jeudi 17 septembre 2015

« La paix au milieu du chaos révèle le pouvoir du lâcher prise » & doc « La Matrice Vivante »







Depuis trois jours, c’est la descente dans les profondeurs ! Je laisse les sentiments dépressifs, le doute, la folie de ce monde et ma propre contradiction interne s’exprimer. Les pensées émotions sombres se manifestent et je me contente de les vivre sans m’y attacher, sans nourrir le conflit. 
C’est désagréable mais malgré tout, au fond de moi, je sais que c’est nécessaire et la paix qui demeure me rassure. Chaque fois que ça remue émotionnellement, j’appelle mes corps à rester unis à ne pas entrer en conflit mais je ne force pas, je ne feins pas, je laisse le calme revenir en ne luttant pas contre ce qui se manifeste. 
J’ai pleuré sans raisons comme pour équilibrer les énergies, pour libérer un surplus. 
Ces pleurs qui font du bien font partir des signes positifs qui m’aident à garder espoir. Puis même l’espoir perd son sens puisqu’il apparait comme une illusion face au caractère éphémère de cette vie. 
Alors je prends patience parce que je sais que les phases sombres acceptées ramènent au cœur et permettent de grandir, de s’élever
Je continue de suivre l’élan de l’instant et d’offrir à la source tout ce que je ne veux pas nourrir
Je lui confie tout ce qui me perturbe comme la fréquence vibratoire qui passe de l’espoir au désespoir et inversement, en l’espace d’une même journée et parfois même de quelques minutes.

Les symptômes physiques, les picotements comme des minis décharges électriques dans le corps physique, la fatigue accumulée par le balancement entre ombre et lumière, les bouffées de chaleur, sont supportables parce que je m’adresse à mon monde intérieur et j’y trouve la paix. 
Puis selon l’échelle émotionnelle, je suis rassurée de constater que mes pensées suivent tout de même le processus ascensionnel. De la peur à la colère puis la tristesse qui invite à faire la paix en soi et lorsq'uelle vient, la clarté s'en suit, la joie, le sentiment d'intégrité, la force...C'est un mouvement ascendant naturel qui se réalise lorsqu'on n'oppose pas de résistance.

Accepter la mort qui viendra un jour, sans précipiter les choses, la vieillesse, le fait d’être en paix mais de ne plus avoir le dynamisme qui vient de l’insouciance de la jeunesse. Accepter les inconvénients de la multidimensionnalité lorsque le conflit intérieur se manifeste par des contradictions, des changements d’humeur subits. C'est ce que je choisi de vivre, d'accompagner.
Ma sensibilité est à fleur de peau et je n’ai même pas pu voir la première vidéo de film Human, jusqu’au bout tant ça brassait en dedans ! Je suis allée m’allonger exténuée et j’ai passé la journée à me centrer !

Même ce documentaire* qui aurait dû me redonner espoir m’a plongée dans le rôle de la victime. Il a suscité de l’envie, du désespoir, le sentiment d’injustice. Heureusement que je confie tout cela à la source parce que de cette façon, le mental et l’émotionnel sont allégés puis quand je viens en mon cœur et trouve la paix, je peux voir le côté positif des choses; le pouvoir du lâcher prise. 

C’est précisément cette vision négative de la dualité que je suis en train de lâcher et qui s’exprime souvent par le sentiment de ne pas être adaptée à cette société. J’ai écrit ce qui suit hier mais ne l’ai pas publié. C’est souvent le cas quand j’entre dans ces phases de nettoyage intérieur.




« Tout et son contraire, voilà ce que la vie démontre à longueur de temps ! On croit comprendre, assimiler un truc et l’instant d’après, ça nous glisse entre les doigts. Le ballotage incessant d’un extrême à l’autre a pour but de nous amener au centre et à la paix. Mais quand on est dans le mouvement, on oublie cela et on s’imagine même qu’on peut l’arrêter. 
Tout ce que j’ai vécu ces derniers temps m’a amené à comprendre à nouveau, donc à intégrer, que la seule façon de vivre en paix en ces temps de chaos, c’est de se laisser porter par le mouvement de la vie. Tant qu’on y résiste, on souffre et on se démène inutilement. 
Ce qui ne veut pas dire de ne plus rien faire mais juste d’être soi-même et d’incarner les valeurs qui ont de l’importance. Pour ma part, après avoir focalisé mon attention sur l’amour lumière intérieur, cherché à comprendre ce que je suis au niveau subtil, je me contente maintenant de vivre selon l’élan de l’instant et de jouer le jeu en sachant que ça n’est qu’un jeu. Un jeu de miroir qui révèle l'être entier.
Je sais l’essentiel, je ne suis pas seulement ce corps de chair et en revenant au cœur je trouve la paix, l’harmonie et la joie qui même si elle n'est pas l'extase, suffit à équilibrer les énergies. L’unité intérieure me procure de la force et augmente la confiance en soi nécessaire à l’accomplissement, la réalisation de toutes choses. Ce n’est pas un but en soi mais une direction à suivre, un état d’être.

Le manque d’amour de soi est à l’origine de toutes les souffrances mais il est aussi ce qui permet de donner un sens à sa vie lorsqu’on cherche à le combler. Par les expériences on apprend à se connaitre et à reconnaitre tout ce que nous sommes intérieurement. Je me satisfais de libérer les croyances restrictives et débilitantes, celles qui m’ont maintenue dans la peur et l’impuissance. C'est comme si je me réveillais dans un monde qui me montre les conséquences de l’excès et les limites de la vision égotique. 
Et je reconnais la conscience Une, le fait que nous soyons tous issus de cette conscience universelle, par ses manifestations dans la matière. 
L’idée d’interdépendance m’a toujours fait peur mais je constate que c’est la réalité. 
Je n’existe pas sans les autres et l’autre c’est une version de la conscience commune. 

L’envie de quitter ce monde revient régulièrement et ça m’amène toujours à éveiller le vivant en moi. Là encore, l’effet contraste de la dualité est démontré.
Je simplifie au maximum mon raisonnement non plus en termes de bien et mal  mais selon mon désir profond d’harmonie. 
Reconnaitre ce qui est, accepter, permet de s’en détacher. À ce propos j’ai regardé à nouveau le sketch d’un jeune humoriste qui m’a ramené à cet essentiel lâcher prise. 




Ça recommence, les bouffées de chaleur, la faim, l’envie de dormir, ça m’agace quand mon corps physique me demande plusieurs choses à la fois ! Je crois que je vais aller m’allonger.
Je regarde le premier des films Human et ça me colle le bourdon, j’offre tout ça à la source et je copie colle des clefs de sagesse piochées à l’instant sur le site de Monique Mathieu avant d’aller m’allonger, ça brasse encore ! Tout ça n'est qu'un jeu !

Clef 39
« Ne maudissez jamais ceux qui vous font souffrir, ayez toujours beaucoup d’Amour dans votre cœur pour ceux qui sont encore dans l’obscurité, pour ceux qui sont manipulés par des forces dont ils n’ont pas conscience !

Envoyez beaucoup d’Amour à tous les gouvernements car beaucoup de leurs chefs sont au courant de l’immense transition qui a commencé et de tout ce qui en découlera.

Nous vous demandons donc de prier de plus en plus, de prier pour votre monde, de prier pour tous ses dirigeants, de prier afin que la conscience de l’humain fusionne avec la conscience spirituelle et la conscience du Divin, en vous bien sûr et aussi chez un maximum de vos frères humains. Priez aussi pour que ces moments difficiles soient de très courte durée, priez en demandant à la Source son intervention Divine ! »

Pas question de feindre l’indifférence ou d’occulter les pensées émotions qui viennent face aux injustices de ce monde. Laisser les pensées émotions s’exprimer sans s’y attacher, voilà Ma solution. Une fois que la colère et la tristesse passent, il reste l'image de ces dirigeants paumés qui tentent de garder le contrôle mais la vie ne peut pas être contenue indéfiniment alors en toute logique, elle casse les résistances.

Clef 358
« Nous vous le disons parce que cela est important : n’essayez pas de vous disperser en pensant qu’il y a des peuples qui souffrent sur la Terre, qu’il y a des injustices ! Essayez simplement de dire : « de tout mon cœur, de toute mon âme, je désire me transformer, être un être lumineux et Divin, exprimer ma Lumière et ma Divinité. C’est la meilleure façon que j’aurai d’aider l’humanité ! » Ce n’est pas en ayant une compassion apparente vers tous vos frères qui souffrent que vous pourrez les aider, c’est en vous transformant vous-même, en rayonnant en permanence la force, la paix, la sagesse, l’Amour autour de vous ! »
Clef 669
« Ne soyez pas dans un vouloir, quel qu'il soit ! Soyez simplement dans l’accueil de ce qui  se transforme en vous. Plus vous serez dans le vouloir, moins les changements se feront. Soyez dans l’être, dans l’instant présent, dans l’acceptation de votre transformation. »


Clefs de sagesse trouvées sur le site de Monique Mathieu : http://ducielalaterre.org

Ça résonne et cette synchronicité me montre qu’il y a cohérence, puisque ce qui est dit reflète ce que je pense. À propos de cohérence, cette vidéo ramène encore à l’essentiel puis la sensation d’être laissée à moi-même se transforme en occasion de trouver ma propre force, au travers de l’abandon total à la source.


*La Matrice Vivante



Ce documentaire m’invite encore une fois de plus à m’abandonner à la source, à lui remettre tout conflit interne. J’ai vu les couleurs en mouvement pendant ma méditation mais ça n’a pas suscité la joie puisque le mental s’habitue relativement vite. L’idée qui prédomine dans tout ceci, c’est que l’heure est au lâcher prise total et même si ça donne la sensation de couler, je sens qu’il faut que je m’abandonne à ce mouvement. Essayer de susciter de la joie serait encore une forme d’opposition.
Je ne veux pas non plus m’accrocher à de nouvelles croyances, au folklore spirituel rempli d’icônes mais juste vivre le processus de lâcher prise. Puis ce qui me permet de le faire, c’est que l’expérience m’a montrée que ça m’amenait toujours à m’alléger vibratoirement. Puis comment pourrais-je faire confiance à la source, à la Vie, si je résiste à ce qu'elle me donne à expérimenter ?

Ce matin, la chape grise est encore là mais je focalise mon attention sur les couleurs de ce lever du jour qui m’invitent à porter toujours mon attention sur l’harmonie. Je ne voulais pas publier cela hier, pensant que le but de ce blog est de nourrir l'espoir mais le désir de transparence et de sincérité l'ont emporté. L'espoir fondé sur l'illusion, le déni, ne fait qu'éloigner de la Vérité, celle de l'être tout entier et de la joie véritable. 
Bon, direction le chêne et la rivière...




Vous pouvez diffuser ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de ne rien modifier (sauf correction des fautes d'orthographe), de citer l’auteur : Lydia Féliz, ainsi que la source : http://lydiouze.blogspot.fr  et ces trois lignes. Merci 

2 commentaires:

  1. Bonjour chère Lydie!

    Oui ça brasse et oui c'est fatiguant et génial à la fois!

    Il m'est arrivé d'avoir envie de quitter ce monde,mais pas la vie... J'ai compris que c'est le fonctionnement qui parait être pour le moment, tous ces jeux de rôles,de violence comme de joie exubérante, qui ne me conviennent plus. Une mort de plus en ce qui concerne le rôle de Laetitia.

    L'impression très forte de ne plus faire partie de ce monde tel qu'il fonctionne, puis je me rappelle que je suis dans ce monde mais pas de ce monde...

    J'admire l'Acceptation dont Tu fais preuve en ce moment,le laisser-Etre.

    MERCI Lydie

    LM


    RépondreSupprimer
  2. PS. Je viens juste de lire ces lignes,extraites du shoud 1 de la série "Poursuivre le chemin-La vie sans pouvoir" du crimson circle (cercle cramoisi) qui illustrent (pour moi) ce que Tu Te permets de vivre :
    "Pourquoi se soigner – je veux dire émotionnellement, physiquement, spirituellement – pourquoi se soigner quand vous pouvez simplement être « et » ? Vous pouvez toujours être cela. Vous pouvez toujours être le moi humain cassé, pathétique, limité, entêté, (quelques rires). Pourquoi pas? Et vous pouvez également être le «et». Et dans la vie sans pouvoir, il s’agira d’aller dans le « et, » pas de réparer le schmuck. Nous le laisserons continuer tel quel."

    Ah!!!L'Acceptation!....

    MERCI Adamus!(and co.!)

    Belle vie à Toi!

    LM
    L'adresse du site en français (page shouds) : http://cerclecramoisi.fr/spip.php?rubrique3

    RépondreSupprimer

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.