mardi 31 mars 2015

« Entre désillusion et grâce » Alexandra Mahlimay




Pris entre deux éclipses majeures, vous vous demandez peut-être ce qui se passe ? 
Vous n'êtes pas les seuls à poser cette question en ce moment. 
Lorsque l'éclipse solaire a commencé le 20 mars, avec l'Équinoxe suivant juste après, les eaux de la conscience ont été agitées. Avec le recul vous pouvez voir comment la semaine dernière vous a affectés, et comment elle a affecté le monde.

Vous avez peut-être senti que vous perdiez complètement le contrôle de votre vie ou de votre corps. Peut-être la manière dont vous réagissiez aux événements autour de vous n’était-elle pas coordonnée. Et dans le même temps, vous sentiez que l'Univers ouvrait grandes ses portes pour vous montrer le mystère de la vie, et les choses merveilleuses qui se profilent.

D'un côté vous sentiez à quel point tout se désintégrait sous vos yeux, et à quel point beaucoup de gens autour de vous agissaient par peur. La désillusion, la confusion, un manque de but étaient à l’ordre du jour. Et d'un autre côté votre connexion au Divin et les merveilles de la vie étaient plus proches de vous que jamais. La compassion, l'amour inconditionnel et une profonde satisfaction constituaient les autres expériences de votre journée.
Comment tout cela est-il possible ?

Comment est-il possible d’avoir des ressentis si profonds, d’atteindre un état tellement profond de paix intérieure et de tranquillité, et de voir dans le même temps la folie de ce monde sévissant tout autour de vous ?

Tout cela se produit lorsque les frontières se dissolvent, et que la seule chose restante est la Vérité. La vérité de votre Divinité, l’Unité avec Tout ce qui EST. 
Si vous avez cherché cette Vérité, si vous vous êtes profondément connectés à Elle, alors vous pouvez vous y accrocher en tant que votre réalité actuelle. Mais si vous luttez encore pour accepter cette vérité comme votre seule réalité, alors vous faites l'expérience de la désillusion, de la déception, et le manque d'enracinement constitue l'autre partie de votre expérience.
Tandis que nous avançons vers l’Éclipse Lunaire du 4 avril, vous avez maintenant une opportunité de vous examiner. 
Reconsidérez la réalité à laquelle vous vous accrochez si chèrement, et regardez la seule réalité qui EXISTE véritablement et qui est tellement évidente. 

Vous êtes un Enfant de Dieu, et Dieu aussi. 
Vous êtes ici pour vous immerger dans l'expérience humaine dans le seul but de vous souvenir de votre Divinité et de l'incarner dans tout ce que vous faites.

En examinant ce qui vous empêche d'accomplir cet objectif de vie, vous serez en mesure de prendre des décisions sur ce que vous devez laisser tomber, et dans les domaines où vous voulez mettre toute votre attention et toute votre concentration. La clarté des buts et des intentions que vous mettez derrière votre travail va vous propulser vers l'avant sans que vous ayez à investir autant d'efforts que si vous deviez continuer à faire les choses de la même manière que précédemment.

Dès l’instant où vous aurez accepté que le but de votre Âme dans cette vie est de vous rappeler votre Divinité et de la vivre, vous serez beaucoup plus efficaces dans tout ce que vous faites, et vous introduirez une guérison plus significative dans votre propre vie et dans la vie de tous ceux avec lesquels vous décidez d'interagir. 
CE QUE VOUS FAITES ne sera plus une lutte, mais une expérience d’action de grâce.

Cependant, il est bon de savoir que vous aurez à affronter vos obstacles. 
Vos peurs vous parleront d'une voix facile à détecter, si vous y prêtez attention. 

Surveillez ces quelques symptômes : angoisse mentale extrême, problèmes de santé inexplicables, culpabilité croissante, méfiance à propos de choses qui d’habitude vous semblaient normales, et doutes sur vos capacités. 
Lorsque vous remarquerez l’une ou l’autre de ces émotions, vous saurez que quelque part vous avez ouvert la porte à une réalité qui n’est pas celle de votre Âme ; vous saurez que vous avez permis à l'illusion d'entrer dans votre monde et de régenter votre vie. Comprenez ce qui se passe, et vous pourrez alors procéder à un changement. 
Mais sachez je vous en prie que vous ne serez pas en mesure de forcer les choses ni d'utiliser votre volonté pour traverser les défis. Il faudra plus qu'une simple bonne volonté et une simple détermination. 
Cela exigera de votre part la volonté de renoncer au contrôle, et la volonté de travailler avec le pouvoir de votre intuition pour découvrir où vos ressources sont véritablement en train de prendre vie.
Traduction AD
Page d’origine : http://mahlimay.blogspot.fr/2015/03/between-disillusion-and-grace.html 


Voilà qui confirme mon intuition et ce que je vis en ce moment; quand ça bouscule à l'intérieur, se souvenir de l'essentiel; ce qui s'exprime demande juste à être accepté et en revenant au cœur, il n'y a qu'à se laisser guérir en toute confiance; l'Amour est plus puissant que tout.

3 commentaires:

  1. Bonjour, jaie un gros problème avec dépendance affective et je ne sait plus par ou commencer merci de maider je suis tout a lenvers ,je me fache pour des rien ,jaie un conjoint un chien et un chat je vis en fonctions deux je me sent toujours coupable,,mon enfance est pour quelque chose jaie 63 ans merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Marcelle,
      Je témoigne principalement dans ce blog, d'un parcours d'auto-guérison qui se fonde sur la foi en l'amour divin en soi.
      Ce texte est un message canalisé par une "médium" américaine. Il est ici parce que c'est mon intuition qui m'a poussée à le lire et comme ça résonne avec ma foi, je l'ai publié.

      La clef de la guérison, de la libération, c'est l'acceptation, l'amour inconditionnel de soi.
      Quand la colère, la peur, la culpabilité montent, je respire calmement en offrant à la source ces émotions qui s'harmonisent à mesure que le calme revient.
      Cela demande de la patience et de ne pas se juger, se critiquer.

      Vous êtes déjà consciente de votre situation, maintenant, il faudrait parler tant au divin en vous-même, qu'à l'enfant que vous étiez, afin de le rassurer, de lui dire que vous êtes là, que vous l'aimez.
      De cette façon vous instaurez la paix et l'harmonie intérieure qui libèrent de la dépendance affective. L'intimité avec les aspects de l'être, l'enfant intérieur, le divin, le désir de paix, d'unité, augmentent la confiance en soi.
      Mais c'est surtout la patience et la persévérance qui permettent de changer, le fait de prendre l'habitude de revenir au cœur de soi-même, à la paix intérieure, qui créé l'équilibre énergétique, amplifie l'amour en soi.
      Tout ceci est décrit dans ce blog, de façon authentique, où je partage ma foi et les outils que j'utilise, comme la gestion des émotions, afin de donner à ceux qui le veulent la possibilité de devenir autonomes.

      Ayez confiance en vos capacités, nous sommes tous des êtres d'amour et de lumière. Cette énergie est puissante et c'est en s'aimant totalement, sincèrement, que ça se réalise.
      Courage

      Supprimer
    2. rebonjour Marcelle,
      Je suis tombée "par hasard" sur une vidéo qui m'avait bien aidée et j'ai pensé à vous faire passer l'info. Il vous suffit de copier coller l'adresse suivante dans you tube ou google, pour accéder à la vidéo.
      https://youtu.be/xh0Bj2OidMY

      Supprimer

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.