mardi 23 août 2016

« La Grâce et la Beauté, message des maîtres ascensionnés comme les autres » via Magali Magdara





Le Plan de l'Un se manifeste chaque jour davantage dans les cœurs de chacun. 
Chaque fois qu'un être s'éveille à son universalité, à son éternité, le monde entier chante ses louanges et fête l'approche de la Bienveillance pour tous.

Qu'est-ce que le Plan de l'Un a prévu pour vous en particulier, vous qui lisez ces lignes ? Qu'est-ce qui va changer dans votre vie, votre entourage, votre environnement ? 
Rien, et en même temps, Tout. 
Car l'Un vous offre la Grâce et la Beauté, individuellement, personnellement.

Vous qui naviguez dans vos eaux troublées où les sirènes vous chantent des histoires de souffrances, de peurs et d'illusions, l'Un a positionné en vous un îlot de sécurité, de paix et d'abondance. Fermez les yeux, faites gonfler votre ventre et vos poumons, et relâchez. Encore une fois. Et suivez le chemin de votre souffle. Écoutez votre rythme de créateur.

Vous vous demandez ce que vous avez à perdre et à gagner dans cette histoire de Grand Changement. Et vous avez raison. Le sage pose son attention sur les raisons et les conséquences de ses choix. Pour cela, il ne fait pas appel à son mental, son intellect, car il sait que ces derniers se basent sur le passé. Or l'instant présent est sans cesse Inconnu. Votre passeur, l'outil qui connait les meilleurs chemins, ceux qui facilitent votre avancée et fluidifient vos actes, est votre cœur. Toujours
Qu'est-ce qu'un cœur ? pourriez-vous nous demander. 
Et nous vous répondrions : c'est un Mystère


Il est à la fois votre pont vers votre âme, votre boussole interne, votre intuition parfaite. Mais il est aussi votre souffleur de Désordre, votre destructeur de repères, votre conseiller à l'anarchie. 
Le mot "anarchie" vous choque ? Pour nous, ce n'est rien d'autre que la remise en question de toutes les règles afin que l'impulsion, la liberté, s'expriment

Il vous sort de vos sentiers battus et vous offre de découvrir le Respect de vous-même. Car il vous place face à vous-même. Ne pensez pas qu'il s'amuse de tout casser pour ensuite vous laisser à l'abandon. L'anarchie est joyeuse, mutine, enfantine. 
Oui, nous aurions pu utiliser d'autres mots, mais celui-ci résonne plus profondément en vous, titille vos définitions et joue avec vos vérités.

Ces temps sont ceux du Mouvement, du Changement, de la remise en question. 
Non pas de votre monde extérieur, de "l'autre", mais bien de vous-même. Alors, respirez. Et ayez confiance en l'amour inconditionnel de votre Être, cette Présence divine qui reste à vos côtés depuis votre venue dans cette incarnation
Vous ne la sentez pas ? Elle, elle vous voit, elle vous sent, elle vous entend. 
 Non par des sens comme les vôtres, mais par votre cœur. Et il est bien plus fidèle de votre Grâce et de votre Beauté que tous vos sens terrestres réunis.

Ce n'est pas parce que vous ne vous aimez pas que votre Être ne vous aime pas. 
Et vous aurez beau faire, beau dire, ce n'est pas votre volonté égotique qui dessine votre éveil, mais bien votre Présence. 
Si vous ne vous faites pas confiance, croyez en elle. 
Elle est là, en vous, par votre cœur.
 



Évidemment, ce message résonne parfaitement en moi et en plus il me fait sourire de l’intérieur. D’ailleurs j’ai passé la journée avec la banane hier par le fait d’avoir exprimé tout ce que j’avais sur le cœur au sujet des conditions de vie de l’humain et du paradoxe que ça créé avec l'aspect divin. D’être à la fois pur esprit qui nourrit son rêve d’amour/lumière et de vivre dans un monde où la destruction, l’injustice et la misère sont le lot de la grande majorité des humains.

Puis une fois que j’ai confié toutes ces pensées à la source, l’harmonie et la paix sont revenues (enfin elles ont été à nouveau perceptibles) avec de nouvelles idées, une nouvelle façon de considérer les choses comme si justement cette ambiance offrait le meilleur contexte pour vivre selon sa vision, sa foi, ses convictions. Comme si ce sentiment d’urgence, de chaos, de perte, offraient les meilleures conditions pour jouer le tout pour le tout. Pour tout miser sur l’amour, la foi, la joie, la liberté d’être, pour oser vivre selon sa vision de la vie, de ce qu’elle est fondamentalement et de ce qu’elle peut être sur cette terre paradisiaque. En ce sens, ce message vient confirmer mon ressenti du moment.

En regardant les émissions qui ont été diffusées ( "on a tout essayé" ) dans les années 2000, je vois la progression de la société et bien qu’à priori il y ait l’impression que le monde devient de plus en plus fou, il n’a jamais offert tant de choix, permis toutes les voies. 
On parle de régression de la morale, de perte de liberté mais chacun a le choix de penser, de vivre, selon sa vraie nature, de faire ses propres choix dans tous les domaines, du plus anodin au plus essentiel.

Plus on sait, plus on a d’informations concernant l’humain divin, plus on est conscient de qui on est en vérité et plus il est naturel qu’on soit amené à devenir responsable de nous même, de nos choix et de nos énergies avant toutes choses.
La dualité perçue comme une forme de contraste qui révèle la nature véritable de l’humain donne de la profondeur à la paix du cœur, de l’ampleur à l’amour inconditionnel, ouvre la voie de tous les possibles. Le fait de percevoir les choses depuis le cœur permet de dédramatiser, de relativiser et la notion de mort révèle le caractère magique et précieux de la vie.
Plus que jamais on peut suivre la voix de l’âme, du cœur, de l’amour, en connaissance de causes. Le chaos apparent nous oblige à chercher et à trouver la paix du cœur. 
Les souffrances passées ne peuvent plus être ignorées, l’enfant en soi ne peut plus être bâillonné, la Vie ne peut plus être contrainte, l’énergie demande à circuler librement et ça c’est un contexte de réalisation formidable.

Quand on fait confiance à son cœur, quand on suit ses élans, on découvre la puissance infinie de l’amour, la force d’être soi-même, sincère, authentique et Vivant. 
On sait que la vie sur cette terre est un voyage éphémère alors on se dit qu'on  n'a rien à perdre, que c’est maintenant qu’il est temps d’être soi, authentique, libre et heureux, d’incarner dans la matière la vibration d’amour et de lumière. 
Libre de communier, de dialoguer avec toutes les sphères de l’être, les aspects de l’humain et du divin, libre de laisser l’enfant intérieur nous donner la main et ramener l’adulte conditionné hors des conditionnements étriqués, pour rêver à nouveau et créer chaque instant dans la joie, nourrir l’espoir concrètement, en manifestant l’amour en soi à chaque instant, sans s'occuper de ce que font les autres ou du regard qu'ils pourraient porter sur soi. 
Libre de suivre son cœur, de vivre la paix, l’harmonie, en son propre corps, son propre monde et de suivre l’élan joyeux plutôt que de nourrir les croyances de l’ancien monde. Libre d’incarner ses idéaux les plus élevés en ses mondes intérieurs, dans la relation à soi et de laisser la source rayonner vers l’extérieur dans la relation aux autres. 
Libre de croire en l’amour ou de se soumettre à la peur, libre d’offrir à la source tout conflit, tout doute, toute pensée difficile et d’être aux premières loges pour sentir et constater la magie de l’alchimie qui s’opère à l’intérieur, lentement mais sûrement. Et qui modèle la matière selon cette vibration interne qui n’a aucune limite et dont on constate chaque jour un peu plus la puissance créatrice.

Depuis que je sais que Magali est en train de mettre en œuvre un projet qui me parle au niveau du cœur même si le mental n’en perçoit pas l’ampleur, je sens que nous sommes connectés sur les plans subtils et que ce désir d’y participer booste ma progression. 
On se contacte ponctuellement selon l’élan du moment et à chaque fois, je sens que nous ‘travaillons’ ensembles sur d’autres plans. 
Comme il y a une confiance mutuelle par un échange authentique, au niveau de la personnalité et une forte résonance au niveau de l’âme, quand nos vibrations se croisent, ça me fait faire un saut quantique. 
C’est le fait de se relier de cœur à cœur qui amplifie l’amour lumière en soi. 

Là encore, ce sont des impressions mais je sens que je m’allège avec beaucoup plus de facilité, que je suis amenée à communiquer plus souvent avec mon âme, les guides, de jour ou de nuit. Je sens qu’une préparation se réalise et que la vie me donne l’occasion de voir et d’offrir à la source les peurs les plus ancrées. Celle d’être manipulée par des entités de l’astral par exemple lorsque je m’adresse aux guides, d’être bernée par mes propres besoins égotiques de compensation que la peur du manque et du besoin d’amour pourraient générer. 
Parce que même si je sais que je suis cet amour en essence, sans aucun doute, le mental et surtout les programmes inconscients et les conditionnements n’ont pas été entièrement désactivés. Enfin il m'arrive encore de m'identifier au personnage de croire pour un  instant aux pensées de peur, de manque ou de doute.
Mais comme je comprends, si on peut dire, comment l’alchimie se réalise, je laisse toutes ces pensées émerger en ayant conscience que lorsque la source, l’amour lumière s’en charge, la libération est effective. Je le constate ensuite au quotidien dans ma façon d’aborder les choses avec plus de sérénité, de confiance en soi et en la vie.


Merci de laisser les références, les liens, si vous souhaitez diffuser cet article dans son intégralité et de mentionner aussi ce blog (http://lydiouze.blogspot.fr ) afin d’honorer l’expression unique de chacun.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.