lundi 30 mars 2015

« La sagesse de vos cellules » Dr Bruce Lipton (fin du résumé en 5 articles)





Voir les articles précédents en cliquant ICI. Vous devrez aller au bas de la page qui regroupe les articles où le nom de Bruce Lipton est mentionné, afin de les lire dans l’ordre chronologique, du premier jusqu’à celui-ci.



La biologie de vos émotions
Chaque cellule est un organisme intelligent. Vous pouvez le retirer du corps, le mettre dans une boite de Pétri et il va faire sa vie : composer avec l'environnement, croitre, se reproduire et former une communauté avec d'autres cellules. 
Dans le corps humain, nous sommes en contact avec une vaste communauté de cellules qui travaillent ensemble en harmonie. 
Dans une boite de culture, les cellules se comportent comme des entités individuelles. Cependant, les cellules du corps agissent comme une communauté ; les individus ne peuvent pas réellement faire ce qu'ils veulent parce que la cohérence du groupe serait mise à mal et se disloquerait

Donc, lorsque des cellules se trouvent ensemble dans une communauté, elles acquièrent une intelligence centrale qui assure la coordination des cellules individuelles dans le groupe. 
Les cellules doivent se référer à l'ordre donné par la voix centrale. Un organisme humain est une communauté composée de cinquante trillions de cellules fonctionnant à l'unisson et en harmonie, essayant de se conformer aux requêtes et aux demandes de cette voix centrale.

C'est la voix centrale qui acquière et perçoit ce que nous rencontrons tout au long de notre vie.



Il y a trois sources de perceptions qui contrôlent la vie. 

La première source est génétique, elle nous fournit les instincts communs à tout être humain, des choses basiques telles que retirer ses mains du feu.

La seconde source est dérivée du subconscient, la partie qui contrôle toutes les fonctions dont nous n'avons pas à nous soucier. 
Une fois que vous avez appris comment marcher, le programme qui contrôle la marche devient inconscient. 
Vous avez juste à avoir l'intention de marcher et votre cerveau coordonne les mouvements. 

La troisième source de perception vient du conscient
Le conscient peut réécrire un des programmes du subconscient que vous avez acquis et vous pouvez même revenir en arrière et changer l'activité génétique. 

Le conscient est unique parce qu'il peut changer l'historique entier de vos perceptions dans le but de s'engager dans des comportements différents et dans d'autres styles de vie.

Comment les bébés apprennent
Dans le développement humain, lorsque le spermatozoïde et l'œuf se rencontrent, leur destin est présumé être commandé par les gènes hérités. 
Le rôle de la femme lors du développement fœtale a réduit sa contribution à l'apport de nourriture via les composants de son sang qui passent à travers le placenta vers le fœtus. Mais son sang contient plus que de la nourriture. Le sang contient aussi d'autres molécules d'informations telles que les hormones et la chimie émotionnelle. 
La mère fait des ajustements permanents de sa physiologie et de ses émotions, afin de prendre en considération les contingences de la vie.
Comme son sang, via le placenta, est dirigé vers le fœtus, il expérimente et ressent ce que la mère ressent. 

C'est une super intelligence de la part de Mère Nature. Puisque le fœtus, lorsqu'il va naitre, va devoir vivre dans le même environnement que sa mère, la mère l'aide ainsi à s'ajuster aux conditions courantes qu'il va rencontrer

Si la mère perçoit le monde comme menaçant, cela envoie des signaux complètement différents au fœtus que si elle percevait le monde comme étant chaleureux et accueillant.

Lorsque les hormones du stress traversent le placenta, elles ont exactement les mêmes cibles que celles du corps maternel. Les vaisseaux sanguins fœtaux se resserrent davantage dans les viscères et envoient plus de sang à la périphérie, ce qui prépare le fœtus pour une réponse comportementale : soit je me bat, soit je m'échappe. 
Dans un fœtus en cours de développement cela va accroitre le développement du système ostéo-musculaire et donner un corps plus grand, avec une augmentation coordonnée de la fonction à l'arrière du cerveau pour commander cette réponse

Dans un monde véritablement instable, cette mère va créer un enfant qui aura la capacité d'être un combattant, ce qui augmentera considérablement sa survivre. 
Oui, les gènes contrôlent les plans de développement du corps mais la façon dont vous développez tel organe plutôt que tel autre est basé sur le flux des informations chimiques qui sont transportées du sang de la mère jusqu'au placenta.

On sait maintenant que, quand l'enfant nait, il est entièrement capable d'éprouver presque toutes les émotions des adultes
Les nouveaux nés peuvent exprimer la rage, la jalousie, la colère, l'amour et la tristesse. 
Ce qui revient à dire que la mère et le père façonnent et forment la physiologie de l'enfant ainsi que son comportement afin qu'il s'insère dans leur monde

Si les parents voient le monde comme trouble, leur enfant en sera affecté. 
Par exemple, lorsque les parents ne veulent pas l'enfant, cette information, sous la forme d'une chimie émotionnelle, traverse le placenta ! 
Le fœtus sait déjà que l'aide n'est pas garantie. 
Il est important pour nous de reconnaitre que lorsqu'on fait un enfant, c'est dynamique, c'est un processus interactif entre les parents et le fœtus

En fait, une compréhension récente dans la pathologie humaine révèle clairement que les problèmes qui nous affectent en tant qu'adultes, comme les maladies cardio-vasculaires, le cancer et l'obésité, ont des racines dans les phases de vie périnatale, fœtale et néo-natale. Les conditions de développement d'un enfant in-utero marquent profondément sa forme pour ce qui est de son comportement et de sa physiologie.

Lorsque l'enfant est né, il regarde le visage de ses parents et, en quelques heures, il apprend à lire leurs expressions faciales. 
Il y a une raison très importante à lire les expressions faciales, car cela sert à instruire l'enfant sur son nouvel environnement. 
Comme l'enfant explore son monde, s'il rencontre quelque chose de nouveau et que l'expression faciale de ses parents est la peur, il apprend immédiatement que cette chose doit être évitée. L'enfant se tiendra éloigné de ce qu'il perçoit comme menaçant, ce qui est une saine réaction pour sa vie
Grâce à ce lien et dans toutes leurs interactions, les parents vont programmer les réponses de l'enfant. Lorsque les parents sont absents et ont perdus les liens, cela pose des problèmes dans le développement, c'est ce qu'on appelle les désordres de l'attachement. Ces enfants présentent des troubles de la concentration et expriment les caractéristiques similaires aux désordres du déficit de l'attention.
La science a documenté comment nos réponses au monde, acquises de nos parents, sont profondément ancrées dans notre physiologie, notre santé et dans les maladies que nous pourrons éprouver plus tard

S'intégrer dans la société
Voici comment un enfant apprend à s'adapter rapidement aux critères de la société : 
le cerveau d'un enfant peut télécharger les expériences à une vitesse très élevée. 

De la naissance jusqu'à environ six ans, il est dans un état de super-apprentissage. Les enfants apprennent et assimilent par la façon dont nous les traitons et par la façon dont nous répondons aux autres. 
Nous comprenons à travers l'hypnose que nous pouvons charger des informations dans l'inconscient d'une personne et contourner ainsi le conscient. Pourquoi est-ce pertinent ? 

Parce qu’entre la naissance et six ans, les ondes électro-encéphaliques des enfants montrent qu'ils sont dans un état de transe hypnotique, de sorte que ce qu'ils apprennent est chargé directement dans le subconscient. 
Le subconscient enregistre et rejoue habituellement ces programmes. 

Pensez à toutes les règles de la société, aux différentes façons de vivre, aux nuances de notre langage. Un enfant de trois ans peut apprendre trois langues différentes en même temps sans confondre la grammaire, le vocabulaire et la syntaxe.

Entre huit et neuf ans, apprendre juste une langue est difficile. Quelle est la différence ? Lorsque l'enfant a moins de six ans, le conscient n'est pas développé, ce qui fait qu'il n'interfère pas avec la programmation. Les expériences de vie observées vont se loger directement dans le subconscient. À ce moment, l'enfant développe aussi une idée de son identité et ces programmes vont se jouer tout au long de sa vie

Le pouvoir de l'esprit
Nous avons du pouvoir et nous sommes capables de faire des choses qu'ont qualifie de miracles. Les Miracles sont des évènements que la science ne comprend pas encore. Des choses très miraculeuses arrivent tous les jours. 

Par exemple, les personnes qui ont un cancer et si leur perception change soudainement ils peuvent expérimenter une rémission spontanée

En changeant leur perception de la vie, ils reprogramment leurs cellules. 
C'est l'expression des mécanismes de l'épigénétique, le processus moléculaire redonne le pouvoir à l'individu

Plutôt que de nous percevoir comme des victimes de nos cellules, la nouvelle science reconnait le pouvoir que nous avons de les contrôler.

Il y a de nombreuses histoires qui révèlent le pouvoir de nos pensées
L'effet placebo est en réalité l'effet de la perception. 
Si vous croyez que quelque chose va vous aider, cette croyance elle-même peut enclencher un processus de guérison.

Parmi les médicaments importants les plus vendus sur le marché
comme ceux utilisant des inhibiteurs de recapture sélective de sérotonine comme le Prozac et le Zoloftand, il a été révélé par les compagnies pharmaceutiques elles-mêmes par le biais du ''Freedom of Information Act'' que ces médicaments peuvent être aussi efficaces que des placebos.

L'effet placebo est quelque chose dont nous n'avons pas vraiment tiré profit, l'idée que les croyances peuvent commander notre biologie et notre physiologie. 

En fait, il est maintenant établi qu'un tiers des guérisons médicales, y compris la chirurgie, sont le résultat de l'effet placebo.

Mais, ce qui est le plus important et que nous avons laissé de coté, c'est l'effet égal et opposé appelé "l'effet nocebo." 
C'est lorsqu'une pensée ou une croyance négatives sont utilisés pour former notre biologie. 
Par exemple, si un professionnel du domaine médical, un docteur ou un spécialiste vous dit que vous allez mourir dans trois mois et que vous le croyez, alors vous pouvez fixer cette date dans votre horloge perceptuelle, commencer à vous désengager et à mourir réellement dans trois mois. 
Les effets placebo et de nocebo sont les deux côtés d'une même médaille et représentent simplement l'effet de perception.

Mais là, vient un problème : le conscient ne peut traiter que quarante bits des données par seconde et le subconscient peut traiter quarante millions de bits de données pendant la même seconde. 
La pertinence est simple. Le subconscient est un million de fois plus puissant en tant que processeur pour l'information que le conscient. 
Nous considérons tous que nous vivons nos vies de manière consciente.

C'est ce que je veux de la vie. Je veux faire toutes ces choses merveilleuses. 
Nos vies ne concordent pas toujours avec nos intentions ; ce qui fait que nous avons tendance à dire, "Je ne peux pas obtenir les choses que je désire, le monde ne me les fournit pas." nous prenons le rôle de victime. 

De nouvelles perspectives ont complètement révolutionnées cette idée

Nous reconnaissons maintenant que quatre-vingt quinze à quatre-vingt-dix neuf pour cent de notre activité cognitive vient du subconscient ; moins de cinq pour cent est influencé ou contrôlé par le conscient.

Lorsque nous nous disons des affirmations ou des pensées positives, nous utilisons un petit processeur qui a moins de cinq pour cent d'influence, ce qui veut dire que nous devons utiliser notre volonté pour contrecarrer le subconscient. 

C'est un travail presque impossible parce que, à partir du moment où nous arrêtons de fixer l'objectif, nous revenons automatiquement aux programmes de pré-réglage qui sont dans notre subconscient. 

La pensée positive est une bonne idée, certainement meilleure que la pensée négative, mais pendant que vous vous engagez dans des pensées positives en utilisant le conscient, le subconscient lui, avec ses croyances limitantes et ses programmes d'auto-sabotage, mène la danse ! Ce qui fait que la pensée positive n'améliore pas la situation de la plupart des gens.
Ce n'est pas que le conscient n'a pas de pouvoir, il peut effectuer des actions dans le corps humain.

On a l'habitude de penser qu'il ne peut actionner que le système nerveux volontaire, les muscles du squelette, les bras et les jambes. 
Mais les yogis ont révélés que le conscient pouvait changer la température corporelle, la pression sanguine et les battements du cœur. Le conscient, s'il se focalise sur des parties du corps ou sur des fonctions, peut les contrôler.

Mais le conscient est un petit processeur (40 bits/sec), il n'a pas la possibilité de commander plein de choses en même temps, comme peut le faire le subconscient qui lui fonctionne à 40 millions de bits/seconde.

La plupart des personnes emploient à peine leur conscient
Ils vivent leur existence quotidienne à partir de programmes installées dans leur subconscient. 
Quels programmes le subconscient va-t-il lancer ? La réponse est : exactement les mêmes programmes que ceux qui ont été téléchargés. Pas de variation sur le thème. 

Ce qu'il a appris, il va le rejouer toute sa vie entière à moins qu'il aille dans le subconscient réécrire les programmes. 
Le conscient est souvent inconscient des programmes qui tournent dans le subconscient parce que conscient et subconscient opèrent en tandem : l'un n'observe pas l'autre

Donc, si dans ma vie les choses ne se passent pas comme je le veux, c'est parce que l'univers ne m'en donne pas l'opportunité ou est-ce parce que je me sabote moi-même ? Presque inévitablement nous nous sabotons nous-mêmes avec des programmes limitants stockés dans notre subconscient.

Devons-nous revenir en arrière et identifier comment est arrivée cette programmation dans notre subconscient ? Absolument pas. Le subconscient n'a ni futur ni passé. 
Il est tout le temps dans le moment présent
Lorsqu'un signal de l'environnement arrive, le récepteur engage alors l'effecteur qui va coordonner la réponse. C'est ce que fait le subconscient. Il n'y a personne d'autre. 
Il n'y a personne avec qui le subconscient puisse parler ou négocier. 
On doit trouver d'autres moyens pour influencer ou impacter les programmes du subconscient. 
Une approche est celle que les Bouddhistes appellent Pleine Conscience, c'est être pleinement conscient tout le temps et prendre les décisions avec l'esprit créatif, et non pas avec les réponses habituelles du subconscient
Les voies du Yoga donnent des variétés de pratiques identiques. 
D'autres approches comprennent l'hypnothérapie clinique et de nouveaux champs de diverses modalités appelés l'Énergétique Psychologique, des moyens pour identifier et réécrire les programmes de croyances dans nos subconscients.

Prendre notre responsabilité personnelle
La nouvelle biologie est importante dans le sens où elle s'adresse aux raisons pour lesquelles nous manquons de responsabilité personnelle, pourquoi nous n'identifions pas à quel point nous sommes puissants à commander nos vies et ce qui s'y déroule, pourquoi nous sommes confrontés à l'extinction, et pourquoi notre monde tombe en ruines.

Nous détruisons l'environnement. Nous rencontrons des crises de toutes sortes y compris une crise de santé. Les craintes que nous éprouvons ne font que faire empirer la crise des soins de santé parce qu'elles déclenchent des réponses de protection qui stoppent les mécanismes de croissance et la fonction du système immunitaire. 

Nous sommes dans un cycle d'escalade de la crainte et de la maladie. 
Tout ceci est un appel à se réveiller
Il nous incombe en tant qu'individu d'être conscient de qui nous sommes vraiment.

Les nouvelles sciences de l'épigénétique et de la physique quantique reconnaissent le rôle important de ce champ invisible qui contrôle la vie, y compris les pensées et les énergies qui contribuent à notre réalité. 

Cette nouvelle conscience change l'ancien regard que nous portions sur le monde. 
Nous savons maintenant que nous contrôlons nos gènes.

Nous contrôlons nos vies
Nos pensées sont réelles et tangibles. Elles influencent notre physiologie

Les physiciens commencent à reconnaitre que l'univers est une construction mentale. 
Sachant ça, cela nous rend notre pouvoir

Les programmes dans notre subconscient sont téléchargés en fonction de ce que nous expérimentons. Ce que nous avons à faire c'est de revoir nos vies et identifier les choses que nous voulons changer.

Les choses que nous essayons d'obtenir, et que nous n'obtenons pas, reflètent généralement un programme subconscient qui sabote nos efforts pour y arriver

Nul besoin de retourner en arrière pour savoir comment nous avons acquis ces programmes ; ce serait tuer le messager plutôt que le message (le résultat du message subconscient acquis). 
Bien que nous puissions récrire des programmes subconscients en suivant des méthodes, jusqu'à ce que nous le fassions, nous sommes réellement victimes de nos subconscients. 

Pas victimes du monde, mais bien victimes de nos propres systèmes de croyances. 

En nous dégageant de tout ça, nous faisons autorité

Et alors seulement, nous pouvons expérimenter ce que Jésus a dit : « Vous pourriez faire d'autres miracles bien mieux que moi, lorsque vous croirez que vous le pouvez. »

Vous devez identifier quelque chose que j'ai dû également identifier. Ce n'est pas juste acquérir la conscience pour la conscience ; c'est d'appliquer réellement cette conscience dans la vie qui apporte le changement.

Tandis que l'esprit peut nous y mener, nous devons réellement faire quelque chose pour manifester la magie dans nos vies. 
Nous sommes dans une course désespérée pour changer qui nous sommes et ce que sommes, afin d'amener notre environnement et notre planète vers l'harmonie, pour nous redonner l'opportunité de notre survie. 
Nous sommes les cellules d'un plus grand organisme appelé l'Humanité.

Lorsque nous aurons cette croyance nous commencerons à nous soutenir au lieu de nous tuer. Notre futur est de reconnaitre que nous sommes bien plus grands en tant qu'ensemble qu'en tant qu'individus.

Je vais vous le présenter autrement : sous votre peau se trouvent cinquante trillion de cellules qui vivent en harmonie dans un environnement clos. 
Ces cellules sont très intelligentes. 

Nous avons toujours regardé tout ce qui n'est pas humain comme non intelligent. 

C'est une prétention démesurée qui nous coûte beaucoup. 
Si vous pouviez regarder à l'intérieur du corps humain vous verriez ces trillions de cellules vivre en harmonie et reconnaitre que chacune d'entre elles est un être sensible comme chacun de nous

Chaque cellule vit dans une communauté et effectue un travail de soutien pour cette communauté.
Il y a des règles, des règlementations. Les cellules obtiennent des services. 
Il y a le service de santé effectué par le système immunitaire. 
Les poubelles sont prises en charge par les fonctions excrétoires. 
Le système digestif s'occupe de la nourriture. 
Il y a une société constituée de trillions d'individus à l'intérieur du corps qui peuvent prospérer lorsque nous sommes en bonne santé, et pourtant quelque milliard de personnes à la surface de la planète ne sont pas équilibrées car nous détruisons notre environnement.

Cette compréhension nous fait retomber à cette croyance mystique qui offrait, « les réponses se trouvent en dedans ». 
Si nous voulons comprendre comment structurer une population humaine de quelques milliards de personnes sur notre planète, la réponse se trouve sous notre peau. 
Les humains évoluent. L'humanité s'accomplira par une communauté multi-humain et alors nous comprendrons que lorsque nous combattons les autres, nous nous combattons nous-mêmes

L'humanité est un corps simple contenant des cellules et chacun de nous est une cellule à part entière dans cette structure
À comprendre ça, nous devrions cesser de nous nuire et commencer à nous organiser en structures sociales qui reflètent ce qui se passe dans le corps humain

Quand nous en arriverons là, la terre accomplira son évolution comme une cellule vivante simple. 
Quel est notre rôle sur cette cellule vivante qu'est la Terre ? 
Nous sommes l'équivalent des protéines sur la membrane cellulaire de la Terre. Nous sommes les protéines réceptrices à la surface de la terre qui réceptionnons les signaux de l'environnement, et les protéines effectrices qui engagent les comportements afin d'en commander l'expression sur la planète

Nous avons perdu le rapport à notre mission originelle. 
Les aborigènes, encore présents, nous rappellent que nous sommes les jardiniers, et que ce que nous avons fait jusqu'à présent c'est de détruire le Jardin. 

Mais au fur et à mesure de notre  évolution, nous commençons à reconnaitre le pouvoir de notre conscience
Nous devons organiser nos vies maintenant pour planifier notre avenir. 
Nous pouvons créer des expériences complètement différentes sur cette planète. Lorsque la planète aura terminée son évolution, il y aura une cellule vivante individuelle. 

L'histoire de l'évolution indique que lorsqu'un niveau est atteint, se joignent d'autres entités semblables pour créer une structure sociale plus puissante.

Par conséquent, je prévois qu'à ce moment-là nous commencerons à agir les uns les autres avec d'autres terres, d'autres cellules dans l'espace, pour créer une grande matrice de cellules vivantes comme les planètes qui constituent l'univers. 

Nous avons devant nous un grand espoir et beaucoup de possibilités. 

Nous vivons dans un jardin qui nous apporte le soutien nécessaire, un jardin qui devrait nous soutenir tous, où nous pouvons apprécier la vie et paix, la prospérité et le bonheur.


CREDIT : 2007 par Bruce H. Lipton, biologiste cellulaire dont le passage par la recherche sur la membrane cellulaire à fait de lui un pionnier de la Nouvelle Biologie. Il est l'auteur de «La biologie des croyances» : « Libérez la puissance de la conscience », « La matière et les miracles ».
Cet article est une présentation dérivée de «La sagesse de vos cellules », « Comment vos croyances contrôlent votre biologie», 2006 par Sounds True pour des Cours Audio sur 8 CDs, www.soundstrue.com. Parties 1, 2 et 3 de la présentation du Dr. Lipton apparu au printemps et à l'été 2007 pour « Lumière de la conscience »



Acheter le livre aux éditions Ariane sur le site de l'éditeur (plutôt que sur Amazon dont les conditions de travail sont scandaleuses pour les employés) http://www.editions-ariane.com/boutique/collection-medecine-du-futur/6-biologie-des-croyances-9782896260188.html


Description du livre sur le site de l'éditeur:

"Comment affranchir la puissance de la conscience, de la matière et des miracles"

L'ouvrage Biologie des croyances constitue une percée dans le domaine de la nouvelle biologie. Cette synthèse des dernières recherches les plus poussées en biologie cellulaire et en physique quantique est profondément porteuse d'espoir et acclamée comme une découverte majeure démontrant qu'il est possible de changer notre corps en modifiant notre façon de penser.

La science de la pensée aux commandes de la vie

Cet ouvrage changera définitivement votre façon de « percevoir vos propres perceptions ». 
De nouvelles découvertes révolutionnaires sur les effets biochimiques du fonctionnement du cerveau prouvent que les cellules de votre corps sont affectées par votre pensée.

L'auteur, un biologiste cellulaire de grande renommée, décrit les voies moléculaires précises qui en sont responsables. Dans un langage simple, avec des illustrations, un soupçon d'humour et des exemples de tous les jours, il démontre comment la nouvelle science de l'épigénétique vient révolutionner notre compréhension du lien qui existe entre l'esprit et la matière, ainsi que les effets profonds de ce lien sur nos vies personnelles et la vie collective de notre espèce.

**********************************************************************************

Je me suis offert ce livre qui confirme ma foi, mon intuition de façon scientifique, vérifiable, indubitable, même si ses collègues préfèrent s’en tenir à l’idée que les gènes seulement déterminent qui nous sommes, notre personnalité, comme par exemple leur explication à propos de l’homosexualité…Ce point de vue permet de développer l’industrie pharmaceutique qui finance la recherche, de maintenir le pouvoir le secteur médical sur les milliers de patients soumis à leur inconscient, ignorant de leur propre pouvoir…
Mais la génétique ne représente qu’un des trois facteurs déterminants (ou sources de perception) de l’être humain, de son comportement et ses caractéristiques. D’ailleurs, ce concept de trois sources de perception rejoint celui de la trinité corps-âme-esprit…ou conscient-inconscient-subconscient...
Des points de vue qui peuvent s’harmoniser par la gestion des émotions, des pensées, en notre cœur sacré…
Je retourne au jardin…

Merci de laisser les références, les liens, ainsi que celui qui mène au site de l’éditeur, si vous souhaiter diffuser cet article et de mentionner aussi ce blog (http://lydiouze.blogspot.fr ) afin de respecter le travail de chacun. Celui de recherche, de retranscription et d’édition a demandé du temps et de l’énergie même si c’est réalisé avec passion. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.