lundi 7 décembre 2015

« Je dis "Oui" à l'Amour que je suis » Intra terre - 31 juillet 2015 -





Bienvenus Frères et Sœurs en humanité, bienvenus au cœur du Cœur, là où nous sommes avec vous en tant que Frères et Sœurs de l'Intra-Terre.
Nous venons à vous en ce jour, et ce dernier jour de votre mois de juillet de cette année 2015, pour vous inviter une fois de plus, mais cette fois avec beaucoup plus de facilité et d'entrain en ce que vous vivez à la surface de ce monde, à la Célébration, à la Célébration du retour de l'Amour véritable, du retour à la manifestation de l'Être libre, du retour vécu en votre Temple des

Retrouvailles d'Éternité, en cette Fusion du Féminin et du Masculin sacrés qui vous permet donc ce retour à la Maison tant attendu.

Voici venu le temps d'une dernière et ultime phase de préparation, qui vient donc permettre aux ultimes guérisons de prendre corps en vous. 
Les 6 prochains mois, de votre année 2015 et le début de votre année 2016, viennent donc finaliser la préparation qui a commencé depuis peu pour certains, et depuis plusieurs années pour d'autres.


En cela, nous vous annonçons en ce jour qu'un portail important arrive à vous, et se fait déjà sentir pour les plus sensibles d'entre vous. 
Ce portail s'ouvre, sur la ligne linéaire de votre temps, le 8 août de cette année 2015, qui vibre ainsi avec le 3 fois 8, le 8 du 8 d'une année 8, et qui vient donc faire descendre sur votre monde les vibrations particulières de fin de préparation du Féminin Sacré.

Ces vibrations vont venir, de façon particulière et différente pour chacun, vous rendre donc là où vous avez toujours souhaité vous rendre en vous invitant, directement dans la vie elle-même, à vous rendre, à vous abandonner comme vous l'avez toujours fait au mieux pour chacun d'entre vous, mais cette fois de façon peut-être brutale pour certains, mais venant tout simplement accentuer les endroits, les lieux où la conscience s'est encore accrochée.

Non pas spécialement qu'elle avait peur de se décrocher, mais parce que ce n'était pas le temps de se décrocher, tout simplement. 
Quand la dissolution et la déconstruction de certaines parties de ce qui interfère avec l'Être véritable se réalise, alors elle peut se décrocher, soutenue par des mouvements qui permettent que les parties les plus dures, ou les plus délicates, puissent tout simplement céder dans la plus grande des sécurités, dirons-nous.

Il n'y a de votre part aucune inquiétude à nourrir, bien entendu, mais plutôt à poursuivre ce Don de vous à vous que vous vous offrez. 

Ce Féminin Sacré vient vous permettre de vous libérer de toutes les histoires de ce monde, vient vous permettre de dissoudre les mémoires éphémères de ce monde afin tout simplement de retrouver les Mémoires Galactiques et véritables de qui vous Êtes.

Comme vous le savez, cela ne demande aucune recherche, bien au contraire, juste l'acceptation, tout simplement, de ces mouvements de Purification intenses. Qui descendent donc en vous et sur ce monde, et qui viennent trouver l'accueil que vous souhaitez, que vous décidez d'offrir et dont nous vous donnons une clé pour soutenir cet accueil, clé qui vous est donnée de la plus simple des façons à travers un mantra. 
Mantra qui soutient donc le Calice que représente ce Temple Sacré, en ce corps de chair, afin donc que ces vibrations puissent se lover en ce Calice et œuvrer de façon la plus naturelle à ce qui doit l'être.

Ce mantra, Frères et Sœurs en humanité, est celui-ci : « je dis Oui à l'Amour que je suis ».
Ce « je dis Oui à l'Amour que je suis » active directement en vous, et signe et valide votre plein consentement à cette ultime guérison, mantra qu'il vous est bien sûr loisible de prononcer, de chanter, de manifester de toutes les façons dont l'inspiration divine viendra vous inviter.

Ce mantra est bien entendu puissant aussi pour les moments que vous pourrez peut-être rencontrer de façon inconfortable, et qui alors prononcé à haute voix autant que vous le souhaitez, jusqu'à ce que tout simplement le Silence s'établisse de lui-même, viendra donc directement soutenir et alléger l'impact de la pénétration de ces vibrations.

Ainsi, c'est le temps de célébrer, si vous le pouvez, chaque jour en conscience, de célébrer en cette réjouissance que cette Danse finale vient dissoudre tout ce que vous avez tant attendu qu'il soit dissout, afin que se révèle ce qui est déjà là : la Beauté de ce que vous Êtes, tous et toutes, en cette Humanité qui se retrouve alors à travers chacun.

Alors, bien entendu, pour l'Être véritable que vous êtes, aucune guérison n'a besoin d'être. Cette guérison, bien entendu, concerne les couches intermédiaires qui sont venues donc tout simplement obstruer certaines clartés et rayonnements de votre Essence. 
Il n'y a donc pas à placer votre conscience sur ce qui a à être guéri en tant que tel mais plutôt, et là est notre invitation en ce jour, à privilégier tout ce qui réactive et active en vous l'Énergie créatrice et vivante, en ce Gai Rire qui est le seul véritable Rire de l'Éternel.

Vous entrez dans une phase où il n'y a donc plus besoin de tant d'attention et de vigilance sur votre façon d'être ou vos comportements, mais de tout simplement danser ce qu'il y a à danser, de vivre ce qu'il y a à vivre dans la plus grande des simplicités, sans nourrir aucun doute, ni introspection même. 
Car dans cette Danse qui s'accélère dans une forme de chaos, ce chaos, pour ceux qui ont déjà pu en faire l'expérience, se vit de la plus légère des façons dès qu'on épouse ses rythmes et ses mouvements en relâchant tout le reste.

Point n'est besoin d'essayer de comprendre ce qui est dit, mais s'il y a bien une chose à laisser résonner en vous et à nourrir donc, si cela fait écho en vous bien entendu, est ce Rire et cette Gaieté. Et là je m'adresse, et nous nous adressons avec un petit clin d'œil à ce petit pays qu'est la Belgique, en cette expression que nous trouvons chez vous et qui dit tout simplement que « c'est gai ». C'est gai, effectivement, ce qui vient à vous est gai pour celui qui est placé les deux pieds sur ce gué, de l'autre côté du voile, et il n'y a point besoin de guetter quoi que ce soit d'autre que d'être en Joie, en Paix, indépendamment des mouvements qui viennent à vous et qui vous traversent.

Vous vivez déjà, et vous allez vivre de plus en plus qu'aucun repère bien/mal n'est possible à présent, qu'aucun faux mouvement ou bon mouvement n'est à discerner maintenant, mais bien de danser tout ce qui se présente à vous et en vous, afin tout simplement que cet Enfant que vous Êtes soit débarrassé de tout besoin de contrôle et de compréhension, l'empêchant tout simplement de suivre ce qui est là.

En ce « je suis ce que je Suis », suivre et être, en votre langue française, s'expriment de la même façon. Cela est très précieux pour ce que vous avez à vivre maintenant : il n'y a plus à chercher ce que vous Êtes mais à suivre, car ce que vous suivez est ce que vous Êtes, à chacun instant. Ne laissez rien se dresser entre vous et Vous. Laissez la Transparence, la spontanéité, l'Enfance être quoi qu'elles expriment.

Ainsi, pour ceux qui sont sensibles au rythme de la Danse, nous vous invitons à laisser résonner en vous, dans cet instant, le son des Tambours du Cœur de la Terre qui se manifeste à travers chaque tambour à la surface de votre monde. Entendez cela et laissez circuler ces appels profonds à entrer dans la Danse, et dans la transe et la transcendance de tout ce qui vient à vous.

Il n'y a plus à chercher à être à la juste place, car vous n'aurez pas le temps de vous demander où est votre place. La place est là où vous êtes à chaque instant.

Alors, chers Frères et Sœurs de surface, laissez résonner, au sein de ce calice, les Tambours qui viennent tout simplement répondre aux percussions et aux répercussions joyeuses de ces dernières préparations en vous. 
N'ayez crainte, même si certaines douleurs peut-être, au sein de ce Temple, peuvent se manifester.
Cela n'est tout simplement que la manifestation de l'Amour qui ne vous oublie pas et qui vient vous enlever d'un cauchemar qui a trop longtemps duré. 
Alors que cette douleur puisse tout simplement accueillir la douceur de nos Présences, et que ce « oui » à la Vie que vous Êtes prenne toute la place.

Frères et Sœurs, dansez, Frères et Sœurs, chantez, Frères et Sœurs, riez au sein même des actions, des situations et des rencontres parfaites que la Vie et l'intelligence du Vivant vient vous offrir comme ultimes résolutions, en ces derniers temps donc de préparation.
Nous sommes enfin dans les temps tant attendus. Et comme sur votre monde, lorsque vous préparez une fête, les derniers préparatifs sont tout aussi joyeux que la fête en elle-même.

Vous êtes des Êtres libres, vous êtes des Êtres de Feu, et l'air, en ce nouvel Air, souffle de plus en plus fort et vous pourrez le constater sur votre plan même de manifestation.
À bientôt.
Reçu par Sève
Source : www.accordance.info

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.