vendredi 15 mars 2013

Thrive et commentaires




J’ai bien fait de passer deux heures au jardin, de contact avec la réalité de la nature, avec l’énergie de la vie, de la terre mère. Je me suis chargée d’énergie positive comme pour être capable de regarder le film "Thrive" que l’on trouve sur de nombreux sites d’éveil et que je n’avais pas voulu voir jusqu’à aujourd’hui. Il y a quelques temps, bien que je croie aux conspirations, aux Illuminatis...je ne voulais pas "regarder la vérité en face" pour ne pas être déstabilisée et perdre l’espoir en l’humain, en moi, par la même occasion. 
J’ai suffisamment vu la capacité de l’homme et de la femme, a générer de la souffrance. Comme on dit, j’ai ma dose. Je n’étais pas non plus en paix avec mes propres ombres et craignais d’être submergée. Mais plus j’accueille tout ce que je suis et plus je peux regarder ce qui est, de façon neutre.

Je dois dire que la première heure m’a un peu démoralisée parce que je n’ai rien appris que je ne savais déjà. Il est clair que le monde est dirigé par une poignée d’individu qui pense pouvoir gouverner le monde par la supériorité intellectuelle qu’il pense avoir sur la masse. Aldous Huxkley qui a expérimenté le LSD, a imaginé « Le meilleur des mondes » au début du 20ème siècle. Et il semble que l’humanité ait toujours fonctionné de cette façon. Ceux qui supposent être les meilleurs, les plus forts, veulent diriger l’ensemble.
La plupart pense que cette façon de voir est légitime, logique. Un peu à l'image des fourmilières. Au niveau spirituel, le même scénario se répète.


Sauf que l’humain est aussi divin et que par le fait d’être doté d’un cœur et de la parole, il peut arriver à s’entendre et à gérer la société en commun. Heureusement que de plus en plus de gens prennent conscience de ce qu’ils sont en réalité et que le travail que chacun effectue sur lui-même permet d’entrevoir un avenir meilleur. J’ai trouvée la partie « solutions » du film trop courte mais en même temps, les bases y sont données et trop de directives serait nier le pouvoir de chacun de choisir d’aimer. De s’aimer avant toute chose pour trouver la paix en soi et la rayonner. C’est la seule alternative, retrouver son essence amoureuse et lumineuse afin d’être guidé par soi-même et voir que chacun "mérite" le même respect et la même liberté d’être. Ce qui est encourageant dans la fin du film et même pendant, c’est que les manipulateurs ne sont pas traités de "méchants" et seule l’action passive est prônée.

Il faut néanmoins arriver jusqu'à 1h38 de film pour y voir les solutions!

Thrive 
 2h12mn

 
J’ai trouvé ce qui suit sur la presse galactique et me suis dis que ça tombait à pic !

"Vous ne pouvez pas rendre quelqu’un à sa Connexion à la Source en le rabaissant, ou en le punissant, ou en étant révoltés envers lui. C’est seulement par l’amour que vous pouvez rendre quelqu’un à l’amour. Et si vous n’avez pas de moyen de le rendre à l’amour, il sera toujours un problème pour votre société".
Abraham, 26 février 2005
 

Photos prises hier sous la pluie et aujourd'hui sous le soleil.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.