mardi 17 novembre 2015

« Tout dépend de notre attention, notre vision et du choix de notre focalisation ».





La nuit a été longue et très instructive, j’ai la forte sensation d’avoir vécu ce que vivent les gens qui quittent la terre, une rétrospective éclairée de ma vie, dans ce qu’on appelle la mort. C'est clair que l'ancien moi est passé dans une vibration nouvelle! Je me souviens juste d'une image, d’avoir compris que mon enfance avait été vécue selon la vibration du lieu, du village dont le nom comporte le mot "Saint". 
Cette vibration est celle du sacrifice mais elle est aussi celle de la transcendance. 
Le sacrifice veut dire "rendre sacré" et en honorant Tout ce que nous sommes, en offrant à la source nos peines, nos joies, nos pensées contraires à l'amour, la paix et la joie deviennent notre vibration première, celle que l'être unifié rayonne naturellement.

Dans notre monde où la dualité est un outil de connaissance, d’élévation, de transcendance, chaque chose vécue nous pousse vers son contraire et ainsi nous visitons la gamme des fréquences afin de nous connaitre, d’orienter notre volonté et de comprendre/reconnaitre que celle de notre âme est de loin la meilleure. 

La meilleure dans le sens de plus joyeuse, épanouissante et riche d’enseignements mais sans avoir à souffrir simplement en cultivant la confiance en cette relation intime que la vie nous amène à découvrir, à ressentir, à expérimenter. 

Nous pouvons donc choisir d’expérimenter toutes sortes de choses puisque chacune d’elle est l’occasion d’aller au-delà de la dualité perçue de façon conflictuelle. 
Il n’y a pas de punition, de récompense mais juste des expériences qui visent à nous rendre conscient de tout ce que nous sommes, de notre pouvoir mais aussi de nos limites afin que nous choisissions le juste milieu.

Non par contrainte mais parce que nous comprenons que notre âme est là, que notre plein potentiel est ici et que notre joie dépend aussi de celle des autres. 
Chaque fois que nous choisissons de suivre notre âme, l’amour et la lumière, nous élevons notre fréquence et notre vision s’adapte à celle-ci, nous apprenons peu à peu à voir avec les yeux du cœur, de l’âme.

Nos corps sont des outils de perceptions qui nous offrent une compréhension de la vie, un point de vue particulier qui va soit nous limiter, soit nous épanouir.
Si nous sommes attachés à cette vie, à nos croyances basées sur l’instinct de survie nous sentirons le manque, la peur et agirons en réaction aux stimulations extérieures. 
Nous aurons la sensation de manquer de quelque chose et ce manque nous poussera à chercher, à comprendre le sens de la vie.

Nous pourrons faire l’expérience de la douleur et ainsi vouloir vivre la paix. 
Connaitre le vide et vouloir le remplir de toute sorte de façons jusqu’à constater que nous ne sommes jamais comblé. 
Ce parcours nous enrichira et nous pourrons voir qu’à chaque fois que nous sommes dans l’abandon, l’acceptation de ce qui est, la paix, le bien-être, seront ressenti en profondeur.

Peu à peu nous oserons faire confiance à l’amour, à notre âme, à cet espace serein où la confiance en notre vraie nature sera cultivée, développée par le lâcher prise, la confiance en soi, en l’être divin que nous sommes.

Chacun entre en contact avec ce qu’il est vraiment, à sa façon, selon le choix de vie de l’âme. Cette route se dessinera à mesure que nous apprendrons à voir avec le cœur.
Peu à peu on comprends que rien n’est mauvais en nous, que nous pouvons rêver, que nous avons droit au bonheur et que nous sommes celui ou celle qui avons le pouvoir de nous autoriser à vivre selon notre vision. 

On comprendra ainsi notre pouvoir véritable fleurit dans l’amour inconditionnel de soi, la reconnaissance que nous sommes l’amour lumière et que nous pouvons à tout moment élever nôtre fréquence vibratoire en portant notre attention sur ce que nous désirons vivre. 
Ainsi, la confiance en notre être par le contact régulier, le choix de croire en l’amour plutôt qu’en la peur, nous amènera à comprendre l’importance de l’acceptation et les messages que nous recevons lorsque nous nous plaçons en mode réceptif.

On passera de victime à responsable de son monde intérieur et pourrons voir la vie comme une enseignante, nos corps comme des outils et nos énergies comme la matière de nos créations. En même temps substance et moteur. 
Nos corps subtils s’harmoniseront à la fréquence de l’âme, ils seront épurés dans l’alchimie émotionnelle, le choix de focaliser nos pensées sur ce que nous voulons et pas sur nos croyances passées. 
Peu à peu nous reprenons en main notre pouvoir de créer en association avec la sagesse divine, innée; notre intuition. 
L’ego s’associera en confiance au cœur, dans l’humilité, la reconnaissance que notre joie se nourrit du don, de l’offrande à la source des énergies lourdes révélatrices de notre potentiel et des dons spécifiques de notre être, de notre personnalité.  Et que c'est en rayonnant ce qui a le plus de valeur pour nous-même, que nous pourrons le mieux servir le monde.

On comprendra, sentira, le pouvoir de la paix, de l’amour en appliquant à soi-même, en vivant ces énergies à l’intérieur vis-à-vis de nous-même. 
Le contraste évident de notre état d’être selon nos pensées celles que nous choisissons de nourrir nous permettra de découvrir que nous sommes créateur de notre quotidien, de notre état intérieur, de notre bien-être. 
On saura aussi que les autres nous enseignent par effet miroir tout autant que par le phénomène d’attraction et de répulsion. 
Peu à peu on comprendra qu’il n’y a pas d’ennemi, ni en nous ni à l’extérieur et que toute circonstance nous invite à connecter notre âme, à trouver la paix du cœur.
En acceptant chaque aspect de l’être, chaque « défaut », nous amplifieront l’amour et la confiance en soi qui nous libérera de la peur, du jugement, de l’autocritque, de l’autocensure. 
On ne verra plus les choses de la même façon et tout notre être et notre monde en seront transformés. Nos croyances illusoires tomberont une à une révélant l’essence de l’être divin que nous sommes Tous.  

Avec du recul on comprendra que chaque événement de notre vie, chaque rencontre nous a permis de gagner en conscience, en sagesse et en capacité d’aimer
On connaitra la vérité des lois universelles qu’on pourra alors utiliser pour notre plus grand bien et par extension pour celui de notre entourage. 
On comprendra que notre bonheur dépend de notre capacité à rayonner en nous-mêmes ces énergies de joie de paix de liberté et que ça n’est pas en argumentant qu’on pourra aider l’autre mais en étant soi-même dans notre vérité en vivant selon notre propre vision. Que c’est en vivant librement de façon authentique et en rayonnant ces énergies qu’on offrira aux autres une fenêtre sur leur propre soi, leur propre vérité, leur être intérieur divin.

On comprendra que la sagesse ne s’acquiert pas par la contrainte ni la force et que la liberté de choisir est essentielle et ainsi on deviendra de plus en plus permissif avec soi et les autres
On expérimentera notre pouvoir intérieur et peu à peu on cessera de croire que notre bien-être dépend de l'extérieur, de circonstances et même des autres. 
Puis on verra/sentira que nous sommes inter reliés et qu’en tant qu’être vivant nous nous épanouissons dans l’offrande libre et sans attente
L’offrande de soi-même, de sa propre vision et surtout par le fait de vivre selon nos valeurs, nos convictions profondes, intimes et authentiques.

On saura que la sagesse, c’est la conscience des choses qui ont de la valeur et qu’elle se trouve en notre cœur, que l’amour, la paix, l’harmonie et la joie sont notre vraie nature, notre destinée et la raison d’être de cette incarnation.

On lâchera les illusions, les croyances communes pour vivre selon notre propre vision celle du cœur qui n’a pas besoin de croire mais juste d’être. De vivre en toute confiance, en conscience. 
On comprendra la joie qu’il y a à donner mais aussi à recevoir et en cela on saura comment l’univers fonctionne, comment notre humanité est l’extension de la source. Comment la vie s’écoule avec facilité quand on se relie à l’univers, quand on applique ces lois à nous-mêmes. 
On comprendra le sens de la justice qu’en étant dans cette vibration d'amour inconditionnel, nous serons équitable vis-à-vis des autres tout autant que de nous-même. On saura que tout ce que nous faisons aux autres, nous le faisons à nous même et inversement
On lâchera le sentiment d’impuissance, de victime, en agissant depuis notre centre et en voyant comment la vie nous reflète notre état d’être intérieur, nos propres vibrations. 




Si nous voulons l’amour nous n’avons qu’à nous l’offrir, si nous voulons être libre, nous avons juste à l’être vis-à-vis de nous même et laisser les autres vivre leur vie, apprendre à leur façon
On saura ainsi que la dualité n’est pas une fin, un état définitif ni même une prison mais un moyen d’élévation et de réalisation
En lâchant la peur on goûtera la confiance et la joie enfantine et on sentira que la vie n’est pas non plus la fin mais encore le moyen ce qui la rendra de plus en  plus légère et facile
On saura que l’orgueil est l’expression de la peur, peur de sa propre puissance et qu’en étant dans l’acceptation de notre pouvoir de créer qui s’exerce en nous-même, que notre unique responsabilité c’est de nous connaitre en profondeur en vérité nous sommes dans ce pouvoir. 

Qu’il réside dans notre capacité de nous aimer inconditionnellement et de rayonner de l’intérieur les vibrations de la paix, la joie, la liberté et l’harmonie de tous nos corps, aspects multiples. 
Dans cet acceptation totale de nous même, la tombée des masques se réalise et on sait que tout est parfait, que le monde est ce qu’il est et que nous pouvons décider de vivre selon notre propre vérité. 
Que notre pouvoir réside dans la capacité de choisir comment nous voulons voir ce qui est et sur quoi nous choisissons de porter notre attention

On cesse alors de vouloir que le monde change parce qu’on sait que notre bonheur ne dépend pas de l’extérieur. Ce faisant on devient tellement permissif que la liberté d’être devient une évidence et plus une quête ou encore un combat. 
On comprend aussi que notre volonté accordée à celle de note être, augmente la confiance en lui, en soi, et libère notre potentiel créatif. 

On saura qu’en poursuivant notre joie, on l’amplifiera et que finalement c’est notre destinée, notre raison d’être. Je remercie au passage Deepak Chopra et avant lui le groupe Miriadan de m’avoir aidé à prendre conscience de cela et donc à en faire l’expérience, puis à en faire ma propre vérité. 

Lorsqu’on agit en ayant pour objectif la joie et en portant cette vibration en soi, on est exactement sur le chemin tracé par notre âme
Et on se réjouit, on est rempli de gratitude en voyant que ce qui a le plus de valeur pour soi, est exactement la vibration de l’être, que c’est ce que nous sommes en vérité, ce que nous avons toujours espéré en croyant qu’il fallait l’atteindre, le gagner, est précisément ce que nous sommes à l’intérieur

On cesse alors de s’agiter, de chercher, pour enfin ÊTRE, Vivre selon l’élan de l’instant, sans douter de sa pertinence et la gratitude nous élève encore plus près de l’être divin que nous sommes. 
On comprend que notre vraie nature, ce sont ces vibrations de paix, de joie, de liberté et d’authenticité et que pour être heureux, pour accomplir nos rêves il suffit de vibrer sur ces fréquences et se laisser guider en toute confiance

On ne cherche pas à calculer mentalement ce que sera demain on maintient la bonne fréquence et on se laisse aller à Être. On cultive ainsi la confiance en tout notre être, autant en notre âme qu’en notre personnalité et on découvre nos talents, nos dons qui sont l’expression de notre vision de nous-même, la plus amoureuse et lumineuse. 

L’offrande à la source de tout ce que nous ne voulons plus vivre, porter, nous apprend la valeur du don et la puissance de cet acte d’abandon qui nous libère de nos chaines. 
Mais les limitations que nous avons choisis de vivre nous ont montré notre force et ont permis de cultiver la patience, la foi, la persévérance. 
Ces talents qui vont justement nous servir à nous affirmer, à utiliser notre pouvoir de vivre selon notre vision sachant que nous cocréons avec l’âme, l’univers, et qu’ils nous guident toujours vers le meilleur. Afin que nous sachions ce qui est bon pour nous dans le respect de toute vie.

En laissant mûrir le désir, en le nourrissant par la focalisation sur notre centre, notre être et les valeurs qui sont ce qu’il est, nous saurons que le moment venu, tout sera fait pour que nous ayons le pouvoir de réalisation de nos rêves les plus chers. 
Avec du recul, on verra que tout est parfait, que tout notre parcours nous amenait ici et maintenant, que c’était justement son rôle de nous amener à prendre conscience de qui nous sommes en vérité et en totalité.

Alors plus d’amertume, de regret, mais la reconnaissance pure, la gratitude infinie pour ce vécu spécifique, qui avant nous semblait dramatique. 
Plus nous résistons à la vie et moins nous pouvons voir ce qu’elle nous offre, nous enseigne, nous permet de transcender, d’élever notre fréquence et ainsi de changer totalement notre vision et notre vibration.

Je vous souhaite de réaliser, de comprendre qui vous êtes en vérité simplement en acceptant de ne pas pouvoir comprendre maintenant mais en ayant confiance que le moment venu tout sera reconnu en sa pure lumière. 
Plus vous accepterez ce qui est et plus vous développerez la confiance, la connexion à votre cœur, votre âme et en la vie

Elle est ce qu’elle est mais en plaçant votre regard à hauteur de votre être, en votre cœur, au-delà de tout jugement, vous pourrez en voir la beauté, le caractère initiatique, révélateur et magnifique, comprendre que c’est la substance et le moyen de votre réalisation.   

Puis une pensée qui me vient par rapport aux événements choc de ces derniers jours, ce sont toujours des tremplins, des occasions de faire un immense saut quantique et en même temps ils nous apprennent notre pouvoir de focalisation
C’est une occasion d’affirmer sa foi, d’utiliser notre pouvoir de focalisation et ainsi d’en tester l’efficacité. C’est précisément ce qui nous permet de nous affirmer en tant qu’individu. 
Tout dépend de notre attention, de la vibration que nous choisissons de rayonner. 




Pouah, la preuve en directe live, de la confiance en la vie, la source, de l’acceptation et de l’amour de soi. Puis une confirmation de mon ressenti, mon intuition, je sentais que cette fois-ci, ça marcherait! 
La confiance en son âme, c’est savoir qu’elle assure tout ce qui est nécessaire à notre réalisation sans que notre mental puisse en voir les tenants et aboutissants, dans l'instant. 
Je viens de recevoir un coup de fil de la directrice de la recyclerie où j’ai déposé ma candidature, qui m’invite à un entretien d’embauche jeudi matin !

J’aurais pu suivre des formations en création d’entreprise, des stages en marketing qui fleurissent sur la toile mais je ne le sentais pas, ça ne correspondait pas à ce que je suis. 
En disant cela, je veux dire que j’aurais pu essayer par mon intellect, de tracer la voie de la réalisation de mes rêves mais je sentais que je n’étais pas prête et voyais ce qu’il me fallait encore lâcher, comprendre et intégrer. 
J’ai choisis d’amplifier la confiance en mon âme, suivre l’inspiration et travailler la connexion en restant dans la vibration de la joie, de la confiance en soi. 
En choisissant de focaliser mon attention sur la beauté, l’amour et la lumière. 
Puis quand l’idée de faire ce stage est venue, j’ai senti que dans la forme, c’était un tremplin mais ça n’était pas le moment et j’ai saboté l’entretien d’embauche involontairement en apparence mais c’était parfaitement inspiré. 
Je devais encore changer ma vision à propos du passé, éclairer d’amour et de lumière ce vécu, offrir à la source tout ce qui montait en moi, sans juger, lorsque je suis retournée cet été, sur les lieux de ce "drame".
Ce fut l’occasion de lâcher le passé et de voir mes parents avec mes yeux actuels, avec ceux de l’âme, de l’amour inconditionnel. 
Il me fallait adapter la vision  de l’enfant que j’étais à celle de l’adulte que je suis. 
Ce faisant j’ai amplifié la confiance en ces valeurs qui me sont si chères, la paix, l’harmonie, l’amour. 
Et en même temps intégré en conscience mon pouvoir de manifestation par la focalisation, la vibration intérieure. 
Tout ce parcours était nécessaire pour que j’élève mon taux vibratoire, que j'apprenne à le faire et que ma vision change, que je m’installe en profondeur en ces énergies, que je les porte et les vibre, que je me maintienne le plus possible sur cette fréquence.

J’ai appris à lâcher le jugement, à faire confiance à mon âme, la vie, à laisser mon être diriger ma vie et unifier ainsi l’ego avec le cœur.
Puis il restait quelques miettes d’orgueil (d'incompréhension) qui m’auraient empêché de voir avec les yeux du cœur. 
Il a fallu accepter les aspects de ma personnalité considérés comme "sombres", "inadéquates", "inférieurs", pour asseoir mon pouvoir, celui du cœur. Et ainsi voir la lumière en ce que j’appelais "ombre"

Puis quand la conseillère pro m’a convoquée en septembre, je crois, j’ai senti que là, le moment était venu de vivre cette expérience en étant convaincue de sa pertinence, que c’était une marche à gravir pour concrétiser mes rêves. L’occasion d’appliquer au quotidien mon pouvoir de centrage, d'ancrage, de manifestation.
Mais plus que tout, j'ai pu sentir un besoin essentiel qui n'était pas comblé et rendait ma vie triste et ennuyeuse: le besoin de contribuer, de participer en étant ce que je suis, de façon authentique, par la vibration et non par le verbe. 
Que le travail est un moyen de contribuer de se sentir vibrer, d'être dans le don de soi...encore un moyen et pas une fin.
Que la joie ne vient pas de ce que l'on fait mais de ce que l'on est...

Je sais maintenant qu’en me confiant à la source elle harmonise les corps, les énergies et m’ouvre la voie de la réussite. Mais la réussite se situe dans le fait de pouvoir maintenir sa fréquence intérieure sur la paix, la joie, l’amour, la liberté…de vibrer en accord avec l'être divin, de goûter ainsi la joie d'être tout simplement. Au-delà du faire, des circonstances, de la forme...

Plus besoin de poser des limites extérieures mais juste de s’autoriser à être soi-même, entièrement libre, pour que ma propre vibration attire les personnes en résonance et que je puisse voir en celles qui me heurtent ce qui en moi a encore besoin d’être lâché afin d'être totalement libre et dans mon plein pouvoir de création. Libre de tout jugement vis à vis des autres et de moi-même qui bloquent ou me voilent l'amour lumière que Je Suis...
Ce n’est pas mon mental qui le fait, c'est l'amour que je suis.

Hier je me disais qu’il faudrait que je change le frigo, la souris, le clavier, que j’avais hâte de passer à l’action,  et ce matin, le téléphone sonne ! Les vibrations qui nourrissent le désir et pas celles qui résistent à ce qui est, ça change tout. 
Puis il a fallu canaliser l'énergie de ce désir qui était arrivée à son comble et ainsi revenir à la paix intérieure, la conscience que c'est depuis cet espace qu'il me faut agir, suivre l'élan qui se manifeste, en confiance.

Bon je ne vais pas réécrire tout le parcours, le chemin depuis cet été, si vous voulez voir comment on peut s’ouvrir, vous n’avez qu’à lire et utiliser votre gps intérieur, vos guides pour libérer les pensées émotions contraires à votre désir de paix, d’amour inconditionnel, les offrir à la source et ainsi goûter sa vibration. 
Et encore une fois, si vous voulez voir avec les yeux du cœur, changer votre vision, libérer votre mental et votre corps émotionnel de toutes les énergies qui vous voilent la réalité de l’être
J’aurais pu regarder de façon négative les évènements personnels de ma vie et ceux plus récents, j’aurais pu me plaindre d’être pauvre, de manquer de moyens, me dire que je trainais la poisse que tout me lâchait, que ma réalité ne correspondait pas à mes désirs et nourrir la victime mais j’ai choisis de voir autrement, dans la vibration de la CONFIANCE.

De regarder depuis le cœur et même de ne pas chercher à savoir mais juste d’accepter de ne pas voir en ayant confiance que ça viendrait en son temps. 
J’ai donc focalisé mon attention sur le meilleur, porté ma vibration dans la gratitude relevant tout ce qui est positif dans ma vie, aujourd’hui. Et je n'ai pas eu à tricher, à me mentir pour ce faire, juste à être objective! 
Découvrir ainsi la force et le pouvoir du rayonnement intérieur, de la focalisation consciente. 
Et le meilleur arrive au moment opportun. Il correspond à ma vibration et ma vision, la compréhension mentale vient après. Mais en faisant de plus en plus confiance, bien qu’on ne puisse pas prévoir en détail comment les choses vont se dérouler, on entrevoit tout de même la trame et la confiance augmente à mesure qu’on porte son attention sur ce que l’on veut vraiment.


Et concernant mon "rêve" qui est de transmettre ce que je vibre, ces énergies de libération, d'être indépendante financièrement en faisant cela, je pourrais me dire que de restaurer des vieux meubles, ça n'a absolument rien à voir avec mon projet, je pourrais même douter de ma foi, des lois universelles, de mon pouvoir...

Mais en regardant les choses depuis le cœur, je pressens que ce parcours est précisément celui qui va me permettre de réunir les éléments nécessaires à la réalisation de mon souhait. Des peurs et des fausses croyances sont encore à lâcher et mon pouvoir de création à continuer d'intégrer, de pratiquer, cette fois-ci en situation. 
C'est tout le sens de ce nouvel emploi qui déjà me met le pied à l'étrier, me permet de recontacter en douceur le monde du travail puisqu'il n'y a pas d'esprit de compétition. 
Le contexte lui-même me montre la portée de ma fréquence, ce n'est pas un emploi quelconque et l'esprit est de recycler, tout un symbole! 
Le respect de la terre, de la vie, le sens de la responsabilité, le fait de ne pas être dans l'état d'esprit du consommateur irresponsable qui gaspille, le cadre et l'action correspondent parfaitement à ma vision dans ce domaine. 
Puis le travail d'équipe, l'accompagnement d'un projet pro qui en plus est proposé dans le cadre même du stage, exactement ce qu'il me faut! 
Cela m montre encore où est mon pouvoir tant dans la façon d'observer les choses que dans l'importance d'être connecté que les fréquences de la source...
Un truc me fait rire, c'est aussi l'idée que pour que mon désir, l'énergie du désir soit à son comble et donc puisse créer en conséquence, mon âme qui connait parfaitement ma personnalité a utilisé les moyens qu'elle connait, ceux qui précisément nourriraient l'envie. 

Le frigo qui déconne, la souris, le clavier, le fait que je constate qu'au niveau matériel, ça pourrait être mieux, que j'aie envie d'acheter de nouvelles fringues, de faire en sorte que mon apparence corresponde à l'amour intérieur..., ont nourri le désir de poser ma candidature et de le maintenir vivant. 
Tout autant que l'aspect apprentissage de mon pouvoir de créer, le fait de prêter attention au côté matériel de la vie, de choisir d'accorder du confort physique à mon être, de réviser encore ma vision de l'argent, d'accepter de vivre dans l'abondance, de choisir même d'acheter une machine à laver neuve, (une première!) tout m'a poussé à nourrir le désir de travailler. 
Mon âme me montre les aspects positifs du travail, de l'argent, du monde matériel, avec ses yeux et me permet ainsi d'actualiser ma conception de ces choses qui jusqu'à maintenant n'avaient pas vraiment d'intérêt.  
Simplement parce que je les voyais à travers mes peurs et mes blessures...

Et tout ça ne m'empêche pas du tout de créer le nouveau blog, bien au contraire, ça va le nourrir puisque le thème est précisément "la manifestation du pouvoir de créer en conscience et délibérément", le passage à l'action depuis l'espace serein du cœur! 
Et j'ai déjà constaté que lorsque je suis dans l'action portée par le désir, la joie, j'en fais beaucoup plus et facilement. Chaque fois que j'ai travaillé dans un état d'esprit positif, j'étais plus motivée à agir, mes journées étaient beaucoup plus productives, encore une fois, la loi d'attraction, le premier pas qui enclenche le mouvement...
Le fait de reconnaitre que j'agis dans l'urgence, la peur de ne pas être à la hauteur et d'accepter cela, a aussi favorisé la capacité à recevoir. 
Maintenant, il me faut calmer mon enthousiasme, canaliser l'énergie...
...à suivre... 


Si vous trouvez un intérêt à partager ce texte, merci d’en respecter l’intégralité, l’auteur et la source ; Lydia, du blog : « Journal de bord d’un humain divin comme tout le monde » http://lydiouze.blogspot.fr

2 commentaires:

  1. Réponses
    1. Une excitation qui demandait de la profondeur, de l'équilibre...et la paix du cœur révèle une joie beaucoup plus subtile mais ancrée, profondément présente et sereine ;-)

      Supprimer

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.