mardi 15 décembre 2015

« Libérez vos liens » Miriadan via Magali





Vous êtes, nous sommes à la porte de l'évolution de masse. 
Il y aura bien sûr encore du chemin à parcourir, des prises de conscience à intégrer, mais les efforts accomplis jusqu'à ce jour sont révélateurs de la Force d'Intention que vous, que nous avons portée pour la collectivité. 
Nous sommes tous sur le point d'émerger du cocon qui jusque-là nous conservait à l'abri de la Lumière qui nous aurait blessés sans préparation. Cela est fait.
 
Beaucoup de couples, de familles, qu'ils soient d'union matrimoniale ou de cœur ont favorisé des ententes d'éveil. L'un apportait le confort et l'ancrage pour que l'autre place son attention sur sa progression intérieure. 
Ce pacte favorisait la progression pour tous, puisque la lumière rayonnait dans les cœurs de chacun par l'échange simultané et sous-jacent aux relations dans les grilles terrestres. 
Tel est le plaisir de ce Jeu : que le Bon, le Beau soient offerts à tous grâce au lien inaliénable de l'Amour qui relie chaque être, chaque étincelle de l'Un émanée de son Centre.
Vous connaissez ce Pacte sous le nom de Contrat d'Assistance. Se placer en tant que base pour que l'autre s'élève et illumine les chemins possibles. Cela est fait.


En ces jours pleins de Grâce, nous vous demandons d'accepter de vous délier de vos Pactes. Nous vous appelons à vous libérer de vos liens. 
Non pas de chairs, matériels ainsi que vous l'entendez, mais énergétiques. Si cela doit s'accomplir dans la matière, cela sera en réponse avec votre programmation.
 
Tant que vous maintenez vos attachements avec les êtres proches de vous, vous conservez des nœuds de pesanteur. Vous nourrissez vos croyances de sauveur, d'indispensable, de "supérieur". 
Vous imprimez en la personnalité de vos proches l'illusion qu'ils ont besoin de vous, de vos compréhensions ou de vos certitudes. 
Vous assombrissez la Lumière de leur cœur par votre présence lumineuse. Vous vous positionnez entre leur Êtreté et eux. Cela était Juste à ce jour, car cela répondait parfaitement à ce qui s'était décidé entre vous. Jusqu'à ce jour. Vous les tiriez hors de leur prison par vos cordes de Lumière, vous étiez les traceurs de voie. A leur demande.
 
En ces instants merveilleux, votre âme vous recommande de couper ces liens. 
Libérez-les, libérez-vous. 
Et laissez-vous aller vers votre destinée. 
Montez en Vous, accueillez votre nouvelle enveloppe de Paix, de Joie et d'Harmonie. Ainsi, vous répondrez à votre souhait de revêtir votre robe de Vérité tout en respectant les êtres que vous aimez, tel que l'Amour est.
 
L'Amour offre le meilleur à chacun. Cela demande à avoir la Foi, pour soi et pour les autres. 
Être dans la confiance reconnait que chacun dispose de Ses Choix et de Sa Vision. 
Vous ne détenez pas les clés pour les autres. 
Ce sont les autres qui vous les apportent avec confiance. 
Vous êtes dépositaires, non propriétaires.
 
Le chemin vers l'Illumination est personnel, intime. 
Il sollicite votre lâcher-prise, votre totale confiance, votre reconnaissance que l'Inconnu est source d'émerveillement et d'évolution. 

Vos proches, vos enfants, sont sous la protection de la Vie, tout comme vous. 
Acceptez de les libérer pour leur permettre de prendre conscience de leur Souveraineté, de leur magnificence. 
Acceptez que, malgré leur apparence de fragilité, ils soient en maîtrise de leur Essence. Acceptez qu'ils soient Un, tout comme vous l'êtes.
 
Participez au Renouveau pleinement, consciemment en investissant votre Essence dans toutes ses potentialités. 
Sortez de la matrice de restriction pour contempler votre Visage dans le soleil de votre cœur. 

La Liberté est une facette de l'Amour. 
Car cela s'accompagne du Respect, de la Joie et de l'Expansion en Soi comme en l'autre, puisque l'autre est soi.
Telle est la Foi en l'Un. 
Que l'Abondance soit le courant porteur de la Vie. 
Et que la Création se multiplie à l'Infini. 
S'exprimer dans sa Liberté revient à accomplir sa destinée d'Humain. 
Car la Liberté est une porte de votre Centre.






Pas facile de se détacher d’un être cher et pourtant, c’est nécessaire pour le bien de tous. C’est effectivement ce que je suis amenée à conscientiser avec force depuis vendredi et tout m’est amené, par la guidance de l’élan de l’instant, confirmé par des synchronicités, pour réaliser ce lâcher prise difficile parce que des peurs et des blessures s’éveillent naturellement. 
Mais il y a beaucoup d’outils pour cela et surtout l’écoute de sa propre guidance, parce qu’il s’agit d’une libération qui touche tous les corps et l’inconscient joue un rôle prépondérant dans les relations familiales. 

La famille est la matrice de notre personnalité, elle nous transmet ses croyances par le comportement des parents, les gènes et l’amour qui nous lie est très souvent perverti par la peur de la perte, de l’abandon, de la trahison et du rejet. 
Mais l'amour qui nous relie au niveau de l'âme est un guide qui nous permet de reconnaitre avec humilité que c'est précisément cette famille que nous avons choisi pour guide. 
Chacun a sa façon nous aide à grandir, nous pousse à l'introspection et à l'émancipation.
C’est dans notre enfance que nos blessures se forment et tout naturellement, lâcher les attachements, les jeux de rôles vis-à-vis de nos parents est essentiel et libérateur. 

J’en ai parlé dans le commentaire du message de Miriadan ; « Discernement » qui est venu confirmer ce que je vis en ce moment et j'y ai ajouté une méditation guidée de libération des schémas transgénérationnel de Sophie Riehl.

Cette méditation va faire surgir les schémas limitants récurrents et comme c’est incrusté en profondeur, il y aura de la résistance mais nous sommes soutenus par l’amour lumière en nous, par le choix de vivre selon nos propres valeurs et notre vision, par notre âme, par la Terre, le ciel, nos corps, nos guides, les personnes qui sont sur ce chemin ou qu’ils l’ont déjà parcouru. 
Des symptômes physiques peuvent aussi apparaitre mais c’est ‘normal’ puisque le nettoyage se réalise en profondeur, dans nos corps subtils, dans la mémoire qui s’inscrit tant dans l’inconscient que dans nos gènes, notre ADN.  
Des situations vont nous amener à choisir d'agir en conscience ou par réflexe, en suivant ces programmes internes inconscients en restant identifiés à notre personnalité. 
Mais si nous prenons conscience que nous sommes en train d'agir par automatisme et que nous ne nous en voulons pas, nous sommes alors sur la voie de la libération.

Les blessures d’enfance se guérissent dans cette libération qui nécessite de remettre les compteurs à zéro, en pardonnant à nos parents, en se pardonnant à soi-même, en étant dans l’amour envers soi et envers notre lignée. 
L’énergie du pardon, c’est de l’amour et l’amour est puissant, guérisseur, vivifiant. Le pardon vient naturellement lorsqu'on prend conscience du caractère initiatique du parcours et de ses acteurs qui jouent le rôle de révélateur, de miroir.

La liberté s’acquiert par le lâcher prise, l’abandon des références, des croyances passées, issues de la peur, du manque et du besoin. 
Quand des pensées émotions générées par les croyances de mes parents, de mes ancêtres, qui sont en fait des programmes, quand elles se manifestent, je ne retiens pas ce qui monte mais j'affirme ce qui suis: 
"Je choisis la paix, l'amour, la liberté d'être, la joie de vivre, la fluidité, l'harmonie, l'unité des corps". J'aurais pu tout aussi bien dire, j'affirme ce que je suis. Puis quand je reviens au centre, au point zéro, je vois les dons qu'ils m'ont légués par leur gènes et par leur comportement. Ma mère, très souvent m'aide à rester lucide, humble et mon père m'a transmit son caractère enfantin et bohème...

Ça peut paraitre contradictoire d'exprimer de la colère puis de proclamer la paix mais c'est de cette façon que l'harmonie se réalise, qu'on trouve le point zéro. 
Quand la colère est exprimée, on libère la charge énergétique et en ne se jugeant pas pour cela, en revenant à la paix en soi, même si au début ça n'est qu'un désir, on casse le cycle de la vengeance, de la reproduction. 
Et des changements significatifs apparaissent rapidement. 
Il ne faut pas non plus s'imaginer que les pensées émotions liées aux croyances passées vont disparaitre du jour au lendemain, c'est un processus progressif et c'est surtout en réitérant nos propres choix, à chaque fois, que nous affirmons qui nous sommes en vérité. Et il n'est pas nécessaire non plus de rejeter tout ce que nos parents nous ont transmis, tout ce que nous portons, il s'agit plutôt de se centrer pour que l'amour lumière harmonise, équilibre tout ce que nous sommes. 



Merci de laisser les références, les liens, si vous souhaitez diffuser cet article dans son intégralité et de mentionner aussi ce blog (http://lydiouze.blogspot.fr ) afin d’honorer l’expression unique de chacun

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.