samedi 14 mars 2015

« Ouverture du Cœur » : « Comment activer sa Petite Voix Intérieure ? » Samuel





Je présente la synthèse de deux communications reçues de Xilam, entité cristalline ancrée dans un crâne de cristal. Alors que les hiérarchies célestes nous en appellent à cesser de douter sans cesse, Xilam me transmet un exercice pour établir la confiance en notre Petite Voix Intérieure.
Cette communication
en deux temps me fut délivrée alors même que d’autres guides me soufflèrent un surprenant mais gentiment ironique « Nous sommes heureux d’apprendre que tu n’es pas sourd ».
Mettre de côté ses à priori, cesser de chercher confirmation auprès d’autrui, accepter tout ce qui vient à nous comme intuition, ne pas craindre de se tromper et ne pas se juger pour les parties mentalisées, sont autant de qualités que je m’efforce de travailler, encore et encore.
Écrire active notre Petite Voix Intérieure, celle-là même qu’emploient les êtres de cristal pour communiquer avec nous.


Pour écrire, on se remémore les discussions et les situations, ou bien on imagine les messages que l’on souhaite faire passer au travers des mots.

C’est comme cela que l’on reconnait la forme que prend notre Petite Voix Intérieure.

Écrire ses ressentis, son auto-observation, se confier à soi-même, écrire un poème ou un texte quelconque nous fait ressentir la nature et l’essence de ce qu’est cette petite voix.
Nous recevons aussi des guidances sous la forme de flash mais toujours par notre Petite Voix Intérieure.

Dessiner, peindre, sculpter, bricoler sont autant d’arts qui la développent.
Les figurations dimensionnelles et colorées sont aussi véhiculées par notre Petite Voix Intérieure.  Les crânes de cristal peuvent également s’exprimer ainsi auprès de leur gardien.

Les guidances sont vibrations et en cela des mots, des peintures, des sculptures, des pas de danse sont une expression du message qu’ils souhaitent nous communiquer. À ceux qui attendent des mots de la part de leurs compagnons cristallins, Xilam me confie :
« Retrouvez et développez votre art, vous vous familiariserez avec votre Voix Intérieure et nous naviguerons dessus pour nous adresser à vous et vous guider.
Ceci est un exercice de confiance en soi s’inscrivant dans un processus large d’ouverture du Cœur ».


*Notes de Lydia, la voix de la peur s’exprime aussi en nous mais il ne faut pas la craindre, juste l’accueillir sans la juger afin d’entendre son message. 
Elle nous enseigne ce qui en nous, a besoin d’être aimé, accepté. 
On pourrit vouloir la fuir mais de cette façon, elle amplifie et nous apparait chaque fois un peu plus "grosse" allant jusqu’à nous faire croire que nous sommes possédés, envoûtés…

Tout ce que se manifeste en soi, ne nous appartient pas forcément mais comme ça nous traverse, il est bon d’y prêter attention et de ne pas la nier. 
Et si c’est "trop" pour nous, le seul fait de la reconnaitre, de se dire « et bien oui, j’ai peur », suffit à la diminuer.

Puis si elle est trop présente, on peut appeler l’énergie de la tendresse afin qu’elle nous enveloppe puis se connecter à la Terre Mère, à son cœur, pour se sentir en sécurité. On peut imaginer des racines qui vont de nos pieds, de notre chakra racine, jusqu’au centre de la planète qu’on pourra visualiser selon notre préférence, nos croyances.
Et constater que nous avons la capacité de ressentir même si c’est la peur, ça prouve que notre perception est affinée et qu’on sera capable de sentir aussi l’amour, d’entendre la voix intérieure...
 



Merci de laisser les références, les liens, si vous souhaitez diffuser cet article dans son intégralité et de mentionner aussi ce blog (http://lydiouze.blogspot.fr ) afin de respecter le travail, l'investissement de chacun.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.