mercredi 30 septembre 2015

« Vous mangez de la viande ? Pardonnez-vous ! » Blandine Mirahile Peschard





Autre Titre : « Pardonnez les Bouffeurs de McDo ! »
Je lisais cet article vraiment sympa, faisant l’apologie du végétarisme.
lauramarietv.com/le-jour-ou-les-animaux-mont-demande-darreter-de-les-manger/
A une époque j’aurai pu l’écrire moi-même.
(voir l’émission: Émission: Connaitre et Équilibrer 6 aspects de notre vie pour un épanouissement véritable et complet)

Il y a quelques mois, j’étais entrée en « guerre » contre moi-même, pour aller dans le sens de mes convictions.
Celle qui viennent de la certitude :
·         Qu’on peut vivre sans manger de viande et qu’on n’est même pas fait pour ça.
·         Que ça peut être agréable.
·         Qu’on se sent terriblement mieux.
·         Et qu’on respecte, en faisant cela, des valeurs de préservation de notre environnement
·         Et de respect des êtres vivants.
Cette idée me convient parfaitement. Elle est en accord avec toutes mes valeurs.
Mais elle n’est pas encore en accord avec la totalité de mon être.
Je dis être entrée en guerre contre moi-même. Oui ! contre mes habitudes, mes envies, et ce que j’appellerais mes besoins.
Je suis aussi entrée en guerre contre ma famille, et mon fils de 4 ans qui me réclamait du sucre et du gluten.
Et j’ai perdu cette bataille.
Je me suis longtemps culpabilisée de cela. Mais j’ai décidé de dire STOP.

« L’âme fragmentée face à l’alimentation » Samuel et Xaltar





Enseignement reçu de Xaltar, esprit cristallin ancré dans un crâne de cristal en quartz fumé. Dans ses propriétés métaphysiques, le quartz fumé offre un bouclier psychique contre les vibrations négatives, nettoie l’aura et les corps subtils tout en étant un minéral d’ancrage qui aide à relier le corps physique avec son Soi Supérieur.

Xaltar : On a fait un bon bout de chemin ensemble depuis nos débuts. Ce chemin s’est fait majoritairement dans le silence, celui de nos cœurs et de nos âmes. Et oui ! Les êtres de cristal ont aussi une âme. Elle est un peu différente de la vôtre car elle n’est pas fragmentée mais décomposée.
Quelle est la différence entre âme décomposée et âme fragmentée ?

Xaltar : Je vais te l’expliquer.
Une âme fragmentée est une âme séparée de certains de ses corps vibratoires, notamment pour vous, de son corps d’incarnation. Cela explique les dysfonctionnements qui peuvent affubler un corps d’incarnation. Les cellules se répliquent de moins en moins bien car vous le savez, elles sont des copies de copies avec des erreurs à chaque renouvellement. Elles n’ont plus le modèle idéal et parfait, celui que l’âme a prévu au début de l’incarnation pour venir éprouver une expérience. Cela explique donc que les vrais êtres ascensionnés vont rajeunir lorsque l’alignement de l’âme avec TOUS ses corps vibratoires sera réalisé. Il peut y avoir reconnexion entre l’âme et la conscience d’un être incarné, comme pour toi, mais il n’y a pas encore alignement des corps. Tu continues donc de vieillir et de souffrir de maux physiques divers.
Quand il y a alignement des corps, nous nous trouvons dans la situation d’une âme décomposée.

« Susciter la joie par la créativité » & vidéos d'animation





Et bien ce matin, il va falloir faire preuve d’imagination pour remplir la journée de joie ! La pluie depuis hier soir, le réveil provoqué par une grosse et longue bouffée de chaleur, dans le noir à cause des plombs qui ont encore sauté pendant la nuit, cinq heures de sommeil en tout…voilà une belle offrande à faire à la source ! Mon plexus solaire est irrité ce qui montre que le corps a besoin de sa dose de médocs…
Céder, ne pas céder, parler au corps mental ? Je choisis cette dernière option, tant que la gêne est supportable. Après tout, il y a un message derrière cette sensation.  Je vais juste respirer et poser la question sans attendre de réponse immédiate. 
Puis effectuer mon rituel d’ancrage, de centrage, de connexion au « ciel » à la terre Mère, leur demander d’harmoniser les énergies en moi, appeler mes corps à rester unis, solidaires…J’en ai des frissons…

En cette période où la lune révèle les ombres en soi, et comme très souvent en ces moments, je suis poussée à faire du ménage. C’est quelque chose qui ne m’a jamais attirée et j’ai toujours fait en sorte d’en faire le minimum mais là, je fignole et j’y prends goût! 
Le plus difficile, c’est le premier pas, se décider à agir mais une fois qu’on est lancé, ça va tout seul. Puis je fais mon petit rituel précité et ça me donne l’élan d’agir portée par la joie. 
C’est vrai qu’en tant que femme, c’est un aspect qui a besoin d’être éclairé, pacifié, réintégré dans le cœur afin de dissoudre les pensées de soumission, de rôle mal distribué, les idées du genre « la femme qui répare les conneries des hommes, qui remet de l’ordre, qui doit jouer les mères, passer sont temps à servir, à se taire… » 
Tout ça, c’est du passé et même si la jeunesse est subjuguée par l’image, les lumières des vidéos de chanteuses qui font de la sexualité et de la séduction un business, quelques uns parmi eux sont conscients des illusions de ce monde.