jeudi 15 décembre 2016

« 2017 l’année de la Créativité » le groupe Miriadan via Magali





Décembre 2016 est un mois à la fois déstabilisant pour ceux qui prennent conscience que leurs repères si fiables auparavant ne répondent plus aux demandes de l'Instant Présent, et si enthousiasmant par les promesses qu'il sort de notre cœur afin qu'elles puissent prendre une réalité dans notre vie. Car 2017 va être l'année de tous les possibles, où toutes les potentialités vont se manifester dans notre société.
 
Nous verrons à la fois des déconstructions, des désillusions, des pertes et des rejets, et en même temps, nous observerons des créations, des idées originales, des actes bienveillants là où il n'y en avait pas avant. 
Partout où cela paraissait stable, le Mouvement assouplira les esprits et les corps. 
Et là où l'Inconnu régnait en maître, nous y poserons nos valises pour rebâtir sur le Bien Commun. Non pas pour les autres, pour les aider, mais bien pour nous-mêmes, pour que nous puissions nous abandonner à la Confiance.
 
2017 ne sera pas une année de Paix. Elle sera le brouillon de notre Nouvelle Terre, avec ses traits malhabiles et ses coups de gomme. Nous pourrons à loisir essayer, tester, tâtonner, en bref, nous pourrons Jouer. Et ce Jeu prendra sa source dans la Bienveillance. Ceux qui résonneront sur leur cœur tendront la main à ceux qui perdent pied. 
Parce qu'accompagner l'autre, son prochain, ramène simplement à s'aimer soi, encore et encore. Ce sera un élan naturel, évident

La Compassion christique apposera sa douceur et son écoute à chaque être en demande.


Nous rentrons dans le domaine de la Famille, ce sentiment qui répare les liens et réconcilie les voisins. 
Nous abordons la naissance de l'Amour dans les corps malmenés. 

Rappelez-vous que 2017 est un début, un commencement. 

Soyez patients, soyez doux, que ce soit avec vous et avec l'autre. 
Ce que vous avez vécu, l'autre va le connaître. Et, tout comme vous, il cherchera une étincelle dans la nuit vers laquelle se diriger. 




Et bien je suis déjà dans l’énergie de 2017 celle de la créativité puisque je peux enfin décider et agir selon mon désir conscient et plus par réflexe inconscient.
Je retrouve l’entrain de mon adolescence et comme plus rien en moi n’est perçu comme un ennemi, un défaut, comme je ne me définis plus selon les rôles mais comme un ensemble de corps intelligents qui peuvent œuvrer ensemble dans la paix et l’unité, ou dans l’entente, tout est parfait. 
Cela ne veut pas dire que je ne suis plus confrontée aux aléas de la vie mais juste qu’ils n’ont plus le pouvoir de me plonger dans le désespoir. 
Tout dépend de la vision qu'on a et donc de la vibration qu’on porte. 
Elles son toujours relatives à la connaissance de soi. 

Nous sommes des êtres de reliance, de communication, d’imagination, d’adaptation et cela est très utile pour faire la paix en soi, pour distinguer les voix internes, et dialoguer avec elles, pour pacifier, unifier et ainsi nourrir l’amour en soi. 
Puis pour suivre celle de l’âme, de l’amour. 
J’ai pioché ces quelques clefs sur le site de Monique Mathieu, il y a quelques jours mais ça reste d’actualité.
Clef 582
"Ne dites pas « il faut absolument que ma partie divine s’exprime ». Laissez simplement l'immense courant d’énergies d’Amour et de Lumière que vous recevez s’exprimer, vous inonder et améliorer très grandement votre vie ; vos pensées seront différentes, vos actes seront différents, votre façon d’aimer sera différente. 
Votre conscience évoluera d’une façon extraordinaire, parce que tout ce que vous attendez avec désespoir parfois, c'est-à-dire les « preuves », vous seront données de plus en plus".

Les preuves, sont la reconnaissance de la guidance intérieure qui passe par le cœur, s’exprime par l’élan joyeux, le ressenti et l’intuition qui donnent un sentiment d’assurance, de confiance. Puis ça peut être les visions, les voix des anges, de la terre, du soleil, de la lune, des consciences qui nous entourent mais ça demande de purifier les corps mental et émotionnel afin que ce que l’on perçoit soit issus de nos aspects multidimensionnels plus éclairés…

Clef 175
"Nous vous demandons de penser à votre corps avec Amour, de considérer qu’il est le temple sacré du Divin en vous ! Nous vous demandons de l’aimer afin d’en élever les vibrations, de lui parler, de le soigner, ou tout au moins de faire en sorte qu’il se soigne lui-même grâce à votre Amour et à la confiance que vous avez dans ses possibilités d’auto guérison".

Même si pour le mental au début, parler à son corps physique, à l’enfant intérieur, peut sembler insensé, quand on sait que nous sommes doués de la parole et que rien n’est jamais le fruit du hasard, que l’intelligence suprême sait ce qu’elle fait, on peut utiliser cet outil de communication qu’est le langage. 
Ce ne sont pas tant les mots qui impactent mais la vibration, l’intention qu’ils portent, qui agit. 
On peut voir comment la communication se fait avec un animal de compagnie et comprendre que le langage est au-delà des mots.

Clef 88
"Relativisez les choses ! Ce qui est important, c’est votre transformation !  
Vous ne transformerez pas les autres, ils se transformeront eux-mêmes. 
Vous ne transformerez pas la vie, la vie aussi se transforme comme tout se transforme en permanence.
Votre société se transforme et se transformera encore beaucoup plus.  
Ne soyez pas en réaction face à tout ce qui se passe car cela ne vous appartient pas !  
La seule chose qui vous appartienne c’est ce que vous êtes et le regard que vous avez sur vous-mêmes et sur la vie".

Et ce pouvoir de focalisation, de choisir où on porte son attention, est immense quand on sait l’impact qu’il a sur notre état d’être et notre vision. Tout est question de choix et si on décide de voir les choses avec les yeux du cœur, on verra l’amour et la lumière qui sous-tendent toutes choses. 
Cette vidéo de Toni Robbins est très inspirante : "le pourquoi de nos épreuves"



Clef 747
"Ne soyez pas boulimique au niveau de la spiritualité, mais ayez conscience de ce que vous intégrez, de ce qui va ou ne va pas en vous, et essayez d’avancer en fonction de vos possibilités ; essayez de faire des pauses lorsque c’est difficile, si vous le comprenez bien sûr ! 
Essayez surtout de créer un lien très puissant entre la matière et l’esprit, entre la vibration de votre corps de matière et les vibrations tellement subtiles et puissantes de vos corps de Lumière. (Nous ne parlons pas de vos corps énergétiques, nous parlons de vos corps de Lumière)".

Qu’on l’appelle l’âme, la source, dieu, les anges, on se réfère à l’aspect de soi qui est pure conscience, pure intelligence, sagesse et totale bienveillance. 
La vibration qui s’en rapproche le plus pour l’humain, celle qui nous aligne à la fréquence divine, c’est un combiné de paix et de joie. 

Lorsqu’on se positionne dans le cœur, la neutralité, le non jugement, la non dualité, on s’ouvre à cette vibration d’amour et de lumière de la source. 
Elle change effectivement notre vision et c’est par nos choix qu’elle se révèle de plus en plus comme une évidence. 
Tout notre être en est naturellement bouleversé et c’est là où le fait de ne pas s’identifier aux pensées, aux émotions, aux vagues mais plutôt à la paix du cœur, est profondément déterminant.

Nous sommes mouvement et quand on apprend à revenir à la neutralité, à s’ouvrir, à être dans la souplesse mentale, la fluidité émotionnelle, ça revient à laisser l’amour lumière circuler librement, les vagues émotionnelles ne nous déstabilisent plus parce qu’on comprend que c’est le processus naturel d’ajustement qui est à l’œuvre.

Je suis émerveillée de constater combien le cheminement devient magique, joyeux, facile. Comment le fait de communiquer avec mes corps dans le respect, la reconnaissance de la valeur de chacun d'eux, élève ma vibration et comment cela nourrit le besoin d'amour, de tendresse, la sensation d'unité qui est une force extraordinaire. Quand on arrive à cette complicité avec l'âme, les corps subtils, c'est l'amour sans conditions qui se manifeste. Tout devient alors possible dans la concertation. 

Pour en revenir aux messages des êtres de lumière, je remercie ceux qui osent les transmettre malgré le risque de passer pour fou. Mais je sais aussi que lorsqu’on ose affirmer sa vision non pas pour convaincre mais pour simplement apporter un plus à l’ensemble, on s’ancre dans notre vérité, dans l'amour universel. 

Là aussi on peut choisir de croire le monde, les conditionnements et critères de valeur de la majorité ou suivre la résonance du cœur. Et comme toujours, on grandit dans l’échange, pourvu qu’on soit conscient que l’autre n’est pas un sauveur, que tout est et commence en soi. 
Comprendre et intégrer la loi du miroir, de la résonance, est en même temps ce qui révèle la puissance de la vibration, de l’intention, du cœur, et qui nous affranchit du besoin de suivre un maitre qu’il soit humain ou non, incarné ou pas.

On devient libre et autonome à mesure qu’on apprend à se connaitre, à se reconnaitre et à cultiver la relation intime à soi, à tous les aspects de l’être. On reconnait le divin par la vibration, le ressenti et dans l’alchimisation des pensées émotions qui appartiennent aux conditionnements et croyances, on se libère non seulement du passé, des masques et des rôles mais on apprend la maitrise de notre vibration. 
Et quand on sait maintenir celle-ci sur le désir d’harmonie, de paix et d’unité, on découvre notre pouvoir créateur dans toutes ses gammes. 
En même temps, on s’ouvre sur les mondes subtils et notre imagination devient l’outil de communication de l’âme, des guides. Il ne s’agit pas nécessairement de visualiser mais de nourrir la conviction de la puissance de l’intention et de la conscience qui habite toute vie. De reconnaitre dans la relation à ses mondes intérieurs, le fait que la conscience s’exprime en de multiples dimensions, sphères, êtres, formes. Nous en avons un aperçu par la diversité des règnes de cette planète. 




La vision spirituelle est composée d'une image associée à un ressenti et à une conviction intime, profonde. Ce n'est pas une image nécessairement visuelle, c'est avant tout une intime et forte conviction, une certitude, la sensation que nous allons vers le meilleur et que ce meilleur est déjà là, sous la forme d'un bien-être physique.

En relisant des articles écrits et publiés l’année dernière, j’ai pu mesurer l’immense progression en un an. Dans le texte, il n’y a rien de nouveau mais dans le ressenti et le pouvoir de maintenir la vibration en lien avec mon intention consciente, et ça change tout. 
Maintenant, il me suffit de dire « j’offre à la source telle ou telle pensée de jugement, telle critique… », pour que le mental s’apaise et que la vibration s’élève. 
Quand la confiance en la source, en l’âme, en la vie est acquise, tout est facilité et donne la sensation d’une accélération due à l’élévation de la vibration, à la manifestation de l’amour lumière qui est plus intense.

Cependant, toutes les prises de conscience et les tâtonnements ont été nécessaires puisque c’est de cette façon que le mental a changé ses croyances et par l’expérience de lâcher prise à chaque déferlante, que les programmes inconscients ont été désactivés. 
C’est ce qui m’a permis d’expérimenter la force de l’intention et de l’attention ou de focalisation, faisant du mental non plus un ennemi mais un associé de grande valeur. 
Idem pour l’enfant intérieur libéré du passé qui apporte maintenant toutes ses qualités très utiles pour manifester l’être véritable, authentique, spontané, insouciant, rêveur et joyeux.

J’avais prévu d’aller faire des courses à vélo mais vue l’heure, on verra demain. 
Là aussi j’ai le choix de vouloir m’accrocher à ce que j’avais décidé et ainsi de nourrir le stress, la pression ou de revenir au centre et changer ma vision.
On se créé des obligations, on agit par peur et c’est de cette façon qu’on nourrit les vieux schémas, programmes, croyances qui mènent à la souffrance sur le moment et pour l’avenir. C'est de cette façon qu'on reste identifié à l'ego, aux rôles, aux croyances et conditionnements.




Alors comme depuis quelques temps déjà, je choisis d’agir selon l’élan qui est porté par la joie, selon ce qui m’attire le plus et si de la culpabilité, de la peur, se manifestent, je l’offre tout simplement à la source. 
Je vois ce qui se manifeste et je lâche prise, je laisse le cœur rétablir l’ordre, la clarté et l’équilibre. L’ordre qui définit la priorité selon la connaissance de la puissance de la vibration dans l’instant. Et cette priorité c’est de vibrer le plus possible dans la joie, l’esprit d’unité et l’harmonie.

L’équilibre qui s’installe naturellement dès que je lâche prise, que je cesse de vouloir selon la peur, le devoir, dès que je cesse de nourrir l’esprit de division et la résistance. 
La volonté du cœur est toujours douce, bienveillante, elle n’exige rien et elle nous montre simplement lorsque nous ne sommes plus aligné à l’amour lumière. 
On le sent quand une tension se manifeste, quand un malaise survient, quand des pensées difficiles se mettent à tourner en boucle. Utiliser cette tendance du mental à ressasser est bon à utiliser pour tourner ses pensées vers ce qui élève et réjouit l'âme. C'est une façon d'agir dans l'unité et d'être créatif.

Clefs de sagesse trouvées sur le site de Monique Mathieu : http://ducielalaterre.org


Merci de laisser les références, les liens, si vous souhaitez diffuser cet article dans son intégralité et de mentionner aussi ce blog (http://lydiouze.blogspot.fr ) afin d’honorer l’expression unique de chacun.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.