lundi 29 juin 2015

« Préparez-vous à un voyage vers votre communion » & « Qu’est-ce qu’un canal ? » Le groupe Miriadan via Magali





Bonjour,
Notre planète fait partie d'une dimension vibratoire. 
Cette dimension est complexe car à plusieurs niveaux : les éléments, celui de la matière brute, des minéraux comme vous les appelez. Puis viennent celle des plantes, des animaux et des êtres à imagination : vous.
 
Nous faisons partie d'un domaine vibratoire différent, et pourtant dans votre dimension. Nous sommes une étape, comme vous.
 
Imaginez : des vibrations sont à la base de tout : la vie et la " non-vie ". 
Celui qui est le chef d'orchestre a pris son violon, fait vibrer les cordes avec son archet, et fait danser des sons. 
Et bien la base de tout repose dans la vibration. 
Elle s'exprime par un son, une couleur, une odeur, et tant d'autres possibilités pour les sens éveillés !
 
Vos scientifiques ont découvert que les " multivers " sont à leur portée de connaissance par leur approche du microcosme et des  " cordes " dimensionnelles. 
Ces clés sont la porte vers les dimensions " verselles ", les multivers. Votre " univers " est un parmi d'autres, avec autant de possibilité de sens, de formes et d'expressions.


La vibration est Un car expression de l'Amour de l'Un.
 
Unissez les chiffres et le son, laissez l'eau libre être la voie de communication vers votre éveil, et préparez-vous à un voyage vers votre communion.




Bonjour,
Dans les temps anciens, quand les Hommes communiquaient avec les êtres qui accompagnaient leur chemin, l'évolution était plus dense, plus intense. 
Chaque espace de temps s'étirait afin que tous se réalisent selon leur désir. 
Et l'oubli est venu.
 
En ces jours qui vous paraissent troublés vous hésitez à entreprendre, à avancer là où l'inconnu vous appelle. Osez
Poussez la porte qui se trouve entre vous et votre voie. 
Les énergies vous attendent afin que vous puissiez vous réaliser. 
Posez un pas, soufflez, relevez la tête et continuez, à votre rythme. 
Tout vous est possible, croyez-le.
 
Qu'est-ce qu'un canal ?  Une entité incarnée qui a choisi de servir de passerelle entre vous et nous. Pour cela, elle utilise tout moyen à sa convenance : cartes, boules de cristal, écriture automatique, capture de son /  d'images, rêves prophétiques.
 
Imaginez : vous êtes de jeunes enfants déposés dans une crèche, garderie, chacun occupé à son loisir personnel. Vous ne savez pas encore parler.
Un écran d'ordinateur est allumé et un parent regarde la scène grâce à une liaison webcam. 
Soudain, le parent voit un danger s'approcher d'un des enfants. 
Il essaie de prévenir, et à force de gesticulation, attire l'attention d'un enfant qui se place en face de l'écran. 
Le parent explique qu'un danger menace, mais l'enfant canal ne comprend pas les mots employés. Alors, le parent montre un dessin explicatif, ou tente par signe de se faire comprendre. 
Selon le niveau de compréhension de l'enfant, le message peut être entendu ou juste partiellement perçu. Entre temps, la cause du péril peut avoir disparue et le message devenu obsolète, ou bien toujours d'actualité ou trop tardif. 
Voyez les possibilités s'étaler devant vous : le libre-arbitre est vôtre.
 
Nous sommes les parents impuissants qui vous regardent vivre sans pouvoir vous éviter des expériences douloureuses pour vous. Alors, nous essayons de vous aider via des messagers en accord avec notre dimension. 
Et nous nous réjouissons quand vous ressentez la douceur de notre amour pour vous.





Ces deux messages sont présentés à l’envers sur le site d’origine mais je me sens poussée à les publier ensembles et de cette façon, va savoir…
Je n’ai pas envie d’écrire ce matin alors je n’insiste pas, je verrais bien si ça vient au fil de la journée. En ce moment, certainement  cause du sevrage et des énergies de la source, je ressens le besoin d’être dans la nature et comme il fait très chaud dans la journée, je me lève tôt le matin et me couche tard le soir pour profiter de la fraicheur. Evidemment, je fais des siestes qui sont l’occasion de sonder l’inconscient au travers de rêves semi-éveillés, du moins ce sont des rêves dont je garde un frais souvenir au réveil. Je change mon rythme quotidien pour m’adapter au temps et aux épandages chimiques qui sont autant d’occasion de lâcher les rôles de victime, bourreau, sauveur et ainsi de laisser émerger l’être divin universel que je suis tout comme vous. 
Ces dernières 24 heures, j’ai libéré la culpabilité ainsi que quelques peurs. 
Ce sont ces deux énergies qui nous maintiennent prisonniers de nos croyances restrictives de petitesse, d’impuissance qui nous maintiennent dans l’ignorance de notre vraie nature et du pouvoir d’aimer dont nous sommes tous dotés. 

Apprendre à aimer constitue la raison d’être de cette vie et en le faisant on sait sans aucun doute que nous sommes un humain divin multidimensionnel.
Notre âme, nos corps nous parlent nous donnent des signes afin de manifester leur soutien et chacun en apprenant à se connaitre intimement et toute honnêteté, peut apprendre à les reconnaitre. 
Perso, ce sont les synchronicités, les couleurs en mouvement lors des méditations, les orbes sur les photos, les messages de la nature au travers de fleurs, la sensation d’une présence intérieure familière lorsque je m’adresse à mon âme, mes corps, les symptômes et sensations physiques, mais surtout la paix et l’amour que je sens en moi quand je suis centrée, alignée, connectée et que je ressens de la gratitude pour cette incarnation. Sentir l’énergie en soi, la reconnaitre comme l’énergie d’amour, de la source qui s’exprime selon l’élément qui la transmet, sentir le feu du désir venant de la terre et celui venant du ciel, est une occasion d’apprendre à les gérer, les canaliser, les utiliser pour guérir et créer.
La nature m’appelle, bonne journée à vous… 

Merci de laisser les références, les liens, ainsi que celui qui mène au site de l’éditeur, si vous souhaitez diffuser cet article dans son intégralité et de mentionner aussi ce blog (http://lydiouze.blogspot.fr ) afin de respecter le travail, l'investissement de chacun.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.