mardi 13 septembre 2016

« Pureté, Amour Vibration, Unité… » Lisa Brown, Monique Mathieu…






Hier, j’ai encore passé la journée à accueillir, pacifier, relaxer, à m’intérioriser pour ressentir et vibrer l’unité. C’est de plus en plus perceptible et par moments, je me sens totalement ailleurs tout en étant ancrée en mon corps. 
C’est comme si je devenais pure énergie, pure vibration tout en habitant mon corps. Les limites de ce dernier ne sont alors plus si nettes mais il n’y a pas de panique au contraire, c’est une sensation d’unité intérieure très agréable qui se manifeste. 
Des sensations que j’ai déjà connues avec l’héroïne par exemple ou encore l’opium mais qui sont beaucoup plus précieuses parce que seul le désir les génère. 
Le désir de maintenir la paix, l’unité et l’harmonie intérieure qui font naitre la joie. 
Une joie qui n’a rien à voir avec le plaisir qui découle d'un acte, qui est éphémère, mais qui s’approche plus du sentiment de complétude, de plénitude et qui est intemporel. 
C’est subtil et en même temps puissant mais ça ne demande pas non plus d’être très focalisé à l’intérieur ou de faire un effort particulier. Ça semble se manifester naturellement quand le désir et accordé au geste, quand le lâcher prise apparait comme une évidence.
Pour ces raisons, les deux textes suivants ont fortement résonné en moi. 
Le premier qui parle de pureté, ramène surtout à l’authenticité, la sincérité de cœur dans ce désir de pacifier tout ce que nous sommes intérieurement. La détermination aussi à vivre selon l’impulsion du cœur/esprit sans tenir compte de la vision des autres, d’éventuelles critiques que pourraient amener le décalage immense entre les points de vue, ni de la façon dont fonctionne le monde. 
J’ai dû reconnaitre la peur du rejet et offrir à la source intérieure, les pensées liées à ce sentiment afin de me fier uniquement à ma vision, à mon ressenti. Cette peur du rejet qui m’avait poussée à me marginaliser et à utiliser des drogues pour oser être moi, paradoxalement.

Je ne résiste plus à ces pensées/émotions qui émergent parce que je sais qu’en les reconnaissant, c’est la gratitude qui s’installe dans la contemplation du processus de lâcher prise, d’acceptation. 
Je suis allée faire mon tour dans la nature malgré les douleurs aux jambes et je n’ai pas regretté parce que j’ai surpris le héron qui prenait son bain de pied quotidien dans la rivière. J’ai ri parce que je me suis dit qu’il se connectait tout comme je le faisais, à la force de l’élément eau et à ses attributs, la fluidité, la légèreté puis bien évidemment la chanson « héron petit patapon » est venue me rappeler que tout ceci est un jeu un apprentissage qui peut être vécue dans l’insouciance.

Ne pas se prendre au sérieux tout en respectant ses visions, ce que l’on perçoit intérieurement, me semble nécessaire ou du moins c’est la conséquence logique de la connexion consciente à l’âme et l’esprit. 
C’est tellement grandiose que ça ne peut être accessible qu’avec un cœur d’enfant, un cœur pur dans le sens de libéré des conditionnements de ce monde ou plus simplement de la dualité conflictuelle. 
L’enfant honore sa vision sans pour autant l’imposer aux autres, il est dans son monde et s’y sent bien. Il vit depuis son monde tout en étant en harmonie avec l’extérieur. 
Cette notion est aussi importante parce que si on nie le droit aux autres de penser, de voir, de considérer les choses comme ils le veulent, c’est le signe qu’on rejette des aspects internes et que l’amour vibration en circule pas librement en soi. 

Les besoins fondamentaux de l’humain sont comblés dans cette connexion consciente à soi, à tous ses corps, sans hiérarchiser mais en comprenant que chacun d’eux est légitime, qu'il a sa juste place. C’est le fait d’accepter chacun des aspects internes, des corps, qui permet naturellement de ne pas chercher à convaincre les autres.
La conviction est quelque chose d’intérieur que la source confirme et quand c’est ressenti intensément, il n’y a plus de doute bien qu’on entre alors dans un monde inconnu. Inconnu pour le mental mais tout à fait familier pour le cœur puisque c’est la vibration de l’unité qui porte l’ensemble. 




« Vous Êtes Ici Pour ÊTRE l’Un des ‘Purs‘ » …Lisa Brown
Je vais parler de l’activation du portail sacré qui a eu lieu le 20 Août, lorsqu’il m’a été indiqué de visiter un lieu sacré et que c’était important, donc je l’ai fait. 
Lorsque je suis arrivée, je me suis harmonisée totalement aux énergies présentes et à l’intérieur de moi. Ce qui m’a semblé être une matinée entière, a duré seulement 10 minutes … Lorsque les mots sont arrivés « Tu es ici pour ÊTRE L‘UN DES PURS » … il m‘a été dit de me lever et de m’éloigner afin d’écrire / de transmettre ce moment et de le partager également avec les autres. 
Cette profonde expérience sacrée s’expérimente à chaque instant et elle ne peut pas être expliquée par des mots. Donc, je ne vais pas essayer de le faire. Je partage simplement ces mots encodés de lumière, afin que vous soyez également activés.

Lisez-les en silence ou à haute voix et à plusieurs reprises pour continuer à activer les codes et les séquences que vous avez dans votre ADN et dans le Champ Énergétique de votre Conscience. 
Utilisez la nature, toute chose qui a une vibration élevée et dormez pour les intégrer encore plus. 
Une eau purifiée va vous aider à l’activation de lumière photonique / de votre âme en circulant à travers votre corps pour qu’il s’éveille davantage.
Des larmes peuvent venir. Laissez faire, car c’est un nettoyage cellulaire et une fusion qui sont en train de se produire.
Puissiez-vous expérimenter une totale unité. Du plus profond de mon âme à la vôtre.
♥ En tant que Un ♥ Love ♥ ~ Lisa Brown ☼

VOUS ÊTES ICI POUR ÊTRE ‘UN DES PURS’
Tous n’atteindront pas cet objectif dans cette vie physique
Un Cœur Pur
Un Esprit Pur
Un Corps Pur
Une Existence Pure
Le RETOUR de L’ÂME HUmaine
DANS la forme physique
Évoluer Au-delà des Programmes Inconscients
Étendre à nouveau la conscience dans TOUTES les dimensions
S’Éveiller pour se Souvenir Pleinement
Nettoyer le corps physique ET la réalité physique
DE l’Intérieur
Dissoudre TOUTES les Lignes de Temps & Fusionner les Existences en UNE Seule
Libération de tous les programmes d’Énergie de Séparation & de Mémoire Cellulaire
Unification Totale de TOUS les Aspects et Existences
Profonde Union Sacrée Intérieure
Cette Union est Profonde
Elle transcende TOUTES les autres Unions
et elle permet une plénitude SI complète
Que L’ÂME est TOTALEMENT ANCRÉE, intégrée et INCORPORÉE
ALORS que l’humain s’élève, le Soi Supérieur descend
Le Ciel et la Terre deviennent UN.
Lisa ☼
Traduction Marinette Lépine
Transmis par TransLight :
https://translightml.wordpress.com/
Émail : translight.ml@gmail.com


Je reconnais tout comme elle que les moments passés dans la fréquence de l’unité intérieure ou la contemplation de ces mondes subtils, perceptibles plus par la sensation que par la vision, la notion du temps est totalement chamboulée. C’est d’ailleurs ce qui vient confirmer ces "voyages immobiles" ou dans d'autres dimensions. 
Tout comme le fait que ce soit indescriptible et pourtant bien réel. On perçoit pas tous les sens qui s'affinent et donnent une vue d'ensemble. J'ai senti un parfum très subtil hier pendant que j'accueillais la peur du rejet. 
L’importance de l’eau m’est aussi révélée avec force en ce moment et ça n’est pas étonnant si on considère ce qu’elle est pour le corps physique et ce qu’elle représente symboliquement, énergétiquement. La régénération cellulaire en dépend et en buvant beaucoup d’eau, ou du moins en le faisant en conscience, le plus souvent possible, on facilite l’équilibre émotionnel tout autant que la régénération des cellules et la libération des mémoires liées au collectif. Cette pureté de l'eau qui illustre celle de l'enfant innocent, insouciant, transparent, spontané...
Alors évidemment dans la chair, on passe par toutes sortes d’émotions qui peuvent aller du rire aux larmes et si on laisse faire, on sent une grande paix qui s’installe, accompagnée de la joie et de la gratitude. 
Gratitude pour la facilité du processus de pacification, de libération et d’intégration. 
C’est seulement le fait de résister qui peut rendre cela difficile ou douloureux. 
Tout comme le fait de s’appesantir sur une douleur physique qui ne fait que témoigner des ajustements intérieurs, de toutes ces mises à jour.

La complexité de l’humain est maintenant une réalité pour moi et cela témoigne de nos origines mais ce qui est magique, c’est de pouvoir comprendre cela maintenant. De pouvoir se connaitre de l’intérieur tant en détail, au niveau microscopique que globalement et au-delà des limites physiques.

Ce court message des êtres de lumière canalisés par Monique Mathieu me parle aussi parce qu’il est clair que la vision humaine de l’amour est très limitée et conditionnée. 




« Amour Inconditionnel et discernement »
"Nous aimerions encore dire un mot sur l'Amour Inconditionnel.
Vous avez une notion un peu erronée de ce qu'est l'Amour Inconditionnel.
L'Amour Inconditionnel ne doit pas détruire celui qui s'obstine à aimer inconditionnellement !
Dans l'Amour Inconditionnel, il faut aussi qu'il y ait discernement, car vous pouvez aimer, jusqu'à vous détruire, un être qui ne fait aucun effort pour recevoir cet Amour et qui vous épuise totalement. Ensuite vous ne donnez plus d'Amour Inconditionnel.

N'oubliez pas que l'Amour Inconditionnel est avant tout une vibration, et si vous n'êtes pas capable d'élever votre fréquence vibratoire au niveau de l'Amour Inconditionnel, c'est un amour humain déguisé en Amour Inconditionnel que vous offrez.
A ce moment-là, cet amour vous épuise, et à la limite, il pourra peut-être vous détruire.

L'Amour Inconditionnel, lui, ne détruit jamais et n'use personne.
N'oubliez jamais que le vrai Amour Inconditionnel est une vibration d'Amour Lumière, tout comme l'Amour Universel".

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :
·         qu'il ne soit pas coupé
·         qu'il n'y ait aucune modification de contenu
·         que vous fassiez référence à  notre site  http://ducielalaterre.org
·         que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu




J’ai résolu la question en ne cherchant pas à donner cet amour selon la volonté mais en apprenant à maintenir cette vibration en moi, à laisser cette énergie circuler entre tout ce que je suis. En honorant tout ce que je suis comme le fait l'arbre, en étant juste ce que je suis.
L’idée de vibration apparait plus proche de ce qu’est l’amour depuis que je peux la sentir à l’intérieur. 
La volonté humaine est toujours calculatrice, elle donne pour recevoir, et quand elle s’oriente vers le cœur, quand le mental s’abandonne en confiance à la source intérieure, cette vibration rayonne telle un soleil, librement, sans raison particulière puisque c’est juste sa nature. 
Et ces effets sont perceptibles si on focalise son attention au centre de l’être.

Ce que l’humain appelle amour est plus souvent de l’appropriation, du commerce, une tentative de combler un manque, une forme de domination, de possessivité…mais on est là pour apprendre alors tout est bien.

Bon je dois aller au jardin pour arracher les plantes fanées. C’est toujours un moment difficile mais c’est l’occasion de lâcher des croyances obsolètes. Le fait que le canal soit fermé alors qu’il devrait être ouvert, semble être un coup de pouce de l’âme pour m’obliger à nettoyer le terrain. J’ai encore du mal à accepter le changement, mais comme tout se transforme, est cyclique, déjà c’est plus facile à admettre.Puis ça m'invite à continuer de me laisser nettoyer de l'intérieur. 
Je note aussi que les montées énergétiques qui se traduisent par des bouffées de chaleur sont moins intenses lorsque je suis (suivre) l'énergie, lorsque je détends le corps par la respiration et parfois même simplement par l'intention. 

Les symptômes physiques changent de place et j’y vois l’équilibrage droite/gauche, masculin /féminin. Les douleurs aux talons s’estompent et c’est maintenant le genou gauche qui tire. L’œil droit la semaine dernière et le gauche depuis hier. Ça picotait et maintenant, ça saute ! Alors je respire et prends le premier bout de cachet. 

Le héron à peine visible et pourtant au milieu de la rivière...


A ce sujet, je ne cherche rien d’autre que d’honorer les élans qui m’invitent à en prendre et j’offre à la source toute pensée de critique, de peur et de jugement.
C’est toujours au niveau énergétique que doit se faire le changement, le reste s’y ajuste naturellement. 
Pas facile à admettre pour l’humain qui a été habitué à lutter, à forcer pour obtenir quelque chose. 
Oui la volonté est importante mais si elle ne tient pas compte du désir sincère du cœur, ça n’aboutira pas. De plus, c’est dans la fluidité que tout vient naturellement et la notion de récompense n’entre pas en ligne de compte. 

Il s’agit plutôt de la capacité à s’aligner à la fréquence de la source en soi qui ne demande rien d’autre que de lâcher prise, de cesse de combattre contre soi-même. 
Et je constate qu’en agissant de cette façon, les doses sont stables et les moments où je diminue étant inspirés par l’ensemble des corps, ça se passe tranquillement. 

Le corps physique sait ce dont il a besoin dans l’instant pour maintenir la cohérence intérieure et seul le jugement peut rompre l’harmonie. 
Le fait que la personnalité n’ait aucun mérite dans le processus, permet d’intégrer la grâce ou l’humilité. Et c’est cela qui libère du jugement envers les autres tout autant qu’envers soi-même. 
C’est même au-delà de la notion de jugement, c’est l’abandon total à la source.
Il est certain que pour passer d’une vision humaine à celle plus globale de l’âme, il faut passer par une phase où on avance sans savoir où on met les pieds mais comme la confiance est maintenant installée, on sait qu’on a tout à gagner à se laisser guider, être. 

Gagner dans le sens où ça nourrit les besoins essentiels de l’humain, celui d’être aimé est comblé par la connexion vibrante à la source. Celui d’être reconnu et accepté est aussi comblé en cette communion intérieure et celui de rêver, d’espérer, se trouve dans la guérison de l’enfant en soi qui se manifeste alors dans sa pureté retrouvée, son innocence et son ouverture. 

Hier, j’ai offert à la source les pensées telles que ‘tu nages en plein délire avec tes visions’ puis en regardant la page d’accueil d’orange et les infos qui sont diffusées, je me suis dit que ma vision valait bien celle du monde ! J'ai tout de même demandé à mon âme de faire en sorte que ce soit cohérent pour le mental ou de le rassurer.
Puis quand les fréquences sont trop intenses et bousculent trop le corps physique, je demande à la source d'y aller mollo, de respecter l'intégrité du corps qui n'a pas à souffrir. Concrètement, je bois de l'eau, je respire, je me pose, ou je vais carrément m'allonger.

Merci de laisser les références, les liens, si vous souhaitez diffuser cet article dans son intégralité et de mentionner aussi ce blog (http://lydiouze.blogspot.fr ) afin d’honorer l’expression unique de chacun.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.