jeudi 12 mars 2015

« Tendre la main » les êtres de lumière via Monique Mathieu





Comment peut-on encourager des êtres qui, actuellement, sont complètement découragés par tout ce qu'ils voient mais qui ne se sont pas encore tournés vers leur âme, vers ce que nous appelons la spiritualité  ?
« En essayant de leur faire comprendre la beauté de la vie et tout ce qui est positif en eux. Si ces êtres nourrissent en permanence leurs parties d'ombre, bien évidemment ils ne percevront pas la Lumière !
Il faut donc essayer de leur faire comprendre tout ce qu'il y a de beau en eux comme l'amour, qu'ils ne voient pas uniquement la laideur, la violence, la souffrance et tout ce qui est obscurité.
Avant de pouvoir réellement le faire comprendre à ces êtres, il faut que vous-mêmes, vous ayez beaucoup travaillé sur vos propres coins d'ombre
Vous ne pourrez projeter sur les autres que ce que vous serez devenus et également ce que vous aurez pu transcender en vous-mêmes.
Donnez confiance ! Donnez l'espoir aux hommes ! Actuellement, l'humanité n'a plus confiance et espoir, elle a l'impression qu'elle tourne en rond et qu'elle ne trouve pas de porte de sortie. Votre monde actuel enlève l'espoir à des êtres qui avaient beaucoup misé sur leur devenir.


L'espoir c'est la vie ! Si vous enlevez l'espoir aux hommes, ils ne peuvent plus vivre car ils n'ont plus confiance, donc donnez de l'espoir à ceux qui vous entourent !  
Comme vous le dites sur Terre : remontez-leur le moral en permanence ! 
Essayez de faire monter leur taux vibratoire ! 

Vous savez que la parole a une grande puissance, une puissance qui peut calmer les êtres, qui peut générer de la joie en eux.

Chez les êtres humains, quand tout espoir a disparu, demeure cependant au fond d'eux-mêmes une petite lumière. Cette petite lumière est celle de l'espoir et de la confiance, c'est peut être à vous à faire en sorte que cette lumière puisse éclairer davantage les êtres humains un peu perdus, perdus en eux-mêmes, perdus par rapport à l'extérieur, perdus par rapport à leurs frères, à leurs relations de travail, à leurs relations affectives et amicales.

Certains êtres n'ont plus aucune relation affective ou amicale, car ils sont totalement enfermés dans leurs frustrations, dans leur révolte, dans leur tristesse, dans leur violence et leur colère intérieure.

Même si ce n'est pas toujours facile de les aider, vous ne pouvez opposer à la souffrance que la joie et la douceur, à la violence que la paix et la sérénité, au manque d'Amour que tout l'Amour que vous pouvez leur donner, mais chaque fois que vous le faites il faut que vous soyez prêts pour le faire, il faut que vous ayez suffisamment de force, d'Amour et de Lumière en vous.

Si vous le faites et que vous n'êtes pas préparés, vous risquez de vous faire absorber par celui qui déversera sur vous des flots de lumière sombre, des flots de tristesse, de souffrance et de violence.

Si vous êtes prêts, même sans prononcer beaucoup de paroles, vous pouvez accomplir des miracles sur ces êtres qui se croient perdus en eux-mêmes, perdus face à la société.
Tendre la main est aussi cela !"

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :
  • qu'il ne soit pas coupé
  • qu'il n'y ait aucune modification de contenu
  • que vous fassiez référence à  notre site  http://ducielalaterre.org
  • que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu

2 commentaires:

  1. "Tendre la main est aussi cela !"
    Merci Monique et Lydia
    Je suis en retard dans la lecture de tes textes.
    Bise
    A+
    Pat

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Patrice,
      Tu cours toujours! On est sur les mêmes ondes! Je vais me reposer justement!
      Pour le retard dont tu parles, tu peux te détendre puisque j'écris au jour le jour selon ce qui me passe par la tête et comme la pensée est à peu prés continue, elle suit son cours et comme pour les "feuilletons", tu peux comprendre si tu rates un épisode, lol!

      Supprimer

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.