mercredi 23 mars 2016

« Le symbole de l’Unité » Isis Blue Nebadonia





Chapitre 1
Avant de comprendre ce que je suis sur le plan vibratoire et par conséquent qui vous êtes, vous devez comprendre ce que signifie un être « unifié ». 
Je suis sensée vous ouvrir à une connaissance qui vous permettra de comprendre mon rôle sur Terre, en tant qu’Émissaire de vie. Vous réaliserez que, au-delà même de votre divinité retrouvée, se dissimule une énergie cosmique particulière, ayant trait aux forces primordiales de la Création.

Vous devez à présent dépasser le concept de l’incarnation. 
Toute votre vie baigne dans la division de votre être. Les systèmes de croyance vous apprennent à distinguer le bien du mal, le haut du bas, le positif du négatif, le petit du grand, le dieu qui est aux cieux….la liste est longue. 
On vous a inculqué la vie en deux parties et par ce principe, on vous a divisé les uns des autres, c’est la logique linéaire.

Vous devez percevoir à présent la vie au sens large, car toutes vos actions et comportements ont une signification « large ». La réalité de la vie c’est l’Unité. 

Le Yin et le Yang, par exemple sont complémentaires et non opposés. 
Cette énergie est représentée sur la couverture de ce livre.


Vous ne pouvez vivre sans l’un car vous avez été conçus pour porter ces deux hémisphères symbolisées dans votre cerveau, la partie droite et la partie gauche. 
Vous finirez par comprendre que vous tombez en permanence dans l’illusion de l’opposition lorsque vous pensez qu’une personne est votre opposé.
Vous découvrirez que même la plus cruelle des personnes que vous rencontrez sur votre chemin est une de vos projections, votre côté obscur. 
Seulement votre ego, votre personnalité tridimensionnelle vous empêche actuellement de le reconnaître. 
L’être humain a été conçu avec la Lumière. Cette lumière a deux hémisphères, l’une éclairée et l’autre sombre ; elles représentent toutes vos émotions et vos expériences sur Urantia. 
Vous avez tous eu tendance à les diviser elles aussi, en affirmant qu’il existait des personnes cérébrales d’un côté et des personnes physiques, dites plus terre à terre, soit disant. Vous les avez opposées alors qu’il s’agit en réalité d’un déséquilibre des deux hémisphères.

Lorsqu’une personne est équilibrée, elle est dite « centrée » ; elle est tout à la fois, avec ses défauts et ses qualités mais de nature très réceptive. Une personne centrée vit sur le cœur en permanence. 
Pour cette personne, il n’existe plus de rapport de force, par ce qu’elle a entièrement confiance en la vie. 
Elle sait que la lumière est jour et obscurité et que les épreuves de la vie ont un sens. 
Elle ne condamne personne. 
Elle sait que la vie peut lui apporter tout sur un plateau, en fonction de ses propres besoins. 
Elle s’abreuve des fruits de l’arbre de vie. 
Elle est connectée à elle-même et ne subit plus la loi de cause à effet. 
Elle n’a pas besoin de se prouver quoi que se soit, parce qu’elle ne vit pas dans la crainte. Elle ne vit plus dans le défi.

Une personne de nature peureuse, par exemple, va attirer vers elle l’épreuve, c’est à dire la difficulté. Pourquoi, parce qu’il lui manque l’expérience, tout simplement avant de pouvoir goûter à la totale quiétude de l’âme. 

Vous êtes tous « confrontés » un jour ou l’autre à vous retrouver seul en face de la vie. Cela se nomme « les épreuves » ou expériences et elles sont indispensables pour vous faire évoluer. 
Le côté obscur n’est pas votre ennemi. 
Il est une partie de vous (de votre densité) qui nécessite également son expérience. 
Aussi faut-il que vous en ayez conscience. 
Il n’y aura personne pour vous aider à part vous-même.

Ces deux hémisphères, le yin et le yang, sont omniprésentes dans votre corps pour vous rappeler à chaque moment de la vie que vous êtes capables de toutes les prouesses, parce que vous êtes à l’origine parfaits ! 
Penser le contraire est vous réduire à l’état dualiste. 
C’est comme si vous vous coupiez en deux en rejetant une partie de vous-même que vous croyez inutile.

Ce phénomène est similaire aux généticiens modernes qui pensent que notre génome contient une partie dite « poubelle », autrement dit, qui ne nous sert à rien, parce qu’ils ne comprennent pas la nécessité de ses brins ADN en léthargie. 

Ironie du sort, ces merveilleux codons sont endormis tant que vous n’aurez pas compris comment vous fonctionnez ! 
Le jour où vous essaierez de vous équilibrer, c’est à dire de prendre conscience de l’Unité, du principe indissociable, féminin et masculin (yin et yang), vos brins ADN s’ouvriront progressivement et vous ne verrez alors plus la vie comme avant.

D’autres mécanismes jusque-là en sommeil dans votre cerveau se mettront à fonctionner, telle que la glande pituitaire, la glande pinéale et l’hypophyse, biochimie complexe et clés d’accès à votre multidimensionnalité. 
Votre corps est complexe mais compréhensible, tout comme la vie l’est.

C’est parce que vous évoluez également que la réalité évolue. 
Rien n’est figé, tout est en perpétuel mouvement. 
Et vous êtes le Maître du jeu ; vous avez le pouvoir de contrôler(1) la situation à tout moment.

L’Unité, c’est le principe allégorique de la poupée russe. 
Lorsque vous vous amusez à encastrer tous les corps de la poupée, vous travaillez sur le plan quantique, c’est à dire sur le plan de l’inconscient, avec les extensions de vous-même. Car telle une poupée russe, les extensions de votre âme sont.

La meilleure façon d’accéder à votre multidimensionnalité se passe souvent la nuit. 
Votre sommeil vous propulse directement dans une autre densité, là où vous vous re-trouvez. 
Les rêves appartiennent à une autre densité qui vous délivre des messages qu’il vous appartient de décoder. 
Parfois vous serez d’apparence identique et parfois vous serez différent. 
Vous retrouverez des gens que vous connaissez, avec un environnement différent, toutes les possibilités existent en rêve ou en bilocation car il s’agit d’une réalité toute autre. 
Vous vous retrouvez avec vos Moi supérieurs, souvent dans de drôles de scénarios.

Lorsque vous aurez pris conscience que vous êtes dans une autre réalité, une autre dimension d’existence, vous pourrez en savoir plus sur vous-même et intervenir parfois consciemment dans ce « rêve » de manière à établir une connexion consciente avec votre Moi tridimensionnel, une fois réveillé. 

En réalité, nous avons plusieurs identités parce que nous sommes une âme expansée sur plusieurs niveaux vibratoires. 
Vous êtes Pierre, Paul ou Jacques de par votre naissance (l’aspect Yang) mais vous êtes aussi un dieu ou une déesse qui portez une identité vibratoire (l’aspect Yin). 

Le fait de vous re-connaître au delà de la tridimensionnalité, vous prouve dans cette expérience que vous re-trouvez une extension de vous-même. Ce sont vos vies parallèles.

En ce qui me concerne, je vous parle dans une conscience unifiée, c’est à dire dans un corps et esprit unifiés. 
J’ai retrouvé les sept parcelles de mon âme qui ont un nom. 
Je suis retournée à la « Maison » (retour à la conscience trinitisée), je viens de boucler mon propre cycle d’incarnation en revenant à mon être initial. 
La poupée russe est complétée ici-bas, bien que l’évolution soit en réalité une séquence illimitée de poupées russes, le but de l’âme étant de pouvoir se rapprocher le plus possible de la Source originelle de Tout ce qui Est.

J’ai dû également assembler toutes les versions parallèles de notre couple Isis/Horus, que les gouvernements religieux avaient mis en scène dans vos textes, soient disants « sacrés », afin d’embrigader la conscience collective. 
Cette expérience a été fastidieuse dans la mesure où ma conscience multidimensionnelle me faisait vivre ses réalités parallèles, tirées tout droit de l’imaginaire de l’élite pervertie de cette planète. Mon esprit était confus, c’est évident, au fur et à mesure que je remontais dans le temps.

Toute votre histoire est à reprendre à zéro. On peut dire que certains clans ont réellement assassiné l’esprit collectif. Et vous comprendrez mieux les raisons qui me poussent à affirmer de telles allégations, un peu plus loin dans votre lecture.

Enfin, je voudrais terminer cette séquence en réitérant que votre âme vibre sur plusieurs plans vibratoires simultanément et que vous avez la possibilité, à tout moment de vous connecter directement à l’un d’entre eux. Les voyages astraux(2) conscients ou les bilocations (OBE) vous permettent d’accéder à votre étincelle de vie expansée, que ce soit dans une vision du passé et même du futur. 

Le temps et l’espace n’existent pas. Tout se passe au moment présent. 
Vous ramenez toujours vos pensées, vos souvenirs au moment présent. 
C’est grâce à cette réalité quantique que j’ai pu retrouver la technologie de la grande pyramide de Gizeh.

Réfléchissez à cette phrase. La sensation du déjà vécu relève également de votre vie simultanée. 
L’Unité, c’est prendre conscience que nous sommes tous des enfants de la Loi du Un. L’Unité, c’est AIMER sans condition.
Pour revenir à ce stade d’évolution, qui en réalité est votre état originel, vous devez au préalable avoir fait la paix avec vous-même. 
Parallèlement, c’est la seule façon de faire la paix avec les autres

Votre cœur est un organe qui ne vous sert pas seulement à pomper l’oxygène, contrairement à tout ce que l’on a pu vous faire croire ; il vous sert à aimer et à pardonner votre prochain.

Le cœur est une « entité » qui pense
Au delà de la matière, il vous sert à émaner votre puissance de l’amour. 
Il est le siège central de tous vos êtres, de tous vos corps. 
Il est la clef de votre multidimensionnalité. 
Il est le chef d’orchestre qui supervise toute votre musique intérieure. 
Ne permettez à personne de toucher à votre cœur. 
Tous vos problèmes cardio-vasculaires, par exemples, sont d’origines émotionnelles, psychiques et rarement congénitales. 
L’âme qui fait le choix de porter un cœur artificiel devra s’incarner dans la matière, de nombreuses fois, avant de prendre conscience de qui elle est, c’est à dire un être divin, un créateur. 
Je réitère que la solution à vos problèmes n’est pas extérieure mais intérieure.

La solution extérieure est la facilité qui vous empêche de comprendre comment vous fonctionnez en réalité, en utilisant la voie chimique de la médicamentation(3), manière rapide d’apaiser la douleur mais qui en aucun cas ne vous guérit. 
Nous allons développer ce sujet plus loin.  

Or, vous ne dépendez de personne si ce n’est de vous-même. On vous a appris à devenir dépendants depuis très longtemps alors que vous êtes en réalité tous des DIEUX CRÉATEURS.

Je suis ici pour vous expliquer pour quelles raisons nombreux d’entre-vous ont choisi le chemin de la séparation, de la dualité. Je suis ici pour vous éclairer au sujet de ma venue, de notre venue sur cette planète. Vous allez découvrir que nous avons chacun un rôle bien particulier et crucial dans chaque incarnation. Je réitère que nous n’avons aucunement l’intention de nous exposer. Nous sommes ici pour vous relater des faits de votre histoire, c’est différent. Je vous présente à travers ce manuscrit l’énergie matriarcale, complément de l’énergie patriarcale.

Extrait de La Guérison de l’HumanITE de Urantia – UNE GRANDE HISTOIRE D’AMOUR – Isis Blue Nebadonia : La Nouvelle Alliance – Chapitre 1 – Le symbole de l’Unité. p.34
Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer le site:




J’ai déjà publié ce texte mais comme en ce moment je suis dans ce désir d’unité intérieure, comme je suis enfin prête à lâcher la dualité, convaincue par expérience que c’est la clef de l’accomplissement, du bien-être au présent et du passage dans une dimension où l’être est complet, l’enfant et l’ado intérieur, le masculin et le féminin, s'associent à merveille et où on devient le cocréateur conscient de sa vie. 
Parce que si le masculin et le féminin sont l'expression de la source, en tant qu'humain, c'est au travers de l'enfant en soi, de sa reconnaissance, de sa renaissance dans l'énergie christique, que tout en nous se révèle et se pacifie, s'unifie, s'équilibre et s'harmonise...

Je parle de cocréation parce qu’on agit en conscience, en tenant compte des besoins de tous les corps, en suivant l’inspiration de l’âme, de la conscience, en toute confiance, se plaçant ainsi dans le courant de la vie, en adoptant le regard de l’amour lumière en accord avec le plan divin. 
Même si on n’est pas conscient de ce que sera l’avenir, on ne doute pas qu’il sera parfait puisqu’on dit "Oui à la vie", à ce que l’âme nous propose d’expérimenter en sachant que chaque situation vise au final, à réaliser la complétude de l’être, en devenant de plus en plus conscient, conscient de tout ce que nous sommes, en prenant l’habitude de confier à la source tout ce qui en nous émerge dans le but d’être alchimisé, pacifié, harmonisé à l’amour lumière. 
L’enfant intérieur est libéré du poids du passé dans l’accueil des émotions qu’il manifeste et peu à peu, on intègre l’amour inconditionnel par le fait de le projeter sur tout ce qui nous compose et ainsi on devient autonome affectivement en cultivant la relation au divin intérieur, la confiance en cette vibration de l’âme et de la conscience, en soi, et en la vie. 

On aura fait la paix avec son passé, compris la valeur de toutes ces expériences et on va être dans un état de paix, de gratitude, de joie; des énergies qui permettent de créer son quotidien en conscience et en connaissance de cause, d'agir dans la matière sous la guidance de l'élan spontané...


Merci de laisser les références, les liens, si vous souhaitez diffuser cet article dans son intégralité et de mentionner aussi ce blog (http://lydiouze.blogspot.fr ) afin d’honorer l’expression unique de chacun.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.