mercredi 20 décembre 2017

« L’augmentation du taux vibratoire de Gaïa » Virginie





L’homme assiste actuellement à des changements planétaires d’envergure. Que ce soit sur le plan économique, politique, climatique, relationnel, tous nos fondements s’effritent et s’effondrent. Les guerres font des ravages, les maladies se répandent de plus en plus, les catastrophes naturelles se multiplient, les systèmes gouvernementaux sont inadaptés et douteux…
Un climat d’instabilité se fait ressentir au sein de la population, nous laissant présager qu’une transition est en cours. Or, nous sommes très loin de nous douter de l’ampleur de tous ces changements à venir…

Cet article a pour but de vous sensibiliser à ce qui se trame derrière les coulisses. Après avoir effectué maintes recherches, j’en suis venue à une évidence: je ne connais rien du monde dans lequel j’évolue. Et l’ignorance est synonyme d’impuissance. Voilà pourquoi je souhaite vous transmettre un maximum d’informations; pour vous permettre de retrouver votre pouvoir et d’être au courant de ce que nous affrontons tous en tant que collectivité.

Gaïa:
Que savons-nous actuellement quant à notre Planète? Grosso modo, nous dirons que la Terre est une planète du système solaire, la troisième plus proche du Soleil, qu’elle s’est formée il y a très longtemps, qu’elle est en grande partie recouverte d’eau et qu’elle abrite plusieurs espèces vivantes, dont nous les humains. En outre, Gaïa permet à la vie de se déployer et par le fait même, elle nous donne l’opportunité de goûter à l’existence, telle que nous la connaissons.
Bien sûr, ceci n’est qu’une description sommaire. Mais en savons-nous réellement plus sur ce lieu que nous appelons notre bercail ? Avant de faire mes recherches, je dois bien admettre que mes connaissances s’arrêtaient à ce niveau. Pourquoi aurais-je besoin d’en savoir plus ? Voici pourquoi…


Depuis quelques dizaines d’années, les scientifiques étudient l’hypothèse que la Terre ne serait pas qu’un simple astre constitué de pierres et d’eau, mais une entité à part entière, consciente et intelligente. Un Être vivant, capable d’autoréguler ses fonctions. 

En d’autres termes, Gaïa serait un organisme vivant gigantesque animé d’une intention; son but étant de créer un environnement prolifique pour accueillir la vie.

Nous pouvons aisément faire un parallèle avec l’humain: l’homme étant un individu vivant, conscient, intelligent, capable d’autoréguler ses fonctions, animé d’une intention… 

Nous sommes donc à l’image de notre mère la Terre, comme Gaïa est à l’image du Soleil et ainsi de suite. Dans la plus petite des particules se reflète la grandeur du Cosmos. 
Et ce qui est intéressant de savoir, particulièrement lorsqu’on analyse le fonctionnement de notre monde, est que tout dans notre Univers est interrelié, interconnecté et interdépendant. 
Nous sommes donc en interaction constante avec notre Terre; ce qui explique pourquoi nous sommes actuellement affectés par ses perturbations. Nous ne pouvons nier l’indéniable: notre état est lié à celui de Gaïa.

Cette prise de conscience est à l’origine de cet article. Si notre Terre se portait bien actuellement, ce ne serait pas trop inquiétant. Or, nous n’avons pas besoin d’être un génie en sciences pour nous rendre à cette évidence: Gaïa connaît de grands bouleversements et ce n’est pas la première fois de son histoire… Mais ça, j’en parlerai dans un prochain article. Pour l’instant, nous allons établir les prémisses de base et parler de la structure de notre Terre. 




La structure de Gaïa:
La structure de notre Terre est comparable à celle de l’homme. Gaïa est donc composée d’un cœur, le noyau terrestre ainsi que d’un champ magnétique, représentant sa pulsation. 

Ce champ agit comme un bouclier, nous protégeant des rayons du soleil ainsi que de ses vents et éruptions. 
De plus, nous retrouvons ce que nous appelons « la grille planétaire », un ensemble de circuits comparables aux vaisseaux sanguins. 
Ce réseau d’énergie vitale parcourt la Terre, comme les nadis permettent à l’énergie subtile de circuler à travers notre corps. 
C’est grâce à cette grille que notre Planète est reliée au cosmos, recevant ainsi les impulsions de l’Univers. 
Gaïa est donc soumise à l’influence cosmos-tellurique, ce qui veut dire qu’elle est impactée autant par le milieu physique terrestre que par ce qui se passe au niveau du Cosmos.

Le cœur de Gaïa, le noyau terrestre, est responsable du champ magnétique. Selon Ressources naturelles Canada, le champ magnétique décroît depuis plusieurs années et l’on peut démontrer qu’en l’absence d’un mécanisme qui le régénérerait continuellement, il aurait disparu dans les 15 000 ans. La diminution de la fréquence du champ induit plusieurs perturbations dont:
·         Augmentation des catastrophes naturelles: tornades, séismes, tsunamis, tempêtes
·         Accélération de la fonte des glaces
·         Migrations perturbées des animaux
·         Dérèglements des végétaux
·         Apparition de formation nuageuse hors de l’ordinaire
·         Réveil des volcans
·         Mouvement au niveau des plaques tectoniques

Sans parler des perturbations visibles au niveau de l’homme, dont nous parlerons plus tard. Il nous paraît évident que Gaïa subit d’importants dérèglements qui impactent toutes formes de vie sur Terre. 
Mais la diminution de la fréquence de notre champ magnétique n’est qu’une des causes de ces chamboulements. Au niveau cosmique, il se passe un phénomène aux conséquences retentissantes…




Accélération vibratoire terrestre:
L’augmentation du taux vibratoire terrestre est un signe qui nous prouve que nous faisons face à un phénomène provenant du cosmos. 
Mais avant d’aller plus loin, il est important de comprendre ce qu’est le taux vibratoire. 

C’est la mesure de la vibration de l’énergie
Tout dans notre Univers est énergie et chaque chose qui existe détient sa propre fréquence vibratoire, laquelle représente le nombre d’oscillations par unité de temps
L’unité de mesure utilisée pour calculer le taux vibratoire est le Hertz.

Autrefois, la fréquence ( le taux vibratoire ) de la Terre était de 7,8 Hz. Or, depuis les années 80, celle-ci ne cesse d’augmenter, atteignant les 16,5Hz en mars 2015.  Et selon le « Space Observing System », ce n’est que le début. 
Qu’est-ce qui peut bien causer une telle augmentation ?  
Pour répondre à cela, il va nous falloir prendre de la distance.

Voici quelques données intéressantes enregistrées par la NASA:
·         Le champ magnétique du soleil a augmenté de 230% en force depuis 1901
·         Autour de la Lune s’est formée une épaisseur de 6000km de sodium
·         Découverte de glace polaire sur Mercure
·         Augmentation de 2000% de la luminosité aurorale en moins de 40ans sur Vénus
·         Réchauffement planétaire sur Mars
·         Disparition d’une énorme bande de nuages plasmatique située à l’équateur de Jupiter
·         Décroissement majeur de la vitesse du courant-jet équatorial de Saturne
·         Grand changement de luminosité d’Uranus
·         40% d’accroissement dans la luminosité atmosphérique de Neptune
·         Accroissement de 300% de la pression atmosphérique de Pluton
·         Augmentation de 410% des catastrophes naturelles en 30ans sur Gaïa ainsi qu’une diminution de son champ énergétique.

Nous constatons que notre système solaire au grand complet est perturbé. 
Les scientifiques en sont venus à la conclusion que nous sommes en présence d’un phénomène issu du cosmos et que nous nous trouvons présentement dans une région de l’espace qui a un taux vibratoire beaucoup plus élevé. 
Et cela s’explique par le fait que notre Univers est en mouvement.

Le déplacement de notre système solaire dans le cosmos:
Pour saisir en profondeur les changements majeurs qui nous attendent, il est nécessaire de se requestionner quant à nos croyances et perceptions. Il nous faut agrandir notre vision et prendre de la hauteur, puisque ce n’est pas sur Terre que nous trouvons les réponses à tout ce qui se passe actuellement en ce monde.

La plupart d’entre nous avons une connaissance de base quant à notre système solaire, mais nous ne savons pas que ce dernier est en déplacement. 
En effet, le soleil menant le bal, chacune des neuf planètes suit la marche, en tourbillonnant autour de l’astre de lumière. 

Depuis décembre 2012, nous sommes entrés dans une zone de l’espace où se trouve un immense nuage énergétique provenant du soleil central de notre galaxie: Alcyone. 
À l’intérieur de ce nuage, l’énergie vibre de façon beaucoup plus élevée que ce à quoi nous sommes habitués sur Terre. C’est donc ce soleil qui est à l’origine des perturbations de notre système solaire.
Tout ceci est expliqué dans cette courte vidéo:  
Vibration GAIA-Mouvement dans Alcyon





Dans son voyage à travers la galaxie, notre système soleil passe donc de façon cyclique au travers de zones connues pour leur activité cosmique particulièrement intense. 
Cette activité influence notre climat et joue un rôle significatif dans le développement des processus de toutes les formes de vie sur Terre. 
Voilà pourquoi la résonance de la Terre a augmenté en flèche ces derniers temps et que notre champ de protection connaît des fluctuations. Gaïa se dérègle et à en croire certains experts, ce n’est que le début… http://www.lecons-de-vie.com/




Cela fait déjà un certain temps que j’ai lu cet article mais c’est seulement maintenant que j’ai envie de le partager. Je suis fidèlement la guidance intérieure sans plus me soucier de savoir si c’est juste ou pas ni même où ça me mènera. 
En effet, il s'agit maintenant d'avancer en confiance puisque tous les corps sont interconnectés et reliés à l'âme qui les guide tous, qui orchestre cette mutation exceptionnelle. 

Je n’ai pas publié la suite de cet article, qui liste les symptômes physiques de cette élévation du taux vibratoire de la terre affectant logiquement nos corps multiples parce que c’est très subjectif et à mon sens, l’objectif est plutôt d’apprendre à s’écouter, à dédramatiser en accueillant sans résistance tout ce que la vie nous propose d’expérimenter. Pour apprendre ainsi à devenir responsable de ses mondes intérieurs qui s'adaptent en permanence aux énergies qu'ils reçoivent, autant celle émanant de la terre que celle diffusées par le cosmos. En ce sens, les infos regroupées dans l'article de Virginie aident à relativiser les choses parce qu'on comprend aisément que tout cela dépasse largement notre compréhension intellectuelle et que la seule façon de vivre confortablement cette intégration de lumière, c'est d'être dans l'ouverture, la confiance et la gratitude.

Que ce soient les symptômes physiques ou psychologiques, il est clair que le fait d’ouvrir sa conscience, de réaliser que nous sommes essentiellement des êtres vibratoires, énergétiques et que l’énergie précède, forme, la matière, provoque une révolution intérieure qui n’est pas sans conséquences. 
En effet, nos corps s’ajustent, s’adaptent à l'afflux de lumière "extérieure" mais aussi à la nouvelle vision, au désir de pureté, de libération, de paix et d’unité intérieures. 

C’est précisément en étant dans l’ouverture, l’écoute et l’accueil des pensées émotions appartenant aux anciens schémas, qu’on élargit sa conscience et qu’on apprend à reconnaitre « la voix » de l’âme, son omniprésence en soi, sa guidance par la joie ou l’enthousiasme. 

La conscience d’être un individu complet, multidimensionnel et la connexion intime et constante à nos corps, à notre âme, nous permet peu à peu de lâcher les croyances, les conditionnements, de sortir des schémas basiques de victime/bourreau/sauveur. 

On devient plus authentique, transparent, bienveillant, présent et conscient, plus apte à maintenir la paix et l’unité, l’amour sans conditions autant en nous-même que dans la relations aux autres. 
La relation au corps physique change radicalement puisqu’on comprend que c’est notre ami, notre partenaire de vie au même titre que l’âme. Que cet ensemble de corps forme une unité, un vaisseau, tout comme la planète Terre dont on ressent aussi l'influence et l'inter-reliance.
On apprend à écouter nos corps, tout ce qui nous compose et à les accompagner dans cette renaissance. 
Lydia 19/12/17
Si vous souhaitez lire la suite de l’article de Virginie, cliquez sur le lien ci-dessous.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.