mercredi 25 novembre 2015

« Garder confiance en cultivant la Paix et la Joie en son jardin intérieur » & vidéos d’éveil...





Hier soir les circonstances extérieures m’ont amenée à libérer la peur, l'énergie du sauveur, puis ce matin, la colère..., on peut dire que ça bouscule encore beaucoup mais une fois que la paix revient, le courage de continuer à marcher sur cette terre se manifeste à nouveau. 
Ceci dit, comme ça va augmentant, comme la pression extérieure est de plus en plus forte, il m’arrive aussi de douter de ma capacité à poursuivre ma route. 
Mais quand je retrouve le centre, la paix, la confiance augmente, ma vision des choses change et c'est reparti pour un tour!

Heureusement, je sais que je peux trouver du soutien, du réconfort et qu’en mon cœur, la paix demeure me ramenant toujours au point zéro où l'âme me prête son regard. 
Et quand je le fais, je me souviens que le mouvement, les émotions qui se manifestent veulent juste être libérées, elles veulent embrasser l'amour lumière de la source qui vibre en mon cœur.  Et que ça se réalise en se posant dans la paix du cœur.
Alors je dis à mon mental de se souvenir que c'est juste une invitation à lâcher tout ce qui n'a plus lieu d'être et que c'est de cette façon que la vibration nouvelle se met en place, se maintient.

Je n’en suis pas encore à maintenir la joie à l’intérieur mais ça se précise tout de même et c’est ce qui me motive à persévérer. Puis quand la paix revient, je me souviens que la joie se cultive, en focalisant son attention sur tout ce qui la réveille et la fait grandir!



L’immense progrès en fait se situe dans le fait de ne plus trop se laisser embarquer par les émotions et les pensées et de ce fait, d’alléger les corps subtils. 
Ça relève parfois de l’exploit mais c’est aussi une façon de vérifier l’exactitude du retour au point de neutralité interne et d'ancrer sa force, non pas celle de la dominance mais celle qui nait de la paix en soi. 
Puis ça me permet de lâcher la peur de la mort, de ne plus trop avoir d’attentes concernant l’avenir, d’être dans le juste milieu, pas par des raisonnements mais par le centrage, l'ancrage et la connexion à la Vie en moi. 

Pas facile de considérer les choses d’un point de vue purement énergétique puisque la constitution de l’humain doté d’un cœur, d’une tête pensante et d’un corps sensible, vivant dans un monde en perpétuel mouvement, rend la chose ardue. 
Mais d’un autre côté c’est aussi ce qui nous pousse à lâcher prise, à cesser de lutter, de vouloir.
La volonté orientée uniquement dans l’intention de vivre dans la paix, la liberté d'être, la joie et la tendresse intérieures facilite le processus de libération de l’être, libère des illusions, des attentes, de la violence et les choses se font en douceur, en confiance. 
Je sens qu’il me faut encore libérer l’idée qu’il faille souffrir pour mériter cela.

J’ai dû faire appel aux êtres de lumière pour retrouver l’équilibre ce matin, en tirant ces clefs sur le site de Monique Mathieu. (J'ai d'abord respiré et parlé à mon âme, vidé mon sac et retrouvé la paix mais l'amertume demeurait). L’effet a été immédiat, j’ai lâché la colère en pleurant quelques secondes, comme pour évacuer le trop plein d’énergie accumulée. Puis la mémoire de l'essence-ciel m'est revenue au fur et à mesure que je piochais et intégrais ces paroles de sagesse. Alors merci, brothers!

Clefs de sagesse 1085
« Vous remémorer les meilleurs moments de votre vie est porteur, parce que vous êtes nourris de la Beauté, de la Joie, de l'Amour que vous avez vécu. En vous remémorant les moments difficiles, vous nourrissez une énergie inférieure qui vous tire vers le bas ; en vous remémorant ce qu'il y a eu de plus beau dans votre vie, vous générez une énergie, une vibration qui vous tire vers le haut
Alors, pour que votre geste d'offrande d'Amour et de Lumière soit encore beaucoup plus efficace, essayez pendant quelques minutes de vous rappeler des moments de bonheur, essayez de ressentir la Vibration Amour en vous, ouvrez votre cœur en grand et offrez-la ».

L’amertume s’est manifestée parce qu’en essayant de me souvenir des moments de joie intense, la liste a été courte et j’ai même eu de la difficulté à me souvenir mais petit à petit, ça m’a calmée parce que malgré tout, j’en ai quelques uns plutôt extraordinaires. 
Le plus fort, c’est la foi en Jésus Christ qui a ouvert mon cœur et mon esprit d’une façon miraculeuse. Alors j’ai appelé cette vibration à me soutenir et là, le calme est venu avec la confiance aveugle mais fondée tout de même justement par le vécu de ces expériences passées.

Clef 918
«  Il ne faut pas aller trop vite pour ne pas être dans l’illusion ! 
Dans l’évolution, tout doit se faire par palier, tout doit se faire lorsqu’un palier a été bien accepté, bien compris et bien intégré ; si vous voulez aller trop vite, vous n’avez pas la compréhension que vous devriez avoir au niveau spirituel et tout simplement au niveau de la vie. »

Je crois que j’ai compris ça, c'est tout à fait juste pour moi et en le lisant, tout se calme à l'intérieur mais il reste encore de l’amertume et de la colère parce que je suis convaincue que ce processus peut se réaliser dans la joie et la fluidité
Mais pour ça, il me faut cesser d’essayer de retrouver la paix par le raisonnement, lâcher le besoin de contrôler et accepter que pour alléger les corps subtils, je doive ressentir ces émotions qui nourrissent les rôles de victime, de bourreau et de sauveur. 
Comprendre les choses est important mais on tombe vite dans le piège de croire que ce sont les raisonnements qui ramènent la paix. 
Là encore, la confiance est indispensable et pour qu’elle soit solide, il faut passer par l’alchimie émotionnelle, s’abandonner totalement. 
Et ce qui permet de le faire très souvent c’est quand on est à bout ! 
En pratiquant le retour systématique au centre de soi, le mental n'a plus besoin d'intervenir, d'être convaincu, il s'abandonne en conscience et en confiance. 

Clef 147
« Si vous désirez vivre la transition de façon plus aisée, la seule clé est de vous persuader totalement que vous êtes un Être Divin, que vous avez tous les pouvoirs, que vous êtes une énergie divine merveilleuse incarnée dans la matière. La matière qui vous habille n’est en fait qu’un habit merveilleux mais seulement un habit ; le plus important est invisible à vos yeux ! 
Essayez de percevoir ce que vous êtes avec les yeux de votre âme. 
Tout sera beaucoup plus facile pour vous et pour votre transition si vous arrivez à vous connecter totalement à votre vraie réalité. »




"Se persuader", voilà le piège parce que le mental nourrit les croyances illusoires à propos du pouvoir. Et là encore, c’est l’expérience, le retour au calme, au cœur, le fait de vivre l’émotion avec du recul qui permettent d’intégrer cette compréhension de façon profonde et pas uniquement superficielle, intellectuelle. 
L'âme voit avec les yeux du cœur, et c'est pour cette raison qu'en y venant, on est en communion avec elle et on voit les choses de son point de vue.
Les pensées qui viennent quand je suis en colère ou dans la peur, la tristesse, sont précisément celles qui entretiennent les fausses croyances et c’est là qu’il est nécessaire de ne pas s’y identifier, de les « offrir à la source en soi » parce qu'alors la vibration change, les corps subtils s'allègent, s'harmonisent. 
Oui je sais, je me répète mais c'est tellement essentiel d'intégrer cela qu'il me semble que ce soit la seule chose utile à partager. Et comme ça n'est pas acquis puisque tout bouge, évolue, est en interaction, c'est aussi la persévérance et la patience qui inscrivent en lettre d'Or dans le mental et en profondeur, dans tous les corps, jusque dans l'ADN qui se reconfigure...

Clef 890
« La sagesse s’acquiert par la conscience que vous avez de vous-mêmes, de ce que vous devez faire ou ne pas faire, et toutes les facultés de l’esprit vous seront restituées, tous les voiles vous seront enlevés lorsque vous aurez atteint un certain degré de sagesse. 
Vous n’aurez pas la sagesse totale aujourd’hui ou demain. 
Elle s’acquiert jour après jour au travers des expériences, de la compréhension et de l’Amour que vous êtes capables d’exprimer ».  

Celle-ci a fini par me faire rire puisque c’est encore la même recommandation mais cette fois-ci, il y a une récompense à la clef du coup, le mental curieux se réjouit. 
Mais à mon avis, c’est encore à considérer au-delà de la notion de récompense parce qu’à bien y réfléchir, retirer les voiles, ça peut faire mal si on est trop dans l’illusion, attaché à ses croyances égotiques…Il vaut mieux ne pas anticiper ou essayer de comprendre cela avec l’intellect, ce que peuvent être les facultés de l’esprit…

Clef 676
« Soyez bien à l’écoute de vous-même. Dans les jours et les mois qui viendront, vous découvrirez d'autres choses, c’est-à-dire d’autres façons d’être, d’autres façons d’aimer, d’autres façons de manifester la joie. »
C’est clair que je ne suis plus la même, que je change de fréquence vibratoire, que les énergies se stabilisent en moi. Je n’ai plus la même façon d’envisager l’amour bien que depuis toujours ma vision était loin de celle de la majorité des gens. La différence, c'est que maintenant, je le vis à l'intérieur et que ça se manifeste aussi dans la matière!

Clef 319
« De grands jours se préparent pour la Terre, des jours merveilleux ! Oubliez ce qui n’est pas Lumière pour focaliser votre énergie sur votre devenir merveilleux ! »

Bon, là, je ne commente même pas parce que le mental se fait des films au sujet de l’avenir et du merveilleux. Et il faut bien constater qu’il est souvent à côté de la plaque.
Je préfère éviter d’anticiper et essayer plutôt d’être présente à ce que je vis, en mon corps, apprendre à agir en faisant une chose à la fois. 
J’ai beaucoup de mal à me concentrer et ça me fait penser à la conférence/spectacle de Paul Dewandre. 
Je me suis énervée parce que j'ai dû chercher le nom de l'auteur du spectacle qui n'est pas mentionné avec la vidéo, ce sera le sujet d'un autre article parce que le couvert de l'anonymat...il y a long à dire et certainement à comprendre. 
En attendant, je vais offrir tout ça, critiques, jugement, sentiment d'injustice, lâcheté des autres (et de moi-même par conséquent)...à la source de Vie qui coule en moi, afin que la lumière et l'amour imprègnent ces énergies et que je puisse en sortir l'essence...comprendre avec le cœur et le "raisonnement" de l'âme...

« Les hommes viennent de Mars et les femmes de Vénus ». Spectacle de Paul Dewandre




Je l’ai regardé en pensant plus aux énergies et leur potentiel ou qualité qu’aux personnages. La focalisation, la capacité à être concentré sur Une chose, est la caractéristique de l’énergie masculine, ce qui permet d’être présent ancré, lucide et elle est nécessaire au processus alchimique dans le retour au cœur, le fait de casser le réflexe réactionnaire, de ne pas se laisser embarquer. 
Ça demande de rester focalisé sur son intention de paix et le fait de s’abandonner, d’accueillir, d’embrasser l’enfant intérieur, ces pensées émotions est typiquement féminin. 

Dans l’alchimie, le masculin et le féminin s’expriment de façon sage et s’associent dans le respect. Chacun a son rôle, sa fonction essentielle au processus. La maitrise des pensées émotions et celles des énergies indispensables à la création délibérée. 
Là encore, je ne projette plus, tant que les énergies ne fonctionnent pas totalement en symbiose, inutile de projeter depuis le mental qui a beaucoup d’imagination mais encore trop d’illusions.Mon crédo, enfin ce que j'essaie d'intégrer, de vivre, c'est le suivant:

« Lorsque tu fais quelque chose, fais le avec amour sinon, ne le fais pas du tout » Mahatma Gandhi. C'est marrant parce que j'en était arrivée à cette déduction évidente lorsque je cherchais comment s'aimer vraiment, comment s'aimer soi-même...Alors que je connaissais pas le Mahatma Gandhi ni ses paroles. Comme quoi, tout le monde peut accéder à la sagesse du cœur, de l'âme...

Les autres nous reflètent ce que nous portons et pour une fois, je me suis ressourcée en lisant les partages de mes amis "face de bouc" qui cultivent la joie, aiment la VIE. pas évident mais tant qu'on est ICI, en vie, Maintenant, autant s'en réjouir, cultiver la Joie. Voici deux morceaux de musique de mon âmi Jacques Higelin, compagnon de route de ma jeunesse



« La Joie de Vivre » Jacques Higelin 



Ce qui est magique, magnifique, c’est que cette joie est en chacun, elle est l’étincelle du désir, l’amour de l’être, la liberté, alors je l’embrasse malgré tout ou peut-être justement grâce à cela !


« Symphonie des droits de l'homme » Jacques Higelin




Tout est dit là ! Allez, courage Lydia, la Vie est là, prête à t’accueillir, à te faire danser dans les plus belles vibrations du vivant, de la paix, l’harmonie, l’unité intérieure, la Liberté de choisir sa propre vibration/émanation. 
Que ce soit juste ton objectif, ça n'est pas une compétition, une obligation mais un choix de direction; d'abord et toujours la Paix intérieure...puis l'élan porté par la joie, naturellement...

Une graine à planter et à laisser germer, éclore, s'élever, en confiance puisque c'est la nature même du Vivant 


Clefs de sagesse trouvées sur le site de Monique Mathieu : http://ducielalaterre.org
Si vous souhaitez partager ce texte, merci d’en respecter l’intégralité, l’auteur et la source ; Lydia, du blog : « Journal de bord d’un humain divin comme tout le monde » http://lydiouze.blogspot.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.