dimanche 17 janvier 2016

« Utiliser les causes de souffrance comme des tremplins » les guides de l’unité via Daniel Desjardins






Très chers humains,
C’est avec une grande joie que nous continuons ce chemin avec vous aujourd'hui. Certains d'entre vous ont eu des moments difficiles, intenses à surmonter dans les dernières semaines, et les derniers mois, mais tout ceci n'est pas terminé, par contre vous pouvez faire en sorte que cela soit plus facile à vivre, voir même agréable. Nous savons que lorsque vous souffrez, votre tendance habituelle est de focaliser sur cette souffrance, mais en y gardant votre attention vous lui donnez de l'amplitude et vous la perpétuez.

Nous vous invitons à changer de paradigme et à faire de la souffrance, ou plutôt ce qui cause la souffrance, votre allié dans votre ouverture au Divin. Oui, nous vous répétons souvent que vous n'avez pas à souffrir, mais nous reconnaissons que plusieurs choisissent encore inconsciemment ce chemin ancien alors nous voulons parler directement à ceux que font encore ce choix, un peu, beaucoup, passionnément. 

Donc lorsque vous vivez quelque chose et vous avez une cause de souffrance, au lieu de vous opposer à cette cause, nous vous invitons à avoir l'intention ferme d'abaisser toutes vos barrières, tout ce qui résiste en vous, laisser tomber toutes vos oppositions et simplement observer ce qui vous fait souffrir. Cela peut être une relation, un jugement, une situation, peu importe ce que c'est, cela a une énergie, une signature. Observez cette énergie, cette information sans jugement, sans barrière, sans tenter de la repousser. Ensuite, face à cette énergie, répétez le processus suivant:
« J'appelle toutes les parties de mon être qui distorsionnent mes perceptions, maintiennent mes conclusions, mes jugements, mes attentes, mes projections et mes déconnections. Je vous remercie de votre présence et je vous accueille ». 

Vous aurez peut-être à le répéter quelquefois parce que chaque fois l'énergie va se transformer, une partie va disparaitre, répétez-le alors face à la partie qui reste et ainsi de suite. 

Ensuite, lorsque vous percevrez seulement de l'énergie sans polarité (vous ne la sentirez plus comme une menace), accueillez-la dans votre vie, dans votre conscience, sans résistance. 

Observez ensuite la situation à nouveau. Vous verrez que vous la percevez d'un nouvel œil et qu'elle est en réalité bien différente de ce que vous perceviez. Il est possible que vous perceviez la souffrance des autres impliqués, ou que vous perceviez vos propres jugements qui causaient de la souffrance à autrui, il est possible que vous perceviez la possibilité qui s'offre à vous au travers cette situation et au-delà. Il est possible que vous en ressentiez aussi qu'une grande paix, et ce sera très bien aussi.

Nous vous invitons à ne plus souffrir de ce que vous vivez, mais à choisir la Joie de votre Être Authentique, votre Divinité. Mais si vous devez encore inviter des causes de souffrance dans votre vie d'une manière ou d'une autre, nous vous invitons à en faire vos alliés rapidement et à ne pas vous laisser entourbillonner par elles. Tout ceci ne fait que ralentir votre ouverture à votre Divinité et à son incarnation.

Nous souhaitons que vous utilisiez ce processus avidement pour vous permettre d'être et vivre la Joie que vous êtes réellement et pleinement permettre aux nouveautés possibles de se matérialiser à travers vous.

Nous sommes avec vous sur tous vos chemins.
Les Guides de l'Unité,
via Daniel Desjardins, créateur de l’Alchimie du cœur
http://www.AlchimieDuCoeur.com

Vous pouvez partager et reproduire ce texte à condition d'en respecter l'intégralité.




J’avais commencé à commenter cela mais comme le nombre de pages augmentait, j’en ai fait un article entier qui traite de la loi d’attraction, de manifestation... 

Ces lois qui ont été appréhendées depuis l’ego apeuré, les croyances distortionnées et l’ignorance des lois qui régissent la vie, à savoir la paix, l’harmonie, l’unité…
Lois que nous apprenons sur le plan vertical, dans la relation au "divin" en soi, afin de les vivre simultanément sur un plan horizontal, dans la matière. 
Seul notre cœur peut comprendre le sens profond de ses lois spirituelles, enfin disons plutôt qu'il ravive notre mémoire.

Pour que notre vie s’écoule facilement et sans souffrances, il nous faut apprendre à faire confiance à l’être multidimensionnel que nous sommes et à la vie. 
Caler notre volonté sur celle de la source intérieure… 

Merci de laisser les références, les liens, ainsi que celui qui mène au site de l’éditeur, si vous souhaitez diffuser cet article dans son intégralité et de mentionner aussi ce blog (http://lydiouze.blogspot.fr ) afin de respecter le "travail", l'investissement de chacun.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.