samedi 12 décembre 2015

« Transcender les douleurs » les guides de l’unité via Daniel Desjardins & Invitation à une méditation guidée






Il me semble utile d’ajouter l’introduction du message des guides d l'unité, reçu en canalisation, que Daniel Desjardins a faite, dans la lettre d’info hebdomadaire. Utile pour les raisons que je développerais plus bas.

« Cette semaine j'ai fait une demande spéciale aux Guides de l'Unité. Je vivais simultanément plusieurs situations que je trouvais mentalement difficiles. 
Je percevais que c'était seulement dans mon mental, mais j'avais réellement de la difficulté à me permettre de lâcher-prise. J'ai donc demandé aux Guides de l'Unité de me montrer comment changer tout cela. Ils m'ont fait percevoir la situation en images; je me voyais tenter d'avancer, mais je portais des salopettes gigantesques et remplies de cailloux. Oui, c'était vraiment comment je me sentais face à ces situations, cloué sur place sous le poids de ce que je tentais de trainer. Comment changer cela ? »

Les guides de l'unité:  
« Très chers humains, aujourd'hui nous voulons vous parler de ces lourdeurs que vous portez dans votre corps, dans votre esprit et parfois même dans votre cœur. 
Ces lourdeurs prennent plusieurs formes, des jugements, des résistances, des attentes, des projections dans le futur basé seulement sur ce que votre mental peut comprendre et plusieurs autres formes énergétiques difficiles à mettre en mots.


Ces lourdeurs que vous gardez en vous sont ce qui vous limite le plus pour avancer puisse pour chaque pas que vous faites vers votre épanouissement, vous devez porter ces lourdeurs. Certaines lourdeurs sont tellement bien ancrées en vous qu'elles agissent justement comme une ancre et vous clouent sur place dans certains aspects de votre vie. Nous appelons cela un point pivot.

Ces points pivots vous font tourner autour d'un point, en en observant tous les aspects à répétition, mais sans jamais pouvoir y changer quoi que ce soit.
Pourtant, lâcher prise sur ces points pivots est très simple.

Il suffit de réaliser que vous êtes pris autour d'un point pivot (parce qu'une situation similaire se répète encore et encore, sous une forme ou une autre) et d'utiliser le processus suivant:
« J'appelle toute les parties de mon être qui me bloquent autour de ce point pivot dans ma vie et ma réalité. Je vous remercie de votre présence et je vous accueille ». 

Il est possible que sur le moment vous ne sentiez rien de spécial, mais chaque fois que vous remarquez que vous vous retrouvez dans une situation qui revient, refaites le processus et observez au fil du temps votre vie et vos réactions changer.

Tout cela peut vous sembler incroyable lorsque vous considérez chacune de ces choses que vous tentez de changer une à une, mais lorsque vous pouvez les contempler comme nous avec un certain recul, elles sont évidentes à cerner et à changer d'un seul trait.

La bonne nouvelle est que vous pouvez avoir cette même perspective que nous, tout simplement en sortant de votre discours mental et en ouvrant votre cœur. 
Lorsque vous observez n'importe quelle situation avec votre cœur, la vérité vous apparaîtra et vous pourrez plus aisément choisir d'être libre. 

Nous vous aimons tendrement et nous sommes avec vous sur tous vos chemins, même ceux qui tournent en boucle ».
Les Guides de l'Unité,
via Daniel Desjardins, créateur de l’Alchimie du cœur
http://www.AlchimieDuCoeur.com
Vous pouvez partager et reproduire ce texte à condition d'en respecter l'intégralité.
 





J’ai ajouté l’introduction de la lettre d’info parce que ça humanise un peu plus le message reçu. Puis sa façon de décrire comment il reçoit ses messages est très proche de ce que je vis puisque ça vient en "images symboliques" dont le sens apparait de façon évidente, sans qu'on s'y attende, même si on a formulé une question auparavant.  
Et ça vient de cette façon, seulement quand on oublie la question.

Ça peut aider à discerner ce qui vient du cœur et ce qui vient uniquement d’un raisonnement mental.  

Ça montre aussi que malgré qu’on sache que le cœur est la réponse, le positionnement offrant la résolution à tous problèmes, au bien-être et à l’épanouissement;
Malgré le fait d’être guidé par des êtres des mondes invisibles, qui à mon avis sont les aspects multidimensionnels de l'être qui "résident" dans des dimensions subtiles, qu’on en soit conscient ou non, tant qu’on est un être humain, tant qu’on est dans ce monde duel, nous sommes confrontés à la dualité et à la densité tant en nous-même qu’à l’extérieur. 
C’est inhérent au fait d’être humain et à cette dimension.


Et ça n’est pas non plus une punition mais c'est ce qui permet d’intégrer la maitrise et la compassion de façon juste, équilibrée. 
On peut aussi voir que certaines périodes sont plus mouvementées que d’autres et  lorsqu’on est sensible, lorsqu’on a le cœur ouvert, on ressent profondément cela.
Il est question d’intégrer l’amour divin à l’intérieur et de le rayonner depuis le cœur unifié, vers l’extérieur. Ce qui implique une intervention d'autres plans, d'énergies subtiles d'autres mondes en résonance avec notre cœur et son désir d'unité. Puisqu'il est clair que l'amour tel qu'il est perçu et vécu sur cette planète est très limité, conditionné par la peur. 
L'amour véritable et universel, n'est pas encore de ce monde bien que nous en soyons tous issus mais nous en sommes à peine conscients...nous en gardons un souvenir plus ou moins clair, une étincelle plus ou moins perceptible.
Il s'exprime plus dans un profond désir émanant de notre cœur et de notre volonté, à l'intérieur, que vers l'extérieur, dans les actes quotidiens. L'état actuel du monde en témoigne, tout comme celui de notre monde intérieur qui verse vite dans le conflit. Mais ça change...

Il y a des personnes comme Daniel Desjardins, et ceux dont je publie régulièrement les messages, avec qui je ressens certaines affinités et que je retrouve ponctuellement à des moments précis de ma vie. 
Dans ces cas là je me dis que ce sont les affinités et le choix du chemin de vie, qui nous rapprochent au niveau de la personnalité, mais je sens une connexion plus profonde au niveau subtil.
Ce n’est pas très important mais ça explique peut-être la confiance intuitive que j’ai à leur égard. Ce qui me fait surtout penser à cela, c’est le fait que la reconnaissance est immédiate, à la première lecture et ça perdure bien qu’il n’y ait pas de contact.
Une sorte de reconnaissance familiale qui me permet de lâcher prise et d’écouter leur conseil ou de participer à leurs conférences, de suivre leurs méditations.

Il n’y a pas de pression ni d'impression de suivre un maitre bien que je reconnaisse leur degré de maitrise et surtout la compassion qu’ils dégagent, qui selon mon point de vue, est ce qui caractérise la maturité spirituelle d’un être et son unité intérieure. 
Et ça ne veut pas dire non plus que tout soit maitrisé, conscientisé, mais on ressent la paix, l'humilité et l’audace harmonisées, à leur contact ou en les lisant.
La compassion véritable nait de l’acceptation totale de soi, elle exige transparence, authenticité et humilité. 
Une forte personnalité est nécessaire pour oser penser par soi-même, pour avoir le courage de suivre sa vision, d'affronter ses ombres et l'humilité peut manquer mais la vie se charge de ramener dans la voie du juste milieu...ça n'est pas toujours agréable mais le cœur s'ouvre et les peines sont vite oubliées. Jusqu'à la prochaine fois...

Pour cette raison je n’ai pas hésité une seconde à répondre à l’invitation de Daniel Desjardins à une méditation qu’il guidera le 21 décembre, à 14h pour le Québec et à 20h pour la France. Voici le lien qui permet d’accéder directement à la page :  


Merci de laisser les références, les liens, si vous souhaitez diffuser cet article dans son intégralité et de mentionner aussi ce blog (http://lydiouze.blogspot.fr ) afin d’honorer l’expression unique de chacun.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.