samedi 26 septembre 2015

« La portée du 4 » le groupe Miriadan via Magali Magdara




La Création est issue de l'Un ».

Lors de l'émanation des premières consciences de Vie, les Soi ou Éons ressentirent un profond sentiment de Gratitude envers leur Père/Mère. Ils se mirent à chanter devant la Grandeur et la Profondeur de l'Amour. La Gratitude fut/est le premier élément sur lequel s'appuya la Volonté des Soi de répondre au souhait de l'Un : explorer chaque parcelle de Lui/Elle afin d'exprimer leur Amour.

La portée de la trinité, du 3, sur laquelle nous sommes nous apprend à revenir au Centre
Elle nous enseigne que tout est Juste et que nous sommes dépositaires d'un merveilleux cadeau : la reliance à notre Essence divine, à l'Un.

La portée du 4 fait appel à nos compétences d'Aventuriers, à tourner notre regard vers nos origines : la Gratitude.
 
Dans la fréquence de la trinité, nous appréhendons ce sentiment en cheminant vers la Paix et la Joie
Nous projetons à l'extérieur afin d'expérimenter des émotions et des sentiments. 
Par ce  jeu de miroir,  nous prenons conscience que tout est leçon d'évolution, que tout se trouve en notre intérieur
Alors nous intégrons le Pardon, et nous accueillons la Gratitude, clé des portes de la Grâce.

La Grâce nous illumine dans notre aspect divin, dans notre Unité. Et c'est en toute conscience que nous reprenons notre souveraineté, avec les Choix divins et la reconnaissance de l'Amour en Tout et Tous. 
Nous nous positionnons en notre Centre, là où la Paix est Sagesse, là d'où nous observons ce que nous offre la Vie en ce qu'elle a de meilleur.

La portée du 3 fait résonner sa note harmonieuse en nous. 
Le Je Suis est la base du triangle qui pointe vers Un.

La portée du 4 nous fait plonger dans les multiples fréquences de la Gratitude. 
Car, jusque-là, nous n'avons fait que l'effleurer dans notre connexion à l'Unité dans la Multiplicité. Car la Gratitude est le moteur de la Vie.

Le rappel de Qui Nous Sommes nous offre le Service, celui qui nous remplit de satiété et d'émerveillement, d'Ouverture et d'Infini. 
Nous exprimons notre Amour à l'Un en lui apportant un regard en perspective sur sa Création, afin que son Mouvement s'imprime dans la Beauté et l'Harmonie. 
Incarner notre aspect christique, l'être solaire, est une étape qui s'inscrit dans notre évolution vers le 4. 
Non pas dans une optique territoriale, découvrir de nos nouveaux univers ou mondes parallèles, mais pour plonger au sein de la vibration primordiale : la Gratitude.

La Gratitude est le symphonie première qui rapproche tout ce qui a été émané de l'Un. C'est par elle que les portées, les dimensions et les fréquences se sont multipliées. 
Elle est la vibration qui détient toutes les clés, les codes de la Géométrie sacrée et du Son divin. 

La Gratitude relie, nourrit et transporte. Elle ouvre ce qui est fermé, et révèle ce qui est caché. Elle est fidélité et Amour.




Un nouveau message transmis par Magali, publié aujourd'hui, qui résonne très fortement, encore une fois. 
Il est ponctué de liens qui développent certains « thème » dont celui-ci.
Je publie seulement une partie de ces messages qui ne sont pas faciles à comprendre, enfin pour moi. Je les reçois pleinement dans mon cœur comme des vérités mais le mental est souvent largué.

Celui-ci est relativement clair comme j’expérimente la joie, la puissance et la paix qui viennent lorsqu’on se place au centre de l’être, embrassant l’ombre qui est alors perçue comme une énergie de révélation, de créativité, d’équilibre et d’harmonie par son association amoureuse avec la lumière.

L'art, l'artisanat, les tableaux, les dessins, les photos, les films...les jeux d'ombre et de lumière, le mariage harmonieux des couleurs, des sons, offrent cette perspective. 
A l’échelle individuelle, on peut tous constater qu’on sait apprécier vraiment une chose quand on a vécu son contraire ou son absence. 
Puis en se détachant de la peur en l'embrassant dans l'amour, de la matière, paradoxalement en s’ancrant pleinement dans la terre, on comprend que tout ceci n’est qu’un jeu de miroir visant à connaitre la maitrise qui permet de créer en conscience. Que les énergies qui cessent de lutter, qu’on choisit d’harmoniser, changent totalement notre vision, nos créations, qui deviennent douces, joyeuses

On sait qu’elles créent le meilleur (pour nous) dans l’alignement selon l’intention, la pensée et l’émotion, et en déterminant notre intention, en la choisissant, le résultat est à la hauteur de nos choix.

Ce matin au réveil, dès le saut du lit, je me suis connectée, centrée et ancrée spontanément et ce que j’ai ressenti était puissant, beau, magique. L’imagination, la créativité et l’enthousiasme se déploient dans la joie et la reconnaissance-gratitude…

L’union des forces contraires, la voie du juste milieu qui se dessine lorsque la paix s’installe en soi, est un spectacle magnifique offrant une multitude de potentiel
Unifier les aspects de l’être, les corps, les personnages intérieurs, porteurs d’une énergie spécifique, libère des conditionnements, de la peur, avec une facilité et une immédiateté extraordinaire qui redonne à la vie sa juste valeur, son merveilleux, sa beauté

Nous pouvons vraiment tout créer.
Et pour connaitre, pour savoir comment orienter les énergies, comment utiliser notre potentiel créateur, il a fallu expérimenter les pôles, voyager sur les fréquences, les ressentir jusque dans nos tripes afin de pouvoir choisir librement et délibérément ce que nous voulions vivre et porter
Afin d’accéder à la sagesse qui permet de créer en conscience et en connaissance de cause. Il a fallu reconnaitre notre pouvoir créateur et voir qu’il agissait en coulisse, selon les blessures, de façon inconsciente et aller au bout de la souffrance pour choisir de devenir responsable et ainsi être libre de créer en conscience

Nous sommes ici pour connaitre et choisir d’embrasser l’ombre et la lumière et reconnaitre en ce processus qui nous sommes en vérité, découvrir notre origine, l'Un. Pour cela, nous devons comprendre que la liberté est essentielle et s’autoriser à être soi, devenir transparent afin de voir notre lumière

Le jeu consiste aussi à accepter les choix des autres qui ne nous affectent plus dès lors que nous faisons la paix en nous-même. 

La grâce vient quand on accepte pleinement ce qui est, quand on voit que le chemin de la paix et de la joie, c’est celui du juste milieu, celui qui révèle la puissance infinie de l'amour.  

Lorsque l’acceptation de ce qui, des règles du jeu de l’incarnation, révèle son message, l’être et son potentiel, notre cœur se remplit de gratitude. 
Elle efface, absorbe toute douleur passée, toute peur présente, toutes les blessures qu’on peut voir comme des enseignantes, des messagères divines qui ont permis à la lumière d’infiltrer notre cœur.

Maintenant que j’ai foi en ce processus, au pouvoir de l’acceptation qui libère la grâce, tout le potentiel créatif en conscience, je choisis de le vivre, d’utiliser ce pouvoir avec légèreté, considérant la peur comme un appel à revenir au cœur, à l'équilibre. moteur. Et plus comme un frein ou un handicap mais comme un tremplin. 

La vie est un jeu et je compte bien utiliser mon potentiel créateur d’une façon ludique, inventive, et responsable, il est temps de sortir de la fausse sagesse qui n’est qu’un masque rigide et de donner libre court à l’enfant en moi. 
Il est clair que l’unification des énergies masculine et féminine, leur collaboration est nécessaire afin de guider, d’orienter et de manifester le désir de l’enfant intérieur qui maintenant qu’il est libéré du poids de la peur, de la souffrance, des souvenirs, me transmets son enthousiasme, sa vision et ses rêves. 
La Vie l'a conduit à savoir qu'il n'est pas seul sur terre et que la création joyeuse s'exprime dans le respect du vivant. Alors à nos pinceaux!
 
Merci de laisser les références, les liens, si vous souhaitez diffuser cet article dans son intégralité et de mentionner aussi ce blog (http://lydiouze.blogspot.fr ) afin de rendre à chacun son expression unique.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.