mercredi 23 mars 2016

« Revenir à la paix quoi qu’il arrive » & vidéos





C’est le printemps et comme la nature, je suis en pleine ébullition !
Les inspirations de l’âme à me tourner vers des messages qui parlent de la réunification des différents aspects de l’être ont entrainé des situations où je suis face à mes mondes intérieurs et le fait de savoir enfin être l’observatrice neutre et bienveillante de ce qui se vit en moi, m’ouvre sur ces mondes subtils internes d’une façon très excitante parce que lorsque le mental l’émotionnel sont épurés, la créativité se déploie. 

Heureusement la pratique du retour au cœur, à la paix, me permet de calmer les ardeurs, de trouver l’équilibre et donc de pouvoir contempler ce qui se manifeste à l’intérieur avec recul et détachement.  

Tout commence toujours par une intention qu’on pose ; un désir émerge, en l’occurrence celui de vivre dans l’harmonie et l’unité intérieure et cela entraine des réactions en chaine. On est guidé vers des êtres qui vont éveiller les blessures d’enfance, celles de l’adolescence, celle d’expérience amoureuse, qui pour la plupart ont été vécu dans la dualité, l’illusion de la séparation, le manque et le besoin.

Les synchronicités sont devenues naturelles, évidentes et c’est grâce au fait de revenir au cœur, à la paix, à l’écoute bienveillante de l’enfant intérieur, que les perceptions s’affinent parce qu’on n’est plus emporté par les mécanismes internes qui s’enclenchent automatiquement et on peut sentir la présence de l’âme, la vibration de la source qu’on reconnait avec plus de clarté.



Je définis cette vibration par la paix, la tranquillité du mental face aux mouvements émotionnels, la gratitude qui émerge dans ce processus alchimique. 

Tout ce que j’ai vécu est maintenant reconnu comme un parcours initiatique aux multiples étapes dont chacune m’a préparée à rechercher la paix, l’unité et l’harmonie. 
Et c’est en parcourant ce chemin que les énergies de la source se sont révélées et ont été manifestées/intégrées. 
Les qualités divines ont été révélées par les choix successifs et chacun d’eux m’a permis de comprendre un peu mieux ce que je suis, ce qu’est la vie et la source qui l'anime. 

J’ai vécu hier soir quelque chose de magnifique dans la rencontre avec l’enfant et l’ado que j’étais. Un dialogue, une communion, une reconnaissance mutuelle qui a remplit tout mon être de tendresse, de paix et de joie jusqu’aux larmes. 
Je me suis installée pour participer à la cocrétaion de la vibracapsule proposée par Jérôme Matanaël et Sylvie qui animait une des chaines du « grand changement » et dans le silence du cœur, après quelques longues inspirations spontanées et quelques baîllements successifs, je me suis sentie poussée à parler à l’enfant intérieur. 
Je l’ai remercié d’être toujours vivant, présent et de s’exprimer de plus en plus dans ses qualités intrinsèques. 
 "VibraCapsule 7/13 : Participez à une co-Création Vibrale (et vibrante !)"




Il est capable de faire surgir les pensées émotions, la vérité de ce qu’il a ressenti lors de passages difficiles et bien que sur le moment ça puisse être déroutant, ça n’est que la peur, l’anticipation qui peut rendre le processus douloureux. 

Ce qui est magique dans cette reconnexion, c’est que lorsqu’on le fait en ayant foi en la puissance de l’amour, dans la confiance en la source, la compréhension qu’il n’y a pas d’ennemi en soi ou d’erreurs sur son chemin, c’est de pouvoir observer/ressentir le processus alchimique. 
J’ai vraiment la sensation de mettre au monde "l’enfant christ", l’enfant guéri de ses blessures qui par la connexion à la source père mère, redonne au masculin et au féminin intérieurs, leur caractère sacré. 

Il est en même temps celui qui permet la réconciliation et l’association des énergies père mère et la renaissance de l’être complet, vrai, spontané. 
L’enfant en nous, c’est la croissance, la liberté d’être, l’évolution, la capacité à exprimer ce qu’on ressent de façon spontanée et sans complexe. 

Il est clair que peu de personnes ont pu vivre une enfance dans l’amour inconditionnel, la certitude d’être aimé tel quel, de pouvoir parler vrai sans craindre d’être rejeté. 
Lorsqu’on observe le processus, on peut voir les stratégies de l’ego et comprendre qu’il a agit pour protéger l’enfant. Il a joué le rôle de père de substitution en se référant à ce qu’il connaissait et en puisant dans la mémoire ancestrale puis il a élaboré des stratégies basées sur la survie, sur la connaissance que l’amour est vital, qu’être aimé est essentiel et que d’agir selon les attentes des autres lui permettait d’exister, d’avoir le droit d’être vivant. 

La personnalité s’est construite sur des bases définies par la peu et le besoin de rester en vie coûte que coute. On ne peut donc pas lui en vouloir d’avoir rempli sa fonction, de s’être adapté à la famille, la société, aux conditions difficiles de l’incarnation. 

Mais lorsqu’on décide de devenir responsable de sa vie, de ses choix et qu’on se réfère à notre cœur, il devient un allié dont la capacité de protection va se placer dans le désir d’unité, d’intégrité.
Maintenant, je remercie mon mental/ego de s’associer à l’intuition et de pouvoir analyser ce qui se passe et a été vécu. 
Cette connexion raison et intuition est aussi la conséquence du désir d’unité que la source soutien et sollicite en chaque mouvement interne.

Lorsqu’on prend conscience que tout en nous peut s’unir et agir dans la paix et le respect mutuel, ce changement de regard permet d’intégrer les énergies de la source, et comme cette vision est celle de l’âme, de la conscience neutre et objective, tout s’éclaire de l’intérieur.

C’est difficile à décrire mais c’est vraiment bon de pouvoir être en paix avec chaque aspect de soi. Bien évidemment ça entraine aussi des réactions physiques dues aux ajustements mais quand on sait que c’est naturel, on laisse passer et ça ne dure pas.   
J’ai eu quelques douleurs au crâne que je reconnais chaque fois qu’une ouverture de cœur et de conscience sont à l’œuvre et des sensations au niveau du cœur qui sont aussi liées au processus. 
Quand on reconnait et accepte des aspects internes, on change de fréquence et les comportements s’ajustent naturellement. D’ailleurs ce passage d’un article de Kara Schallock en témoigne. Il est clair que la période d’équinoxe et la pleine lune ont un effet sur tous les corps et bien évidemment le corps physique puisque les émotions refoulée sont exacerbées afin qu’on puisse les voir et les libérer.




 « Lorsque nous recevons un téléchargement de Lumière, il s'ensuit une période d'intégration. Et vous savez lorsque vous recevez des énergies plus élevées car vous pouvez éprouver certains symptômes d'Ascension – tels que des maux de tête / maux de ventre / fatigue / palpitations cardiaques ou autres – alignés à votre chemin d'Ascension.
En fait, vous pourriez aussi avoir une période d'intégration après avoir passé du temps dans la nature car vous y recevez également les encodages de Lumière que les Êtres que sont les arbres reçoivent et nous retransmettent.
Assurez-vous donc de vous donner beaucoup de temps afin de vous reposer et essayez de ne rien faire lorsque vous venez de recevoir un téléchargement d'énergie vibrationnelle élevée. Ne vous forcez pas, lâchez ce que vous avez planifié et permettez-vous juste un temps d'arrêt.
Kara Schallock
http://www.soulsticerising.com
Traduit / Transmis par TransLight https://www.facebook.com/TransLight


C’est vrai que j’ai ressenti cette élévation, amplification qui continue d’ailleurs et se traduit en même temps par de la difficulté à s’endormir, et à être présent tellement la conscience s’ouvre. Il est essentiel de s’ancrer et pour cela, le jardin m’aide beaucoup.
Cette vidéo illustre bien la force du vent qui demande de s’ancrer pour ne pas être emporté lorsqu’on déploie ses ailes, lorsqu’on élargit son cœur et sa conscience. 
MOMIX Man Fan - Fire Island Dance Festival 2014




Ça se traduit aussi par une excitation, des idées qui émergent, la créativité et l’envie d’agir mais comme on est surexcité, on a tendance à s’éparpiller. 
Lorsque l’enfant en soi retrouve la joie de vivre quand on ne craint plus de le contacter, de ressentir ce qui a été si longtemps contenu, il est essentiel de se centrer et de s’ancrer régulièrement en revenant à l’instant présent, en respirant calmement. 

L’extrait du message mensuel de Lee Harris explique ce que nous vivons tous en ce moment :
« Comprenez que vos systèmes, vos systèmes du corps humain, sont un peu plus sur-stimulés. Donc, c'est la raison pour laquelle nous vous disons d'aller dans la Nature. Car en ce moment le nouveau corps cristallin vient à vous – et pas seulement grâce à l'avancée des technologies. L'amplification de la télépathie, de l'intuition et des changements d'ADN qui se produisent en vous tous sont les résultats directs des changements de la Terre qui est en train de prendre sa nouvelle position planétaire.
Et voyez-vous, la Nature détient ces codes. La Nature détient les codes cristallins que vous êtes tous désormais en train d'intégrer et vous devenez cristallins. Cela semble très 'Sci-Fi' à ceux d'entre vous qui sont plus terre à terre. Mais nous pouvons vous assurer que c'est vrai. Nous allons également vous rappeler que certaines choses qui sont désormais acceptées comme étant la norme, étaient considérées comme de la Sci-Fi il y a 30 ans. La Science-Fiction est l'espace où la Terre rencontre les étoiles et c'est la période vers laquelle vous vous dirigez tous ».
Zachary par Lee Harris
Extrait de 'The Body Crystalline'.
http://www.leeharrisenergy.com/
Traduit / Transmis par TransLight https://www.facebook.com/TransLigh



J’avoue que je n’ai pas lu message intégralement parce que je n’éprouve plus le besoin de rechercher des réponses à l’extérieur. Je suis tombée dessus en allant sur face de book et j’y ai vu une synchronicité de plus. 
Cependant, je vois cette énergie cristalline comme quelque chose qui nous rend transparent, nous met face à nous même. J’ai commencé à écrire un  commentaire puis je me suis dit que ce serait aussi bien d’exprimer ma vision ici.

La nature du cristal, c'est la transparence et c'est cela que nous intégrons concrètement à mon sens. La transparence qui permet de voir nos comportements automatiques, inconscients et de ne pas juger ce qui est de l'ordre de la réaction, en faisant confiance en la capacité de l'amour que nous sommes, de purifier, d'harmoniser tout ce que nous sommes...
C'est très concret, pragmatique et c'est aussi ce qui nous permet de ressentir/percevoir, l'âme, de voir avec ses yeux, d'adopter sa vision, en quelque sorte de fusionner la personnalité avec le divin en soi. 
On affine ses perceptions et on ressent que ce qui se passe affecte tous nos corps, en toutes les dimensions. 
La télépathie n’est pas à considérer comme un pouvoir mais comme une capacité qui appelle à être clair. Clair déjà en soi-même, dans la connaissance de soi, la capacité à voir nos mouvements interne sans s’y opposer et ainsi à pouvoir laisser l’amour lumière nettoyer les filtres mental émotionnel, toute la structure de notre personnalité. 
Ce qui entraine un changement radical dans notre comportement. 

Ce respect que nous aurons pour nous-même vis-à-vis des voix internes, cet abandon du jugement permettra la spontanéité, la capacité à dire ce qu’on ressent, sans accuser l’autre, à exprimer notre ressenti en toute sincérité, sans être dans la manipulation, le désir inconscient de dominance. Et pour cela il nous faut guérir nos blessures afin de ne plus être en mode défensif.  

Quand on s’observe en toute sincérité, on peut s’amuser de voir comment le mental s’emballe dans certaines situations, comment il démarre au quart de tour et projette, anticipe. On porte un regard amusé parce qu’on comprend que ce sont des systèmes relatif aux stratégies et pas notre être véritable qui s’exprime. 

Des systèmes que nous portons tous en nous et qui peuvent être désactivés en les reconnaissant, en ne s’identifiant à ce qui est systémique, mécanique, automatique. 

Quand on laisse ces systèmes se dissoudre, peu à peu on retrouve l’être véritable, celui qui ressemble à l’enfant qu’on était mais qui par la fusion de tous les aspects/énergies en nous, se révèle mature et vient ajouter ces qualités à l’adulte formant l’être complet.
Je vais m’allonger parce que mon corps me demande du repos et ça ne fera pas de mal à a tête non plus, lol.

Encore un rêve semi conscient qui m’a un peu troublée mais au lieu de cogiter, je suis allée voir mon ami le chêne et la rivière puis j’ai passé deux heures au jardin malgré la tramontane, un vent de nord assez froid et violent. C’est le genre de situation où je me sens bien parce que je suis focalisée sur ce que je fais et ça aère les neurones. Puis à l’heure où les gens sont devant la télé, je suis peinarde avec la chienne qui a tendance à aboyer quand quelqu’un passe sur le chemin et avec le chat qui va de mieux en mieux. 
Ça m’agace que la chienne aboie mais d’un  autre côté ça me permet de ne pas être dérangée parce que lorsque je suis au jardin, c’est comme si j’étais dans un sanctuaire, un espace sacré. Les voisins viennent me parler quand j'y suis et ça me perturbe parce que je n’avance pas et en général c’est pour parler de choses qui ne m’intéressent pas alors je considère que c’est une perte de temps. 
Mais maintenant que je connais l’effet miroir, ça serait intéressant d’entendre ce qu’ils me disent sous cet angle…

La journée a encore été intense mais je m’habitue de plus en plus à ces rayonnement solaire et lunaire puissants. Puis le vent c’est comme si la source se manifestait et ce que j’apprécie beaucoup c’est qu’il chasse les nuages parallèles. 




J’ai vu que la Belgique était en deuil mais l’info m’est parvenue seulement aujourd’hui et c’est aussi bien parce que là encore, je peux voir que lorsque je suis en paix intérieurement, focalisée sur le présent, centrée et dans la gratitude, les effets chaotiques du monde ne m’atteignent pas. 
Puis à mesure que je voie que le plan divin est parfait, que notre vision des choses est inversée et que je sais que chaque âme/personnalité est exactement à sa place sur cette planète, je ne tombe pas dans les réactions qui bien souvent ne sont que l’expression des blessures internes de chacun.

Qu’on se positionne en victime, en sauveur ou en bourreau, on est dans le drame, la fiction, la projection et même si je compatis pour la douleur des familles des victimes et de ceux qui souffrent en ce moment, je ne focalise pas mon attention dessus. 

La seule chose que je puisse faire, c’est de continuer de maintenir la paix en moi, de rayonner l’unité, l’harmonie et d’être de plus en plus conscient et responsable de mon monde intérieur, mon quotidien et la relation que j’entretiens avec mes proches. 
Ça peut sembler dur ou égocentrique mais à moins d’être sur place et de soutenir les victimes, de les aider concrètement, la seule chose que je puisse faire d'utile, c’est d'être dans la paix et d’améliorer ma relation aux autres, ici et maintenant. 
Et comme elle dépend de la qualité de la relation à tous les aspects internes, il ne sert à rien de prendre parti sur les réseaux sociaux par exemple. 

J’ai trouvé cette vidéo assez intelligente bien que ce soit une étape nécessaire, ça ne s’arrête pas là.   
"Programmer son esprit pour réussir et être heureux" David Laroche



Même si les termes du titre relèvent de la stratégie, de l’intellect, il faut tenir compte du fait que les jeunes ont été éduqués dans un contexte très compétitif et axé sur la performance par le fait que le chômage soit en croissance constante. 
La peur de ne pas trouver de travail place d’office en mode survie, prédateur, il faut absolument être un winner ! Il propose donc une forme de déconditionnement par un autre conditionnement.

Le point de vue est juste à mon sens concernant le point de focalisation mais la prochaine étape, c’est d’intégrer l'unité en soi, d’accueillir son ombre afin d'être unifié, complet, responsable, confiant en soi, spontané et vrai. 
C'est comme ça que la source s'éveille et rayonne en soi et que la relation aux autres s’améliore. 
La notion d'exemple est surtout dans l'alignement pensée, intention et action. 
L'unité intérieure et l'élan qui vient de la paix du cœur, permettent l'accomplissement de soi dans la joie, on est alors dans le rayonnement qui se suffit à lui-même, pas besoin de chercher à convaincre, c'est la vibration, le comportement qui parlent d'eux-mêmes


Si vous souhaitez partager ce texte, merci d’en respecter l’intégralité, l’auteure et la source ; Lydia, du blog : « Journal de bord d’un humain divin comme tout le monde » ou http://lydiouze.blogspot.fr



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.