mardi 8 décembre 2015

« L’amour ne se pense pas, il se vit, il est » & sons naturels ; dauphins, baleines, mer





Je n’ai pas envie de penser, d’écrire aujourd’hui. La soirée a été difficile je me suis laissée embarquer par la peur et j’ai peiné à retrouver la paix. Mais c'est aussi de cette façon que j'ai pu laisser sortir des énergies de colère, de tristesse, de lassitude.
J’étais même à souhaiter quitter cette terre, ce corps, ce chaos intérieure et extérieur. 
Plus envie de faire quoi que ce soit, de ‘travailler sur soi’. 
Parce qu’en fait, ça n’a pas vraiment de sens de vouloir changer la personnalité, et en plus ça lui donne trop d’importance. 

On se focalise sur la périphérie de l’être lui donnant plus d'attention que le centre. 
Et même ce centre cœur, il n’est que le lien avec le vrai soi, moi, nous. 
J’ai dormi pendant douze heures ! Il fallait au moins ça pour retrouver le goût d’être ici. 
Pour le moment, je me contente de me taire et cette clef qui m’invite à faire silence me conforte en ce sens.
Clefs piochées au fur et à mesure sur le site de Monique Mathieu:

Clef 767
« Pour commencer à ressentir avec votre cœur, apprenez à le faire dans le silence lors de vos méditations, et lorsque votre mental vient à la charge pour vous déstabiliser ou pour vous freiner lors de la rencontre avec vous-même, essayez simplement de lui envoyer de l’Amour, parce que l’Énergie Amour peut tout changer en vous et autour de vous. Votre mental a une réalité, tout comme vos pensées ont une réalité ! En permanence, vous créez des pensées au travers de votre mental. »


De cette façon, on n’apprend pas une technique, on se détache du personnage, des histoires, de ce qu’on appelle des drames…

Clef 908
« Questionnez-vous ! De quelle façon vous aimez-vous ? De quelle façon aimez-vous les autres ? Avez-vous suffisamment de tolérance et de compréhension ? Avez-vous encore du jugement ?  L’Amour inconditionnel pardonne tout, il excuse tout, parce qu’à partir du moment où vous comprenez ce qu’il est, il n’y a plus de jugement, il n’y a que compassion. Il est donc important que chacun travaille ce non-jugement et cette compassion, tout d’abord pour vous-même et ensuite pour tous ceux qui vous entourent. »

Encore ce terme "travail" qui peut être compris par la personnalité comme quelque chose à faire alors qu’il s’agit juste de laisser faire, se contenter d’observer sans juger, sans commenter, lâcher ainsi toutes les questions et réponses, se lâcher la tête ou la grappe pour ceux qui entendent plusieurs voix, lol !

Clef 378
« Vous n’en avez pas conscience, mais chaque fois que vous avez une pensée d’Amour pour quelqu’un, chaque fois que vous donnez cet Amour, que ce soit à un être humain, à un arbre, un animal ou à tous les règnes, vous ancrez cet Amour dans la matière et vous œuvrez pour ce monde. Dans la journée, si vous pensez dix fois, vingt fois à envoyer de l’Amour à ceux qui vous entourent, à votre mère la Terre, à vous-mêmes, vous ancrez l’Amour sur ce monde.

Le piège dans ce qui est dit ici, c’est de croire que notre pouvoir est dans le verbe, la volonté de l’ego et qu’il y a quelque chose à changer, alors qu’on libère l’amour en soi simplement en acceptant ce qui est et c'est cette vibration qui a le pouvoir d'harmoniser. De cette façon en lâchant le mental et ses croyances, on reste centré et cette focalisation au centre permet de se détacher de l’éphémère ; la personnalité, le corps physique qui fonctionne très bien sans notre intervention, nos croyances. 
Bien sûr c’est important de se nourrir, d’en prendre soin mais on prend le risque de s’y attacher, de s’identifier une fois de plus à ce qui est une couche superficielle de l’être.

J’admets que ça n’est pas évident à comprendre mais il n’est pas non plus nécessaire de se prendre la tête avec ça. 
Je simplifie en quelques termes : confiance, harmonie, paix. 
Même le mot amour est tellement connoté, chargé de souffrance, de croyances…que l’utiliser, c’est en perdre le sens, c’est le vivre au travers du mental et seulement en surface. Or mon désir, c’est d’être l’amour, du moins de laisser cette énergie aligner tout ce que je suis, de la laisser circuler en moi afin de pacifier, d’harmoniser les multiples corps et aspects de la personnalité. 
Seul le cœur peut réaliser cette harmonie de façon juste et moins le mental intervient, mieux c’est.

Clef 814
« Ne vous accrochez pas à ce que vous connaissez, ne vous accrochez pas à votre passé, ne vous accrochez pas à vos certitudes ! Tout évolue en permanence ! Ce que vous étiez hier n’est plus ce que vous êtes aujourd’hui, ce que vous serez demain ou après demain Laissez-vous emporter dans la Lumière merveilleuse de la  transformation ! »




Voilà qui complète ce que je dis plus haut. Inutile de vouloir se changer sauf au niveau des pensées et encore les pensées vont et viennent et si on croit nourrir l’amour en soi par des belles paroles, on est encore dans l’illusion. L’amour ne se pense pas, il se vit, il est.
Donc, ma journée aujourd’hui sera orientée vers le cœur et le silence. 
Ce qui veut dire que je ne tiendrais pas compte de ce que ressasse mon mental. 
Je suis encore très identifiée à ma personnalité et le fait d’écrire tous les jours, nourrit l’illusion. D’ailleurs une fois de plus, hier, j'ai pratiqué l'autocensure...
Je râlais aussi de constater une fois de plus, que j’avais beaucoup plus de compassion, d’empathie pour les autres que pour mes propres aspects internes fragiles. 
Mais c’est simplement parce que lorsque ça bouscule en dedans, je me perd dans l’identification aux pensées émotions.

Je crois que je vais laisser tomber l’idée de diminuer les cachets, du moins ne pas laisser le mental gérer les choses, mais essayer de prendre les bouts quand je le sens, sans me poser de question, ou commenter. 
Parce que je sens que ça m’a ramenée dans l’énergie de lutte, de violence de devoir, d’obligation, le désir inconscient de remporter une victoire, de plaire aux autres, de dire « je suis capable » alors que ça n’est pas le mental, l’ego, la personnalité qui agissent, qui ont la sagesse ou qui savent aimer sans conditions. 

Tant qu’on se focalise sur quelque chose qui appartient à la personnalité, on est décentré et on éparpille son énergie. Ça créé des failles où vont s’engouffrer les énergies semblables. La seule façon d’être imperméable aux énergies extérieures, c’est encore une fois de se centrer en son cœur. Et ça se fait par le lâcher prise. 

« Source père mère, je remet mon esprit, ma vie entre tes mains »
La chose à se souvenir éventuellement, si ça bouscule trop : « je ne suis pas mes pensées, je ne suis pas mes émotions, je suis l’unité, l’harmonie » Même si c’est encore s’accrocher au mental, ça peut aider à revenir au cœur. D’ailleurs le seul fait de le dire, c’est encore opposer une résistance à ce qui est, et la nourrir, s’identifier à cela. Pas évident !

Voici quelques vidéos qui peuvent aider à mettre le mental ego entre parenthèse :
The Dolphin Therapy - Sounds of Dolphins (Lofty Music Label)



SLEEP Music: CALM : RELAX: TIME OUT: MEDITATE - dolphin sounds and waves - Musica para Bebes (Smooth Music XX)



C'est une façon d’intégrer la douceur, le féminin, la vulnérabilité, du moins de se placer sur les fréquences du lâcher prise.
Et quand la colère, la tristesse, le dégoût de vivre, ou quoi que ce soit qui ne soit pas la, paix, juste l’exprimer, sans plus. Oui, je me rabâche encore…
J’arrive à un stade où c’est ingérable alors autant se laisser aller à être. 
Faire ce qui est "nécessaire" mais sans forcer, simplement en étant concentrée sur ce que je fais.

Il apparait de façon évidente maintenant et de plus en plus à mesure que le chaos est dévoilé, autant au dehors qu’en dedans, que tout ceci nous dépasse et croire qu’on comprend cela, c’est encore s’y croire, accorder foi à notre mental ego.
Ne pas juger ce fait, c’est permettre à l’amour d’agir ; accepter de ne pas comprendre, revient à aimer les aspects en soi qui sont dans la confusion, l’incompréhension, c’est faire preuve d’une réelle compassion pour soi, pour la vie.
L’amour ne fais pas les choses à moitié !  

Clef 773
« Vous pouvez rencontrer la dualité chaque jour et à chaque tournant de votre vie. Comment allez-vous affronter ou dépasser la dualité ? 
Il n’y a qu’une seule et unique façon de pouvoir réellement travailler l’harmonie et l’Amour, c’est l’humilité ! Il faut avoir suffisamment d’humilité pour vous rendre compte de vos erreurs. Êtes-vous seulement conscient que vous êtes parfois dans l’erreur et que, par vos attitudes, vous pouvez blesser l’autre ? Êtes-vous conscient qu’en définitive cela ne sert à rien ? »

C’est clair, si je regarde pourquoi je souffre parfois, c’est parce que je me suis accrochée à mes pensées, mes croyances. J’ai insisté d’une façon ou d’une autre pour avoir raison. 
Tant qu’on force, qu’on insiste pour obtenir un résultat, c’est qu’une peur est là, le besoin de contrôler est encore puissant et nous manipule. 
Ne pas croire le mental quand des pensées de peur, de jugement émanent, voilà ce que j'aurais dû faire tout à l'heure, au moins reconnaitre que j'étais dans cet état d'esprit puisque j'ai mis à la poubelle cet article en faisant une fausse manipulation. 

L'ego est en pleine résistance en ce moment et ses stratégies de manipulation ne sont pas toujours faciles à déceler. Mais cette "erreur" m'a mis la puce à l'oreille.
C'est encore la peur qui se manifeste et il y réagit par le rejet de soi, le jugement. 
Comme il pense comprendre comment fonctionne l'amour, comme il a compris la valeur du cœur et de la paix, la relativité des choses, il continue de vouloir diriger et créé une lutte interne entre les différents aspects de l'être. 
Et de cette façon on se laisse berner en essayant de ramener la paix par le dialogue, en restant enfermé dans sa tête au lieu de vivre tout simplement, de lâcher les raisonnements! Alors je me dis que ferait l'amour ? Et la réponse vient dans cette clef:

Clef 1077
« Aimez ce que vous êtes ! Plus vous aimerez ce que vous êtes (dans le vrai sens de l’Amour), plus vous rayonnerez ! Grâce à ce rayonnement vous aiderez ceux qui vous entourent. L’Amour est la clé, il est la base de tout ! » 

Dans cette situation, quand on voit que l'ego est en mode résistance, qu'il tente de contrôler les choses, la meilleure chose à faire c'est juste de le voir faire et de ne pas juger. En s'aidant soi-même, on aide les autres donc la question ne se pose pas. 
Juste être soi, sans s'identifier au rôle, à l'image, au corps, au mental, aux émotions mais être tout ça à la fois. 
J'ai encore envie de dormir, j'y vais! Ça aussi, c'est un signe, quand je cogite trop ça me pompe l'énergie! Dans ces cas là, seule la relaxation ou le sommeil peuvent calmer le jeu.


Clefs de sagesse trouvées sur le site de Monique Mathieu : http://ducielalaterre.org

Si vous souhaitez partager ce texte, merci d’en respecter l’intégralité, l’auteur et la source ; Lydia, du blog : « Journal de bord d’un humain divin comme tout le monde » http://lydiouze.blogspot.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.