samedi 21 novembre 2015

« Soyez l’énergie du changement que vous voulez voir » les guides de l'unité via Daniel Desjardins






Chers humains, aujourd'hui nous voulons parler de cette boule que vous avez dans la gorge, ce poids que vous avez sur le cœur, cette tristesse qui plane sur votre belle Terre ces derniers jours. 
Nous comprenons que la recrudescence de violence et de haine un peu partout sur votre planète vous est difficile à supporter et que certains d'entre vous n'en voient pas la fin. 

Nous voulons vous rappeler que, malgré le fait que vous n'avez pas à souffrir tout ceci pour atteindre la conscience d'Unité, cela est un passage que plusieurs d'entre vous ressentent le besoin de prendre. 
Pourtant le baptême par le feu est un ancien concept. 
Votre pleine conscience d'Unité est là, disponible, elle n'attend que vous laissiez tomber les jugements, les idées préconçues, le besoin d'avoir raison et d'être meilleur que les autres. 

La conscience divine, la Source n'a pas de barrière, elle n'a pas de séparation, elle est consciente de son unité et de son lien avec le tout qu'elle a créé. Elle ne peut donc pas rejeter ou ne pas aimer tout ce qui est puisqu'elle l'a créé pour vous permettre d'expérimenter tout ce que vous désirez. 


Certains humains ont tellement oublié leur lien au tout qu'ils sont pris dans une boucle mentale qui s'autojustifie et qui permet les atrocités que vous voyez autour de vous depuis toujours. 

La seule façon de briser cette boucle est d'accepter totalement que cela est et d'accepter et aimer totalement ces gens
La façon d'y arriver la plus simple pour vous est de reconnaître la divinité en vous et puis reconnaître la divinité en eux. 

Lorsque vous arrivez à mettre de côté votre mental et de véritablement voir à travers les yeux de votre divinité alors vous pouvez changer réellement le monde autour de vous.  

Vous ne pourrez pas forcer rien ni personne à changer, mais votre présence, multipliée par tous ceux et toutes celles qui font de plus en plus ce choix de voir avec les yeux de leur divinité, cela ouvre un espace d'acceptation totale et d'Amour divin qui invite tous les autres à aussi voir au-delà de leur mental et ainsi pouvoir sortir de cette boucle sans fin de leur mental. 

Nous vous invitons à ne pas perdre votre temps ni investir vos énergies et vos pensées dans la justification, les explications, les tentatives de convaincre les autres de changer, mais plutôt vous concentrer sur votre connexion à votre divinité et à l'exprimer pleinement. Les mots sont bien faibles en comparaison avec votre présence divine. 

Nous avons pour vous tous, humains, une compassion infinie et un Amour qui ne connait pas de fin ni de limites et nous sommes avec vous tous les jours sur tous vos chemins.
Les Guides de l'Unité,
via Daniel Desjardins, créateur de l’Alchimie du cœur
Vous pouvez partager et reproduire ce texte à condition d'en respecter l'intégralité.


Je n’avais pas remarqué qu’il y avait des phrases ou des affirmations à utiliser dans les mails hebdomadaires de Daniel Desjardins. C’est tout à fait à propos et en lien direct non seulement avec le message mais aussi avec les circonstances. Et en parfaite résonance avec mon ressenti et ma pensée.

« Processus verbal de transformation de la semaine
J'appelle tout les parties de mon être qui s'accrochent à mes idées, et qui veulent absolument avoir raison. Je vous remercie de votre présence et je vous accueille. » 
Daniel Desjardins

Ici, le temps change en l’espace d’un coup de vent, de soleil à pluie, de clame à tempête, de tiède à froid et j’ai eu la bonne idée d’étaler à nouveau le linge qui était presque sec hier mais un peu humide. Cette fois-ci, il est rincé, lol!
C’est une occasion de relâcher la pression, de simplifier le processus d’alchimisation et de rester tout le temps centrée, posée dans la connaissance et la confiance que tout est bien quoi qu’il arrive. 
C’est un ressenti et maintenant un raisonnement tout à fait logique dans mon parcours. C’est dans ces moments que je me dis que je fais bien de suivre mon cœur et remercie mon mental pour son avidité, son entêtement à vouloir comprendre. Mais maintenant que c'est intégré, je me laisse porter par la vie. 
Puis si je sens que ça bouscule un peu trop à l'intérieur, je fais appel à l’unité des corps sans même plus citer la source ou le divin puisque je sais que je suis multidimensionnelle tant divine qu’humaine ou tout simplement universelle. 
Puis je demande à mon cœur d’harmoniser les énergies, tout simplement
C’est aussi ça devenir autonome, ne plus appeler quelqu’un "d’extérieur" ou qu'on croit être au dehors de nous même puisque les représentations, images, et même nos corps sont des projections de conscience, dans la matière. Les guides sont des énergies en 'matière' plus éthérée, subtile. 
Même si les guides sont un soutien, ce sont des énergies qui sont en nous et notre ignorance nous pousse à mettre des étiquettes, à vouloir nommer, diviser en lumière et ombre ce qui est issu de la même source. 

C’est simplement polarisé, comme les deux extrémités d’une même chose et quand on cesse de vouloir les opposer, on flotte dans un espace de tranquillité

Et la meilleure façon d’être ancré donc pas trop perché, c’est d’être pleinement dans le moment présent où la peur n'existe pas. 

Plus que jamais je fais "comme je le sens" et à ce propos j’ai reçu des messages type d’invitation à la méditation mondiale de ce soir. 
Je n’anticipe pas, je ferais selon mon ressenti. 

Je ne suis pas certaine que ça calme le jeu vu les réactions encore vives des gens qui veulent la paix. Tant qu'on est dans la réaction, c'est que notre cœur n'est pas en paix alors ce qu'on rayonne...

Plus ça va et plus je me dis que de vouloir interférer dans le cours des choses est une façon d’amplifier le chaos, la peur, la confusion. 
Je me fie à ce que je vis en dedans et ça n’est qu’en calmant le mental, en ne faisant plus trop attention aux pensées qu'il génère, que la paix ne me quitte pas. 

Je maintiens l’intention d’harmonie et quand je sens que ça bouge trop, j’appelle mes corps à s’unir et mon cœur à tempérer les énergies et basta. 
Croire qu’on est sauveur ou qu’on participe à sauver le monde par notre volonté, c'est une stratégie de l'ego qui ne mène pas à la paix, ne comble pas la sensation de vide intérieure. C'est même une forme de violence parce qu'on en peut pas obliger les autres à changer. 

L'histoire de l'humanité ou tout simplement dans les familles, l'éducation d'un enfant ne se réalise pas par la force. Ça ne fait que nourrir la colère de l'enfant, son amertume et plus tard, il sera dans le désir de vengeance reproduisant à son tour la violence qu'il a subie...



Merci de laisser les références, les liens, si vous souhaitez diffuser cet article dans son intégralité et de mentionner aussi ce blog (http://lydiouze.blogspot.fr ) afin d’honorer l’expression unique de chacun.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.