mercredi 15 juillet 2015

« Vibra-conférence du 13 juillet et soins les 17 et 18 juillet » par Lulumineuse






Et bien, la fête entre voisins a été agréable et j’ai su doser l’alcool en écoutant mon corps. Un repas le midi, exposé au soleil au travers des parasols, ça peut faire des dégâts. Quelques femmes de la tablée sont allées se baigner les pieds dans la rivière mais j’ai préféré rentrer au frais m’allonger, comme d’habitude. 
Malgré la musique, je n'ai pas dansé pour éviter de souffrir. 

On fait les choses la plupart du temps pour plaire, pour séduire, pour se mettre en valeur mais rarement pour le bien-être physique; Les chaussures à talons, ou très serrées, les jean's qui s'incrustent dans la peau, les produits pour les cheveux, les cosmétiques...ne font que nourrir le doute de soi et éloignent de l'être véritable, nient les besoins essentiels du corps physique. 
Si c'est fait dans une énergie positive, si on se maquille avec joie, sans culpabiliser, les produits n'auront pas de conséquences néfastes mais si c'est fait dans la peur de ne pas être vue, aimée, ça change les choses. 
Pareil pour l'usage d'alcool ou de drogues récréatives, si on les prend pour cacher la misère intérieure, les souffrances, la tristesse, le déni de soi...leur impact sera douloureux et laissera des traces sur le corps physique. 

Mais si c'est fait pour nourrir l'envie de vivre, en sachant que ça n'est pas la panacée, pour se désinhiber en faisant un travail émotionnel en parallèle ou tout simplement sans peur ni culpabilité, les effets néfastes seront moindres. 
Encore plus si on parle à son corps physique en lui expliquant notre point de vue sincère, nos limites et nos faiblesses qu'on accepte d'offrir à la source. 
On peut lui demander son aide et surtout prendre conscience qu'il nous parle au travers de signes, symptômes, malaises et qu'il a donc une conscience, une intelligence.

  


Le voir comme notre plus proche ami puisqu'il nous porte de la naissance à la mort et comme il "contient" nos corps subtils, le considérer comme le temple de notre âme et conscience, modifie la perception et le comportement s'ajuste petit à petit en conséquence. 

J'étais invitée le soir aussi mais je préfère me reposer, m'hydrater et jeuner.
Mes desserts ont eu du succès et j'ai été contente de les faire par plaisir, tant parce que je suis gourmande que pour partager. J'y ai passé pas mal de temps mais je me suis bien organisée et du coup, ça n'a pas été contraignant.  
 
Je viens de sortir pour aller arroser et une voisine a fait un malaise vagal dans l’après midi. J’avais parlé pendant le repas, à ma voisine de table, des risques d’un choc thermique à propos de l’arrosage et aussi pour les humains. 

Si je parle de ça, c’est parce que je vois qu’en suivant son inspiration, non seulement tout s’écoule parfaitement mais en plus je n’ai pas eu à assister au drame de la scène avec toutes les exubérances que ça suppose. Je suis retournée auprès d’eux en suivant mes envies, mon propre rythme, sans changer mes habitudes, et du coup, une fois que tout le monde était calmé, avait eu le temps de lâcher ses émotions et de parler de cet incident prévisible. 
Poser l'intention de vivre dans la paix, le respect de ses corps, l'harmonie énergétique, manifeste littéralement cela. Voilà une confirmation supplémentaire qui me donne confiance et me prépare au voyage et séjour en famille. Être capable de suivre son propre rythme, ses propres envies, malgré l'influence extérieure, le mouvement de liesse ou la quantité d'avis contraire, est une force. 

Notre pouvoir est là, pas dans le fait de dominer qui que ce soit mais en s'écoutant, en écoutant ses envies, son inspiration, sans peur ni reproches. C'est ainsi qu'on apprend à créer sa vie selon ses aspirations intimes, au-delà de la peur de la critique.

Hier soir, j’ai eu l’élan d’écouter une partie de la vibra-conférence de Lulumineuse. Je suis vraiment en parfait accord avec ses propos et sa façon de dire les choses. 
Du coup je vais assister au soin de juillet qui m’inspire. J’ai déjà eu l’occasion de recevoir un de ses soins et de la même façon, ça s’était décidé dans l’élan, sans réfléchir à la question. 

Je n’ai rien attendu de particulier mais je sais que ça m’avait aidé à passer un cap. En l’occurrence lâcher prise et libérer la joie de l’enfant intérieur. Il a fallu accueillir la tristesse, l’accepter comme l’aspect inverse de la joie, l’offrir à la source pour qu’elle l’harmonise et que la joie subtile émerge avec l’envie de créer. 





La création concernant les principes masculin et féminin et les libérations énergétiques des traumas de l’ado, la phase suivante est l’intégration des deux pôles. 
Je ne cherche même pas à savoir ce que je recevrais lors de ce soin, je ferais juste en sorte d’être réceptive le moment venu. 
Ce n’est pas un processus qui passe par le mental même si on peut en comprendre certains aspects, c’est une question de foi. De foi en ses origines divines au-delà de toutes étiquettes, religion, dogme et même croyance par que la croyance est une forme d’hypothèse qu’il faudra valider par l’expérience. 
Mais l’intuition et surtout la confiance en cette forme de guidance interne, ne nécessitent pas d’intellectualiser le phénomène. La connaissance des énergies, de leur impact peut aider tout comme les techniques ou méthodes mais c’est bien plus l’intention qui va participer à la guérison qui de toute façon vient de l’aspect divin de soi et pas de la personne qui « guérit », comme le précise à juste titre, Lulumineuse. 

L’intention de celui qui donne le soin et de celui qui le reçoit doivent être alignées pour que l’effet catalyseur et amplificateur permette à celui qui demande la guérison, de s’autoriser à la recevoir. Beaucoup de pensées, de peurs inconscientes peuvent en freiner ou même bloquer le processus. La peur de changer de rôle, de ne pas être à la hauteur, la culpabilité, la croyance en la souffrance nécessaire pour évoluer…

Ça m’a fait beaucoup de bien d’entendre la vibra-conférence d'hier, (même si je suis arrivée à la fin), parce que c’est en parfaite résonance avec ma foi et ce que je vis. 
Ça m’aide à faire confiance à ce que je ressens, vois, perçois au niveau énergétique…ça fait déjà deux fois que j’entends parler des gens qui naissent conscients de ce qu’ils sont et je me reconnais dans ces descriptions mais comme elle le dit, c'est quelque chose que tout le monde EST et vit.
On a tellement rendu secret et mystérieux ce qui pourtant nous compose essentiellement; la lumière et l'amour, la spiritualité, qu'on se complique drôlement la vie avec des étiquettes, des rituels..., puis surtout, l'erreur fondamentale, c'est d'essayer d'appréhender les énergies, la foi, l'intuition, par l'intellect.
La compréhension viens lorsqu'on lâche prise, lorsqu'on intègre l'amour lumière, dans notre quotidien et qu'on apprend à écouter ses corps et ainsi à les connaitre intimement.

Après le déversement des pensées énergies de révolte, de colère, de peur de tristesse…c’est la phase où il s’agit d’accueillir la joie, de croire en soi, en ses inspirations à contre courant de l’opinion publique, de s’autoriser à être intègre, entier, complet. 
Intégrer la loi de permissivité en continuant de lâcher le jugement, l’accusation, les préjugés, les à priori…pour créer délibérément, en conscience en étant centré, ancré et connecté...
Un petit coup de pouce sera bienvenu pour équilibrer le masculin et le féminin! Déjà, ma perception de ces principes a considérablement changé. Enfin, j'ai libéré pas mal de fausses croyances à ce sujet.



Lulumineuse , lundi 13 juillet : "Et si on parlait des êtres nés éveillés" ?






Vendredi 17 juillet et samedi 18 juillet
Union des deux Principes Sacrés dans la vibration de l'année 2015

"Le soin du 17 et 18 juillet 2015, " Union des deux principes sacrés "
m'a été proposé en préparation (non obligatoire mais fortement conseillé :)) à ce grand saut quantique du 8 août 2015.
Le Grand PORTAIL ASCENSIONNEL QUANTIQUE du 8/08/2015 soit 888.

Que l'on soit incarné en femme ou en homme, chacun de nous contient ces deux parts indissociables en leur origine.
On n'attend pas d'une femme qu'elle incarne son féminin sacré, et d'un homme qu'il incarne son masculin sacré.
On attend des deux manifestations incarnées qu'elles  harmonisent en elles-mêmes ces deux Principes sacrés, issus du Grand Principe de L'un, de l'équilibre universel.
En ces temps et dans ce mois 7 de la puissance de direction (numérologie ici), je suis guidée sur un point essentiel de notre évolution en ces temps de changements intérieurs profonds.
L'harmonisation de l'idée à l'action.
L'harmonisation de la créativité à la création.
L'harmonisation de l'intuition à la réalisation de soi.
--> Autrement dit, l'harmonisation de Notre Féminin sacré, en notre Masculin sacré.
NOS IDEES CHANGENT LE MONDE. LE MONDE SE CONTRUIT PAR LA MANIFESTATION DE NOS IDEES.
Chaque lumière est issue de la Grande Source, chaque Lumière a émergé d'une idée du Grand Principe et a pris forme ici par sa création, sa manifestation.
Nous sommes tous une idée manifestée :)....



....Le féminin sacré : LA COUPE (extrait de l'article à propos du soin, rédigé par Lulumineuse)

Le féminin sacré est NOTRE RÉCEPTEUR DIVIN.
Depuis des années, des centaines de vies, notre coupe divine se rempli d’eau.
L’ ÉLÉMENT EAU symbolise toutes les émotions et les sentiments.
Nous avons rempli notre coupe dans ce plan énergétique par l’action du MENTAL lié à NOS ÉMOTIONS.
LE MENTAL soumis à l’émotion nous a fait vivre au fils de nos incarnations toute une batterie d’émotions diverses et variées à expérimenter.
Aujourd’hui, nous somme en transition, dans LE PASSAGE à l’ÈRE DU VERSEAU qui nous fait quitter l’ÈRE DU POISSON.

LE MENTAL se détache de l’émotion pour collaborer AVEC L'ESPRIT.

Il n’est plus soumis au dictat des émotions mais à la douce parole de l’esprit qu’il réceptionne par l’idée.
NOTRE COUPE ne reçoit plus seulement l’eau des émotions, mais l’AIR du plan supérieur.

L’ ÉLÉMENT AIR qui unit le pouvoir du mental à l’esprit : LA CONSCIENCE.


Vous pourrez lire l'article dans son intégralité et vous inscrire à ce soin du 17 et 18 juillet dont le thème est:
Union des deux Principes Sacrés dans la vibration de l'année 2015, en cliquant sur le lien ci-dessus.







Je ne sais toujours pas pourquoi je suis inspirée à recevoir ce soin mais déjà, contrairement à la dernière fois, j’ai le temps de m’inscrire, ça ne sera pas à la dernière minute. 
L’envie de partager des expériences avec d’autres humains conscients ou non de ce qu’ils sont, grandit de plus en plus ! C’est encore bon signe ! J’ai besoin d’équilibrer les choses en étant connecté autant avec des gens conscients de leur vraie nature que ceux qui l’ignorent.


Une façon de se sentir connecté au cœur du vivant, depuis son propre cœur conscience. 
La bourrique de chienne a profité que j'arrosais pour s’esquiver. En temps normal, ça m'est égal mais en troisième semaine de chaleur, c'est autre chose! Elle est habituée à se balader seule et j'aime son caractère indépendant qui reflète le mien. 

Ça n'est pas la super forme ce matin! Je vais me contenter d'aller désherber les semis de carottes noyés dans l'herbe! C'est délicat de l'arracher sans prendre les plans de carottes avec, un genre de jeu de patience. 

Le repas de ce midi sera léger, quelques tomates feront l'affaire. Je n'aime pas avoir le ventre lourd même si cet hiver, je me suis fait une bouée! J'en rigole parce que finalement, ça n'est pas si laid. Moi qui n'aimait pas que mon corps physique ait trop de formes féminines, maintenant, j'aime ça et c'est le signe que j'intègre l'énergie féminine avec beaucoup moins de résistance.  


Merci de laisser les références, les liens, si vous souhaitez diffuser cet article dans son intégralité et de mentionner aussi ce blog (http://lydiouze.blogspot.fr ) afin de respecter le travail, l'investissement de chacun.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.