vendredi 16 décembre 2016

« Quel est Votre Objectif ? » Kara Schallock





Lorsque vous voyez la vie de l’intérieur, vous n’êtes pas séduit par quoi que ce soit en dehors de vous-même. Vous la voyez sans passion (sans attachement) en tant qu’observateur et vous trouvez un message à tout cela. 

Cela commence par la pratique de la méditation, car la méditation ramène la totalité de votre conscience en vous. Et pour finir, vous voyez tout comme une méditation … de l’intérieur. 
Chaque livre que vous lisez, chaque spectacle que vous regardez, chaque chanson ou conversation que vous entendez ou auxquelles vous participez … tout est spécialement conçu pour vous afin que vous puissiez évoluer(1).

Cela ne veut pas dire que les boutons ne sont plus poussés et donc ces boutons vous montrent quelle croyance / schéma est toujours en train de créer votre vie. 
Lorsque cela m’arrive, je remercie sincèrement car autrement je pourrais me tromper en pensant que je suis tout à fait débarrassée de l’ancien. (Je n’utilise pas le mot ‘déclencheur’ car cela me semble trop fort et je fais toujours attention aux mots que j’utilise). 
Lorsqu’un bouton particulier est poussé, j’écris et je crée une Rose sacrée au-dessus de moi pour rassembler les anciennes croyances / schémas et pour qu’ils puissent se transformer en Amour.


Lorsque nous nous centrons sur la Compassion, l’Abondance, l’Amour ou l’une des Essences de l‘âme nées de l’Amour, tout ce qui n’est pas ce sur quoi nous nous focalisons apparaîtra pour être aimé, accepté et ensuite libéré. 
Lorsque nous libérons ce qui n’est pas d’une certaine Essence de l’Âme, nous nous remplissons ensuite de plus de ce sur quoi nous nous focalisons. 
Par exemple, si vous choisissez de vous concentrer sur l’Abondance, vous pouvez très bien faire surgir toute énergie de manque que vous transportez encore.

Êtes-vous absolument certain que vous n’êtes jamais seul et que vous avez un groupe d’Êtres qui vous guident et qui sont toujours là pour vous encourager ?
Ces Êtres sont une extension de vous-même.

Que ce soit pour voir le message plus profond de quelque chose ou pour manifester quelque chose, vous êtes toujours guidé.
Ils vous parlent souvent grâce à votre ressenti.
Tout concourt à vous aider à être plus.

Lorsque vous avez vraiment confiance en cela, votre Foi grandit, la vie devient beaucoup plus facile et vous vous sentez beaucoup plus détendu.
Lorsque vous vous détendez et laissez les choses se dérouler naturellement, vous manifestez beaucoup plus rapidement.
Vous n’êtes pas censé lutter ou vous inquiéter.
Vous êtes censé vous laisser porter par ce qui est en ayant une Foi totale.
Vous vous ouvrez pour recevoir. Il n’est pas nécessaire de faire de la publicité ou de commercialiser vos dons, car vous recevez selon votre conscience.
Vous attirez à vous ce que vous êtes.
La vie est censée être simple.

Être dans l’Acceptation de Ce Qui Est dans ce Moment du Maintenant vous montre exactement où vous en êtes, vous et votre conscience.

Lorsque vous êtes fluide et dans la légèreté, vous vous ouvrez aux miracles.
Serrez le poing. C’est tendu et douloureux après un certain temps.
Maintenant, détendez votre main et sentez comme c’est doux.
Lorsque vous vous battez ou que vous forcez, c’est comme de serrer les poings, cela affecte chaque partie de vous et vous met dans une énergie de limitation. Lorsque vous vous détendez, votre respiration devient plus légère et tout votre corps s’ouvre.

Nous sommes tellement habitués à forcer et à faire que quelque chose arrive que cet état de Fluidité peut sembler étrange au début.
Vous pourriez vous sentir coupable parce qu’un ancien programme vous dit que vous n’en faites pas assez. Pourtant, alors que vous pratiquez simplement l’Être, vous le comprenez. Cela fait partie du changement.

Il est important de dormir.
Le sommeil permet de désactiver le mental et aide à intégrer les nombreuses mises à niveau que nous recevons. Si vous avez des troubles du sommeil, méditez ou appelez un Être spirituel et ayez une conversation. Dernièrement, j’ai appelé Marie-Madeleine. C’est amusant et révélateur et aide à vous aligner à l’Amour et à la conscience supérieure.
Vous pouvez appeler n’importe qui en fait. Ils aiment se connecter à vous.

Une fois, ma plus jeune fille est venue dans mon lit ; elle m’a dit qu’il y avait un réseau de lumière et que chaque lumière de ce réseau était quelqu’un qui n’était plus sur Terre et avec qui nous pouvions parler. Plus la lumière était brillante, plus ils étaient prêts à parler avec nous. Bien sûr, je ne cherche pas de lumière brillante dans le réseau universel. J’ai juste appelé ce qui m’est venu à l’esprit.

Vous pouvez appeler vos Anges / Guides / Maîtres Ascensionnés, un bien-aimé qui a fait la transition ou quelqu’un que vous aimez. Et puis ensuite vous vous endormez. 
Hier soir, Yeshua s’est présenté. J’ai trouvé cela intéressant car je ne me sens pas très connectée à lui. Il m’a dit des choses intéressantes, y compris que certains ont plus d’une Âme, comme lui. C’était une nouvelle information pour moi et en fonction de ce que j’ai ressenti, j’ai su que c’était vrai.

Tandis que nous terminons 2016 en termes humains, rappelez-vous qu’en Vérité il n’y a ni commencement ni fin donc chaque année s’écoule dans la suivante à l’infini.
Tout est un cercle d’Unité sans commencement ni fin.

Cependant, focalisons-nous sur le fait d’être plus aimant, plus bienveillant et amplifions tout ce que nous savons être l’Amour. Tout ce qui n’est pas ce sur quoi nous nous focalisons va refaire surface pour nous montrer ce qui reste à faire. 

Alors que nous le faisons, nous devenons de plus en plus ce que nous choisissons d’être. 

Soyez un Observateur Attentionné afin de ne pas être pas angoissé si vous voyez que vous avez toujours du non-Amour en vous. Rappelez-vous aussi que nous sommes libres de choisir, car nous avons le Libre Arbitre et la Souveraineté … personne ne nous oblige à faire une chose ou une autre. C’est puissant. Le ressentez-vous ? Ressentez-vous que vous n’êtes plus lié à la matrice 3D ?

Nous arrivons à choisir ce avec quoi nous allons avancer, avec qui nous allons le faire et l’ancien que nous allons choisir de laisser aller.
Nous le savons parce que nous avons un système de guidance intérieur.

Lorsque quelque chose n’est pas aligné à qui nous sommes maintenant, cela nous semble décalé. Lorsque quelque chose est aligné à qui nous sommes, nous nous sentons à notre place et les choses se déroulent avec un merveilleux sentiment de Fluidité.

Lorsque vous vous centrez sur l’Amour, vous réalisez que les anciennes énergies émotionnelles d’inquiétude, de culpabilité, de jugement, etc. sont des ombres de la peur et qu’elles n’appartiennent tout simplement plus à votre nouveau véhicule. 
Elles vous montrent les croyances que vous pouvez encore avoir.
Pour ceux qui sont pleinement ancrés dans le Nouveau, ces anciennes énergies n’ont plus du tout d’emprise.
Vous savez si vous avez transcendé les anciennes énergies limitantes lorsqu’elles refont surface et que vous ne réagissez pas.

Si vous réagissez, c’est que quelque chose pousse vos boutons et alors vous pouvez choisir de lui permettre de rester (ainsi que la croyance sous-jacente), ou vous pouvez choisir de le libérer en ayant un changement de comportement et en le remplissant d‘Amour Divin. 

Cependant, ne créons pas un nouveau schéma pour finir ensuite par créer une autre situation qui est dense au lieu d’être fluide. Il en est de même pour les croyances.
Ne créez pas une nouvelle croyance pour remplacer l’ancienne, car cela vous limite également. Permettez-vous d’être fluide car lorsque votre conscience change, il en est de même pour votre vie. 
Les perceptions libèrent, les croyances enferment.

S’il vous semble que tous vos changements et transformations ne font pas de différence, s’il vous plaît sachez que ce n’est pas le cas. Cessez de chercher des preuves en dehors de vous-même et de vouloir l’approbation des autres.

Vous savez qui vous êtes, donc sachez que lorsque vous honorez votre intégrité, vous faites une très grande différence dans le monde.  
Si vous êtes découragé par ce que vous jugez comme mauvais, s’il vous plaît réalisez que tout est dans l’Ordre Divin, même lorsque cela semble ne pas être le cas. 

Tout change, alors continuez à faire resplendir votre Lumière et soyez tout ce que vous êtes, en laissant aller ce qui semble être vrai, car tout n’est pas comme il semble.

Pour vous aider à être plus l’Amour, prenez soin de vous en méditant, en passant du temps dans la Nature, en mangeant et en buvant sainement, en bougeant et en étant créatif (quoi que cela signifie pour vous. La Créativité renforce l’Âme).

Et plus que tout, croyez en vous, aimez-vous et ayez de la bienveillance envers vous.
Lorsque votre coupe d’Amour est pleine, vous partagez sans effort tout ce que vous êtes avec les autres.
Kara
Traduction Marinette Lépine
Transmis par TransLight :
https://translightml.wordpress.com/
Émail :
translight.ml@gmail.com

 


Tout ce qui est écrit ici résonne parfaitement en moi parce que c’est exactement ce que je vis et comprend. J'ai envie de développer quelques points.
(1) Elle parle ici de la guidance par résonance, et de l’effet miroir. 

Tout ce vers quoi nous sommes attirés est en soi un message qui nous révèle soit ce que nous continuons de nourrir et qui s’oppose à l’amour auquel cas, c’est l’occasion de lâcher prise, de constater cela et de ne pas le nourrir par des pensées négatives ou des réactions de rejet, de jugement ou de critique. 
Lorsqu’on se sent mal en lisant des infos, en voyant un film dramatique, c’est l’occasion de libérer l’inconscient, le passé, le corps mental et le corps émotionnel, de désactiver les mémoires traumatiques, celles de nos ancêtres, des êtres qui incarnent ou qui ont incarné les rôles en résonance avec notre enfance, notre vécu, nos propres drames. 

Choisir de ne plus croire aux pensées de victime, les plaintes, les regrets, les remords, c’est utiliser notre pouvoir créatif, celui d’orienter nos pensées dans la direction du cœur, de l’amour et de la lumière.

Il est vrai aussi que le fait de se laisser guider par la joie, de faire ce qui nourrit cette joie, ce qu’on aime va nécessairement amener de la culpabilité parce que nous avons été formaté pour être petit (nos croyances sont conçues dans l'enfance selon ce qu'on entend), pour souffrir (ex: il faut souffrir pour être belle...), lutter (il faut gagner sa vie), résister (il ne faut pas être ceci, cela,dire ce qu'on pense et ressent), faire des efforts (plus on se donne de la peine et plus c'est la preuve qu'on est courageux...), dominer la vie ou les autres... 

Pourtant on peut tous voir avec le recul que nous avons obtenu les plus belles choses dans notre vie (amour, joie, cadeaux du ciel), sans aucun effort, sans l’avoir voulu ou cherché. C’est arrivé par ‘hasard’ ou cela nous a donné l’impression que c’était le cas comme le fait de tomber amoureux.

On sait que nous attirons ce que nous portons mais très souvent au lieu d’y voir l’effet résonance, la loi d’attraction, on croit être victime ou privilégié, chanceux ou malchanceux, selon la situation. 
La situation nous montre quelle est la vibration dominante en nous et comme nos pensées émotions sont autant conscientes qu’inconscientes, cela nous permet de voir ce qui est caché et actif en nous. 

Mais on s’identifie au rôle au lieu de voir et d’accueillir ces énergies qui émergent de l’inconscient sous forme de sensations de tensions, de peurs, de jugement. 
La vibration que nous émanons évolue au fil de nos prises de conscience, selon le taux d’amour et de lumière que nous intégrons, que nous recevons de la source et que nous nous autorisons à rayonner d’abord à l’intérieur.  

Par exemple, hier, j’avais prévu d’aller en courses mais comme j’ai mis le nez dans le dossier photos, le temps est passé très vite alors j’ai reporté l’expédition au lendemain. 
Et ce matin, il pleut ! 
Je pourrais me dire que je n’ai pas assuré, que je n’ai pas suivi l’idée d’aller faire des courses alors que le ciel était bleu,  que je n’ai pas écouté ma guidance et que la vie me montre mon erreur. 
Je me déplace encore à vélo comme la voiture est toujours en panne, et le fait qu’il pleuve m’immobilise. 
Je pourrais râler de vivre encore des situations où je suis victime du manque de sérieux des hommes puisque le mécano m’avait promis de venir la réparer. 
Je pourrais m’en vouloir de ne pas avoir écouté ma guidance ou je peux me dire qu’en offrant toutes les pensées émotions que ces situations font émerger, les choses vont changer ; si je ramène tout cela dans le cœur, si je vois ces pensées émotions sans réagir, si j’offre la culpabilité, la colère, le dégoût, tout ces sentiments humains, à la source, l’énergie va changer, le taux vibratoire va s’élever et je peux déjà sentir un allégement intérieur. 




Puis un sourire se dessine lorsque je parle à mes corps, lorsque je les invite à créer la journée qui vient dans la paix, l’unité, à suivre la joie. Lorsque je remercie le mental de ne pas ressasser et de voir les choses selon la foi, d’être capable de lâcher prise et de ne pas bloquer les émotions, de ne pas les juger. Des idées, des envies, émergent spontanément depuis la paix et l'unité intérieures.

Hier, je me suis dit une fois de plus que tout dépend du point de vue qu’on adopte alors que je commençais à m’en vouloir d’avoir passé les trois quart de la journée à écrire et à contempler les photos de fleurs. 

Si je me place dans la peau de l’assistée qui ne trouve pas de travail, le fait d’écrire amène de la culpabilité, des critiques mais si je me reconnais selon ce que j’aime faire, selon ce qui me motive le plus et qui en plus est le plus facile à faire pour moi, alors ça change tout. 
Si je me considère comme une auteure, ce temps passé devient du temps de travail. 

Les souvenirs d’enfance ont émergé et je me suis souvenue comment on se donnait des rôles avec beaucoup de facilité, comment on "s’y croyait" et comment en quelques minutes on passait à autre chose.

La difficulté que j’aie à me définir comme auteure ou encore artiste puisque qu'écrire et créer sont mes préférences, vient du fait que mon père qui dessinait des BD, jouait de la musique, faisait de la poterie, n’était pas crédible face à ma mère qui assumait un salaire régulier de fonctionnaire. Il ne savait pas vendre ce qu’il créait par manque de confiance en soi et je porte aussi cela. Comme en plus son instabilité émotionnelle, ses déviances et son comportement abusifs nous faisaient souffrir, de malheureuses associations ont été faites et sont demeurées dans la mémoire dans l’inconscient. 

On associe les artistes à des personnes instables, fainéantes, simplement parce que la société ne leur reconnait pas de légitimité. Sauf celles qui sont "banquables", et d’ailleurs elles ont en général un agent qui s’occupe de vendre ce qu’elles produisent. C'est vrai aussi que les personnes intuitives sont émotives et cela démontre encore la nécessité d'apprendre à gérer ses émotions.

Alors pour que cela change, il me faut lâcher la culpabilité, ces associations d’idées qui ne font que limiter mon potentiel et nourrir le manque d’estime de soi, de reconnaissance. Puis agir selon l’élan porté par la joie, faire ce que j’aime en offrant à la source, la peur, la culpabilité…Je me nourris aussi l’esprit en regardant l’émission de Frédérique Lopez où des artistes parlent de leur enfance et de la façon dont ils ont suivi leur passion et imposé leur art. C'est d'abord une reconnaissance interne qu'il faut acquérir.
Les vibrations qu’ils émanent éveillent mon potentiel et nourrissent la foi en ce que j’aime, en mes capacités, en ce potentiel accessible à tous, cette faculté de rêve et de réaliser ses rêves. 
Puis évidemment la connexion à l’âme, le fait d’aligner mes pensées à l’amour, de laisser la source alchimiser mes émotions, tout cela élève la vibration, nourrit la confiance en soi. Tout comme le fait d’envisager mes corps subtils comme l’équipe créative au sol, connectée à la source, qui lorsqu’elle est unie, reçoit et se nourrit des énergies du ciel et de la terre permettant d’évoluer, de créer, dans l'harmonie et la joie.




La créativité c’est déjà de pouvoir élever son taux vibratoire par toutes ces prises de conscience, par cette relation intime et bienveillante avec tous les aspects de l’être, avec l’âme, les guides…de voir aussi les émotions comme du pur potentiel, des énergies qui lorsque la source les harmonisent, offrent leurs qualités spécifiques.  

Merci de laisser les références, les liens, si vous souhaitez diffuser cet article dans son intégralité et de mentionner aussi ce blog (http://lydiouze.blogspot.fr ) afin d’honorer l’expression unique de chacune.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.