lundi 16 février 2015

« Le processus d’intégration » Extrait du livre « Le grand potentiel humain »





L’intégration par l’élimination des jugements.
Ces aspects de vous-mêmes que vous êtes incapable de « ramener » à la Source parce que vous n’arrivez pas à briser ce mur qui vous laisse croire que vous êtes séparé. 
Pour y arriver, il faut vous pardonner les erreurs commises dans d’autres vies tout en reconnaissant les bonnes actions que vous y avez accomplies. 
C’est ainsi que votre pleine conscience pourra se « déposer » dans votre corps. 
Ce niveau de conscience qui vous fait dire : « Ah oui ! J’ai vécu cette existence-là et aussi celle-là, et j’ai dû y jouer ce rôle-là et ensuite cet autre rôle. Voici ce que ces rôles m’ont appris. Voici ce que j’ai découvert dans l’existence » 
Voilà en quoi consiste l’intégration.
C’est la raison pour laquelle il est si important que vous connaissiez votre fréquence vibratoire. Vous pouvez alors être bien installé dans le siège du conducteur au lieu d’être en mode pilote automatique. Cette position vous permet non seulement de manœuvrer la réalité, mais aussi de changer de fréquence vibratoire, donc d’acquérir un plus grand potentiel.
Vous n’avez nul besoin d ‘observer vos existences passées. Vous n’avez qu’à regarder ce qui se passe dans celle-ci.

Vous ne changerez rien à une antérieures car elle a toujours lieu dans le PRÉSENT. Parfois, quand vous vous rappelez une vie « passée », vous acquérez un autre point de vue sur les mêmes problèmes ou les mêmes situations. Vous pourriez vous dire : « Ah, j’ai essayé de cette façon-là et j’ai obtenu tel résultat, et maintenant je répète les mêmes schémas ».
Sachez aussi qu’il y a plusieurs choses dont vous ne vous souviendrez pas, et cela, pour diverses raisons : elles sont parfois trop traumatisantes et elles comportent trop d’éléments qui pourraient semer en vous une confusion

Votre Soi Supérieur préfère alors que vous vous concentriez sur le présent. 
Voici un supplément d’information : quand vous avez appris à intégrer une peur, une culpabilité ou un blâme, vous transmettez cette information à toute votre lignée génétique. Qu’en dites-vous ? Vos descendants peuvent alors choisir de la recevoir et de la télécharger à des fins d’apprentissage ou de simplement l’ignorer.
Respirez profondément…..

Voici une autre version de la théorie des cordes. Prenons comme exemple une harpe. Chaque corde possède sa propre vibration et vous passez sans cesse d’une vibration à une autre. En fait, vous vous alignez sur la version de la vérité qui vous semble la meilleure. Chaque embranchement de votre route peut vous jeter sur une autre corde. Il en est ainsi en physique quantique.
Nous parlons de « cordes » pour faciliter votre compréhension, mais il s’agit plutôt de points de focalisation. Tout cela se trouve dans le PRÉSENT et non pas dans le passé (selon votre expression courante), ni dans le futur. 
Votre expérience du moment présent relève d’une série de circonstances convenues d’avance. Vous choisissez un point, une potentialité, et la version du présent que vous désirez vivre. D’autres personnes se trouvent avec vous dans diverses temporalités. Comme elles ont convenu du même « passé » elles se focaliseront sur le même point que vous. Il existe aussi une conscience collective « passée », mais vous, en tant qu’individu, avez votre propre histoire.

Certains éléments d’information se recouperont, et d’autres, non. C’est ce dont vous faites l’expérience en avançant dans votre réalité, où des êtres créent des guerres et toutes sortes de situations difficiles. 
Dans la conscience collective, ils se sont entendus pour vivre cette expérience, mais vous avez décidé d’avoir une autre résonance dans votre vie personnelle. C’est pourquoi vous ne vivez pas cette expérience directement. Vous voulez toujours être dans cette temporalité particulière, mais votre expérience personnelle n’a pas à être celle sur laquelle la collectivité s’est entendue.

Pourquoi créez-vous des événements traumatisants sur le plan collectif ? 
Parce que pour le moment, il n’y a pas assez de gens éveillés pour y changer quelque chose. Peut-être que sur le plan individuel vous êtes aussi nombreux pour ne pas céder aux basses fréquences. Sachez que lorsque suffisamment de gens seront éveillés collectivement, une expérience tout à fait différente sera créée. Vous pourrez dire : "Aujourd’hui, nous sommes éveillés. Tout cela appartient à une autre ligne de temps. Ici maintenant la paix est créée".

Nous savons que tout cela est difficile à saisir. Mais c’est exactement le rôle du mental de filtrer l’information qu’il reçoit. Plus vous accroitrez votre vibration, plus vous serez en mesure de comprendre. Il n’est pas nécessaire de savoir à quel moment vous passez d’un point de focalisation à un autre ou, pourrions-nous dire, du présent au présent. 
Sachez seulement que vous avancez et que vous choisissez votre potentialité en avançant. Sachez également ceci : ce que vous considérez comme le passé est aussi souple que le futur. Vous pouvez modifier votre expérience.

Nous voyons bien ce que certains pensent en ce moment : « Si tout cela n’existe pas vraiment et n’est qu’une illusion, peut-être puis-je simplement nier la situation et elle s’éliminera d’elle-même ». Absolument pas. Cela est de l’exclusion. 
Ce n’est pas parce que vous ne vivez pas actuellement les conséquences de ce déni que celui-ci n’existe pas. Simplement votre point de focalisation est ailleurs. Vous lui tournez le dos, mais le jugement que vous portez à son sujet existe encore. Il vous faut l’inclure puisque l’objectif de l’expérience est l’intégration.

Vous ne vous incarnez pas dans une seule dimension, par exemple la troisième, pour y rester. Des aspects de votre être existent dans plusieurs dimensions
En ce moment même, vous voulez peut-être vous concentrer sur un aspect en particulier, mais les autres aspects explorent des expériences relevant de la sixième dimension ou de la huitième. 
Vous n’êtes pas relégués au bas de l’échelle dimensionnelle. Comme vous faites partie de l’Énergie source, toutes les expériences possibles peuvent être vécues simultanément. Cette vie-ci pourrait-elle suffire à intégrer tous vos aspects ?
Peut-être pas tous, mais certainement assez pour accroître vos fréquences qui, elles, vont vous permettre de franchir les barrières dimensionnelles.

Nous vous l’avons déjà dit : SOYEZ HEUREUX où vous êtes
La principale règle du jeu était que vous deviez oublier, et vous avez respecté cette règle. 

Vous travaillez maintenant à partir du cœur plutôt que du mental. 
Ce dernier vous garde séparé tandis que le cœur vous garde connecté. 
Le voile se lève au moment où vous augmentez votre fréquence vibratoire et que vous passez davantage de temps dans le système d’opération du cœur
Vous ne pouvez pas faire fonctionner les deux systèmes en même temps, mais vous pouvez passer de l’un à l’autre.
Nous pourrions dire que cette vie-ci est celle qui bénéficiera le plus du processus d’intégration parce que vous accédez aux sphères supérieures. 
Et pour y accéder, vous devez abandonner TOUS vos jugements.

En traversant des cycles, vous êtes constamment « poussés » par des bandes énergétiques dites photoniques. 
Vous venez de terminer un cycle et vous en avez commencé un nouveau avec des ondes d’énergie toutes fraîches qui vous soutiennent puisque votre vibration cherche à s’élever davantage, ce qui déclenche certains processus.



Extrait du livre : « Le grand potentiel humain » par les Pléiadiens, les Hathors, les Arcturiens, retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr

3 commentaires:

  1. Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux?
    Qu'est-ce qu'on attend pour faire la fête?
    La route est prête
    Le ciel est bleu

    RépondreSupprimer
  2. Il y a de l'espoir dans tous les yeux
    Et des sourires dans chaque fossette
    La joie nous guette
    C'est merveilleux
    Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux?

    RépondreSupprimer
  3. QU'EST-CE QU'ON ATTEND POUR ÊTRE HEUREUX ?

    https://www.youtube.com/watch?v=VTpgYOSpvn4

    RépondreSupprimer

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.