vendredi 12 juillet 2013

Tendresse et solidarité, Bourvil, "La tendresse"




Ce matin, bien que je sois un peu plus à l’aise dans mes baskets, j’ai décidé de me simplifier la vie en regardant ce qui compte le plus, le fait que j’avance dans ma façon d’être par rapport à ce qui se passe dans ma vie, au quotidien. Et de revenir à la simplicité dans l’acceptation de ce qui est, de revenir dans le cœur. D’ailleurs, deux personnes m’ont suggéré de lire un message de Michel Erena sur ce thème, que je publierais plus tard.
Bien que le « travail » soit intérieur, bien que ce qui compte avant tout, c’est de s’occuper de soi, il est néanmoins nécessaire d’être aussi tourné vers l’extérieur et le mot solidarité résonne fortement en moi depuis le réveil. Même si le voisinage qui représente les miroirs parfaits dans la libération karmique, puisque l’endroit où nous sommes est précisément celui choisit par notre âme pour notre progression, il n’est pas nécessaire de copiner mais juste d’être neutre. Ensuite, les relations qui naissent par affinités sont à privilégier et à choyer puisqu’elles nous donnent une belle occasion d’ouvrir son cœur par effet miroir agréable et bienfaisant. Elles nous donnent l’occasion de grandir en amplifiant la confiance en l’autre élargissant ainsi notre cœur. "Tous miroirs les uns pour les autres" et devant ce constat, l’équilibre des reflets favorise l’équilibre intérieur. Les amis aussi nous montrent des facettes de nous-mêmes, soulèvent des peurs à libérer.
La peur de la trahison, celle du rejet, celle d’être abusée, celle de l’interdépendance...
Autant d’occasion de s’éveiller à soi-même en développant l’énergie d’amour inconditionnel de soi et aussi l’échange par la circulation de ce même amour.
Selon la loi de l’UN, nous sommes appelés à nous réunir, à nous reconnaître mutuellement. J’avoue que pour l’ermite que j’ai longtemps été, ça représente de lâcher des résistances et des peurs. J’ai vite fait de me recroqueviller sur moi-même !

"Voyons ce qu'est l'ego sur le plan métaphysique". Par Sand et Jenaël



Jeff Barson


Voici donc la suite de la conversation de Sand avec son ange Jenaël. Comme il le dit, c’est la partie supérieure de qui il est, qui s’exprime à travers sa personnalité. Voici un extrait de ce qu’il dit à ce propos :

« Nous reprécisons aux lecteurs que l’ANGE qui est en nous,
EST NOTRE " Soi supérieur ", qui correspond à notre dimension
de conscience originelle, que l'ego en 3/4ème dimension avait jusqu'alors refoulé.

Jusqu'à présent, la fréquence vibratoire liée à la résonance de Schumann de 3/4ème dimension-densité ne permettait pas ce processus d'intégration.
Cependant grâce à l'afflux d'énergie dans notre galaxie et dans notre système solaire, l'intégration de notre Soi supérieur devient effective, dès lors que notre ego contrôleur et saboteur s'efface pour accueillir l'Ange jusqu'au plus profond de nos cellules. »

Vous pouvez trouver l’intégralité de l’explication relative à l'ange, ici : http://bienvenussurlanouvelleterre.jimdo.com/dialogues-2013/le-16-06-2013