lundi 14 juillet 2014

"La maîtrise par le lâcher prise"





La période du 14 juillet au quinze août est la préférée des commerçants, des gens qui vivent de l'affluence touristique et de ceux qui ayant travaillé toute l'année, s'accordent enfin un temps de repos, de farniente, de vacances...Pour moi, elle est difficile à vivre parce qu'elle porte tous les excès qui s'expriment lors de la fête du quatorze juillet. On commémore un événement qui n'a guère changé la donne où une poignée d'individu a voulu s'octroyer des droits équivalents à ceux de la noblesse. En bref, c'est une période où l'accusation bat son plein, où on recherche un coupable de son mal-être intérieur, dans les structures de la société, le système...C'est comme si l'énergie de la révolution revenait secouer tous ceux qui se sentent asservis. Le problème, c'est qu'on perd son pouvoir de faire changer les choses lorsqu'on s'imagine que notre état d'être dépend des circonstances extérieures. Tout le monde peut constater que la joie, la paix et l'amour inconditionnel ne dépendent pas vraiment de l'extérieur mais que ce sont des états qui dépendent de notre façon de considérer la vie, de notre foi et des pensées que l'on nourrit dans l'instant.
Une même situation peut être vécue de façon totalement opposée selon notre perspective. Selon notre positionnement intérieur. Soit on est dans l'amour, soit dans la peur. Ce qui est magique, c'est qu'il suffit de revenir au cœur pour voir notre monde changer radicalement.

"Tout se fait en son temps" Les êtres de lumière via Monique Mathieu




« Posez-vous la question suivante : pour quelle raison y a-t-il une telle résonance en nous par rapport à ce qui nous est enseigné ? Parce qu'au plus profond de vous-mêmes vous savez que ce que vous pouvez considérer comme une école est une école très importante.
Chacun de vous est dans cette école de sagesse non seulement pour grandir mais aussi pour accomplir sa mission, car chacun de vous a une mission bien spécifique, mais finalement une mission qui correspond à tous les êtres car nous aurons de plus en plus besoin de vous tous sur le plan de la Terre.
Comme vous pouvez vous en rendre compte, il y a de plus en plus d'êtres qui sont totalement désorientés pour x et x raisons. Nous n'énumérerons pas les raisons pour lesquelles les êtres commencent à perdre pieds, parce que vous les connaissez.
Nous vous avions dit que ceux qui ne se seraient pas suffisamment préparés pour recevoir les immenses énergies de transformation auraient des difficultés (nous parlerons encore des énergies de transition car la transition n'est pas terminée, nous dirions même qu'elle ne fait que commencer). Maintenant vous commencez réellement à vivre la transition. Soyez à l'écoute de vous-mêmes, soyez attentifs à vos ressentis, à vos pensées. Soyez attentifs aux paroles que vous exprimez et vous comprendrez à quel point vous changez.