mardi 10 novembre 2015

« L'homme qui plantait des arbres » (Jean Giono) dit par Philippe Noiret (vidéo d'animation)





C’est encore le joyeux hasard qui a éveillé ma curiosité et m’a fait cliquer sur cette vidéo juste pour son titre. Je connais Jean Giono de réputation et d’ailleurs plus pour les polémiques qu’il suscite que par son œuvre et bien voilà qui est fait et me donne envie de continuer à le découvrir. 

C’est une bien belle histoire, vraie en plus, qui fortifie ma foi en la nature humaine et l’enthousiasme à continuer de cultiver ma terre intérieur, d'y semer des graines de paix, d'harmonie, de joie...puis de continuer de jeter des graines de fleurs par ci par là. 
J’en ai tout un stock qui n’attend plus que mes mains et mon élan pour trouver un coin de terre. J’en ai jeté le long de la rivière espérant que de belles taches jaunes et orages apparaissent. Ce sont des fleurs d’hiver…

Cette vidéo montre tout ce qu’un homme peut faire juste en nourrissant la vie tout en réjouissant son âme, sans chercher la gloire ou se soucier d’autre chose que de suivre son envie, c’est magnifique ! 
Voila une vie pleinement vécue, sereine et heureuse que cet homme a vécu et qu’un autre homme au hasard d’une rencontre a eu la bonne idée d’immortaliser en montrant la sagesse du vieillard silencieux. 
C’est un don précieux à l’humanité que ses deux hommes nous font là.
Voilà ce qu’est le service, le don libre de soi, qui gratifie l’être, le vivant, les autres et peut en inspirer plus d’un…


Ne perdons pas espoir, chacun à sa manière peut faire de belles et grandes choses en suivant le désir de son cœur. 
La patience est à l’œuvre tout comme celle dont on se sert pour semer et récolter, l’amour, la paix, l’harmonie et la sagesse, dans l’alchimie, le silence de notre cœur…

Film d'animation d’après le récit de Jean Giono raconté par Philippe Noiret. Scénario, réalisation et dessins de Frédéric Back (Canada 1987).




Je vais pouvoir m’endormir la tête pleine de rêves et d’espoir, merci la Vie ! 
Mon mental est servi tout autant que mon âme!
Je dédie ce partage à tous ceux dont le cœur espère et qui cherchent comment nourrir la Vie...





Si vous trouvez un intérêt à partager ce texte, merci d’en respecter l’intégralité, l’auteur et la source ; Lydia, du blog : « Journal de bord d’un humain divin comme tout le monde » http://lydiouze.blogspot.fr

5 commentaires:

  1. Bonne journée Lydia !!!
    Je t'embrasse !!
    J'aime ton jardin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hugh Françoise, moi aussi j'aime mon jardin enfin "mon" il fait bien ce qu'il veut en ce moment, je me contente de le voir pousser, lol ;)

      Supprimer
    2. Et d'accepter qu'il dépérisse...snif...

      Supprimer
  2. Bonjour Lydia !!
    Eh oui l'automne .. Ses couleurs triches certes mais tout comme tu dis dépérit. même si ce cycle est la Vie ,j'ai toujours le blues.
    Période difficile pour moi..Envie de tout laisser tomber
    Et toi comment vas tu ?
    u es tellement courageuse .
    Je partage profondément tes ressentis.
    Je t'embrasse chère Lydia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Françoise,
      Je vais très bien, merci! Ce que tu écris m'a inspiré ce qui suit; "nous avons la chance de pouvoir lâcher la peur et l'attachement d'une façon vraiment douce au travers de cette saison, des cycles naturels, quand d'autres doivent le faire par d'extrêmes souffrances.

      La comparaison n'est pas toujours bienvenue mais parfois, elle peut amener la gratitude; haute vibration qui procure un bien-être et un profond sentiment de sécurité!
      Ce qui est une vraie richesse en ces moments troublés.

      La photo aussi me permet de voir la beauté en toutes choses et c'est un excellent moyen d'apprendre à focaliser son attention, dans la légèreté et la joie, sur ce qui nourrit l'âme et la personnalité en même temps!

      Puis dans ta région, les vagues en cette saison, la mer, les tempêtes sont autant d'occasions d'offrir sa colère à la source.
      Et l'envie de tout laisser tomber n'est pas si mauvaise parce que le lâcher prise amène la paix puis la joie.
      C'est un moment pas toujours facile à passer mais quand on s'abandonne à l'amour en soi, en toute confiance, le soleil revient et on se sent ragaillardi, rempli d'une douce assurance!
      Bisou, bisou âmie

      Supprimer

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.