mardi 10 mars 2015

« La sagesse de vos cellules » Dr Bruce Lipton (suite)






Extrait ( Cliquez ici pour voir la première partie) 

La perception : le pouvoir de la nouvelle biologie
Nous percevons notre environnement et ajustons notre biologie mais, toutes nos perceptions ne sont pas performantes. Si nous avons de mauvaises perceptions, on peut prévoir un dérèglement dans notre biologie. Lorsque vos perceptions ne sont pas adéquates, nous pouvons détruire notre biologie.
Lorsque nous comprenons que les gènes ne font que répondre à l'environnement par le biais des perceptions qui sont l'apanage de la membrane cellulaire, alors nous réalisons que si la vie ne va pas bien, ce que nous devons faire ce n'est pas de changer nos gènes mais bien nos perceptions.
Ce qui est plus facile à faire que d'altérer un corps physique.
En fait, c'est le pouvoir de la nouvelle biologie : nous pouvons contrôler nos vies en contrôlant nos perceptions.
Nous conservons des "vérités" sur la science qui sont actuellement fausses, ce ne sont que des "suppositions," et de fausses suppositions qui plus est sur ce sujet.

Jusqu'à ce que nous les corrigions, nous avons une mauvaise compréhension de notre relation avec la planète, avec la nature et avec l'environnement. Ce qui fait que nous sommes en train de détruire ce qui nous donne la vie, l'environnement.


La première fausse supposition est que l'univers est fait de matière et qu'il peut être compris en étudiant la matière. Notre perception du tout-matériel de la biologie et de l'environnement n'est plus scientifiquement précise.
Une autre supposition est, que les gènes contrôlent la vie.
C'est en fait notre perception qui contrôle la vie et, en changeant nos perceptions, nous pouvons avoir le contrôle de nos vies. Je discuterais de ça un peu plus tard. Troisième supposition qui est une supposition très dangereuse : que nous sommes arrivés à ce stade de notre évolution en utilisant la théorie du mécanisme Darwinien, qui peut être résumée ainsi "La survie du plus fort dans la lutte pour l'existence."

Il s'avère que pour la nouvelle biologie, l'évolution est basée sur la coopération. Jusqu'à ce que nous comprenions que, si nous continuons à entrer en compétition avec les autres, en bataillant et en détruisant la planète sans reconnaitre que notre survie est dans la coopération, cette compétition permanente sonne le glas de la civilisation humaine.

L'avenir de la médecine
Tout dans l'univers est maintenant compris comme étant composé d'énergie ; pour notre perception cela apparait comme physique et solide, alors qu'en réalité tout est énergie et les énergies sont en interaction.
Lorsque vous êtes en interaction avec votre environnement vous absorbez et vous envoyez de l'énergie en même temps.
Vous êtes probablement plus familier avec des termes tels que "bonnes vibrations" et "mauvaises vibrations." 
Celles-ci sont les ondes sur lesquelles nous vibrons tous. Nous sommes énergie

L'énergie dans notre corps est le reflet de l'énergie qui nous entoure parce que les atomes de notre corps non seulement donnent de l'énergie, mais ils absorbent l'énergie.

Chaque organisme vivant communique par l'intermédiaire de ces vibrations. 
Les animaux communiquent avec les plantes; ils communiquent avec d'autres animaux.
Les chamans parlent aux plantes par vibrations.
Si vous êtes sensibles à la différence entre "bonnes" et "mauvaises" vibrations, vous allez toujours faire en sorte d'aller vers des endroits qui encouragent votre survie, votre croissance, votre amour, et cetera, et vous tenir loin des situations et des endroits qui prendrons le dessus sur vous ou nierons qui vous êtes.
Lorsque nous ne faisons pas attention à nos énergies vibratoires, on rate la lecture la plus importante de notre environnement. La compréhension de la nouvelle physique dit que toutes ces énergies s'enchevêtrent et interagissent les unes avec les autres.
Par conséquent, vous devez prêter attention à ces forces invisibles qui sont impliquées dans ce qui se passe dans votre vie.
Bien que la médecine ne forme pas ses médecins à reconnaitre que l'énergie fait partie du système, ils ont facilement recours à l'utilisation des nouveaux systèmes de balayage pour déterminer ce qui se passe à l'intérieur du corps.
Il est amusant de les voir lire les scanners comme des «cartes», mais ils ne comprennent pas que fondamentalement leurs cartes affichent l'énergie présente dans le corps.
Par exemple, sur une mammographie révélant un cancer, il est possible de visualiser une émission d'énergie caractéristique d'un cancer. 
Plutôt que d'éradiquer le cancer, que diriez-vous d'appliquer l'énergie qui, à travers des modèles d'interférences, pourrait changer l'énergie de ces cellules cancéreuses pour les ramener à un niveau normal d'énergie ? On peut présumer qu'on obtiendrait un effet de guérison.

Ce serait donner un sens à des milliers d'années de ce qu'on appelle « les mains de la guérison ».
Le bénéficiaire reçoit une énergie qui entre en interaction avec son corps par des interférences et, à travers ces interférences, modifie le caractère de l'énergie qui se reflète dans la matière physique, parce que la matière c'est de l'énergie.
C'est l'avenir de la médecine, bien que nous n'en soyons pas encore là pour le moment.

Les physiciens en physique quantique révèlent qu'en dessous de l'apparence des structures physiques il n'y a rien de plus que de l'énergie, que nous sommes des êtres d'énergie.
Ça veut dire que nous sommes en interaction avec chaque chose dans le champ

Ceci a un impact important dans le domaine des soins de santé. 
La Physique Quantique révèle que les énergies sont toujours entremêlées avec d'autres énergies. Dans un univers d'énergie, les ondes sont partout présentes et en interaction avec d'autres ondes. On ne peut pas complètement séparer quelqu'un de l'environnement dans lequel il vit.
La Physique Quantique dit que l'énergie invisible est cent fois plus efficace pour convoyer l'information que les signaux matériels (e.g., drogues).
Ce qu'on commence à reconnaitre c'est qu'il y a un monde invisible que nous n'avons pas encore rencontré eu égard à notre compréhension de la nature de notre santé.
En d'autres mots, plutôt que de se focaliser sur la matière, dans le monde quantique nous nous focalisons sur l'énergie. Dans le monde mécanique nous disons que nous pouvons tout comprendre par le biais du réductionnisme.
Mais dans la nouvelle science quantique la compréhension de l'univers passe par l'holisme : vous ne pouvez pas séparer une vibration d'énergie d'une autre vibration d'énergie. Nous devons reconnaitre que, dans le monde où nous vivons, nous sommes empêtrés dans d'insondables vibrations d'énergie et que nous sommes connectés à toutes !
Voici ma définition de l'environnement: cela part de tout, depuis le cœur de votre être jusqu'au fin fond de l'univers. 
Cela inclus toutes les choses, celles qui sont les plus proches pour aller jusqu'aux planètes, au soleil et à tout ce qui se passe dans le système solaire. Nous sommes une partie de ce champ entier.
Pour résumer l'intérêt de tout ça, laissez-moi vous dire ce qu'Albert Einstein a noté : "le champ est le seul et unique agent qui dirige la particule." Ce qu'il a dit, c'est que, l'énergie invisible est le seul agent qui gouverne la réalité physique.


« La sagesse de vos cellules »  2ème partie


Comment vos croyances contrôlent votre biologie
La physique conventionnelle voit le corps humain comme une machine faite d'atomes et de molécules, mais les physiciens en physique quantique révèlent qu'en-dessous des apparences des structures physiques il n'y a rien d'autre que l'énergie. Ce qui veut dire que nous sommes des êtres d'énergie en interaction avec tout dans le champ entier d'énergie.
Ce que nous commençons à reconnaitre c'est qu'il existe un monde invisible que nous n'avons pas exploré pour nous permettre de comprendre la nature de notre santé.

Donc, plutôt que de se focaliser sur la matière, dans le monde quantique, nous nous focalisons sur l'énergie. Dans le monde où nous vivons nous sommes entourés par un nombre incommensurable de vibrations d'énergie et nous y sommes reliés ! 
En tentant de comprendre la santé d'une personne, si nous focalisons uniquement sur le physique, on rate l'énergie. Si vous vous focalisez sur la personne, vous ratez l'influence du champ. Nous arrivons d'une façon plus holistique par l'étude du fait que tout est dans tout.
Dans la Physique Quantique nous rencontrons aussi un monde d'incertitude.
Nous devons laisser de coté nos croyances Newtoniennes qui disent que nous pouvons tout déterminer, tout contrôler et dominer la nature, et revenir à l'approche de la théologie naturelle qui dit de faire de notre mieux pour apprendre des modèles de la nature et vivre en harmonie.
À agir ainsi, nous serions sans doute en bien meilleure posture aujourd'hui que dans ce monde que nous avons créée, où notre quête déterministe a modifié l'environnement, où elle nous a changé nous-mêmes et où nous mettons en balance notre propre disparition.
Ici, il y a un plan incliné et il s'agit de comprendre la nature du champ, ce qui signifie tout, du noyau de notre être jusqu'aux confins de l'univers.

Nous faisons partie de ce champ tout entier.

Nos pensées sont des parties du champ d'énergie tout comme l'énergie des autres organismes vivants et des choses non-vivantes. Tout produit de l'énergie.
Lorsque nous effectuons des processus neurologiques dans notre quotidien, y compris nos pensées et nos croyances, nous créons une vibration magnétique, comme un diapason, qui émane de notre tête vers le champ.
Les scientifiques ont trouvé que s'ils prennent notre champ magnétique et le dirigent de nouveau dans la tête ils peuvent influencer l'activité de cerveau.
Pour que cela devienne pertinent dans notre vie et en mécanique quantique, nous allons revenir à la citation d'Einstein: le champ est le seul et unique agent qui dirige la particule. 

Si nous appliquons la compréhension d’Einstein aux champs que nous générons avec nos pensées, nous voyons qu'il y a une connexion qui fait que, nos pensées peuvent donner corps à des particules qui sont le monde dans lequel nous vivons.
D'un seul coup, nous voyons que nous ne sommes pas des petits morceaux déconnectés nous déplaçant sur la planète. 
Nous sommes de petits appareils émetteurs, donnant forme au champ et, la forme que nous générons se manifeste dans les expériences de vie que nous avons.

Il est connu depuis fort longtemps que les effets de masse, lorsque vous avez plusieurs personnes avec des pensées cohérentes, font que des évènements majeurs peuvent se produire sur la planète. 
Nous sommes très impliqués dans notre manière de façonner le monde. 
Alors que les évènements de masse forment la réalité de masse, nous participons aussi à la formation de notre réalité locale et à nos expériences à travers nos propres pensées.
Cela devient important parce que si, tel que le dit la physique les pensées sont à l'origine du monde matériel, alors nous devons commencer à penser aux genres de pensées que nous générons.

Les physiciens ont avoué que nous créons tous, collectivement, le monde dans lequel nous vivons et ceci grâce à nos observations : le monde que nous observons, c'est le monde que nous créons.

C'est très difficile à accepter pour la plupart des gens.
En fait, lorsque la Physique Quantique a été admise comme prouvant les mécanismes par lesquels l'univers fonctionne, les physiciens eux-mêmes ont eu des difficultés à l'admettre. Ils devaient se dire, bien, je peux comprendre que ça puisse fonctionner au niveau des atomes et des molécules mais je ne peux pas introduire cette incohérence dans ma vie.

Donc il y eut des décisions arbitraires pendant les années 20 c'est-à-dire, on va limiter la mécanique quantique au monde des atomes et des molécules, et employer la physique newtonienne pour décrire le reste du monde.

C'est pourquoi la biologie a fait tranquillement son chemin en utilisant la physique newtonienne. Il n'y a qu'aujourd'hui que nous commençons à prendre en considération le travail de ces scientifiques qui indique que l'univers est créé par nos observations ; nous créons le champ et le champ forme la particule.

La leçon à en tirer c'est que ce que vous pensez ou demandez, et les Asiatiques diraient que vous obtenez, est ce vers quoi vous allez
Ce n'est pas une coïncidence ; nous sommes activement impliqués dans la formation physique du monde que nous expérimentons.
La suite, bientôt…

Cet article est une présentation dérivée de «La sagesse de vos cellules », « Comment vos croyances contrôlent votre biologie», 2006 par Sounds True pour des Cours Audio sur 8 CDs, www.soundstrue.com. Parties 1, 2 et 3 de la présentation du Dr. Lipton apparue au printemps et à l'été 2007 pour « Lumière de la conscience »
Article trouvé sur : http://sculptenergy.e-monsite.com

Le site de Bruce Lipton, malheureusement seulement en anglais:


 

Acheter le livre aux éditions Ariane sur le site de l'éditeur (plutôt que sur Amazon dont les conditions de travail sont scandaleuses pour les employés) http://www.editions-ariane.com/boutique/collection-medecine-du-futur/6-biologie-des-croyances-9782896260188.html







Je suis encore sous le choc de ces révélations qui produisent une révolution interne extraordinaire, chaque fois que je les lis !
La science qui rejoint la spiritualité, le cerveau droit et le cerveau gauche réunis, la logique et l’intuition associées, le masculin et le féminin enfin 'réconciliés' ! Là encore, c'est une question de perception, affirmer l'unité en soi, appeler ses corps à s'associer...se manifeste effectivement et ça n'a pas demandé tant de temps. En suivant mon cœur j'ai reçu ce dont j'avais besoin, au fur et à mesure que j'acceptais de lâcher prise. 
Rien à voir avec une quelconque soumission au "bien", à Dieu, à un gourou, juste par la volonté d'amplifier l'amour vrai de soi, de lâcher la peur et les vieilles croyances...
Je vis un saut quantique extraordinaire, je n’ai même pas les mots pour le décrire tant c’est immense.Là aussi, un saut quantique c'est simplement devenir conscient de tout son être.
J’ai déjà eu des ouvertures de conscience qui sont simultanées avec l’ouverture du cœur mais là, c’est une info qui vient définitivement anéantir le doute, qui a pénétré le cœur des cellules, a "éveillé le divin, la notion d'éternité, d'infini, en elles".

C’est la révélation tant attendue, la confirmation de mes convictions profondes, de mon intuition, la Vraie connaissance que l’humanité a besoin de connaitre pour se reconnaitre en tant qu’humain divin créateur de son monde et aussi la nouvelle perception qui amène à comprendre l’interaction, l’humanité UNE co-créatrice du monde. Qui enterre joyeusement les vielles croyances, qu’elles soient religieuses ou scientifiques.

Je ne comprends d’ailleurs pas pourquoi elle n’est pas diffusée partout ! Ben si, c'est vrai que de savoir qu'on est responsable de son monde, ça n'est pas évident à admette surtout quand on est mal dans sa peau, qu'on a une vie de merde...et quand on voit l'état du monde. 
Mais, il n'y pas de culpabilité à avoir puisque jusqu'alors, nous avons créé selon nos perceptions, nos croyances
D'où la nécessité de libérer tout ceci, la culpabilité, la peur, le sentiment d'impuissance...tout ce qui nous déresponsabilise; le système patriarcal, le modèles basés sur la peur et l'idée que nous sommes des individus séparés, isolés... 
Pour cette raison je parle beaucoup de l'enfant intérieur et de l'amour, de la nécessité de libérer la culpabilité, de prendre conscience de notre innocence; Nous ne savions pas, nous avons fait de notre mieux selon nos croyances...
Je vais commander ce livre et en faire cadeau à ma mère, mon père, ma sœur...
J’ai préféré acheter celui qui parle des relations humaines puisque j'ai trouvé ce résumé sur la toile, mais cette base est essentielle, c'est ma "nouvelle bible" ; elle démontre la vérité des miracles, la force de la prière, tout devient cohérent toutes les pièces du puzzle se rassemblent ! Idem pour la sensation que j'aie eu la première fois que je suis allée à l'école; une immense déception qui est maintenant "réparée"
C’est aussi ce qui vient couronner les connaissances à propos de l’eau qui entend et réagit aux mots, les travaux de Masaru Emoto : http://www.urantia-gaia.info/2011/07/01/les-extraordinaires-decouvertes-de-masaru-emoto  
J’ai la sensation que mes cellules jubilent ! De la même façon que lorsque je leur parle mais avec une intensité jamais ressentie jusqu’alors ! Je vais m'allonger parce que bouillonne d'énergie, d'enthousiasme, depuis 4h30 du matin, mais avec les publications, le jardin, la cuisine...je tiens à offrir du repos à mon corps physique, à mes cellules! J'en chiale de joie!


Vous pouvez diffuser ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de ne rien modifier (sauf correction des fautes d'orthographe), de citer l’auteur : Lydia Féliz, ainsi que la source : http://lydiouze.blogspot.fr  et ces trois lignes. Merci 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.