samedi 23 février 2013

Vidéo documentaire, « l’Ayahuasca, le serpent et moi » Chamanisme au Pérou d’ Armand Bernardi




Je dois dire que je m’étonne d’avoir pu regarder jusqu’au bout vu la longueur de la vidéo. Il a fallu que je raccommode des chaussettes en laine que j'ai tricoté l'hiver dernier. Je suis incapable de rester assise à ne rien faire! Il va aussi falloir que je "travaille" là-dessus. Dehors, il fait 5° mais je n'ai pas froid malgré le poêle éteint. La lune est presque ronde et le vent glacial a soufflé toute la journée.
En écoutant la vidéo j'ai revécu mentalement un genre de retour en arrière d’où j’ai pu retracer mon parcours et comprendre que le processus de guérison que je vis est très similaire à celui du jeune homme que l’on suit au fil de ses expériences. 
Le processus de guérison est assez commun à tous,  dans le sens où on visite son inconscient, ses peurs profondes, les aspects refoulés de nous-mêmes et on lâche prise peu à peu par l’acceptation de ce qui est, de tout ce que nous sommes. 
Une guérison sur quelques jours ou quelques heures, qui est assez violente. Je préfère de loin les méthodes douces d’ouverture du cœur et de la conscience par l’interprétation de ce que je vis au quotidien, et l'acceptation de mes ombres tout comme de ma lumière. 
Chacun sa façon de guérir, selon sa personnalité, ses rêves et ses attentes.
Je remarque au passage que peu ou pas de femmes utilisent cette thérapie. 
Une autre chose intéressantes c’est le fait que ce genre de documentaire est assez objectif, et qu'il soit produit par une chaîne publique qui montre que les gens sont prêts à entendre d’autres approches des mondes subtils, d’autres façons d’envisager le divin, le pouvoir d’auto-guérison par les prises de conscience...

Les coupures de connexion, à répétition au milieu de la vidéo ont fait ressurgir la peur de l’inconnu, de l’ombre que j’ai vite entouré de lumière dorée et d’amour.   
Belle expérience qui me montre une fois de plus que d’accueillir ses peurs, ses ombres, amène une libération de celles-ci et finalement, une paix et une joie quasi instantanées. J’ai eu un réflex spontané et sincère, qui est la garantie du succès : )
Bon, je vous laisse vous rendre compte par vous-mêmes.

L'Ayahuasca, le serpent et moi Chamanisme au Pérou Documentaire d’ Armand Bernardi


Vidéo transmise par le site http://epanews.fr
Photo du papillon de ma collection 
Celle de l’éclipse solaire, trouvée sur La presse galactique

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.