dimanche 14 août 2016

« La loi de la simplicité » les guides de l'unité via Daniel Desjardins





Très chers humains,
Aujourd'hui nous voulons vous parler de la simplicité. 
De notre point de vue, vous, les humains, vous compliquez beaucoup trop l'existence. Vous vous faites trébucher par vos pensées, vous vous dressez des barrières mentales presque infranchissables alors que vous n'auriez qu'à contourner ces barrières pour aller de l'avant. Mais vous restez bien souvent face à ces murs, ces barrières tellement hautes que vous oubliez que l'Univers est vaste et que vous avez toujours moyen d'atteindre les objectifs inspirés par votre divinité. 

Les humains ont tous 1, 2 ou 3 "problèmes" quasi permanents dans leur vie, qui reviennent sous plusieurs formes, sous plusieurs déguisements, mais qui sont fondamentalement le même scénario qui se joue dans différents théâtres avec différents acteurs. 
Les plus éveillés d'entre vous percevez bien que vous êtes à répéter la même scène encore et encore, mais ce scénario vous semble être tout ce qui existe alors. Comme si le théâtre où vous jouez n'avait aucune issue. 
Et si vous ouvriez une fenêtre? Vous y verriez plus clair. Et la fenêtre qui peut jeter de la lumière sur tout cela est celle de votre cœur. 

Lorsque vous prenez le temps de méditer, de descendre votre attention de votre tête remplie de pensées à votre cœur ouvert sur l'infini des possibilités, soudainement cette réalité si tangible, qui vous semblait si immuable, semble se mettre à frémir et devenir translucide comme une illusion dans un désert.

Vous pouvez percevoir qu'elle n'est pas si réelle. Elle n'a pas à avoir d'emprise sur vous. 
 C'est d'ailleurs ce que vos scientifiques découvrent depuis quelques dizaines d'années, la réalité, la matière, n'est pas si solide qu'elle en à l'air. Elle est en fait composée d'énergie en vibration, donc de "vide". Elle n'est pas solide. Vous pouvez la changer. 

Nous vous invitons à considérer cette possibilité et à méditer en ouvrant votre cœur et à contempler ces scénarios qui vous suivent depuis longtemps. 
Et laissez nous, vos guides et votre propre divinité vous souffler une suite différente à votre histoire. Et vous, l'humain-acteur pourrez goûter un nouveau répertoire, enfin! 

Et lorsque vous prendrez goût à ce nouveau répertoire, vous n'aurez qu'une envie, passer d'acteur tragique à comédien adepte d'improvisation
Car c'est cela la maîtrise sur Terre: apprendre à se laisser guider par sa divinité, par son cœur, pour improviser avec joie sur le thème du moment
Et laissez-vous émerveiller par la beauté et le grandiose de ce qui en résultera!

Nous sommes littéralement vos admirateurs! Nous adorons lorsque vous improvisez ainsi et que vous amenez la création consciente à des niveaux jusque là insoupçonnés! 
Nous sommes avec vous en tout temps, du théâtre sombre aux places publiques brillantes ainsi que partout où vous choisirez de vous produire.
Nous sommes les Guides de l'Unité et nous vous Aimons.
Via Daniel Desjardins, créateur de l’Alchimie du cœur
https://www.alchimieducoeur.com/blog
Merci de partager ou reproduire ce texte! SVP, en respecter l'intégralité.




J’ai trouvé ce message (sur le nouveau site de Daniel Desjardins) que j’ai certainement déjà publié mais comme il décrit l’essentiel, il est d’actualité et le sera toujours.

Plus on guérit l’enfant en soi, c'est-à-dire plus on accueil ce qui se manifeste dans l’instant sans s’y attacher et plus on cultive la paix, la vibration de l’amour en soi. 
Ce faisant on devient plus authentique, spontané et libre puisqu’on est de plus en plus convaincu de Qui nous sommes en vérité. 
Et nous sommes tellement vaste qu’on découvre pas à pas les différents aspects de l’être en même temps que nos potentiels. 

On comprend que la vie est une simulation, un contexte permettant d’acquérir la maitrise, de manifester la paix, l’unité, la joie, la liberté d’être dans le respect de toute vie. 
Ces qualités divines sont en nous mais il faut vouloir les manifester, les utiliser.   
Et c’est de cette façon qu’on sait sans aucun doute Qui on est, malgré qu’on ne voie pas les aspects divins de l’être. 
On ressent la paix profonde qui émerge lorsqu’on lâche prise et l’amour inconditionnel chaque fois qu’on fait preuve d'une sincère compassion envers soi ou envers les autres. 

Une fois que cette confiance aveugle est acquise, validée par l’expérience, tout est simplifié parce que les pensées qui nourrissent les croyances passée n’apparaissent plus ou sont seulement de passage. 
On agit spontanément sans douter de la pertinence de l’élan et ce sont toutes les qualités de l’enfant qui viennent enrichir notre être, le rendre libre d’être, d’aller vers l’inconnu sans douter et sans avoir peur du lendemain. 

Cet aspect intérieur qui nous connecte avec nos guides, notre âme, les anges, la nature, sans chichis, sans crainte, sans besoin de preuve, juste selon la sensation et l’élan spontané. La familiarité qui se créée avec ces aspects internes/externes, ancre la simplicité d’être, l‘équanimité, la fraternité avec les humains. Il n’y a plus de lutte intérieure ni extérieure, l’ego comprend que la force est dans la puissance de l’amour en soi. Et que la seule chose à faire, c’est de se confier à son cœur, d'en faire son confident, son ancre et son guide. 

Merci de laisser les références, les liens, si vous souhaitez diffuser cet article dans son intégralité et de mentionner aussi ce blog (http://lydiouze.blogspot.fr ) afin d’honorer l’expression unique de chacun.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.