dimanche 25 septembre 2016

« Nous vous invitions à prendre une pause » les guides de l’unité via Daniel Desjardins





Très chers amis humains,
Nous venons à vous avec Amour et nous vous apportons, si vous vous permettez de le recevoir, un espace de paix, un espace de repos pour votre être. 
Nous vous invitons à faire de ce moment de lecture de notre message, une pause dans votre grande aventure qu'est la vie sur Terre; car parfois votre corps et tout votre être ont besoin d'un repos. 
Vous êtes de vaillants explorateurs, de vaillants découvreurs. Vous êtes tous les jours à l'avant-plan de cette marche inexorable vers l'éveil, vers l'ouverture à votre divinité et nous sommes avec vous sur ce chemin, mais nous vous invitons à reconnaître que parfois il est bon aussi de prendre une pause.
Nous vous invitons à ce que tous nos messages soient pour vous repos, encouragement, réconfort, Amour et paix.

C'est dans de tels moments de paix et de repos que tout votre être peut enfin se déposer et intégrer plus facilement et plus rapidement tout ce que vous avez vécu récemment, tout ce que vous avez découvert, tout ce que vous avez expérimenté. 

Tout comme votre corps a besoin de sommeil, votre être a besoin de s'arrêter, prendre une pause, pour mieux repartir. 


Nous vous faisons cette invitation avec la plus grande douceur possible. Nous savons que certains d'entre vous se sentent parfois comme des combattants, et comme si vous aviez quelque chose à prouver, vous ne cessez de vous battre ou de forcer pour pousser pour avancer. 

Nous vous invitons aussi à prendre une pause et vous ouvrir à la possibilité que le combat n'a jamais été le moteur de l'évolution. 
C'est plutôt l'Amour, l'ouverture à une plus grande "quantité" de votre énergie Source à prendre place dans la matière, ces deux éléments sont ce qui fait progresser l'évolution.  

Nous vous invitons à reconnaître que vous avez une grande force en vous, mais elle serait beaucoup mieux utilisée à créer ce que vous êtes venu créer plutôt qu'à vous battre, plutôt qu'à être en dualité, plutôt qu'à forcer la création de choses qui ne sont pas nécessairement inspirées par votre divinité. 

Nous vous invitons à ressentir la présence de notre groupe autour de vous qui lisez ce message. Nous vous invitons à reconnaître que ce message est aussi pour vous. 
Nous vous invitons à prendre un moment, à fermer les yeux, à tendre les mains et à recevoir toute cette paix et à vous ouvrir de plus en plus à percevoir tout ce que nous vous décrivons et à l'intégrer, si vous sentez que le moment est venu pour vous de faire ce pas. 

Nous vous rappelons que nous sommes toujours là près de vous. 
Vous n'avez pas besoin de lire ce message; vous pouvez faire appel à nous en tout temps pour recevoir et être entouré de tout notre Amour afin de vous reposer, intégrer, pour mieux repartir.
Nous vous Aimons tendrement.
Nous sommes les Guides de l'Unité.

Via Daniel Desjardins, créateur de l’Alchimie du coeur et canal des Guides de l'Unité
Merci de partager ou reproduire ce texte! SVP, en respecter l'intégralité.





C’est encore en parfaite résonance et d’ailleurs, je n’ai pas attendu de lire ce message pour prendre ce temps de repos. 
C’est ce qui est très réconfortant quand on est à l’écoute de son corps et qu’on ne lutte plus contre son hypersensibilité parce qu’on sait suivre le rythme biologique, physiologique et répondre aux besoins physique du corps dans l’instant. 

On y trouve une paix durable, le sentiment d’être bien ‘chez soi’, en ses mondes intérieurs.
C’est clair que l’amour est la voix d’excellence qui permet de grandir en douceur et sans souffrance.

A ce propos, l’idée que l’être humain grandit progressivement au niveau physique s’adapte aussi à l’évolution spirituelle, il faut un certain temps et donc de la patience pour se connaitre, s’apprivoiser et intégrer la sagesse de l’âme, de l’esprit, la force tranquille nécessaire à la persévérance, la créativité ou matérialisation de nos rêves.
Ce qui confirme le fait qu’il suffit d’oser se laisser porter par le rythme des saisons, de sa propre horloge interne qui est synchronisée avec le mouvement des astres, du soleil, de la lune, des planètes…

Quand on ne se sent pas motivé à agir, on a tendance à culpabiliser alors on s’oblige à faire quelque chose mais comme l’intention est portée par une vibration basse, la culpabilité, l’obligation, la frustration, la peur, la dévalorisation, la critique…, non seulement on n’arrive à rien de bon mais en plus on s’ennuie, on râle, on s’en veut…

Plutôt que de céder à la peur, la culpabilité, on peut juste reconnaitre ce qui est puis offrir à la source tout ce que cet état de manque de motivation, de volonté, fait émerger spontanément. 
C’est ce que j’ai fait hier matin et déjà, ça m’a bien allégée puis en fin de soirée, après avoir fait une méditation relaxation, j’ai retrouvé le goût d’agir.  

Savoir définir et honorer les besoins du corps dans l’instant, nous permet non seulement de mieux le/nous connaitre, le/nous comprendre, nous aimer mais c’est aussi une bonne façon d’utiliser son hypersensibilité, parce qu’on affine ses sens et ces outils deviennent des atouts. 
Je note que mes pressentiments sont de plus en plus justes et ça, c’est très réconfortant. 

Accueillir sa vulnérabilité, les critiques très dures liées aux pensées de jugement, aux phrases comme celle-ci, « tu es fainéante »… remet de l’ordre en nous, au niveau mental, énergétique et l’énergie qui peut alors circuler librement, nous donne l’élan d’agir, cette fois-ci porté par l’élan de vie, de joie, de créativité et d’amour vrai de soi. Ce qu'on qualifie de flemme, est très souvent un appel de l'âme à se poser, à élever sa fréquence vibratoire pour agir depuis l'espace serein du cœur. Mais pour que ça devienne une évidence, il faut reconnaitre et offrir les pensées émotions de jugement, de critique, de condamnation. On saura aussi que ces pensées ont été entendues et prononcées par nos parents, nos profs... eux-mêmes assujettis à la pression ambiante...
En accueillant en notre cœur ses énergies, on affirme notre individualité, on se coupe des vibrations lourdes de ce monde, on s'affirme sans blesser ou rejeter personne...

Affiner ses sens, nettoyer ses pensées, accueillir ses émotions, restaure notre potentiel créatif qui lui-même booste la confiance en soi par l’amour qui rayonne de notre cœur sacré, on s’auto-alimente de cette vibration source d’amour pur ! 
L’autonomie affective est la porte de notre liberté, de notre souveraineté et de notre capacité d’aimer toute vie sans attentes, librement, sans attachement, sans chaînes et donc sans possessivité, sans jalousie, sans souffrances, sans s'approprier ni enfermer l'autre et soi-même
Ce qui revient à rayonner l'amour, la paix et l'harmonie en permanence et ça, c'est jouissif!


Merci de laisser les références, les liens, si vous souhaitez diffuser cet article dans son intégralité et de mentionner aussi ce blog (http://lydiouze.blogspot.fr ) afin d’honorer l’expression unique de chacun.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.