lundi 10 avril 2017

« La loi d’attraction agit dans votre vie » Lise Bourbeau





Vous avez certainement entendu parler de la loi de cause à effet ou de l’expression Il n’y a pas de hasard dans la vie, mais êtes-vous vraiment conscient au quotidien à quel point cette loi d’attraction peut vous aider à grandir et à régler des problèmes plus rapidement ? 

Une attraction est une force magnétique en vertu de laquelle un corps est attiré par un autre, tout comme deux aimants s'attirent automatiquement. Nous savons aussi que tout ce qui est matière est attiré immanquablement vers le sol. Cette loi ne s’applique pas seulement au plan physique, mais aussi à nos corps émotionnel et mental qui font partie de notre enveloppe matérielle. 

L'attraction débute dans le monde de l’âme où nous sommes attirés vers les parents et l’environnement dont nous avons besoin pour arriver à compléter les expériences nécessaires au plan de vie que nous avons choisi avant notre naissance. 

Sur le plan spirituel, la loi d’attraction nous attire vers la lumière, c’est-à-dire vers l’amour, la paix intérieure, tout comme une plante est attirée naturellement vers la lumière du soleil pour s’épanouir. Notre âme veut arriver à retourner à la lumière pour toujours. 

Aussitôt que nous entretenons des pensées, des croyances et des sentiments qui nous éloignent de l'amour parce que nous laissons notre ego diriger notre vie, notre âme souffre, car elle est attirée par la lumière et nous la tirons dans un autre sens. 
C’est une bataille intérieure que nous vivons comme un malaise lorsque nous prenons le temps de vérifier ce que nous ressentons. 


Voilà pourquoi on peut dire qu’il n’y a jamais de hasard dans la vie puisque tout ce qui nous arrive part de l’intérieur de nous et nous attirons à nous ce dont nous avons besoin. 

Pourquoi est-ce que je m’attire autant de problèmes ?, demanderez-vous. 
Tout ce qui survient dans votre vie que vous considérez comme négatif, par exemple les gens négatifs ou les situations désagréables, est parfait pour vous aider à devenir conscient de croyances que vous entretenez et qui ne sont pas nécessaires. Elles vous éloignent de votre lumière. 

Ne trouvez-vous pas que la vie est très intelligente ? Vous recevez sans cesse des signes pour attirer votre attention sur ce que vous devriez savoir de vous. 
Tant et aussi longtemps que vous vous plaignez, que vous criez à l’injustice, que vous croyez que vous n’êtes pas chanceux et que vous ne comprenez pas pourquoi il y a des gens désagréables autour de vous, rien ne changera dans votre vie. 

Pour savoir ce que vous devez comprendre pour retourner à l’amour véritable, il s'agit de vous demander de quoi vous vous jugez ou vous jugez une autre personne d’ÊTRE. 
Vous découvrirez ainsi la partie de vous que vous n’acceptez pas. 
Le but ultime de votre âme est d’arriver à un point où vous vous autorisez à être un humain avec des limites, des faiblesses, des peurs, des croyances. 

Prenons l’exemple d’un collègue de travail qui vous rend la vie difficile. 
Prenez le temps de vérifier de quoi vous le jugez. 
La réponse pourrait être : il est imbu de lui-même, très orgueilleux et irrespectueux. 
Si vous acceptez le fait que tout part de vous, cela signifie que vous êtes avec vous-même et avec les autres ce dont vous le jugez d'être. 
Il est fort probable que vous ne puissiez accepter ce fait. 

Je vous suggère donc de vérifier auprès de ce collègue ou d’autres personnes qui vous connaissent bien à quel moment il ou elles vous ont jugé de l'être. Vous pouvez ainsi apprendre grâce à ce collègue que vous n’acceptez pas l’attitude d’être orgueilleux et irrespectueux. Voilà un moyen extraordinaire pour aider votre âme à retourner à la lumière, à l’amour. 

Quand vous vous donnerez le droit d’être humain et de parfois être ce que vous ne voulez pas être, vous verrez un grand changement se produire. 
Quand les gens auront un comportement orgueilleux, vous aurez davantage de compassion. Vous saurez qu'ils ne sont pas méchants, qu'ils ont tout simplement peur de ne pas être aimés. 

Peu à peu, à force de vous accepter dans toutes les attitudes autant positives que négatives, vous ne vivrez plus de malaises et d’émotions parce que vous saurez que nous avons tous le droit d’être humains. 

Nous sommes tous sur cette planète pour accepter autant les parties négatives que positives en nous et pour arriver à s’aimer, s’accepter en tant qu’humains. 

Lorsque nous recherchons la perfection en pensant que nous devons toujours manifester seulement l’aspect positif d’une attitude, cela demande beaucoup de contrôle et indique un manque d’amour de soi. C’est le signe que notre ego décide de notre vie avec sa notion de bien et mal. 

Soyez donc davantage conscient de la loi d’attraction. Elle est tout aussi active pour les bonnes choses que vous attirez dans votre vie, par exemple des cadeaux, des compliments… 
Cela part aussi de vous. Ne laissez pas votre ego décider que vous ne les méritez pas. 
TOUT CE QUE NOUS ATTIRONS EST TOUJOURS UNE INDICATION DE JUSTICE DIVINE.  
Avec amour, 
Lise Bourbeau




Pour faire suite à cet article, ce petit texte a attiré mon attention par sa justesse.

"Tout au long de notre vie, nous alternons entre les rôles de maître et d’élève.
Nous sommes parfois des maîtres pour les autres et toujours des élèves pour nous-mêmes.

Nous sommes des maîtres quand nous sommes dans l’amour, quand nous savons intrinsèquement que tout est parfait, quand la compassion guide nos paroles et nos gestes, quand l’acceptation et l’ouverture sont nos remparts.

Nous sommes des élèves quand notre ego nous mène, quand la souffrance prend le dessus, quand nous cherchons la lumière, quand nous errons dans les méandres de nos blessures.

Mais parfois aussi nous pouvons être à la fois maîtres et élèves lorsque la souffrance de l’autre peut devenir un maître pour nous-mêmes, nous enseignant ce que nous avons manqué d’apprendre, nous ouvrant à la douleur des autres, nous montrant où se situe notre manque d’amour.

Quand bien même nous agirions en maîtres pendant 100 ans, nous serons toujours un élève dans notre propre cheminement.
Et si nous croyons présomptueusement que notre niveau d’évolution est bien supérieur aux autres, que nous avons fini d’être un élève, la Vie se chargera bien assez tôt de nous rappeler à l’ordre de l’humilité par l’une de ses tournures d’évènements qui nous rappellent que jamais nous ne cesserons d’apprendre, jamais nous ne cesserons d’être un élève.
Et face à cela, une immense gratitude s’élève en nous pour la leçon d’humilité qui nous rappelle que ce n’est pas parce que nous enseignons que nous devons oublier de continuer à apprendre".
Diane Gagnon (thérapeute, coach, conférencière)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.