mercredi 17 juillet 2013

Le coeur et l'ego, belle association!






Accepter ce qui est n’est pas se rendre, s’aplatir, c’est juste réaliser que quelque chose de plus lumineux que notre faculté de penser, dirige notre vie avec amour et patience. Tout ce que nous rejetons va se manifester à raison puisque notre nature est l’amour, celui qui englobe tout. Il n’y a donc pas à incriminer le mental, l’ego qui ne fait que ce pour quoi il a été conçu, créer du contraste, apporter des réponses à la peur.
Quand on se place en mode « acceptation et réception », les choses prennent leur véritable sens. Comme toujours, l’expansion de cœur ouvre la conscience. 

Depuis que j’accepte le rôle de l’ego et que je prends conscience de sa fidélité, mon regard amoureux l’aide à suivre le cœur en douceur, sans forcer. Tant qu’on rejette une part de soi, on amplifie le conflit intérieur qui se traduira par des relations interpersonnelles conflictuelles. Les discours qui parlent d’anéantir l’ego, de le briser, de le rabaisser, sont encore des manifestations du non amour, du rejet. Celui-ci peut être déprogrammé, élevé dans la conscience de l’amour.

Je suis heureuse de pouvoir dire, "je nous aime mes corps". Le dire sincèrement, amène la rivière d’amour inconditionnel à s’écouler librement guérissant tout sur son passage. La lumière éclaire tout d’une façon nouvelle et beaucoup plus lucide. Croire que l’ego est un ennemi, c’est encore se prendre pour une victime.




J’ai passé la matinée au jardin grâce à la pluie tombée cette nuit et aux gros nuages gris ! Je n’ai pas eu le temps de trop m’occuper de l’ordi et ce mini break m’a fait du bien. 
C’est hallucinant comment tout se mets en place pour que je ne mange plus de viande ! Un voisin préparait du poisson et m’a donné de la soupe, puis au fil de la discussion comme je lui demandais conseil pour savoir quel genre de poisson acheter, il m’a donné quatre bouts d’espèces différentes. C’est quelqu’un qui aime cuisiner et je dois dire que je suis assez gourmande aussi. Je ne sais pas pourquoi, il m’a donné aussi des concombres puis m’a proposé de cueillir des haricots verts. 

Plutôt que de me méfier, comme avant, j’ai accepté de bon cœur cette générosité que j’ai prise comme un clin d’œil de mon âme pour m’amener à continuer sur ma lancée. Il ne me viendrait pas l’idée de critiquer ceux qui mangent de la viande puisque j’en ai consommé jusqu’à il y a très peu mais je sens bien qu’il y a une meilleure digestion, une sensation de légèreté. 

Lorsque j’avais arrêté de fumer en 1996, j’ai supprimé totalement la viande de mes repas sans même m’en rendre compte, l’odeur me dégoûtait. J’ai pas mal grossi alors que je ne mangeais que des fruits et des légumes. Remarque, je pesais alors, 42kg ! Je ne suis pas pour suivre un régime particulier, j’aurais plutôt tendance  manger à l’instinct, à l’envie. 

La contrainte alimentaire est une privation qui engendre des frustrations et le besoin  de compenser. D’autant plus que la plupart du temps, les gens qui suivent un régime le font par non acceptation de soi, parce qu’ils se sentent dénigrés, rabaissés. Quand je faisais 42kg, je me trouvais grosse ! J’avais un tel rejet de moi-même que j’aurais voulu être invisible ! L’excès de sucre est bien souvent un besoin de combler une carence affective. 

A mon avis, le meilleur régime qui existe, celui qui permet d’être en bonne santé, c’est celui que le corps physique dicte par les sensations qui viennent, des envies de goût particulier, d’odeurs, d’idées qui viennent d’un coup...
Je vais aller me reposer. 

J’ai lu ce qui suit, hier et je trouve que c’est intéressant et motivant de voir que les autres vivent les mêmes bouleversements, arrivent aux mêmes conclusions. C’est vrai que nous sommes bien chamboulés mais c’est pour notre « bien », notre expansion, notre épanouissement. Même si on croit avoir bien libéré les peurs, et les fausses croyances, des situations nous montrent que ça n’est pas tout à fait le cas. 
On peut se décourager mais notre lumière intérieure, bien qu’elle nous laisse agir et choisir par nous-mêmes, afin de grandir, ne nous laisse pas tomber ! D'autant plus que lorsque l'on na craint plus ses émotions, la vie devient un jeu, une découverte de soi, une chasse au trésor!

J’ai bien l’impression que tant que nous résisterons à nous aimer sans conditions et à accepter ce qui est, le chemin sera difficile, mieux vaut se laisser guider par le cœur et la foi. Enfin, c’est la voie que je ne regrette pas d’avoir emprunté même si mon enfant intérieur, la part de moi qui ne comprends pas toujours, celle dont la vision est limitée, se manifeste parfois à grands cris ! 

Je fini par trouver ça presque attendrissant une fois que je reviens en mon cœur, auprès de mon âme. D'ailleurs, un moment de cette fin de journée me montre que l'amour est en train de guérir en profondeur tout ce que je suis. J'ai rigolé avec Allister, le chouchou du coin qui s'est baigné dans la piscine à 20h juste parce qu'il avait envie et qui m'a raconté quelques aventures de sa journée. Quand on peut parler et rire ensemble, c'est que mon enfant intérieur est en paix!
Ces extraits ont été trouvés sur Facebook TransLight et traduits par Marinette Lépine. 




« Placez juste votre main droite, la paume tournée vers le centre du cœur de votre corps, le centre de votre poitrine. Permettez-vous juste de ressentir cette connexion entre votre paume, votre main qui dirige quotidiennement votre énergie dans l'univers et ce centre du cœur à partir duquel vous fonctionnez, et à partir duquel vous fonctionnez tous. Ressentez la connexion. Ressentez la relation entre les deux.

Si jamais vous vous sentez épuisé dans le monde, si jamais vous avez du travail à faire et que vous vous sentiez fatigué, posez vos mains sur le centre de votre cœur et permettez-leurs de se recharger. C'est une aide magnifique. Vous pouvez recharger vos mains comme vous pourriez recharger une batterie. Connectez-les au centre de votre force, à votre nature créatrice. Il suffit de leur permettre de s'y reposer et de se recharger. Et ensuite une fois de plus, elles seront en mesure de faire ce que vous leur demandez. Car les mains distribuent une grande partie de votre énergie créatrice, l'énergie avec laquelle vous créez votre monde ».

~ ~ Zachary par Lee Harris extrait de 'Ask the Heart (For It Knows Everything)'
Image Nexus
Traduction
http://www.facebook.com/TransLight ♥♥♥

« L'observation mentale de votre chemin est simplement pour vous un élément mineur du travail réellement entrepris. Votre compréhension cognitive du processus est de loin beaucoup moins importante que la manifestation des émotions stimulées par vos circonstances. »

-- Oneness par Rasha
Traduction http://www.facebook.com/TransLight ♥♥♥

Alors que vous vous ouvrez aux dimensions supérieures de vous-même, vous serez capable de soulever les voiles de l'illusion et de voir le monde à travers les yeux de votre Soi Supérieur. Vous pourrez relier votre gorge à votre Soi Supérieur et exprimer la vérité et l'amour dans tout ce que vous direz. Vos émotions seront harmonieuses et votre esprit sera illuminé car ils fusionneront avec la Lumière de votre Soi Supérieur.

www.ybcreations.com
Traduction http://www.facebook.com/TransLight ♥♥♥



Merci de laisser les références, les liens, si vous souhaitez diffuser cet article dans son intégralité et de mentionner aussi ce blog (http://lydiouze.blogspot.fr ) afin d’honorer l’expression unique de chacun.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.