lundi 7 mars 2016

« Ces chaînes qui vous retiennent » les guides de l’unité via Daniel Desjardins





« Très chers humains,
Aujourd’hui nous volons vous parler des chaînes que vous portez encore à vos pieds et qui vous empêchent de véritablement choisir le chemin vers lequel votre divinité vous guide. Ces chaînes sont là depuis bien longtemps, pour certains elles le sont depuis tellement longtemps qu'elles sont toutes pourries et que vous ne vous retenez que par habitude. 
Observez bien votre être, écoutez votre cœur, êtes-vous prêts à suivre votre guidance divine et incarner pleinement votre divinité afin de créer votre réalité nouvelle sur cette Terre, ainsi faisant, inspirant possiblement des millions d'autres humains*?

Pour certains il reste encore quelque chaînes bien solides, mais observez bien jusqu'où elles vont, à quoi sont-elles attachées? À rien du tout**!
Elles ne sont que des créations mentales! Elles n'ont aucun pouvoir sur vous*** autre que le fait de vous permettre de vous accrocher à quelque chose qui semblerait avoir plus de pouvoir sur vous et votre réalité que vous en avez.
Et pourtant VOUS avez le pouvoir vous êtes les créateurs de votre réalité. Quiconque vous dit autrement vous ment et tente de tirer avantage de vous d'une façon ou d'une autre. 


Vous êtes les seuls à pouvoir choisir et créer votre réalité. 
Malheureusement vous laissez trop souvent ce pouvoir à d'autres, au "monde" à vos parents, à vos supérieurs hiérarchiques, aux "experts", aux élus et à "l'élite". 

Tous ces gens n'ont que leur bien-être à l'esprit, comme il se doit! 
Vous devez avoir votre bien-être, votre épanouissement, votre vie à l'esprit, en priorité, personne d'autre ne le fera. 
Vous êtes les sauveurs que vous attentiez. 
Soyez la princesse si ça vous fait plaisir, mais soyez aussi votre héros qui vous sauve! 
Vous n'aurez que plus de choses à célébrer!

Nous vous invitons à jeter ces chaînes et ces résidus de chaînes, retournez-les à la Source afin que leur énergie soit transmutée et levez-vous, regardez dans la direction où vous désirez aller et marchez! 
Faites votre premier pas, puis un second puis un troisième et bientôt cela deviendra une habitude que de choisir ce que vous désirez réellement, et aller dans sa direction afin qu'il fasse partie de votre réalité!

Si vous ne voyez pas encore l'illusion de vos chaînes, fermez les yeux, descendez dans votre cœur, nous serons là avec vous, et demandez-nous de vous aider à voir clair, à voir l'illusion et à vous aider à prendre conscience de votre pouvoir intérieur.
Nous sommes toujours avec vous, si vous le permettez.
Les Guides de l'Unité.
via Daniel Desjardins, créateur de l’Alchimie du cœur
http://www.AlchimieDuCoeur.com
Vous pouvez partager et reproduire ce texte à condition d'en respecter l'intégralité.
 



*En lisant les nombreux témoignages d’expérience d’éveil, la multitude croissante des messages « canalisés », lorsque je me positionne dans le cœur, au-delà de tous jugements, je perçois à quel point ce mouvement d’éveil des consciences favorise l’émergence de l’Humain dans ce qu’il a de plus noble. 
Chacun osant donner sa vision et son interprétation de ce qui est, de ce qu'il est, ça permet à d'autres qui ont les mêmes ressentis, d'oser s'affirmer, d'oser croire en eux, en ce que leur souffle leur cœur.

Si je regarde cela à partir de la peur, des croyances passées, celles qui se nourrissent de la méfiance envers l’autre, je peux me dire que chaque personne qui transmet des messages canalisés le fait par le filtre de ces propres croyances, que c’est une interprétation subjective du ressenti, des ‘visions’ et par le fait ça peut induire les gens dans l’erreur, les éloigner de leur propre réalité, vérité, qui reste subjective au niveau de la personnalité. 
Si on donne son pouvoir d’interpréter ce qui est, à quiconque, chanels compris, on se prive de connaitre par soi-même, de l’intérieur, qui nous sommes en vérité.

Là encore, tout est question de positionnement, et donc de vision ce qui définit une interprétation soit subjective (très proche de l'opinion générale donc pas individuelle) et limitée; soit élargie et plus éclairée, équilibrée. Ce genre de vision depuis le cœur rejoint celle de la conscience Une et elle est alors commune mais en conscience et par choix délibéré.

Il est clair que la vérité de l’être est en chacun, en chaque Un, c’est tout le sens et l’intérêt de cette incarnation, à mon sens, mais d’un autre côté, il faut bien que quelques uns brisent les croyances générales. 
Et ces pionniers, ces êtres dont la vision sort de celle de la masse, existent dans tous les domaines, en fait dans tout comportement qui sort du lot, tout initiative nouvelle. 

L’amour et la lumière, ne s’encombrent d’aucune limite, forme, cette vibration est en chacun et illumine tout être qui se fie à son cœur. 
Par cœur, on entend cette sensation intérieure de justesse, cette résonance interne qui nous fait savoir que ce que nous pensons est juste, pour nous, dans l’instant. Et cette vision tient compte des autres, du bien-être de tous. 

Les enfants, les plus petits portent cette connaissance naturellement mais ils n’en ont pas conscience et devenir adulte, c’est juste retrouver ce ressenti, cette connexion, et en faire sa seule référence. 
En chemin, on libère les couches superficielles, celles qu’on a créé par self-défense, par peur, par la croyance commune qu’il faut se protéger des autres. 
Par cet effet contraste si intense entre ce que nous ressentons et ce que nous voyons. 

La vision et l’intelligence du cœur permettent de réunir tous les points de vue, d’ajuster la logique à l’intuition…encore une histoire de fusion, d’association, d’unification interne entre le masculin et le féminin, le ciel et la terre, qui se réalise dans la trinité, corps, âme, esprit; le père, la mère et l’enfant. 
Selon notre positionnement, nos croyances, notre éducation, ces figures sont soit l’image de nos parents ce qui donne un égo protecteur mais contrôlant, une énergie féminine étouffée, soumise, et un enfant intérieur carrément bâillonné ; soit le reflet de la source intérieure, le masculin, le féminin et l’enfant christ sacrés. 
Il y a bien sûr des nuances, des paliers pour passer d’une vision à l’autre et ça se réalise en lâchant les croyances, les conditionnements, la peur. 
Le changement commence très souvent au niveau du mental, par prises de conscience.

** Le terme « rien du tout » employé ici, peut en faire bondir plus d’un surtout si on est submergé par des pensées émotions douloureuses. En ce sens, en parallèle du travail effectué au niveau du mental, des croyances, le changement de croyance se concrétise dans l’alchimie émotionnelle, l’apprentissage de la maitrise émotionnelle. Qui ne se fait absolument pas par le contrôle ou le déni mais par l’acceptation de ce qui se manifeste en soi. 
Oui, je sais, je me répète encore et encore mais c’est pour illustrer la réalité; la nécessité de faire ce choix conscient, d’abandonner la lutte, de cesser de s’opposer à ce qui est pour trouver la paix en soi. 
Une fois qu’elle s’installe, l’ego lâche prise automatiquement, il sait que la leçon est intégrée, qu’il n’est plus obligé de contrôler puisque l’individu a montré suffisamment de détermination dans ces choix et peut donc agir en conscience. 

Un protocole donné par Daniel Desjardins, dans sa lettre mensuel, peut aider à intégrer cette paix et cette unité intérieure qui confirment la foi, amplifie l’amour et l’harmonie en soi. 
On peut constater le pouvoir de la pensée en observant celles qui émanent lorsqu’on se sent mal à l’aise. De là, on vérifie le pouvoir de focalisation, d’attention et on va l’exercer dans l’observation des mouvements émotionnels internes puis on prendra confiance en ce pouvoir du verbe. On laissera l’intuition, l’inspiration nous guider pour créer des protocoles d’accueil personnalisés et relatifs à l’instant présent.

Processus verbal de transformation de la semaine
« J'appelle toutes les parties de mon être qui s'accrochent à mes chaînes comme si elles étaient plus importantes que ma liberté. Je vous remercie de votre présence et je vous accueille ». Daniel Desjardins

On peut aussi formuler ce qui suit pour amplifier la paix, l’amour en soi et l’unité, l’harmonie énergétique :
« J’appelle en mon cœur sacré, tous les aspects internes qui se sentent délaissés, jugés, abandonnés et rejetés, je vous remercie de votre présence et vous accueille dans l’amour lumière de la source » ça c'est de moi, lol!

Là, il s’agit de nourrir l’amour véritable en et de soi. 
Quand on le fait sincèrement parce qu’on a déjà expérimenté l’effet guérissant, harmonisant du cœur, où parce qu’on a la foi, on va changer sa vision et ce qu’on croyait être mauvais va se montrer dans son aspect bénéfique, équilibré. 

La peur, la méfiance, la culpabilité…toute énergie qui s’oppose à l’amour est en fait une énergie de révélation, de guidance, de choix possible et donc de potentiel. 
Dans ce monde de dualité, il y a tout et son contraire et quand on observe avec du recul, on voit que tout se complète. D’ailleurs à ce propos, les termes d’archanges et d’archontes, sont très proches et illustrent bien les forces dynamiques du vivant. Cet effet de la dualité, la manifestation dédoublée, inversée du tout.

***Plutôt que de dire "elles n'ont aucun pouvoir sur vous", j'aurais formulé les choses de cette façon "elles ont le pouvoir que vous lui accordez, l’attention que vous leur portez qui leur donne énergie, corps, force et crédit". 

Merci de laisser les références, les liens, si vous souhaitez diffuser cet article dans son intégralité et de mentionner aussi ce blog (http://lydiouze.blogspot.fr ) afin d’honorer l’expression unique de chacun.
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.