jeudi 30 avril 2015

« Abandon à la grâce de l’Amour »






Je jubile ce matin, c’est l’extase ! Le processus ‘d’ouverture du cœur-conscience se poursuit dans la Grâce de l’acceptation totale de tout ce que je suis et de tout ce qui est. 
Je pense avoir capté le déroulement de ce phénomène extraordinaire ; ça commence par un désir, une intention qui vient de la reconnaissance de l’unité intérieure, de l’harmonie constante entre tous les corps. 

C’est une réalité toute simple et tout à fait logique puisque nous sommes dotés d’un cœur et d’une conscience, celle qui est UNE et Tout à la fois. 
La seule chose qui nous empêche de le reconnaitre, c’est le manque d’amour qui nait et se nourrit de la peur. 

Qu’on en soit conscient ou non, le cœur harmonise tous les corps et c’est grâce à cette fonction naturelle que nous sommes en vie dans ce corps de chair, magnifique véhicule généreusement offert par la Terre Mère, le temps de cette expérience du vivant et de la reconnaissance de soi, de son essence divine d’amour lumière.

La lecture et publication du message de Miriadan ; « les chakras du corps humain » a éveillé la mémoire de ce que je savais intuitivement mais dont je ne trouvais pas l’expression de façon si structurée, claire et essentielle. 
La page que j’avais mise à ce sujet ne satisfaisait pas mon être tout entier mais faute de mieux, j’ai tout de même publié l’article afin de poser les bases de ma foi en l’humain divin. Je vais donc la réactualiser pour être en accord avec moi-même et avec ce que je sens, vis…

« Les chakras du corps humain » le groupe Miriadan via Magali





Nous voici au carrefour du monde physique et céleste. 
Nous voici au point de rencontre de la diversité, unie en harmonie pour apporter une réponse à une demande : le jeu de la dualité par la séparation.
 
Un chakra est un point de rencontre. Situé au carrefour de plusieurs dimensions, il se place dans le corps humain selon une organisation très précise qui complète celle que l'on retrouve dans les corps énergétiques.
 
Un chakra est un portail multi-dimensionnel
Constitué d'énergie, il prend la forme d'une roue ou fleur dans la 3ème dimension. Chaque chakra a une spécialité car relié à une dimension propre, et nourri par un Feu déterminé.
 
Tous les chakras sont en interaction, et il serait illusoire de croire que chacun est compartimenté dans son domaine. 
La linéarité ne s'applique pas aux chakras car ils se placent dans la multi-dimensionnalité. Même s'ils sont individuels dans leur fonctionnement, ils restent inter-reliés et chacun est d'égal puissance.

mercredi 29 avril 2015

« Si c'est l'amour que je veux vivre, il est en moi ; personne ne peut m'empêcher de le manifester »





Encore une nuit précédée d’une journée passée dans la grâce de l’amour inconditionnel, de la joie, de la liberté d’être. Je me suis réveillée en plein cours à propos des éléments, des forces naturelles et suppose que c’est le personnage ténébreux que mon âme a incarné dans une vie passé ou plutôt dans une autre ligne de temps parce que l’idée que tout se passe simultanément germe de plus en plus en moi bien que ça bouscule mon cadre de références mentales. 
Mais pour expanser sa conscience, il faut sortir de ce cadre justement, le tout c’est de rester cohérent et pour ça, la vision à partir du cœur et l’amour en soi, sont les alliés les plus sûrs. 
La linéarité du temps sert de repères mais dans les dimensions subtiles, elle n’a pas de raison d’être puisque l’énergie n’a pas de limites, n’est pas soumise à l’espace temps.

Les synchronicités se succèdent et me donne les réponses, me les servent sur un plateau d’argent sans même que j’ai à demander. Il me suffit de rester dans l’amour vrai de soi et la conscience de ce que je suis en vérité, pour être en mode réceptif. 
La peur est vraiment un voile très épais qui brouille la vision et conditionne l’humain l’enfermant dans la prison de ses à priori, de ses doutes, du manque d’amour. 
La culpabilité est sa compagne et ses deux énergies privent l’humain divin de se connaitre vraiment, au niveau humain et divin. 
Mais tout ceci n’est pas une fatalité, et l’amour lumière que nous sommes n’a aucune limite quand à sa puissance, sa capacité d’absorber et de transmuter l’ombre de façon à révéler la lumière qu’elle est aussi.

mardi 28 avril 2015

« La part d'ombre du chercheur de lumière » résumé-traduction du livre de Debbie Ford, par Geneviève Lebouteux (8è partie)






Chapitre 9 : Laissez briller votre propre lumière
« Notre peur la plus profonde n’est pas que nous ne sommes pas comme il faudrait. 
Notre peur la plus profonde est que nous sommes puissants au delà de toute mesure » dit Marianne Williamson dans « le retour de l’amour » (texte plus long, repris par Nelson Mandela lors de son investiture).

La seule chose qui nous empêche d’être complets, entiers, est la peur
Pleins de peur, nous créons des situations dans nos vies pour nous prouver que les limitations que nous nous sommes imposées sont appropriées. 
Pour dépasser notre peur, nous devons la regarder et la comprendre avec amour. 
Ensuite nous pouvons l’embrasser.

Nous avons peur de notre magnificence car elle défie nos principales croyances. 
Elle contredit tout ce qui nous a été dit. C’est rare de rencontrer quelqu’un qui soit à l’aise avec le plein éclat de sa lumière. 
Chacun possède des aspects positifs qu’il a de la difficulté à reconnaître et à embrasser. 
La plupart de nous avons été éduqués à ne pas nous montrer suffisants ou prétentieux : nous avons alors enfoui certains de nos dons les plus précieux.

« R-appelez vous » le Groupe via Steve Rother





J’ai envie de partager mes lectures avec vous, de retranscrire certains passages des livres que je suis en train de lire. Comme j’aime bien m’abreuver à différentes sources et surtout comme j’agis selon l’instant, je me retrouve à lire plusieurs livre à la fois. 

Sachant qu’ils sont des miroirs qui me reflètent des aspects cachés, des énergies refoulées, mes peurs mais aussi ma lumière, je ne m’attache pas au livre, au messager, mais utilise ces "images-reflets" afin de me souvenir, de me retrouver en totalité, par la réintégration et la réunification de touts les aspects de l’être qui m’apparaissent dispersés parce que je perçois les choses dans un corps qui se croit séparé intérieurement et isolé du reste du monde. 

Les mots contiennent de l’énergie et la lecture permet d’intégrer des codes, des concepts ce qui constitue une nourriture pour le mental. Puis l’énergie, les codes de lumière agissent en profondeur ravivant la mémoire cellulaire, la mémoire originelle, celle de l’âme. 
Voici donc un extrait du livre de Steve Rother qui canalise ‘le groupe’ et transmet ses messages dans cet ouvrage intitulé « R-appelez-vous* ». Ce message s’adresse à l’âme, et il est écrit de façon à l’éveiller au travers de l’enfant intérieur. Puis il remet les pendules à l'heure...

lundi 27 avril 2015

« Vos défauts peuvent être de grands atouts » Lise Bourbeau





Je sais que votre ego peut résister beaucoup à ce titre. Il s’empresse de vous faire croire que vous devez vous débarrasser de vos défauts à tout prix, qu’ils ne vous sont pas utiles. 
Le seul problème de nos défauts, c’est qu’on ne les utilise pas bien et qu’on s'en préoccupe trop. Très souvent, on les amplifie au point de ne plus être réaliste face à ce que nous considérons comme des défauts. 

Prenons comme exemple la personne qui se juge chaque fois qu’elle parle trop. 
Elle se promet bien de tourner sa langue sept fois avant de parler à l’avenir, mais on sait tous qu'elle oubliera très vite sa promesse. 
Plus elle veut se défaire de ce défaut et plus il revient à la charge. Pourquoi ? 

Parce que nous sommes sur terre pour vivre toutes sortes d’expériences – incluant nos défauts et qualités – en nous acceptant. Ces expériences sont nécessaires pour découvrir ce qui est plus intelligent pour soi. 
Comment arriver à faire ce discernement si nous agissons toujours de la même façon? Parler trop ou pas assez, être menteur ou vrai, être lent ou rapide, savoir écouter ou non, être entêté ou ouvert, être habile ou gauche, être dépensier ou économe, etc. 

Au fil des années, j’ai découvert que nous ne pouvons JAMAIS être bien et en harmonie, si nous nous contrôlons pour exprimer seulement l’aspect positif de chaque attitude. 
Nous devons nous donner le droit d'exprimer les deux aspects, le positif et le négatif.

dimanche 26 avril 2015

« Ma nuit noire de l’âme… » Caroline Blanco





J’ai envie de partager la lettre de nouvelle de Caroline Blanco avec vous, parce qu’elle témoigne en tout sincérité et humilité, de son passage sombre, des difficultés qu’elle a rencontrées et que nous vivons tous lorsqu’on veut intégrer l’amour divin ou le laisser se révéler en soi. J’apprécie sa simplicité, son honnêteté et son audace et pour cette raison, je me fais une joie de faire passer l’info.
Je ressens que nous ne pouvons pas progresser de façon isolée et cachée. 
Et si chacun se tourne vers des êtres ‘différents’, le principe reste le même ; pour amplifier, rayonner l’amour en soi, notre essence divine, pour grandir en sagesse et dans notre pouvoir d’aimer, il faut ouvrir notre cœur à l’autre afin de changer la façon d’être ensembles. 
Une reconnaissance réciproque est indispensable si on veut prendre conscience de notre multidimensionnalité, de l’unité. Tout comme l’acceptation de notre ombre révèle la lumière en l’autre, en celui qui nous aura révélé à nous-même, l’effet miroir révèle l’unité entre tous.


« Bonjour à tous !

Il y a longtemps que je ne donne plus de nouvelles que ce soit sous forme d’articles, de web-conférences ou via la newsletter. Vous êtes en droit de vous demander pourquoi et c’est à cette question que je voudrai répondre.

« Expansion dans l’amour-lumière »




Depuis hier, mon cœur déborde d’amour, de gratitude, de joie, je m’expanse à l’infini et c’est bon. J’ai passé un cap, profité du tremplin offert par les énergies solaires et lunaires pour lâcher encore plus le passé, les peurs et ainsi élargir mon cœur et ma conscience, par la reconnaissance et l’acceptation de tout ce que je suis, (enfin de ce que je peux percevoir) de mon ombre comme de ma lumière.
Tout a été divinement orchestré en coulisse et soutenu par le ciel et la terre au travers de ma connexion à ces parents divins, à mon âme terrestre et céleste. 
C’est par les échanges, la communication avec mes frères et sœurs humains que ceci s’est réalisé, concrètement dans la matière, via la porte de nos cœurs unis en une même énergie. 
Parfois par leur aspects sombres et parfois par leurs aspects lumineux, sous-tendus par la source de tout ce qui est, et par l’effet miroir, ils m’ont reflété ce que j’avais besoin de voir et d’aimer à l’intérieur. 

Lorsqu’on observe depuis le cœur, sans juger, sans retenir ce qui émerge, dans la confiance que l’amour, que l’intention d’aimer sans conditions agira en soi pour le meilleur, on peut alors se laisser être sans peur. 
La peur va émerger naturellement et c’est en la laissant s’exprimer, en ne critiquant pas ce qui se manifeste qu’on peut en voir l’éclat. J’ai donc passé la journée en suivant l’élan du moment, convaincue que tout avait été mis en place les jours précédents pour que cette expansion ait lieu.

samedi 25 avril 2015

« L’individualité » Miriadan via Magali




 
L'individualité est une marque d'ego dans le sens de perception de sa personnalité. Ressentir que l'on est soi, dans son intégralité. Et votre chemin adhère à vous faire retrouver votre unité par votre individualité.

Vous êtes unique. Bien que vous soyez issus d'une âme qui comporte bien des émanations dans des vies simultanées dans de multiples dimensions, votre développement personnel vous a marqué de vertus et qualités de différentes fréquences. 

Même si vous paraissez noyés dans la masse, que vos pensées soient neutralisées et adaptées par des égrégores de foule ou sociétaires, vous conservez votre individualité. 
Il ne suffit qu'une prise de conscience, un déclic pour que vous positionnez votre attention sur vous-mêmes.

Il est possible de conserver votre individualité tout en élevant votre conscience vers l'harmonie de groupe. Et cela vous est même demandé. Paradoxal ? La Vie est paradoxe, et cela est Juste.

« Changer de monde » les êtres de lumière via Monique Mathieu





"Il est bien évident que vous ne changerez jamais votre monde extérieurement si le travail ne se fait pas intérieurement, c'est à dire en vous.

Pourquoi croyez-vous que nous sommes près de vous depuis un peu plus de trente ans ? 

Pourquoi croyez-vous que nous ne nous sommes jamais lassés de vous donner cet enseignement qui, parfois, peut paraître répétitif mais qui, finalement, ne l'est pas autant que vous le supposez ? 
Pourquoi croyez-vous que quelques personnes se donnent avec autant de courage et d'abnégation pour diffuser tout ce que nous vous enseignons ? Tout simplement pour ouvrir les consciences !
Les transformations ne se feront jamais par des guerres, ni par l'extérieur. 
C'est en transformant, en éveillant la conscience des êtres, en vous transformant de l'intérieur que vous pourrez réellement changer de monde.

L'intérieur est en relation totale avec l'extérieur. Il ne faut pas oublier que vous fonctionnez en relation avec tout ce qui vous entoure, donc qu'il faut harmoniser le plus possible ce que vous êtes avec le monde qui vous entoure. 
Ne donnez pas d'énergie à ce qui n'est pas utile comme toutes les manifestations stériles qui ont lieu dans le monde et auxquelles nous ne sommes pas très favorables.

vendredi 24 avril 2015

Les Askis ou Askiens un message de Miriadan





Nous sommes heureux et joyeux de nous présenter.
Avec la bienveillance de Métatron et d'Isis, sous le regard aimant de vos nations stellaires issues de votre univers, nous venons en Paix et avec une grande curiosité vers vous, Humains de la Terre.
Avec l'accord de ce canal qui nous connaît déjà de part ses nombreux voyages à travers les multivers, nous souhaitons poser un premier contact alors que vous êtes sur le point de pénétrer dans une dimension ouverte aux dialogues et échanges inter-dimensionnels.
 
Nous venons d'une galaxie que vous appelez pulsar. Selon votre définition, un pulsar est un champ gravitationnel et électro-magnétique doté d'une puissance énergétique décuplé, et formé dans l'axe d'un rayon destructeur. Selon notre compréhension, nous sommes issus d'un champ dimensionnel différent du vôtre. 
Un pulsar n'est qu'une porte d'entrée vers d'autres multivers, des raccourcis éphémères qui se déplacent dans les univers. 

Tout astre évolue. Lorsqu'une planète ou étoile paraissent "mourir", il ne s'agit que de la transformation de sa forme. Et l'émergence de sa naissance en une fréquence autre. 
Un saut quantique en quelque sorte. 
Lors de cette mutation, un pont s'ouvre entre deux dimensions, celle qui est quittée et celle qui reçoit. Il existe de nombreux ponts dans les univers. Nous avons emprunté l'un de ceux-là pour venir vers vous, avec l'accord de vos Gardiens universels et galactiques.

« La Nouvelle Lune … Un plus grand ancrage du Nouveau » Kara Schallock





Nous sommes encore dans les énergies du cycle d’Éclipses. Alors que les choses se sont un peu adoucies, nous continuons à être confrontés à tout ce qui n’est pas l’Amour

Cette énergie a été particulièrement puissante dans les relations de toutes sortes, l’estime de soi et l’Abondance / la conscience de manque. 
Il y a eu une réapparition des problèmes qui n’avaient pas été réglés et nous avons constaté que tout n’avait pas été éliminé.
S’il y a des relations qui font encore parti de l’ancien – ou qui font surgir des questions non réglées – alors voyez ce qui vous est montré et choisissez de le libérer. 

Libérez particulièrement les anciennes émotions et histoires dont les autres vous font le miroir. Vous pouvez choisir de laisser partir complètement une relation ou vous pouvez choisir de lâcher prise de problèmes plus profonds et de rester dans la relation. 

Ce qui appuie sur vos boutons (quoi que ce soit) vous appelle à libérer une émotion sous-jacente, si ce n’est toute la relation. Libérer les problèmes sous-jacents / émotions peut apporter à la relation une nouvelle Intimité. 
Cependant, sachez également que ce n’est pas parce que vous changez que les autres changent également. Cependant, cela vous aide à voir l’autre avec de Nouveaux yeux et avec de Nouvelles perceptions.

jeudi 23 avril 2015

« Tous acteurs et co-créateurs de l’évolution, de l'éveil des consciences »





Depuis ce matin, je passe par tous les états mais ça ne m’angoisse pas parce que j’ai ‘repéré le manège’. C’est toujours à peu près le même scénario ; je décide d’agir, de faire un pas en direction du changement, et en toute logique, les pensées-émotions-énergies qui ne sont pas en accord avec l’intention, se manifestent afin d’être expulsé de mes corps mental-émotionnel et physique. Je ne parle pas du corps éthérique parce que je limite les divisions intérieures à ce que je connais. 
Il est évident que l’énergie joue un rôle primordial mais comme elle est partout, je ne vois pas l’intérêt de visualiser ou de penser à un autre corps subtil. D’autant plus que l’énergie ne peut pas être enfermée, par nature, elle est volatile, en perpétuel mouvement et imaginer qu’elle se limite à une enveloppe me parait illusoire. 
En étant toujours fidèle à l’élan, l’inspiration du moment, je commence à pouvoir organiser ma vie, sans forcer, à mesure que je lâche prise. 
Je ne m’interdis plus rien, ne force rien et tout m’apparait comme approprié, juste. 
Évidemment cette façon de voir ne vient pas d’un coup et je dois justement passer par des mises à jour régulières de mes pensées, de ma façon de penser. 
C’est sûr que ça chamboule à l’intérieur parce que c’est un énorme chantier qui affecte tout les corps, du plus subtil au plus dense. 
Mais les quelques « vérités » que j’ai validées et donc que je me suis appropriées, viennent au secours du mental. C’est clair qu’il s’agit d’une forme de stratégie mais ce corps utilise ses moyens habituels pour s’adapter au changement et c’est très bien comme ça.  
C’est justement ce qui me permet d’effectuer ce changement en profondeur, tout en douceur, en étant cohérente.

« Apprendre à comprendre la maladie » Pamela canalise Marie-Madeleine




Chers amis, je suis ici, remplie de respect pour le chemin sur lequel vous êtes.
Je suis Marie-Madeleine et j’ai aussi vécu sur Terre dans un corps terrestre.
J’ai connu la confusion, l'émotion et l'obscurité qui peuvent être présentes dans une vie humaine. 
J’ai aussi connu la lumière, ces moments de perspicacité et d'extase profonde, parce que j’ai senti la présence de mon âme, et cette expérience m'a soulevée hors de la confusion, et loin de la solitude de la vie terrestre.

Ce va-et-vient entre la lumière et l'obscurité est caractéristique de l'être humain. 
C’est aussi le but de la vie terrestre de connaître et de respecter ces contraires qui se produisent à la fois en soi et dans le monde.

La lumière et l’obscurité sont porteuses de richesses en leur sein.
Du point de vue de l'unité, qui transcende la dualité de la vie terrestre, il n'y a pas de conflit entre la lumière et l'obscurité ; il y a seulement la dynamique entre ces deux opposés.
À travers l'obscurité, vous descendez dans des profondeurs qui sont uniquement expérimentables dans un corps humain, avec l'esprit et les émotions d'un être humain. 
De ces profondeurs, une lumière peut naître qui ajoute quelque chose de nouveau à la Création, à l'univers et au cosmos.

mercredi 22 avril 2015

« Réflexions au sujet de l’astral, des égrégores »




Encore une nuit de six heures de sommeil réparateur qui favorise la paix, la cohérence et la clarté intérieure. Beaucoup de questions refont surface quant à la ‘réalité’ et l’illusion mais ça ne m’angoisse pas puisque tout semble cohérent bien que complexe. 
Finalement, je reviens toujours à l’idée que la conscience créé, co-crée en permanence, touts sortes de pensées qui elles-mêmes génèrent des émotions et comme ce sont des énergies, cela forme des égrégores, des rassemblements d’énergie vivante qui flottent dans 'l’air', constituant les mondes subtiles qui interagissent avec les humains.
Elles sont la création des milliards de consciences venues peupler la terre et constituent un réservoir énergétique où chacun se connecte selon ses pensées du moment, ses croyances, ses émotions, qu’on en soit conscient ou pas.
Comme la conscience est capable de se projeter, le mental de créer des images selon sa capacités d’imaginer, on peut supposer que chacun va interpréter ses énergies selon sa propre conscience, sa vision de lui-même et du monde, ses propres croyances et le degré d’attachement à l’image, plus ou moins intense selon qu’on s’identifie à la personnalité, aux apparences ou à son être profond, son essence.
Le cerveau crée des images et peut projeter sur l’écran du mental, des idées, qui l’aident à ordonner ses pensées-émotions du jour, selon les infos reçues, afin de les comparer aux croyances de bases, celles qui sont inscrites dans l’inconscient, et de trouver du sens, de la cohérence à ce que vit la personne. 

« La force du ventre » Marie Madeleine via Pamela Kribbe


Helena Nelson Reed



Chers amis,
Je suis Marie Madeleine. Je vous salue tous chaleureusement avec la joie dans le cœur. 
Je vous connais et vous m’êtes familiers. Nous sommes une famille d’âmes et cheminons chacun à notre façon sur le même chemin. 
Aujourd’hui je voudrais vous parler de l’énergie féminine et comment elle peut s’épanouir en ce moment, car ceci est essentiel pour le changement de la conscience que toute l’humanité doit intégrer dans sa totalité. 

Il est nécessaire de trouver un équilibre entre l’énergie masculine et féminine, autant dans le monde entier que dans les personnes individuellement. 
L’énergie féminine a été longtemps opprimée, endommagée et blessée et cela a conduit à la domination de l’énergie masculine unilatéralement. 
A première vue il semble que la balance s'est déjà équilibrée: dans beaucoup de pays les femmes ont à peu près les mêmes droits que les hommes. 
Dans ces parties du monde les femmes peuvent évoluer aussi librement que les hommes, bénéficier de l’enseignement, faire carrière, obtenir des postes haut-placés et amasser des richesses.
Pourtant, à un niveau plus profond, il manque quelque chose dans cette balance. 
Car ce qui se passe en réalité, quand les femmes combattent pour obtenir l’égalité de cette manière, c’est qu’elles s’approprient l’énergie masculine pour dominer et contrôler et qu’elles l’utilisent pour leurs propres intérêts.

« Discernement » Aurélie d’Arcadie





Chaque sphère de conscience induit une vérité relative. 
Les textes inspirés sont des propositions de réalité. 
A vous de décider, selon votre cœur, si elles correspondent à votre vérité!

Il est important de comprendre que les messages canalisés sont des messages en provenance de divers plans de conscience collective, communs à chacun d’entre nous.

Les guides de lumière sont des courants de vie, les maîtres ascensionnés et archanges sont des octaves variées des rayons sacrés. Tous sont des plans de conscience issus de la Source, qui se manifestent par des énergies à plus ou moins haute fréquence.

Ce ne sont pas des individus. D’une certaines manière nous ne le sommes pas non plus, bien que nous ayons l’impression d’êtres dissociés les uns des autres de part notre perception des choses.

mardi 21 avril 2015

« Contribuer à l’évolution de l’humanité, oui, mais comment ? »





De plus en plus de gens s’intéressent à la spiritualité, au développement personnel et c’est tout à fait logique puisque le mal-être croissant, la perte de valeurs de la société de consommation basée sur la compétition, amène chacun à s’interroger et la quête de sens face à la folie du monde va aller amplifiant. 
En toute chose, il y a du "bon" et du "mauvais" et le fait que nous vivions dans un monde de dualité peut se vérifier à chaque instant, au niveau individuel et collectif puisque tout est lié.  
Dans ce contexte, le nombre de personnes qui veulent partager les fruits de leur expérience et en faire une profession augmente à mesure que la demande amplifie, que le mal-être grandit. 
Les stages, les formations, les coachs, les chanels, les médiums se multiplient en conséquence et c’est tout à fait logique, naturel. 
Cependant, comme dans tous les domaines, il y a les opportunistes, ceux qui flairent le bon filon et on ne peut pas les blâmer vu le contexte actuel du secteur de l’emploi puis il y a ceux qui ont tellement souffert, dans leur enfance ou dans leur vie d'adulte, pour des raisons diverses, que le besoin de comprendre, de guérir, les a amené sur le chemin de la spiritualité et du développement personnel.

« 10 signes qui indiquent que notre ego nous contrôle » Diane Gagnon





La plupart d’entre nous avons de la difficulté à identifier quand c’est notre ego qui prend le contrôle de nos réactions. Nous aimerions croire que notre ego n’est pas si imposant que ça et qu’il n’apparaît que rarement dans notre vie.

Pourtant, les signes suivants indiquent toujours que c’est notre égo qui nous dirige :

Quand nous cherchons à avoir raison;

Quand nous bâtissons des scénarios dans notre tête;

Quand nous nous sentons attaqués, que nous sommes susceptibles;

Quand nous jugeons, les autres ou nous-mêmes;

Quand nous nous comparons en nous croyant supérieurs ou inférieurs;

Quand nous sommes en colère et que nous n’en sortons pas, que nous cultivons notre vengeance ou préparons notre réponse;

lundi 20 avril 2015

« La part d'ombre du chercheur de lumière » résumé-traduction du livre de Debbie Ford par Geneviève Lebouteux (7è partie)





Chapitre 8 : "Se voir autrement"

Quand il est laissé à lui-même sans être guéri, le passé va détruire nos vies. 
Nous pensons que nous en avons assez de ce monde, que nous voulons le changer. 

Mais c’est nous qui avons besoin d’être changés. Nous en voulons à nos parents de nous avoir réprimés dans notre enfance mais en fait nous sommes en colère contre nous-mêmes de perpétuer cette répression.

La force pour regarder clairement dans notre passé et ramener les aspects de nous-mêmes que nous avons abandonnés, existe au fond de nous

Tout ce que nous avons à faire est de fermer les yeux, d’entrer en nous-mêmes et de demander. 

Le pouvoir dont nous avons besoin est là mais il ne sortira que lorsque notre désir de changer sera plus fort que notre désir de rester le même.

dimanche 19 avril 2015

« Les égrégores » Le groupe Miriadan via Magali & vidéo sur le même sujet





Fermez les yeux, très chers, et regardez le ciel. Plongez dans un monde de création qui vous est propre, car vous y retrouverez vos enfants.
 
Depuis la création de cette planète et l'arrivée d'éléments de vie conscients, vous avez généré des croyances et influé des émotions au sein même de ces pensées. A chaque fois, vous y avez déposé votre signature énergétique unique.
 
La joie, l'amour, la possession, la colère, la peur, la trahison, la déception, autant d'émotions et de sentiments porteurs des codes de la création.  
Lorsque vous exprimez une colère par exemple, vous créez en vous une graine énergétique qui, si elle n'est pas comprise et pacifiée, est libérée dans les éthers de votre planète. Cette graine est attirée irrésistiblement par les énergies similaires, et de graines en graines, un égrégore se forme, tel un corps humain se positionnant principalement sur ses réflexes.
 
L'égrégore est un amalgame de graines sur un thème commun, telles la haine ou la peur. Ensemble, elles génèrent une sorte de conscience de groupe qui comporte la signature énergétique de chaque être créateur de la graine personnelle. 
Et, parce que l'égrégore est une conscience de groupe, il est appelé lui-aussi à évoluer. 

« Les trésors, les cadeaux du pardon à soi et aux autres » & Lise Bourbeau, Shannon Port puis Musique




Ce matin, j’ai le cœur rempli de tendresse, de douceur et pourtant je me suis couchée très tard, un peu perturbée par ma façon un peu trop directe de dire les choses. J’ai écrit deux mails dans l’élan du moment, l’expression de l’enfant intérieur, qui m’ont laissé un goût amer, celui de la culpabilité.
Maintenant que je connais mieux l’effet des énergies, et la haute toxicité de certaines pensées-émotions, je ne laisse plus la culpabilité, la peur, la colère, le doute ou les regrets, cachés dans un coin et germer en moi. 
Non seulement parce que ça baisse mon taux vibratoire, ça me sape le moral, dans l’instant, mais aussi parce que ces graines laissées à l’abandon peuvent produire des fruits amers et des scénarios désagréables, entretenant le rôle de victime. 
De plus, ces énergies contiennent un message important, une clef de sagesse et un potentiel énergétique capable de nourrir la puissance, la créativité tout en remplissant l’être d’amour et de lumière, par l’alchimie émotionnelle qui restitue le pouvoir d’agir par l’équilibre énergétique et restaure l’intégrité de la personne.

Je me suis donc pardonnée de laisser mon enfant intérieur projeter les frustrations, les pensées, en direction des autres alors qu’elles s’adressent à moi principalement. Je dis 'principalement' parce qu’il semble logique, selon la loi d’attraction et de résonance, que ces mots s'adressent aussi à l'autre mais ça, ça ne m'appartient pas.
En faisant cela j’ai déjà pu dormir en paix et ce matin, écouter ses ‘secrets’, ses rêves frustrés, sa façon de voir la vie, juste en laissant monter en moi les pensées. Pour connaitre ce que je porte d’enfoui en profondeur, tout ce que mon mental à mis de côté afin de me protéger de la douleur, je me laisse guider par l’envie du moment et l'effet miroir ou la loi de résonance, sachant que l'autre me montre ce que je porte d'enfoui, de caché, tout comme je peux le faire. Dans tout échange, les deux sont éclairés, révélés et ça rétablit l'égalité entre tous et chacun.

samedi 18 avril 2015

« Projection-émanation, effet miroir et retours édifiants »





Projection-émanation ; tout ce que je dis, exprime, est "l’image", le reflet de ce que je porte, de ce qui est en moi, ombre ou lumière, c’est toujours un éparpillement qui dissimule un maque d'unité intérieure, d’amour, de confiance en soi, une envie ou un besoin de comprendre, de connaitre et de se reconnaitre. 
C’est un appel « au secours » déguisé derrière la projection qui interroge le miroir que sont les autres, la vie, l’invisible, tant que je suis dans le déni, le rejet de ce que je suis en vérité ou de la réalité mais qui devient un jeu, une piste aux trésors lorsque j’accepte les règles du jeu qui me mène alors vers la souveraineté, la maturité, l’unité…

Au passage, j’ai utilisé le "je" afin de prendre la responsabilité de mes émanations projections plutôt que de me cacher derrière le « on » de l’opinion publique.
En fait ce que je voyais comme de l’orgueil ; le fait de s’exprimer en "je", est un début de responsabilisation qui permet de se dissocier de la masse, de s’affirmer en tant qu’individu. Une étape indispensable pour ne plus se confondre, se perdre dans le reflet que nous renvoie l’extérieur et sortir des rôles de victime, bourreau, sauveur qui nous enferment dans le miroir, dans nos illusions, notre semblant de vie passée caché derrière des masques, afin de fuir la réalité, celle de notre monde intérieur qui nous effraie tout simplement parce que nous ne nous connaissons pas vraiment. 
Et surtout parce que nous pensons être nos peurs, nos pensées, les masques portés. 

Évidement, à l’intérieur, c’est un grand bazar, un jeu de cache cache où nous jouons à nous faire peur, juste pour se sentir vivant, important et ainsi attirer l'attention des autres.

« La quête de soi » Claudette Vidal





Vous êtes invité à lire ce texte avec votre cœur. 
Laissez-vous imprégner par ces mots, votre cœur les reconnaîtra. 
Si votre mental proteste, demandez-lui une trêve de quelques minutes, le temps de vous laisser toucher par une vérité que vous connaissez déjà. 
Vous êtes en exil dans votre ego ; la réunification est attendue d’un instant à l’autre.

Il existe un trésor inestimable d’une splendeur bien au-delà de tout ce que vous pouvez imaginer. Ce joyau est d’une beauté inimaginable, d’une vastitude infinie, Vous ne pouvez le capturer ni le posséder. Si vous le faisiez, cela le réduirait à l’état de quelque chose. 
Ce n’est pas quelque chose, c’est avant toutes les choses.

Vous ne pouvez voir ce joyau car ce n’est pas un objet, c’est un sujet.
Ce sujet c’est VOUS. Vous Lumière et Amour. Vous la Totalité.
Toute manifestation est votre expression.
Rien de ce qui existe n’est étranger à vous, tout est en vous et par vous.
Avez-vous réalisé cela ?

vendredi 17 avril 2015

« Quittez cette énergie de victime » Caroline MYSS





La crainte d’être victime est courante. 
L’archétype de la Victime peut se manifester la première fois que l’on n’obtient pas ce qu’on veut ou ce dont on a besoin ; que l’on est maltraité par un compagnon je jeu, un frère ou une sœur, un professeur ; ou que l’on est accusé ou puni injustement. 

On peut réprimer son indignation devant l’injustice si le persécuteur est plus grand et plus fort que soi. Mais à un certain moment, on découvre un avantage pervers dans le rôle de Victime. On craint peut-être de se faire entendre, ou bien on apprécie la sympathie des autres. La question fondamentale, pour la victime, c’est celle-ci : vaut-il la peine de céder son propre sentiment de pouvoir pour éviter de prendre la responsabilité de son indépendance ?

Bien des gens décrivent leur Victime comme étant leur aspect le plus vulnérable ; 
« J’avais l’impression qu’on m’avait entraîné à être une victime, dit Tim, en m’enseignant à ne jamais me défendre, ou plutôt à éviter les conflits. 
Il est sûrement plus sage d’éviter les conflits, mais seulement si vous savez que vous pouvez vous faire entendre au besoin. Sinon, vous prenez la fuite, et j’ai toujours eu l’impression de fuir quelque chose ou quelqu’un. Un jour, dans un magasin, la caissière s’est trompée en me remettant la monnaie. Je lui avais donné un billet de cinquante mais elle m’a remis la monnaie d’un billet de vingt. Mais je suis resté sans rien dire.

« Le corps humain et l’évolution spirituelle » le groupe Miriadan via Magali





Qu'est-ce qu'un humain ? A première vue, la réponse semble aisée et évidente : un corps de chair et de sang animé par une âme spirituelle qui émane une personnalité selon un ensemble de leçons et d'objectifs à parcourir.

Et si un humain était plus que cela ? Et si plusieurs mondes se donnaient la main afin que tout s'harmonise en un mouvement facile et fluide ? Un humain est un amalgame de dimensions qui s'accorde sur un diapason unique.

Voyez le corps humain. 4 éléments le composent : le minéral, le végétal, l'animal et l'éthérique.
Le monde minéral offre le carbone afin de définir une ligne directrice. Cela implique les minéraux dans toutes ses définitions : du calcium jusqu'au cristal magnifié.
Le monde végétal offre les fluides nécessaires au maintien du mouvement par l'oxygénation et l'épuration : l'air, l'eau et le sang.
Le monde animal offre les chairs et les muscles qui fabriquent les organes et solidifient en cohérence avec les autres domaines.
Le monde éthérique est celui qui, au départ, offre les cadeaux de la planète dans l'acte de procréation et de naissance, puis de croissance. 
Ce monde fait apparaître l'organe majeur qui  détiendra la vie de votre corps : le cœur. 
Car le cœur est la clé maîtresse de la Vie humaine
En lui sont déposés les principes de l'Un, ses Lois. Le monde éthérique est également le gardien de votre corps pendant vos absences : nuits et méditations, voyages astraux. Et il vous relie, vous guide au maintien de l'Ordre corporel en s'attachant à ce que vos corps énergétiques soient en harmonie avec votre Volonté divine.

jeudi 16 avril 2015

« Envisager les choses en terme d’expérience, d’occasion d’ouverture plutôt que d’y voir un problème »





Depuis quelques jours, peut-être les effets de la lune, qui révèle l’ombre en soi et par le fait d’accueillir tout ce matériel énergétique qui restaure l’amour à l’intérieure, entre tous ses corps, intégrant ainsi en profondeur la notion d’unité, je baigne dans une sensation de complétude extraordinaire, un bien-être que rien n’affecte.
Puis les échanges avec les humains, en toute sincérité, qui ont aussi pour effet d’ouvrir le cœur et la conscience simultanément, amenant une perception nouvelle de l’amour inconditionnel qui devient plus facile à appliquer et à rayonner sur toute chose, personne, évènement, tout s’accélère à un rythme inégalé et l’expansion est immense. C’est peut-être cela le saut quantique, l’élévation ou plutôt l’expansion du cœur-conscience.

Je copie-colle ma réponse à un commentaire qui illustre l’effet de l’intégration de l’amour en soi. Puis évidemment le dit commentaire :

"Il n'y a pas de "croyance" qui se rapproche de la vérité, bien sûr il ne peut y avoir entre ces deux termes aucun rapprochement possible...ce qui est "vrai" n'a nul besoin d'être cru, ne "croyez" vous pas?
Qu'est ce que l'Amour, un "je" est-il nécessaire au verbe aimer ?
Ah, que tous mes "je" meurent...les bons, comme les mauvais...
qu'il ne reste que l'Amour et rien d'autre.
plus de masculin ni de féminin,
plus d'intérieur ni d'extérieur,
plus de savoir ni d'ignorance,
plus de mental opposé au cœur ou au corps
seulement l'amour, sans début ni fin...
l'amour vrai...
la vérité...
Un jour, elle vient et on ne peut plus que se taire...le conflit est alors résolu.
Pierre

« Accepter qui nous sommes » Le groupe Miriadan via Magali





Aux aimés de cette merveilleuse planète,
Vous êtes venus en ces temps de changement et de transition afin que votre énergie se mêle dans l'harmonie de cette nouvelle danse. Votre mouvement est grâce, votre parole est sérénité et votre esprit tend vers l'unité.
 
Certains d'entre vous ont choisi d'apposer leur action dans l'ancrage des grilles d'évolution, afin que l'Amour soit dispersé dans chaque cœur et matière de la Création. 

Votre Déesse-Terre a ouvert ses portails d'expansion, et offre par sa tendresse un cadeau d'éveil : l'émerveillement.
 
Nous observons que la peur bloque bien des intentions. 
Vous craignez de vous tromper, que l'Être magnifique que vous êtes ne soit mirage, illusion d'un ego déséquilibré. 

L'humilité que vous pensez démontrer freine votre ouverture. Vous désirez rester invisible, noyés dans la masse de votre ville ou village. Après tout, que pouvez-vous apporter de plus que les autres ?

mercredi 15 avril 2015

« Compréhension du processus de guérison par l’expérimentation »





Tout ce que je vois est une projection de La conscience qui créé ma perception selon mes croyances. Si je veux voir ce qui est, en vérité, au-delà des croyances qui naissent de la peur et des jugements et ne sont qu’un aspect partiel, distorsionné de la réalité, il me faut me placer en mon cœur où la perspective est globale, la vision à 360° qui permet de considérer les pôles positifs et négatifs comme deux aspects de la même énergie, deux points qui se rejoignent dans le cercle. Voyons ce qui résonne, prévaut en moi selon l'effet miroir, à travers ces clefs, des êtres de lumière, canalisés par Monique Mathieu.

Clef 581
« « En cette fin de cycle tellement perturbée, il y aura énormément de fausses informations données par des canaux, des médiums qui sont sincères mais qui seront abusés par certaines entités de l’astral ou d’ailleurs. Donc nous vous demandons de toujours être très vigilant, de réfléchir avec votre tête sur tel ou tel message ou évènement supposé, et surtout de le ressentir avec votre cœur. Votre mental peut vous tromper, mais votre cœur ne vous trompe pas ».
Ceci dit, Monique n'est pas exclue de ceci, la bonne foi et la sincérité ne préservent pas de l'erreur mais en même temps, ceci ramène les humains à l'humilité et la conscience de l'égalité. Il ne faut pas oublier que nous nous connectons à ce qui prévaut en nous-même, en notre inconscient et comme nous ne sommes pas encore aptes à être dans la pleine conscience, en permanence, et comme la peur fait partie de ce monde, il vaut mieux être lucide et ne pas s'attacher à nos propres croyances ou à celles des autres.

« Ne pas avoir d’attentes Le secret de la liberté et du bonheur » Claire

Faire confiance à sa vraie nature, c'est savoir que la graine donnera du fruit en son temps


« La racine de la souffrance est l’attachement » Bouddha
C’est une expérience réellement libératrice lorsque vous êtes en mesure de vivre la vie sans avoir d’attentes. Lorsque vous avez des attentes, vous êtes attaché à des idées préconçues sur la façon dont les choses devraient être. 
Les attentes créent la peur parce qu’elles engendrent de l’incertitude constante sur le résultat de la chose désirée. Vous spéculez quotidiennement sur celle-ci qui pourrait ou non se produire. 
Lorsque vous êtes libéré des attentes, vous êtes en mesure de suivre le cours de la vie et être en accord avec le flux et le reflux de l’Univers sans être affecté par les résultats que vous constatez. Chaque résultat peut servir à faire un pas vers une plus grande réalisation de vos désirs.
Lorsque vous êtes attaché à un résultat, vous vous attendez à ce que les choses se produisent à un moment donné et d’une certaine façon. Mais quand cela ne se passe pas à la date prévue ou de la façon prévue, vous avez un sentiment de peur.

Avoir des attentes sur la façon dont vos désirs doivent se manifester produira des sentiments négatifs si vos attentes ne sont pas comblées. Voilà pourquoi il est préférable d’agir sans avoir certaines attentes sur le quand et le comment.
La peur, le doute et l’inquiétude limitent l’expérience de la manifestation des désirs. 
Donc la meilleure façon de créer ce que vous voulez est de vous détacher. 
Ayez une participation individuelle selon vos désirs. 
Faites ce que votre cœur vous dit de faire sans juger la justesse de vos actions par les résultats que vous obtenez. Tant que vos actes reflètent votre conviction, vous avez fait tout ce qui était en votre pouvoir peu importe ce qui pourrait se passer.

mardi 14 avril 2015

« Être libre et complet »...«Vois sur ton chemin »...








Nous portons en nous, une famille idéale que nous ne connaissons pas mais quand on prend conscience de cela, on peut alors de venir libre, complet et comblé. 
La vie nous enseigne au travers des rencontres, des interactions, par effet miroir, par le phénomène de rejet-d’attraction et celui de l’introspection. 
Il semble en tous cas, que ce soit notre conscience qui se projette au dehors afin de connaitre, de se reconnaitre à travers ces jeux de miroirs que constitue la quête de notre identité et du sens de la vie.
Lorsqu’on vient au monde, on incarne l’enfant et nos parents nous servent de modèle. 
On va alors imprimer tout ce qu’ils nous disent et faire le tri pour sélectionner ce qui est convenable et lâcher ce que nous jugeons incorrect. 
Cette sélection est déterminée par les réponses que nous recevons de notre environnement, à notre comportement ; si je pleure et que je vois que ça dérange, je me retiendrais de le faire ensuite, si je pose une question et qu’on me dit de me taire, je n’oserais plus interroger les "grands"…
En général, ce tri se révise à l’adolescence où on cherche à affirmer notre propre volonté mais en fait, on tente de s’imposer aux autres, en réaction, en étant "contre", on établit notre personnalité d’adulte par rejet et par attraction, au lieu de le faire selon nos aspirations véritables ; soit on entre en rébellion, soit on se conforme à la ‘norme’.

lundi 13 avril 2015

« Intégrer et amplifier l’Amour en soi, par l’échange »




Depuis hier, j’entre dans une phase d’intégration et d’introspection profondes. 
Les échanges considérés selon l'effet miroir, m'amènent à découvrir et intégrer des aspects intérieurs inconscients ou rejetés. Je passe par l'extériorisation dans l'échange, puis l'introspection, avec souplesse, et ça créé une formidable expansion de cœur et de conscience.
Ce n’est pas le repli que je vivais avant, comme un moyen de trouver refuge en soi, pour fuir les autres et la réalité du monde mais plutôt comme une gymnastique cérébrale, un réflexe conditionné à revenir au cœur, à écouter ma propre guidance, mon propre ressenti, afin de laisser la source œuvrer en moi, ajuster, équilibrer, harmoniser, tout ce que je suis. 
Et pour ce faire, la vie m’offre à chaque instant, la possibilité de manifester ma réalité, celle de mon monde intérieur, de mon état d’être, selon mes propres émanations qui elles-mêmes créeront ma perception du quotidien. 
La phrase suivante revient à l’esprit dès que je perds mon pouvoir, que je m'éparpille et m'aide à rester centrée et ainsi à laisser l'amour agir en moi: 
« L’objet sur lequel tu focalises ta conscience se manifeste devant toi ; 
la pensée + l’émotion + l’intention ou croyance, créent ta réalité de l’instant et plus tu regardes la misère, plus tu nourris la peur, le doute et l’impuissance, en toi et vis à vis de ton environnement »...
(Au moment où j'édite (mise en page) cela, je viens de voir la voisine bloquer l'entrée du petit parc par lequel je passe pour aller au jardin.

« La face sombre des chercheurs de lumière » résumé-traduction du livre de Debbie Ford, par Geneviève Lebouteux (6è partie)





Chapitre 7 : "Embrasser votre côté sombre"
La plupart d’entre nous recherchons la paix de l’âme. Notre vrai Soi ne porte aucun jugement. Seuls nos égos, dirigés par la peur, utilisent le jugement pour nous protéger, protection qui ironiquement nous éloigne de la réalisation de nous-mêmes. 
Derrière notre masque social gisent des milliers de faces de nous-mêmes. 
Chacune possède sa propre personnalité. 
Quand vous embrassez les messages de chacun des aspects de votre ombre, vous commencez à récupérer le pouvoir que vous avez donné aux autres et vous commencez à former un lien de confiance avec votre personnalité authentique.

Pourquoi Dieu nous aurait-il créés incapables de nous comprendre nous-mêmes ? Pourquoi nous aurait-il créés pour que nous ayons à payer quelqu’un pour nous comprendre ? Je crois maintenant que nous sommes brillamment désignés pour nous comprendre et nous guérir nous-mêmes et retourner à notre complétude.