mardi 10 mars 2015

« Changez vos habitudes tout en lâchant prise » Jean Jacques Crèvecœur vidéo (2) formation gratuite & commentaires personnels





(Copié-collé de la présentation de la vidéo par son auteur)
Au menu de cette vidéo, je vous offre cinq chapitres :
-- les cinq caractéristiques d’un changement effectif
-- les qualités d’un but motivant, pour se mettre en chemin
-- les quatre critères de formulation d’un objectif opérationnel
-- LE moyen qui multiplie par dix la probabilité de concrétiser vos projets de changement (moyen que j'utilise avec succès depuis 1984 et qui m'a permis de concrétiser une multitude de projets)
 --les sept étapes d’un processus de passage à l’action
 
Comme je le souligne dans cette vidéo de plus d’une heure, nos résistances au changement sont tellement fortes et la lourdeur de l’existence est telle que nous avons besoin d’une véritable stratégie pour vivre pleinement la vie à laquelle nous aspirons, plutôt que de la subir !


Je crois sincèrement que nous, les êtres humains, nous valons bien mieux que ce que nos dirigeants, nos religions, nos cultures veulent nous faire croire. Nous méritons une vie qui reflète ce que nous portons de meilleur au plus profond de nous.
Mais pour y arriver, les choses ne se font pas par miracle. Cela demande un véritable engagement. Cet engagement, vous me l’avez manifesté en décidant de regarder ma première vidéo.
Voyez maintenant comment traduire votre volonté, concrètement, à travers une stratégie de changement durable et effectif.

Étant donné que la quantité de matière enseignée est importante, munissez-vous d’un carnet de notes. Ça vous sera très utile.
Jean-Jacques Crèvecœur 
Auteur, formateur et conférencier
Accoucheur du potentiel humain et catalyseur de changements durables
********************************************************************************

Commentaires à propos de la présentation de la vidéo:
C’est vrai que pour le mental, la notion de lâcher prise est difficile à comprendre, cependant, accepter ce qui se manifeste en soi, c’est un principe essentiel que je vérifie quotidiennement et ce, dans tous les domaines de ma vie.

Plus on attend un résultat, plus on s’attache au succès et moins on est attentif aux signes, aux messages que l’âme nous envoie au travers du corps, des élans, des désirs et tout ce qui nous renseigne à propos de nos vrais besoins. Or c’est dans l’écoute attentive de soi qu’on apprend à décoder le langage de nos corps subtils et physique. C’est finalement une façon d’être dans l’avenir et pas dans le moment présent. 
Le fait d’être dans l’attente nous projette hors de nous-même, nous maintient dans le mental, nous éloigne de la réalité et tant qu’on imagine ce que serait le résultat, on ne peut pas être en mode réceptif, on limite notre vision, nos perceptions et donc notre potentiel créateur. 
De plus, l’anticipation suscite des peurs qui vont brouiller notre écoute. Si on n’est pas prêt à les regarder en face, elles vont saboter toute tentative de changement. 

Ce n’est pas le mental qui génère de nouvelles idées puisqu’il fonctionne sur un mode comparatif, se réfère au passé. 
Pour changer réellement, les solutions ne peuvent pas venir du passé sinon nous aurions déjà changé
Notre âme, notre conscience peuvent nous inspirer des idées nouvelles, leurs visions sont beaucoup plus larges et comme la connexion au divin se réalise depuis le cœur, lorsqu’on est sur la fréquence de l’amour, dans la paix, le calme mental, ça n’est qu’en étant présent à soi, qu’on peut recevoir l'inspiration.   

Voyons cette vidéo que je découvre en même temps que vous et prenons des notes, à toi de jouer cher mental ! 
Au passage, il vous faut vous inscrire pour recevoir ces vidéos mais en donnant votre adresse mail, vous ne recevrez pas de spam. En tous cas, je n’ai rien reçu de tel depuis que je suis abonnée à sa newsletter ni lorsque je tape mon adresse pour accéder aux vidéos.

Je note que je suis plus centrée, plus constante, moins éparpillée, depuis que j’ai fait la paix avec mon mental, depuis que je fais confiance à mes élans, depuis que je lâche prise plus facilement. Puisque j’ai pensé à publier la suite et que l’envie d’écouter la vidéo est venue naturellement, c’est un signe qui me motive à persévérer dans le lâcher prise.

Encore la preuve qu’écouter son cœur, suivre ces élans n’amène pas à faire n’importe quoi mais au contraire, le mental est plus efficace. Si bien évidemment on n’agit pas par peur et si le fait d’oser s’écouter ne crée pas de culpabilité quand on fait des choses qu’on considérait autrefois comme « négatives ». 
Ces deux pensées/énergies sont réellement des freins mais si on les accueille en son cœur, si on ne les fuit pas, elles deviennent des atouts, par l’alchimie mentale/émotionnelle. Tout comme la colère, l’impatience, l’attachement…

« Changez vos habitudes tout en lâchant prise ». Cliquez sur le lien pour accéder à la vidéo

Bon, déjà, je ne suis pas d’accord avec l’idée que l’inconscient est un ennemi, il ne pense pas, il exécute des programmes qui ne sont pas "gravées dans la pierre". 
La connaissance de la biologie des croyances permet de savoir que rien n’est figé, que tout peut être modifié. Le danger de cette vision c’est de nourrir la haine de soi…
Or seul l’amour peut transformer un individu. Cependant, il va falloir libérer les vieilles croyances, déprogrammer l’inconscient, par l’accueil des pensées/émotions négatives, dévalorisantes, à propos de soi. 
Mais ne bloquons pas sur ce désaccord et voyons la suite…j’ai laissé un commentaire qui me permet de ne pas bloquer mentalement sur cette divergence de point de vue et d’être à l’écoute...
Il y a tout de même de la matière, je n’ai pas perdu mon temps. 
Certains points confirment mes idées, et donc mon intuition, puis en adaptant ce matériel à ce que je suis, le résultat sera conséquent. 

Il est essentiel de s’approprier les infos qu’on reçoit, d'utiliser son discernement. 
Pour ce qui est de l’écriture, le fait de noter, vide le mental, permet de poser, d’organiser les idées mais de là à tout compartimenter, ranger dans des cases…
Où est la spontanéité, la magie de la vie, de l’imprévu ?
C’est trop de contrôle à mon goût mais nous sommes tous différents…

Oups, je n'ai pas envoyé le commentaire. Ce n'est pas plus mal après tout, chacun son point de vue, il n'y a pas de hasard. Là encore, le fait d'écrire ce que je pensais a laissé le mental disponible, réceptif, à l'écoute
Je n'ai pas ressassé, donc pas de conflit interne, de voix perturbatrices qui déconcentrent et les énergies du clame intérieur mais aussi de la confiance en soi étaient favorables à une bonne compréhension et au discernement. 
En ce sens, je partage son point de vue et ce blog illustre bien le côté thérapeutique, pragmatique et libérateur de l'écriture. Puis pour la nécessité de lâcher prise aussi. C'est expliqué d'une façon pragmatique, mais ça manque d'énergie féminine dans l'ensemble. 
J'ai fini par envoyer tout de même le commentaire, l'élan m'y a poussé. 
Après tout puisque l'avis des auditeurs est sollicité...

Vous pouvez diffuser ce texte ("pour la partie commentaires") à condition d’en respecter l’intégralité, de ne rien modifier (sauf correction des fautes d'orthographe), de citer l’auteur : Lydia Féliz, ainsi que la source : http://lydiouze.blogspot.fr  et ces trois lignes. Merci  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.