en vous vos frayeurs, vos doutes, vos expériences douloureuses de votre vie. Vous matérialisez les peurs cachées dans vos placards.
 
Si vous jugez au cours de la journée, arrêtez-vous un instant pour observer ce qui vous y a poussé. 
Puis allez chercher en vous cette partie en colère, en pleurs ou en défense. Et écoutez-la. Elle a beaucoup à vous dire, si ce n'est qu'elle a besoin de vous, de votre tendresse et de votre réconfort.

lundi 23 novembre 2015

« Croire en soi... »




Trois petits mots qu’on peut mettre toute une vie à comprendre, à intégrer véritablement. Nous avons l’habitude depuis l’enfance, de nous fier à notre raison qui correspond à la vision de notre famille et à l’état de la société, qui convient d'ailleurs à la majorité des adultes qui nous éduquent. 
Alors on se laisse convaincre par les autres puis on s’approprie leurs croyances, on se laisse définir par notre entourage, on cherche à fonctionner comme tout le monde pour se sentir aimé, validé, accepté, pour ne pas se sentir seul isolé, séparé des autres et de la vie telle qu’on nous l’enseigne.
Mais, on a aussi un cœur et plus il est ouvert, plus on peut « entendre » ce qu’il nous murmure. Puis à côté de nos croyances ou parfois entre mêlées, il y a nos convictions intimes, des valeurs personnelles que nous conservons ou osons affirmer et vivre. 
Mais nous manquons souvent de confiance pour oser les vivre complètement parce que ça nous isole et ça, même adulte, ça n'est pas facile à vivre.
Le langage du cœur n’est pas issu de notre mental bien qu'il puisse s'exprimer à travers lui sous forme d'idées fortes, intensément ancrées. Il est plus souvent de l’ordre du ressenti, de la sensation, de l’impression vague mais profonde, intense et difficile à mettre en mot puisqu'il ne vient pas d'un raisonnement logique. L'ego ou mental finira par en comprendre le sens et pourra l'interpréter après avoir validé l'idée par l'expérience mais même là, ses limites, son conditionnement, peuvent prêter à confusion et rendre l'interprétation des faits très aléatoires.

« Le positionnement » Miriadan via Magali & vidéo « Laisser s'épanouir... » Christophe Nouailhaguet




Amis de la Fraternité,
Vous êtes secoués de bien des manières, de bien des façons ces jours derniers. 
Et cela est votre évolution. Vous vous sentez dépossédés, mis à nus et esseulés. Pourtant, nous sommes encore et toujours là. Mais notre présence ne vous suffit plus, et cela nous met en joie.
Vous êtes au stade où seule l'unification avec votre Soi, votre Être vous apportera la satiété et le repos. Et c'est pourquoi vous endurez ces désagréments physiques. 

Car votre corps dense appelle à la reconnaissance de votre multiplicité, à l'union avec vos corps énergétiques. Les vertiges, les maux de tête et de corps, les nausées et le déboussolement ne sont que mise à jour de votre programmation. 
 
Vos racines ont été déjà préparées. Le moment d'intégration de votre Vérité, celle qui honore vos origines stellaires et illumine votre multi-dimensionnalité, est proche.
Déjà, plusieurs d'entre vous ont ouvert la porte de l'éveil et ont franchi le seuil. Ils vous y attendent avec Joie.

dimanche 22 novembre 2015

« Je prends doucement mon pouvoir, avec lucidité »





Ce matin, je suis tombée du lit à 4h20 comme si quelque chose d’important était à faire. D’habitude, je me recouche de suite mais là, l’envie de vivre, de profiter de la vie m’a poussée à me lever. 
Personne ne sait quand viendra le jour de quitter la terre, de faire un autre voyage dans d’autres lieux. Alors pour honorer le vivant, j’ai choisis d’utiliser "mon pouvoir" de vibrer et de rayonner le monde dans lequel je veux vivre.

Sans chercher à convaincre, sans chercher à prouver que j’ai raison et que les autres ont tort, juste émaner ma propre vérité, maintenir ma fréquence sur ce que je veux et pas sur ce que veulent les autres ou même sur ce qu’ils vivent.

Puis rejoindre ainsi, par la loi d’attraction, de résonance tous les cœurs qui sont sur cette même longueur d’ondes et amplifier la vague, inonder le monde d’amour. Mais je ne choisis pas en quelle direction ira cette onde, tout comme le soleil rayonne sur tous sans distinction, sans conditions.
Le mental croit savoir qui a besoin d’amour ou même, qui mérite d’être aimé alors que le cœur ne se pose pas la question, il sait que c’est le désir de tout humain

« Le pouvoir personnel » Miriadan via Magali






L’Un vous a doté de tous ses attributs, de toutes ses merveilles. 
Lorsqu’Il/Elle a exercé son regard sur le Jeu dans lequel vous avez accepté de participer avec Joie et Enthousiasme, Il/Elle a autorisé toutes les potentialités de réalité afin que vous puissiez expérimenter les émotions et les sentiments au plus loin de sa Grâce. 

Car tout est illusion, il n’y a jamais eu de séparation de son Amour. 
L’Un s’était placé au Centre de votre Cœur pour que vous puissiez vous ressourcer au sein même de votre désespoir. Le Yin et le Yang en miroir l’un de l’autre.
 
La Loi d’Attraction vous a donné un pouvoir personne: le libre-arbitre. 
Ce libre-arbitre restait partiel car il ne vous autorisait pas à reprendre votre corps d’Êtreté et vos lignées tant que durait l’Aventure de la "descente" au sein de ce que vous appelez "l’Ombre".
 
En ces jours bénis, du signal de l’Équilibre, de la reconnaissance que toute création et expérience est sacrée que ce soit par l’Ombre ou la Lumière, vous recouvrez progressivement votre Unité, votre Intégrité. Vous accueillez la Grâce.

« Le nouveau Jeu du Je » Frédérique Rama





 Qui n'a pas voulu un jour devenir l'héroïne ou le héros, comme dans les films?
Marquer son passage.
Souvent, les héros se révèlent dans les contes, les films d'action où ils combattent un ou des ennemis désignés.
Dans notre quotidien, cela est transposé par les forces armées "officialisées" qui jouent le rôle de héros en allant à la guerre combattre cet ennemi désigné, et mandatées par des personnes qui jouent de leur pouvoir.
Du coup, nous sommes en quelque sorte "embrigadé" dans un rôle de spectateur, souvent victimisé, que l'on endort au fil du temps, manipulé de manière très subtile. L'Homme est ainsi clairement un bourreau pour l'Homme, mais aussi pour la Nature et les Animaux.
L'économique, le politique a pris le dessus sur l’Être. 
On se laisse opposer deux camps : celui des bons et des méchants. Bien sûr, nous sommes dans celui des bons !
Alors, on nous fait croire qu'on doit nous protéger contre l'Ennemi.
A ce titre, on crée des lois qui nous retirent de plus en plus de Liberté. 
Et nous remercions ! Caricature grossière.

samedi 21 novembre 2015

« Soyez l’énergie du changement que vous voulez voir » les guides de l'unité via Daniel Desjardins






Chers humains, aujourd'hui nous voulons parler de cette boule que vous avez dans la gorge, ce poids que vous avez sur le cœur, cette tristesse qui plane sur votre belle Terre ces derniers jours. 
Nous comprenons que la recrudescence de violence et de haine un peu partout sur votre planète vous est difficile à supporter et que certains d'entre vous n'en voient pas la fin. 

Nous voulons vous rappeler que, malgré le fait que vous n'avez pas à souffrir tout ceci pour atteindre la conscience d'Unité, cela est un passage que plusieurs d'entre vous ressentent le besoin de prendre. 
Pourtant le baptême par le feu est un ancien concept. 
Votre pleine conscience d'Unité est là, disponible, elle n'attend que vous laissiez tomber les jugements, les idées préconçues, le besoin d'avoir raison et d'être meilleur que les autres. 

La conscience divine, la Source n'a pas de barrière, elle n'a pas de séparation, elle est consciente de son unité et de son lien avec le tout qu'elle a créé. Elle ne peut donc pas rejeter ou ne pas aimer tout ce qui est puisqu'elle l'a créé pour vous permettre d'expérimenter tout ce que vous désirez. 

« La dualité : outil de connaissance et de réalisation » & dessins animés





Ce matin, j’ai une belle énergie en moi, un dynamisme et un enthousiasme comme  je n’ai jamais eu ! Je suis tellement convaincue par l’efficacité des lois universelles et de mon pouvoir créateur que la vie prend un tout autre sens et j’ai la forte sensation d’être passée dans un autre monde, celui de la créativité joyeuse
Un nouveau saut quantique que je pressens comme très fructueux, très concret et extrêmement simplifié malgré le côté merveilleux du truc.

La compréhension de l'intention au point zéro qui vient quand on cesse de juger, de vouloir à tout prix que le bien remporte la victoire sur le mal, sur la terre, de vouloir changer les choses en force par l’intellect et ses stratégies guerrières qui mènent droit dans le mur…(et ça fait mal !) nous ramène en notre pouvoir.
Tout ça commence à se placer, s’ancrer en moi d’une façon tellement simple et logique presque enfantine ! 
Je me suis réveillée avec des images concepts comme je les appelle, des images qui contiennent une idée, un principe essentiel pour comprendre une loi ou ce que je suis, qui m'ouvre des perspectives immenses et ancrent ma foi en profondeur.

La journée d’hier à été très bizarre parce que je l’ai vécue "à l’envers". J’ai pris ma douche en fin de journée, au repas, j’ai fini par de la soupe, et je me suis rappelée d’avoir lu il y a pas mal de temps un message qui parlait de retournement des pôles. 
J'en ai rit parce que je me suis dit que c'était le signe que je reprenais mon pouvoir de créer, d'agir en toute liberté selon l'élan de l'instant, selon la joie, l'enthousiasme, l'envie du moment, de nager à contre courant du monde sans en souffrir, sans me sentir larguée ou bizarre, au contraire, en suivant le flux de la joie en moi!

vendredi 20 novembre 2015

« L’intention au point zéro » Manuel Sperling






Le point zéro est une expérience magnétique, dans laquelle nous choisissons d’accueillir simultanément, les aspects négatifs et positifs de nos expériences.
En équilibrant les deux polarités en nous, nous choisissons de vivre dans la compassion et l’amour, qui est le seul moyen de sortir du cercle infernal qui consiste à accueillir les charges négatives et à les utiliser, les intégrer pour qu’elles deviennent comme un des pôles d’un élément qui attirera dans votre vie tout ce dont vous avez besoin.

L’INTÉGRATION DES CHARGES NÉGATIVES EST UN PROCESSUS PUISSANT.
Voici un exemple : imaginez l’intensité de la charge de la colère accumulée depuis de nombreuses années face à un parent abusif. Si nous pouvions mesurer l’ampleur énergétique de cette colère, nous serions impressionnés par sa force magnétique.
Une fois cette force intégrée, elle devient un pôle négatif formidable, avec lequel nous pouvons agencer un pôle positif équivalent sans avoir besoin de la colère. 
C’est ce type d’agencement, qui constituera dorénavant, notre pouvoir de manifestation.
Maintenant que nous utiliserons la charge magnétique d’une émotion autrefois troublante et débilitante, pour créer ce que nous voulons au point zéro, nous ne verrons plus la charge négative comme une "chose à combattre", mais bien comme une force créative.
Voici un exemple de mise en pratique :

« Il y a les faits et il y a ce que j’en fais » & « Vice-Versa » dessin animé






Comme la sagesse populaire le dit, « la nuit porte conseil ». J’ai fait l’erreur hier de parcourir la page d’accueil de face de bouc qui liste tous les posts de mes amis et mon taux vibratoire a baissé peu à peu en voyant que les stratégies de manipulation de masse mènent la majorité des gens. 
Il y a ceux qui sont dans la révolte et c’est bien naturel quand on a un cœur sensible, qu’on rêve de paix et d’harmonie. Puis il y a ceux qui nourrissent le désir de vengeance qui veulent résoudre la situation par la violence. D’autres dont j’ai tendance à faire partie quand j’oublie qui je suis en vérité, qui sont dans la tristesse et perdent un peu l’espoir de voir enfin ce monde vivre dans la paix et l’amour.

Ça peut sembler tellement utopiste mais en même temps, quand on sait et ressens le pouvoir de la paix et de l’amour en soi, on ne doute pas que ce soit possible.
On comprend alors que ce sont nos attentes qui nous font souffrir, le fait de vouloir convaincre l’autre à tout prix et même la violence qui réside dans le fait de vouloir que le monde se conforme à notre volonté.

Il est bien difficile d’admettre notre pouvoir parce que ça nous demande de prendre la responsabilité de notre monde intérieur, de notre ressenti et que c’est en nous même que nous devons vivre selon notre vision, nos rêves de paix et d’harmonie. 
Alors, je reviens en mon cœur, dans l’intimité de la connexion à la source, à l’amour lumière en moi et ma vision tout comme ma vibration changent.

jeudi 19 novembre 2015

« Apprenez à vous retrouver et à guérir l’enfant qui est en vous » Sarah Boucault & Méditation guidée de Sophie Riehl






Devenir adulte ne veut pas seulement dire accumuler des années, voir une ride sur notre visage ou obtenir certaines choses.
Grandir signifie savoir mûrir avec le temps, tout en gardant le côté positif de chaque étape vécue et de chaque cycle de notre existence.

Cependant, ce n’est pas toujours facile de mûrir avec harmonie et bonheur. 
Il y a des fois où notre moi adulte se sent frustré et plein de conflits non résolus qui nous attrapent et nous noient, qui nous font devenir des créatures taciturnes qui ont perdu cet espoir quotidien pour les choses, ainsi que la confiance en les gens qui nous entourent et en nous-mêmes.

Au moment de parler de "l’enfant qui est en nous", il est possible que beaucoup de gens sourient, et ne comprennent pas sa signification.
Parfois, on associe l’enfance à cette période d’aveuglement négatif où l’on ne comprend pas très bien ce que signifie ce monde ou cette entité, appelée la vie.
On permet aux enfants cette touche de folie et de spontanéité car tout simplement, "ils ne savent pas encore".

« Le peuple Chat ; les maîtres du détachement » Caroline Leroux





Bonjour! Nous sommes le peuple des Chats!
Nous sommes le miroir de la divinité dans vos vies…
Nous sommes les chats, les ponts entre les énergies célestes et terrestres, à l’aise dans nos corps et capables de voyager dans les autres dimensions sans difficultés!

Jadis, nous étions craints car sans le savoir consciemment les humains captaient cette facilité, ce pouvoir inhérent aux félins.

Les humains ont peur de l’inconnu, de ce qui n’est pas tangible; ils sont effrayés par leurs propres capacités psychiques!
Nous sommes des êtres psychiques, des maîtres en feng shui et en énergies de toutes sortes!
Nous sommes le reflet de votre divinité et cela vous rend parfois mal à l’aise.

Les humains n’aiment pas penser qu’ils sont divins, qu’ils sont pure énergie d’Amour et de créativité incarnée dans des corps car, si c’était vrai, se disent-ils souvent, cela les obligerait à prendre responsabilité au lieu de la rejeter sur un « Dieu extérieur »!

« Voir avec les Yeux du Cœur et découvrir le nouveau Moi »






Nous sommes nés aveugles, ignorants de notre vraie nature afin de nous connaitre en profondeur, de développer toutes les qualités qui nous permettront d’être libre, autonome et souverain. 
Mais ça, nous l’ignorons tant que nous voyons les choses, notre vie depuis la vibration de victime impuissante, le filtre de nos croyances et nos blessures. 
On ne peut donc pas voir que ce sont ces mêmes blessures qui forgent notre devenir, qui permettent à l’amour lumière de nous pénétrer et de faire rayonner notre essence primordiale. 
La vision depuis la peur, l’ego nous limite considérablement mais dans ces limitations, nous apprenons à cultiver nos dons, notre force, notre Je Suis, l’amour, notre unicité et notre unité.
Nous développons des qualités par le jeu de la dualité et enrichissons notre palette, nos outils de créations et les énergies qui constituent le matériau, l'essence. Ces vertus, ces énergies appellées aussi "les rayons sacrés". Tout simplement parce que nous sommes constitués d'énergies, de lumière qui ouvrent nos potentiels et que par nature, nous émettons, rayonnons et captons cette lumière. Chaque rayon ou vertu est une fréquence vibratoire spécifique qui détermine notre état d'être et matérialise notre quotidien, notre vie.

mercredi 18 novembre 2015

« Laisse-toi porter par la Vie » Vidéo dialogue entre Henriette NenDaKa et Sandrine HK





J’ai eu envie de trouver un peu de soutien après ces dernières 24 heures plutôt éprouvantes, en piochant quelques clefs de sagesse sur le site de Monique Mathieu. 
Puis en me laissant porter au hasard des clics jusque sur la vidéo suivante. 

Malgré les émotions de tristesse, les larmes bien légitimes quand on perd un être cher, (qu'il soit un animal ou un humain), la paix ne m’a pas quittée ! 
Je n’ai pas cherché à susciter la joie, je me suis contentée d’accueillir, d’offrir à la source tout ce qui montait en moi.
Maintenant, je vois mieux le sens de tout ceci mais je suis épuisée et j’ai envie de silence…rare, lol ! 
Puis j’ai mon rendez-vous d’embauche demain. Quelques peurs se sont manifestées mais je les ai juste vues et lâchées. On verra demain, inutile d’anticiper ! J'ai juste alimenté le feu pour voir la flamme et nourrir la mienne, mon enthousiasme à aller de l'avant, à agir...

Clef 577
« Si nous vous bousculons un petit peu, si nous essayons de vous faire avancer, c’est pour que vous soyez prêt, essentiellement au niveau vibratoire. Toutes les expériences difficiles que vous vivez, même si elles ne sont pas les mêmes pour chacun, vous préparent à une certaine maîtrise de vous-même, et il vous faudra réellement cette maîtrise. »

« S’abandonner à la Vie ! » Mirena





Depuis longtemps le contrôle fait partie de l’humain. 
Le pouvoir du mental est appliqué dans chaque chose car la peur reste présente. 
L’être se sent séparé du Tout. 
Il pense trouver la sécurité en contrôlant sa vie et celle des autres.

L’état de conscience dans lequel nous entrons actuellement, où l’état de l’Être prend sa forme, nous montre que ce fonctionnement devient obsolète. 
Nous constatons que dans cette dimension le lâcher prise nous apporte l’abondance de la vie sur tous les plans si nous ne sommes pas en attente de, si nous restons centrés dans notre présence intérieure en nous abandonnant au flux de l’énergie, en nous abandonnant avec foi à la lumière.

En reconnaissant « Qui Nous Sommes » réellement, nous nous laissons porter par la foi et non par le vouloir humain. 
Nous pénétrons ainsi dans l’ampleur de la Vie et dans sa pureté. 
Nous sommes la Vie et tous les possibles peuvent alors venir à nous. 
Nous sommes ainsi alignés à notre Présence et l’Essence de Vie nous ouvre la porte à l’abondance.

« La stupéfaction peut mener à l’abandon, à la source en soi »





C’est le cœur encore un peu lourd que j’écris ce matin. Mais comme j’applique le processus alchimique enfin comme j’ai offert à la source toutes les émotions que la situation soulevait en moi, la douleur est amoindrie par le soutien de la paix intérieure et la sensation que tout est juste malgré les apparences. 
"Juste" si on considère que nous sommes ici pour grandir en sagesse et en capacité d’aimer, pour intégrer les énergies de la source, afin qu’elles prennent leur place et nous bonifient, nous rendent plus divinement humain, conscient et Vivant.

Les évènements que vit le collectif "sont censés" nous ramener en notre cœur, nous positionner et nous amener à prendre conscience que nous sommes tous frères et sœurs, issus de la même source père mère ou de la conscience cosmique.

Chacun peut alors progresser sur son propre chemin de découverte de la source; de retour à l’unité en soi ET avec les autres
Selon ce que nous vivons, portons, selon nos blessures, notre intention et notre progression, nous aurons l’occasion de faire un saut quantique, de prendre conscience de qui nous sommes vis-à-vis de l’ensemble: Un membre de la famille humaine dont la valeur ne dépend pas du faire, des belles paroles mais de l'être authentique.

mardi 17 novembre 2015

« L’impact des émotions négatives » & leur Valeur initiatique…






C’est un constat avéré: Le corps est étroitement connecté à l’esprit et chaque émotion ou pensée a un support et un impact physique direct.
La joie, la satisfaction la tristesse ou la colère sont autant d’états d’esprit avec un effet sur la santé et le corps.
Dans le cas d’une émotion négative cet effet est malheureusement nuisible et peut générer des douleurs, hypertension, indigestion… voir même des maladies.
Il est donc essentiel de reconnaitre ces émotions de les décortiquer* pour pouvoir les gérer et éviter qu’elles ne nuisent à notre santé ou à nos relations.

Voici ces émotions qui affectent le corps.
– La colère : La colère affecte le foie et y provoque des maladies fatales, essayez de l’éviter.
– Les traumatismes: Ils affectent les reins et le cœur. Leurs prise en charge est longue mais nécessaire.
– La peur: La peur affecte les reins, même pour rire évitez de faire peur à quelqu’un.
– L’anxiété : Elle est responsable des maux de ventre et de l’estomac et peuvent affaiblir la rate.

« Tout dépend de notre attention, notre vision et du choix de notre focalisation ».





La nuit a été longue et très instructive, j’ai la forte sensation d’avoir vécu ce que vivent les gens qui quittent la terre, une rétrospective éclairée de ma vie, dans ce qu’on appelle la mort. C'est clair que l'ancien moi est passé dans une vibration nouvelle! Je me souviens juste d'une image, d’avoir compris que mon enfance avait été vécue selon la vibration du lieu, du village dont le nom comporte le mot "Saint". 
Cette vibration est celle du sacrifice mais elle est aussi celle de la transcendance. 
Le sacrifice veut dire "rendre sacré" et en honorant Tout ce que nous sommes, en offrant à la source nos peines, nos joies, nos pensées contraires à l'amour, la paix et la joie deviennent notre vibration première, celle que l'être unifié rayonne naturellement.

Dans notre monde où la dualité est un outil de connaissance, d’élévation, de transcendance, chaque chose vécue nous pousse vers son contraire et ainsi nous visitons la gamme des fréquences afin de nous connaitre, d’orienter notre volonté et de comprendre/reconnaitre que celle de notre âme est de loin la meilleure. 

La meilleure dans le sens de plus joyeuse, épanouissante et riche d’enseignements mais sans avoir à souffrir simplement en cultivant la confiance en cette relation intime que la vie nous amène à découvrir, à ressentir, à expérimenter. 

Nous pouvons donc choisir d’expérimenter toutes sortes de choses puisque chacune d’elle est l’occasion d’aller au-delà de la dualité perçue de façon conflictuelle. 
Il n’y a pas de punition, de récompense mais juste des expériences qui visent à nous rendre conscient de tout ce que nous sommes, de notre pouvoir mais aussi de nos limites afin que nous choisissions le juste milieu.

lundi 16 novembre 2015

« À propos de visions… » & vidéos d’éveil rafraîchissantes





Ce matin, ma vision est un peu plus claire qu’hier. J’ai dû une nouvelle fois relâcher des peurs, des jugements afin de libérer l’enfant en moi; la créativité, la liberté d'être et la joie.
C’est déjà en soi un cadeau que de pouvoir retrouver l’enthousiasme en dépit des circonstances et ce qui l’est encore plus, c’est de découvrir les trésors intérieurs que la peur et le doute de soi, m’empêchaient de voir clairement ou carrément que je percevais comme des défauts, des saboteurs !
Déjà, une petite précision essentielle  propos du mot « vision ».
Pour moi, ça veut dire, la façon dont je vois et conçois la vie, mes valeurs et la capacité de voir au-delà du jugement arbitraire, de voir globalement et objectivement.

Nous avons tous une vision particulière des choses, par notre vécu, notre personnalité, notre culture, notre ADN, la connexion à notre intuition, la conscience de qui nous sommes vraiment, notre degré d'ouverture de cœur et d'esprit. 
De plus en plus, le mot divin m’agace parce qu’il enferme dans des cases, trimballe toutes sortes d’énergies qui n’ont rien à voir avec la vie, la Vraie, selon ma façon de la considérer aujourd'hui et depuis toujours de façon intuitive. 

Pour moi, la vie est joie, liberté d’être et de créer, de découvrir, d’explorer, de partager mais comme la mouvance générale était totalement opposée, je l’ai peu à peu refermée pour correspondre au modèle, à la vision de ma mère. Avec quelques nuances bien entendu mais sans jamais oser affirmer ce que je suis vraiment et ce que je veux. 

« Vos guides : les émotions » les guides de l’unité via Daniel Desjardins






Très chers humains, aujourd'hui nous aimerions vous parler du poids de vos pensées. Avez-vous déjà remarqué que certaines pensées vous faisaient sentir joyeux, heureux, légers, alors que d'autres vous font sentir lourd, malheureux, triste, victime? 

Avez-vous déjà pris conscience que vos émotions sont ce qui est censé vous guider lors de votre incarnation sur Terre ? 
Lorsque vos pensées vous font sentir de la joie, de la légèreté, ce sont des pensées qui sont en harmonie, en cohérence avec votre être authentique. 
Lorsque vos pensées vous font sentir triste, victime, mal, lourd, ce sont des pensées qui ne sont pas en alignement avec votre être authentique, ce sont des pensées qui vous éloignent de qui vous êtes vraiment et de ce que vous désirez véritablement.

C'est aussi simple que cela. Les émotions ne vous rendent pas victime. 
Les émotions ne sont pas causées par les événements extérieurs. Nous voulons répéter ceci: les émotions ne sont pas causées par les événements extérieurs, les émotions sont simplement générées par le niveau de cohérence entre vos pensées par rapport à un sujet et le point de vue de votre être authentique à ce sujet. 

dimanche 15 novembre 2015

« Connaitre ses outils de création, ses guides...ou mettre sa part d’ombre en lumière »






Egoïsme, jalousie, timidité, agressivité, trop ceci, pas assez cela… 
Ce qui mijote en nous n’est pas toujours de notre goût. 
Parfois au contraire, nos forces sombres semblent nous satisfaire, nous aimons nous y complaire. 
Faut-il les réprimer, de peur de ne plus être aimé, ou bien leur céder, en les laissant nous définir ? 
Pour la thérapeute psychocorporelle Caroline Jeannet, la clé est d’abord « d’accueillir ce qui est là », sans jugement, mais sans se laisser emporter. 
Vous êtes en colère ? « Ah ! Je suis en colère. » Vous détestez telle personne ? « O.K., j’éprouve de la haine. »
Une remarque vous blesse ? Notez la tension qui se crée dans votre corps. Est-elle nécessaire, maintenant ? Que pouvez-vous faire pour y remédier ?

Respirer, vous masser le ventre ou les mains, relativiser… 
Traquez vos réactions avec curiosité, arrêtez de les estampiller « négatives », comprenez qu’elles sont simplement le fruit de circonstances, qu’il n’y a pas la vilaine ombre d’un côté et la belle lumière de l’autre : chacune a le pouvoir de faire de vous un être complet.

« Comment composer avec les actualités, les guerres, la mort et la destruction » Extrait du livre « Le grand potentiel humain »






À lire depuis l’espace serein du cœur…

Le fait d’avoir conscience de son environnement est important puisque cela permet de vérifier la fréquence de votre champ énergétique. Ce qui se passe dans le collectif est le reflet de ce qui se passe en vous sur le plan microcosmique. 
De l’autre côté, vous n’entendrez pas parler d’un événement, quel qu’il soit, si ce dernier n’est pas sur la même fréquence vibratoire que vous. Et si, toutefois, vous deviez en entendre parler, vous n’en seriez aucunement affecté.

L’important à retenir sur le plan des actualités, ce sont les jugements, les pensées, les sentiments et les émotions qu’elles suscitent
Si vous êtes irrité ou frustré ou même apathique, c’est l’occasion d’effectuer un travail intérieur et d’abandonner toute peur ou toute pensée de basses fréquences
Voici un exemple.
Supposons que vous ayez entendu récemment aux actualités une nouvelle révoltante concernant des banquiers. Cela vous met en colère, malgré le fait que vous n’êtes pas particulièrement préoccupé par le sujet. Nous vous dirons alors ceci : 
« En quoi d’autre vous sentez-vous impuissant dans votre vie ? 
Sur quel plan vous sentez-vous une victime » ?