jeudi 15 août 2013

"Etre en relation ou être soi"par le Dr Véronique Baudoux



Voici un nouvel article du docteur Véronique Baudoux qui aborde le thème de la relation à soi et à l'autre. (Je précise son titre pour appuyer ses propos bien que je pense qu'il n'est pas nécessaire d'avoir des diplômes pour avoir ces connaissances.). C'est après avoir vu ses vidéos sur le masculin sacré que j'ai atterri sur son site qui contient des articles intéressants ainsi que des outils de guérison, offerts gracieusement, en devenant membre. 
Vous pouvez les trouver à cette adresse: "Blog Réussir son couple"

"Enseigner à ses parents" message de Jeshua par Pamela Kribbe




Voici l’un des deux derniers messages reçus par Paméla Kribbe. Je les reçois toujours comme un cadeau, une lumière qui amplifie la mienne. Vous pouvez accéder à la version  audio du message en cliquant sur le mot « audio » en violet. A la fin de ce texte, vous pourrez, en cliquant sur « Les messages de Jeshua sont disponibles en livre », acheter les trois livres qui regroupent les messages visibles sur le site. Je me suis offert les trois volumes que je relis en boucle. C’est une façon d’aborder certains thèmes de la vie de façon énergétique, au niveau du cœur tout autant que du mental.

Le choix de l'âme





Encore une journée qui démarre dans la joie de vivre, l’envie d’avancer, de progresser vers plus d’autonomie, de joie et d’amour inconditionnel de soi. Quand je pense que mes réveils pendant quarante ans étaient plein de colère, d’angoisse et de ressentiments, je ne peux que me féliciter d’avoir écouté mon cœur et la petite voix de mon âme qui me suggérait, "tu n’es pas ce que tu vois", "ce n’est pas La vraie vie", "il y a plus que la chair, que ce corps physique". Même si ce fût longtemps de façon négative, par le rejet de la réalité des humains et la prise de drogues, que je refusais la vision de la vie imposée par le monde, c’était un premier pas vers la découverte de ma vraie nature. Pour cette raison, tout ceux qui connaissent des gens qui se droguent, ne jugez pas le choix d’une âme qui sait ce qu’elle fait et n’intervenez pas. Tôt ou tard, ils trouveront leur guidance intérieure. Ils ne sont pas perdus ni égarés, ils sont sur le chemin choisi par leur divinité pour accéder à d’autres dimensions, une autre vision de la vie et d’eux-mêmes. Ils ont en eux le pouvoir de se libérer de toute dépendance et ils ne sont pas non plus « envoûtés », ce serait nier la foi en l’humain divin. Bien sûr, des entités peuvent se coller à eux et renforcer leur mal être, leur besoin...Mais l’âme veille et parfois, il faut aller au fond du gouffre pour pouvoir donner le coup de pied qui permet de remonter rapidement en surface. Les entités négatives participent donc à la guérison même si c’est en enfonçant apparemment les personnes qu’elles pompent énergétiquement. Connaître les profondeurs de l’incarnation, la nuit noire de l’âme et pouvoir en sortir est un choix pertinent pour une âme dont la raison d’être est la guérison, l’enseignement, la transmission des connaissances, de la foi, par l’exemple. Cette connaissance à partir de l’expérience vécue est une formation parfaite qui permet de transmettre, d’être rempli d’énergie de guérison et de pouvoir la rayonner.