dimanche 3 juillet 2016

« Vivre dans votre Nouvelle Réalité » Nicky Hamid & « Hautes fréquences » Lisa Brown...





« Vivre dans votre Nouvelle Réalité »
MES AMIS, C'EST ÉNORME
Vous ne changerez rien si vous ne prenez pas le temps de vous écouter réellement et véritablement.
Comment pouvez-vous expérimenter autre chose que ce que vous vous êtes entraîné à expérimenter à moins que vous ne laissiez tomber ces anciens schémas de pensée avec lesquels vous fonctionnez encore et que vous vous permettiez de faire de la place pour créer de nouvelles pensées / sentiments qui vous enrichissent.
ALLEZ !!
Arrêtez de vous raconter des histoires.

Tout d'abord, vous changez votre pensée. Puis vous rassemblez / explorez / magnifiez les sentiments que vous pouvez générer actuellement et qui sont associés à cette nouvelle pensée dans une expérience du moment présent dont vous pouvez profiter, même si l'intention de la pensée ne s'est pas encore manifestée.

Vous ne pouvez pas attendre votre guérison pour ressentir la plénitude.
Vous ne pouvez pas attendre votre abondance pour vous sentir riche.
Vous ne pouvez pas attendre un moment mystique pour ressentir la grâce.


Vous devez ressentir la grâce pour qu'un moment mystique se produise.
Vous devez ressentir de l'amour pour qu'une nouvelle relation apparaisse.
Vous devez ressentir votre force pour réussir.
Vous devez ressentir la plénitude avant que votre guérison puisse se produire.
Vous devez vous sentir dans l'abondance avant que votre richesse puisse effectivement apparaître.
Lorsque votre cerveau et votre corps changent comme si l'événement avait déjà eu lieu, ALORS C'EST À CE MOMENT-LÀ QUE L’ÉVÉNEMENT VA VOUS TROUVER.
J'ai Tellement d'Amour Pour Vous.
************************
PS
Vous avez de nouveaux circuits (neurones à base cristalline) dans votre tête qui attendent d'être propulsés en ce moment-même grâce à la génération de votre pensée créative consciente (5D).
 
Ils ont besoin de nouvelles pensées qui sont activées de façon répétitive
Les pensées sont votre PLACEBO pour votre nouvel état d'Être dans votre corps et pour créer votre expérience.

Surveillez votre dialogue intérieur et commencez consciemment à changer tout ce que vous vous dites à la fois en qualité et en quantité et qui, à partir de votre nouvelle perspective, est absolument faux.

Regardez les Miracles qui vont commencer à se manifester.
~ Nicky Hamid
http://www.nickyhamid.com/
Transmis / Traduit par TransLight
https://www.facebook.com/TransLight




« Élever sa vision et donc sa vibration »

Bon, ainsi va la gravité ! Nous nous élevons ! Tous ceux qui ont pu expérimenter les 'anciennes lignes de temps' / anciens aspects dimensionnels .... vont en sortir et aller vers des fréquences beaucoup plus élevées!
Nous allons nous élever jusqu'à ce que nous atteignions une certaine 'hauteur' et que la Grille Cristalline de la NOUVELLE TERRE se connecte à des FRÉQUENCES BEAUCOUP PLUS ÉLEVÉES que tout ce que nous avons jamais pu connaître auparavant.
Lorsque cela se produira, vous ressentirez une PAIX indicible.... (quoique magnifique !!!!!) ..... Nous avons juste à observer! NOUS sommes activés en ce moment d'une façon plus que CONSIDÉRABLE!
Les systèmes de portails stellaires vont se relier à de nouvelles séquences tout comme nous le faisons! Et qui sont toutes des nouvelles réalités impressionnantes ... 

Ouvrez-vous & ATTENDEZ-VOUS à l'inattendu, attendez-vous à l'extraordinaire, attendez-vous à des surprises et à des miracles ....
Nos cellules (et toutes choses) font des Sauts Quantiques de Lignes de Temps, et c'est un euphémisme. 
Nous y voilàààààààà. Appréciez et laissez aller !!!




J’ai apprécié ces deux messages qui résonnent parfaitement avec ce que je vis en ce moment bien que ce vocabulaire spécifique, ait tendance à former des clans, des égrégores mais après tout, ça correspond au contexte particulier de l’incarnation, de ce monde, de ces mondes reliés aux différents corps subtils.
Troisième, quatrième, cinquième dimensions. Archétypes, archanges, archontes,  une même racine, une même source, la conscience Une qui s’exprime à travers un cerveau humain et selon la vibration de chacun en sera l’interprétation, la vision et la compréhension. 
Nous tentons de représenter l’énergie de la source qui peut prendre tant de formes que le mental a besoin de les figurer pour pouvoir se situer et donner un sens à ses choix, sa vie. Il a besoin de se sentir appartenir à un groupe, de se sentir accueilli, aimé, reconnu et de se situer vis-à-vis des autres.

Les croyances sont comme des balises qui nous aident à évoluer, à comprendre mais quand on sait qui on est, sans pour autant avoir fait un IRM, sans connaitre ses origines galactiques, sans avoir tracé son arbre généalogique, sans connaitre le nom de son âme et ses multiples vies, simplement en écoutant son cœur, les croyances deviennent obsolètes. Le système même de croyances se dissout parce qu’on avance au jour le jour dans la confiance. 
Mais pour en arriver à cette assurance et cette sérénité intérieure, le mental a besoin de se représenter les lois universelles, ceux qui l’entourent, son environnement pour se reconnaitre, savoir qui il est et quelle est sa destinée.

Nous venons sur terre pour exprimer la source, l’essence de vie, qui en passant à travers les corps, la conscience humaine, les cerveaux du cœur, de la tête et du ventre, se manifeste dans une variété de couleurs, de tons, de représentations, de formes différentes.

Le fait que le cerveau perçoive les choses via les trois zones du cerveau me donne la sensation que les archétypes, les archanges et les archontes, sont les représentations des énergies de la source qui selon le positionnement, l’identification de l’individu et son degré d’ouverture de cœur et de conscience, puis selon ses préférences, tendra vers un de ces égrégores ou modèle. 
Comme si la conscience humaine projetait ses peurs, rêves, fantasmes, besoins, leur donnant forme au niveau énergétique. Une projection afin d’atteindre un idéal modelé par le mental en réponse à sa quête de sens. Plus on se pose de question et plus on pourra trouver des réponses via le net. 
Le mental se sent rassuré lorsqu’il comprend mais les réponses qu’il trouve amènent de nouvelles questions et c’est un cycle infini.
Lorsqu’en plus on est sensible aux énergies, aux égrégores, les images vont nous aider à saisir ce que nous percevons mais c’est toujours la peur qui est aux commandes, la peur de ne pas être aimé et de ne pas oser être soi-même.

C’est hallucinant de constater qu’on a besoin de se connaitre au travers du regard des autres, pour savoir comment être ! 




Le mental est un outil qui permet de connaitre, d’analyser, de faire des déductions logiques, de tirer des conclusions des expériences mais trop souvent on lui confie notre vie entière. 
Il a besoin d’être rassuré et de savoir que d’autres ressentent les mêmes choses, perçoivent les mêmes sensations, de suivre des maitres, d’être enseigné pour se trouver. 
La peur de l’isolement et de la solitude sont légitimes tant qu’on croit être séparé de la source, de dieu, des autres et ces messages de personnes qui osent dire ce qu’elles perçoivent peuvent nous aider à garder la foi mais c’est le seul intérêt qu’ils ont.

Chacun doit vivre sa propre expérience et apprendre à se faire confiance, à oser être vrai pour s’épanouir dans les échanges avec d’autres humains.

Hier soir, j’ai été remplie de compassion pour ma mère et toutes les qualités qu’elle m’a transmises. Elle a été un modèle de franchise, d’honnêteté, de droiture, de courage et d’authenticité. J’ai été étonnée de ressentir cela d’un seul coup et la peur de la perdre s’est manifestée mais je ne l’ai pas nourrie. Il est clair que je devrais un jour ou l’autre vivre cette séparation dans la chair et c’est peut-être pour m’y préparer que j’ai vécue cette expérience qui m’a poussée spontanément à parler à son âme afin de lui témoigner ma gratitude.
Quand je pense que j’ai attendu 50 ans pour lâcher mes attentes à son égard, pour enfin couper le cordon ombilical et arriver à la remercier de m’avoir donné la vie, je me dis que bien que le chemin ait été long, c’est tout le parcours qui m’a révélé à moi-même. 

Je lui téléphone tous les dimanches et de temps en temps, quand ça me vient de façon spontanée, je lui témoigne de ma gratitude et de mon amour envers elle. 
Quand je le faisais en ayant des attentes inconscientes de reconnaissance de sa part, elle le prenait mal enfin elle réagissait d'une drôle de façon. Mais c’est peut-être tout simplement parce qu’elle me connait et sait quand ça sonne faux ou quand ça n’est pas inconditionnel, gratuit. 
Dire son amour en espérant être aimé, ça n’est pas vraiment de l’amour, c’est plutôt du fayotage. La dernière fois où on s’est engueulées, j’ai stoppé net en lui disant, "on ne va pas se prendre la tête et continuer à se faire du mal alors qu’on s’aime. On est différentes, chacun a sa vision de la vie et on ne se changera pas". 
Cette fois-ci, elle a réagi par un silence et j’ai senti que l’amour était là. 

Depuis quelques temps, on ne s’accroche plus parce qu’on ne fait que parler de cette passion commune pour la terre, le jardin. C’est assez marrant de constater son côté enfant, sa fierté vis-à-vis de sa façon de le gérer. Là aussi, on a appris à accepter nos différences et à se respecter mutuellement même si elle garde son rôle de mère, c’est plus par le fait qu’elle a de l’expérience dans ce domaine. 
Je ne sais pas pourquoi je parle de ça mais après tout, ce blog est en partie mon journal intime et comme nous avons beaucoup de points communs en tant qu’humain, ça peut être utile ?

Je suis contente d’avoir repris mon rythme préféré de cycle de sommeil, couchée vers 22h30 et levée à 4h30, je dors comme un bébé et profite des bonnes énergies du matin où la nature règne seule sur le monde. 
Le silence avant que le jour se lève, lorsque tous les corps mentaux des humains sont en sommeil est un moment de pureté, de calme, que j’apprécie beaucoup puisque je suis hypersensible aux énergies. 
D’ailleurs en ce moment, le temps des vacances apaise les vibrations, on peut sentir plus de légèreté dans l’air. 
Quand tout le monde dort, je peux sentir la présence de la source en moi avec plus d’intensité, de clarté et comme le mental est enfin apaisé, c’est un moment de communion parfaite qui est prolongé par l’écoute du chant des oiseaux. Ils chantent dès que le ciel s’éclaircit et je me sens reliée à eux par la joie qui monte en moi d’être en vie ici et maintenant.





J’ai passé toute la matinée au jardin après avoir emmené la chienne au bord de la rivière. Elle ne s’est jamais baignée et ne semble pas apprécier plus que ça. Je ne la force pas parce que je n’aime pas obliger les autres. Elle est revenue avec les pattes mouillées seulement. 

Ces balades matinales me donnent vraiment de l’énergie et la motivation d’agir. 
Je commence à trouver un rythme quotidien plus dynamique dans cette conscience d’unité et de paix intérieure. 
Le fait de parler à mes corps, de leur demander de s’entendre pour cocréer une journée épanouissante nourrit la joie et la confiance en soi. Je le constate au quotidien ! 

En allant faire les courses  hier, j’ai été saluée par un jeune que j’avais pris en stop il y a 5 ans à peu près. C’est agréable de constater que des jeunes sont spontanés, authentiques et heureux de vivre. Et ça confirme la loi de résonance parce que je sens de plus en plus cette joie s’installer. 
Être vrai, naturel et spontané, c’est l’état d’être de l’enfant en soi, les énergies de l’âme, ce qui témoigne de la guérison de cet aspect intérieur. 

Je suis convaincue que c’est en nourrissant cela que le geste cachet n’aura plus de raison d’être. Je continue de diminuer en étant simplement plus attentive à ce que je ressens, pense et vibre. Je me contente d’observer et de revenir à la paix quand quelque chose me perturbe comme une pensée négative, une tension ou un bruit extérieur. Exactement comme en état de méditation ! Ce sont les termes qu’emploie Deepak Chopra dans ses méditations guidées et c’est vraiment en appliquant cela dans son quotidien qu’on devient plus conscience de Qui on est.

Quand j’ai commencé à méditer, j’espérais ressentir quelque chose de spécial, je m’attendais à vivre une communion intense avec l’âme ou même à avoir des visions. 
Puis c’est seulement avec du recul que j’ai noté une différence dans mon comportement au fil du temps. 
Et pendant plus d’un an, je passais des heures allongées juste à respirer calmement. 
J’avais besoin de ces moments de détente même si quand je me levais j’étais au début un peu dégoûtée de ne plus sentir l’effet des médicaments. 
Puis peu à peu, j’ai commencé à préférer ma façon d’être, après ces moments de méditation où je remarquais que j’étais plus présente, efficace et calme. 
Maintenant ça m'arrive quelques fois d'aller m'allonger quand mon corps physique me le demande et ça correspond souvent à l'intégration de nouvelles fréquences.




Ces expériences m’ont préparée à pouvoir lâcher la dépendance aux médicaments. 
Puis le lâcher prise face aux pensées négatives, aux émotions excessives, m’a doucement amené à prendre confiance. 
Plus de présence à soi, d’attention aux pensées émotions afin de ne pas me laisser embarquer par ces vagues m’a progressivement amenée à prendre du recul sur les situations, les évènements extérieurs. 
Le désir d’unité et l’abandon de la lutte interne ont installé la paix en moi. 
Le dialogue avec les corps, l’écoute des besoins et le fait de suivre l’élan porté par la joie ont ancré la conscience de l’unité et la force qui en découle.
Maintenant, il semble bien que la joie s’installe aussi.

C’est un processus qui a été long mais quel changement extraordinaire ! 
Ma vie aussi a beaucoup changé sans les peurs, l’identification au mental seulement. 
C’est en cela que le message de Lisa Brown et celui de Nicky Hamid me touchent particulièrement. 
Si on se contente de lire cela sans l’expérimenter, on va se dire que ce sont des belles promesses ou du délire New Age mais quand on le vit à l’intérieur et quand ça rayonne tout autour, on sent la vibration commune, la résonance intérieure. Ce ne sont pas seulement des mots mais l’expression de ce qu’on vit. 

Merci de laisser les références, les liens, si vous souhaitez diffuser cet article dans son intégralité et de mentionner aussi ce blog (http://lydiouze.blogspot.fr ) afin d’honorer l’expression unique de chacun

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.