lundi 6 juillet 2015

« Une vision nouvelle amène à découvrir un monde nouveau »





Toujours depuis mon écoute du livre audio d’Esther et Jerry Hicks, "La loi d'attraction" une chose essentielle et évidente dont je n’avais pas vraiment pris conscience avant, apparait maintenant de façon claire. 
Il a fallu quelques situations, rencontres, pour que je vérifie une fois de plus la validité de la loi d’attraction qui stipule: "ce qui se ressemble s’attire", pour que je trouve une clef indispensable et applicable afin d’intégrer la loi de permissivité sans laquelle la création consciente, délibérée, ne peut aboutir aux résultats souhaités. 

On nous parle souvent dans les messages spirituels, les articles diffusés sur les sites qui abordent l’éveil des consciences, tout comme dans les écrits religieux, que nous sommes Un, que tous sont issus de l'amour lumière et que l’amour inconditionnel et la clef de la réalisation personnelle. Ce qui permet de prendre conscience de l’obsolescence de l’idée de séparation tant avec la source qu’avec les autres. 

C’est ce que je vis depuis un certain temps par les expériences d’ouverture de cœur et de conscience et la connaissance intuitive de l’âme, la foi, mais arriver à voir l’amour et la lumière en chacun m’était impossible. Du moins, ça venait de façon ponctuelle. 

Évidemment lorsque je suis alignée à l’amour en moi, je peux le savoir intuitivement, le ressentir, mais j’ai tellement pris l’habitude d’agir selon l’ego, en considérant les autres au travers des connaissances humaines et selon les blessures, l’instinct de survie, que je n’arrivais pas à maintenir cette vision. 


Lorsqu’on on étudie le comportement humain afin de mieux se connaitre et d’exprimer sa vraie nature, on adhère à la théorie du miroir, on comprend les blessures de l’âme et les comportements qu’elles induisent, les masques qu’on se créé. On repère les stigmates, les cicatrices formées par les blessures de rejet, d’abandon, d’injustice, de trahison, d’humiliation et comme on s’observe pour ce faire, on finit par voir aussi chez l’autre, ce qui est activé, les masques qu’ils portent. 
Petit à petit, on colle une étiquette à chacun puisqu’on utilise l’effet miroir afin de connaitre nos ombres et de les libérer.

Lorsqu’on le fait, on éprouve de la compassion pour les autres mais les étiquettes qu’on leur a collé nous empêchent de voir autre chose, de percevoir l’amour lumière qu’ils sont aussi. 
En retranscrivant l’extrait suivant, j’ai réalisé ce qui m’empêchait justement de lâcher ma vision sous l’angle des blessures et j’ai trouvé un exercice, qui je le pense, va m’aider à voir justement l’amour lumière en chacun. Au moins, à ne plus voir leurs blessures, ce qui est déjà plus juste tant pour moi que pour eux et en plus, cet exercice est une façon de voir avec les yeux du cœur, en conscience. Donc d’être le plus souvent possible sur la fréquence de l’amour lumière, de voir avec les yeux de l’âme. 
Cette ‘découverte’ a complètement bouleversé ma vision des choses et restauré l’équilibre entre ce que je suis et la façon dont je perçois l’extérieur. Je reprends la transcription de l’extrait en question et les notes qu’elles ont suscité:

« Prenons un autre exemple, lorsque vous attirez un autre individu dans votre création, vous avez l’impression d’attirer avec lui tout ce qu’il est et si vous le pensez, il en sera ainsi. Autrement dit, vous pouvez attirer dans votre expérience de vie, un être très dynamique, une personne merveilleuse dont la présence est agréable mais dont la vie est totalement en désordre. En attirant la personne, vous pouvez aussi attirer la confusion qui l’entoure mais vous n’y êtes pas obligé.
Vous pouvez littéralement attirer dans votre expérience uniquement la part de leur expérience que vous voulez et ceci sans avoir besoin de repousser les choses négatives. Tout ce que cela nécessite de votre part est une définition très claire de ce que vous désirez, vous devez juste attirer celle que vous voulez. »
…« Le rejet conscient n’est pas une méthode vraiment efficace parce que votre intention repose alors sur ce que vous essayez de repousser. Et en y consacrant votre attention, vous faites exactement le contraire de ce que vous essayez de faire. » extrait du CD1 du livre audio "La loi de l'attraction" Abraham via Esther et Jerry Hicks aux éditions Trédaniel*


 



C’est là où j’ai eu une sorte "d’illumination" : du coup ça ‘oblige’ à ne voir que le côté positif des gens !
Sachant cela, il ne reste plus qu’à voir, à se focaliser uniquement sur les qualités des autres ! Très intéressant puisque ça va dans le sens de l’amour, de ce que je veux vivre. Voir la perfection chez l’autre, focaliser son attention sur cette recherche permet de voir la lumière en l’autre !
Ça change tout parce que j’ai tendance à bloquer sur les défauts alors évidemment c’est ce qui est mis en évidence et amplifié.
Prendre le temps de chercher les qualités en l’autre va amplifier l’amour lumière en moi, changer le regard que je porte sur lui, et par le mouvement de l’énergie, puisque les pensées positives vont émaner et se balader de moi à l’autre, l’amour va amplifier, redoubler, sans jouer de jeu de séduction, sans se positionner vis-à-vis de l’autre, sans avoir à flatter ni même à dire quoi que ce soit. En plus ça m’apprendra à me taire, à ne pas entrer en réaction, à prendre le temps d’observer avec un nouveau regard, celui de la neutralité, du cœur et de la conscience
C’est ce qui s’appelle « regarder avec les yeux de l’amour » et voir cet amour parce que chacun est doué dans un domaine ou un autre, a des qualités spécifiques et c’est une chose que je suis capable de voir justement quand je me sens bien dans ma peau.
Voilà qui change tout, merci Abraham pour cette astuce logique selon la loi d’attraction mais que je n’avais pas relevé de cette façon si évidente.
Plus question non plus de jalouser qui que ce soit puisque j’attire ce que je suis et en mettant en évidence la qualité de l’autre, de cette façon, l’équilibre est réalisé !

Je ne peux voir en l’autre ce dont je ne suis pas consciente, ce que je ne porte pas en moi-même et de cette façon, la qualité que je souligne chez l’autre va aussi amplifier en moi. J’ajoute cet autre extrait qui parle de la loi de manifestation, précise le décalage entre la pensée et sa manifestation dans la matière qui permet de se détendre. De cette façon, on peut tranquillement rectifier son point de vue, ses pensées afin de s’aligner à l’amour en soi.   
« Chaque petite pensée subtile ne va pas systématiquement se manifester dans votre expérience car il y a l’effet tampon du temps mais cela donne naissance à cette possibilité et si vous vous focalisez suffisamment longtemps, alors il sera absolument certain que cela vous arrivera, quelles que soient les circonstances. 
Car nous vous le rappelons si vous utilisez la loi d’attraction délibérément, en vous concentrant sur quelque chose que vous voulez, d’autres pensées vont s’y joindre, la rendant plus forte et plus puissante, ce qui va l’amener à se réaliser très rapidement. 
C’est l’une des façons d’utiliser cette loi en se concentrant sur quelque chose et en laissant la loi faire son travail plutôt qu’en vous éparpillant de pensées en pensées si rapidement que vous n’attirez jamais de puissance significative. » extrait du CD1 du livre audio "La loi de l'attraction" Abraham via Esther et Jerry Hicks aux éditions Trédaniel*

La focalisation de la pensée sur la recherche des qualités en l’autre, ajoutée à l’intention de vivre dans l’amour, voilà un cocktail puissant de manifestation délibérée.
Même si pour quelques temps il s’agit de remplacer les étiquettes « défauts » en « qualités », la fréquence vibratoire n’est plus du tout la même et ça change considérablement les relations; L’approche et la communication.

J’étais invitée à une fête entre voisins le 14 juillet mais j’ai décliné cette invitation. Une réflexion spontanée et désagréable d’une voisine m’a fait réfléchir à mon comportement. Je sais que je suscite de la jalousie chez les femmes du quartier, tout simplement, parce que je suis plus jeune qu’elles, libre, célibataire et sans enfants. Bien que je ne joue pas consciemment la séduction, le seul fait de considérer les gens au travers de leurs blessures, fausse mon regard et donc mon comportement. J’ai vu quelques fois que j’avais tendance à les regarder un peu de haut, simplement en les voyants dans leurs blessures, leurs défauts, en ne voyant que cela. 
Je sentais bien que quelque chose d’injuste était là mais je ne mettais pas le doigt dessus. Je crois que c’est chose faite. Je compensais ce sentiment de supériorité qui vient quand on cerne une personne, en étant sincère, en n’hésitant pas à parler de mes propres défauts. 

Erreur considérable puisque de cette façon, je nourris la souffrance, la personnalité blessée en chacun au lieu de focaliser mon attention sur l’amour et la lumière. 
Le seul fait de prendre conscience de cela rétablit l’équilibre intérieur. La peur de susciter la jalousie n’a plus lieu d’être tout comme celle de la critique. 
C’est tellement évident que ça ne me venait pas à l’esprit. Comme quoi, plus on croit savoir et plus on complique les choses. 
Les messages des être de lumière qui parlent de l’être magnifique que nous sommes peuvent être interprétés de façon distorsionnée si on n’est pas dans l’amour véritable. 






Bon, je vais aller digérer tout ça et me promettant de me donner le temps de changer mon regard. Merci mon ami l’arbre à qui j’ai demandé il y a quelques temps de m’apprendre l’écoute. Mine de rien cette simple petite découverte, ce désir de voir l’autre au-delà des blessures m’oblige à l’écoute, au silence. 
Même si pour le moment, il s’agit de voir leurs qualités, comme je connais leurs défauts, je ne risque pas de tomber dans l’effet inverse, c'est-à-dire d’être subjuguée par leur lumière.

Il est clair que la part de moi qui vivait sur la défensive depuis l’enfance est en train de se désagréger. Le fait d’aller voir ma mère dans un mois, ramène les croyances de l’ado sur le tapis et c’est une occasion de libérer tout ça, de faire peau neuve, merci la vie.

Maintenant, il ne faut pas que je m’inquiète de leur comportement mais que j’accepte d’avoir créé cette perception qu’ils ont de moi, par ma façon de les voir.

Pour ne pas me sentir trop seule du fait d’avoir décliné l’invitation, j’ai demandé à ma famille galactique, ma famille universelle, de me soutenir en ce moment et jusqu’à mon voyage chez ma mère. 
J’ai choisi de vivre seule à cause de mes blessures et du besoin de prendre soin de l’enfant intérieur mais je ne suis pas seule au niveau de l’énergie, de l’invisible. Je me connecte à mon âme mais comme l’idée de séparation ou du moins l’idée que c’est un être tellement lumineux que le contact en devient difficile à cause du décalage entre l’humaine et le divin, au niveau vibratoire, la croyance demeure puisque je ne suis pas en permanence dans mon cœur.
Enfin disons plutôt que les vieilles croyances d’illégitimité, de distance, sont encore actives alors j’en profite pour les offrir à la source. Puis demander de l’aide aux frères et sœurs « du ciel », de dimensions où règnent l’amour et l’harmonie, est un soutien indéniable alors j’aurais tort de me gêner. 
Là aussi, c’est une question de dosage, de penser d’abord à utiliser ses propres ressources avant de demander une aide extérieure. Puis de sortir des schémas de mérite, de souffrance et de difficulté qui sont imprégnées dans la mémoire. 

Le parcours peut être facilité si on s’autorise à recevoir de l’aide. De toute façon, ils ne peuvent pas faire les choses à notre place. Voyons ce que je pioche dans la boite  idées de Lulumineuse : « Une conversation va vous donner une réponse ». Voilà encore une invitation à être en mode réceptif.

Et sur le site « du ciel à la terre ». Ces clefs et suggestions sont des guides, des clins d’œil, la plupart du temps. Ils révèlent ce qu’on porte tant dans l’inconscient que les aspirations de l’âme. 
J’ai aussi rassuré l’enfant intérieur, enfin la part interne qui souffre encore de blessure de rejet. Je lui ai promis de l’écouter et de répondre à ses appels en laissant l’amour lumière l’imprégner. Quand je parle d’amour lumière, ça veut dire de regarder ce qui se manifeste en soi avec bienveillance et clarté, de façon à pouvoir libérer ce qui ne me correspond plus, ce que je ne veux plus manifester dans ma réalité.  
Clef 283
« Vous devez apprendre à travailler le jugement, c’est très important ! N’oubliez pas que dans le jugement il est généré une énergie négative et également destructrice pour vous ainsi que pour ceux qui sont jugés ; même si vous ne vous adressez pas à eux, ils en ressentent l’énergie.

N’oubliez pas que vous êtes tous connectés, que tous les humains de la planète Terre sont connectés entre eux par la partie Divine qui les habite et donc également connectés au Divin, à la Source, ainsi qu’à tout l’Univers. »

Ça m’invite à m’adresser aux âmes de mon entourage, mes voisins, ma famille, afin de les remercier de me montrer ce que j’ai besoin de voir, ce qui doit être amené à la conscience et ainsi libéré.

La pensée du jour de Neale Donald Walsch :
En ce jour de votre vie, je crois que Dieu souhaite que vous sachiez …
que vous devriez toujours avoir un appât à votre hameçon.
Dans l’étang où vous vous y attendez le moins, il y aura un poisson.
Ovid, le poète romain a dit cela, et il avait raison. Vous ne savez jamais
quand et où votre prochain miracle va apparaître. Alors soyez prêt.
Soyez ouvert. Soyez enjoué, réceptif, plein d’espoir.
Et ne limitez pas la forme et la taille dans lesquelles
votre miracle va venir. Parfois, les plus petites clés
ouvrent les plus grandes portes.
Alors soyez à l’affût aujourd’hui. Soyez prêt.
Vous avez demandé de l’aide,
et vous êtes sur le point d’en avoir.
Avec tout mon amour, votre ami ..
Neale


C’est le moment d’aller faire une pause pour intégrer tout cela en profondeur. Depuis que j’ai pris conscience de ce simple fait, je suis toute excitée à l’idée de changer mon regard, c’est comme si j’allais découvrir un nouveau monde…
 
Merci de laisser les références, les liens, ainsi que celui qui mène au site de l’éditeur, si vous souhaitez diffuser cet article dans son intégralité et de mentionner aussi ce blog (http://lydiouze.blogspot.fr ) afin de respecter le travail, l'investissement de chacun.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.