dimanche 28 juillet 2013

De la fraîcheur!



Éruptions solaire sous ultra violets


8h20 et la chaleur est déjà écrasante ! Je n’en puis plus ! Depuis trois jours, je vis au ralenti et chaque geste coûte. Ma sœur doit venir tout à l’heure et moi qui me faisait un plaisir de partager mes découvertes en matière de mieux être, je suis vannée. Merci mon âme de ne pas me laisser reprendre le rôle de sauveur ! Le gamin du quartier fêtait son anniversaire hier. J’ai bu trois verres de rosé dans la soirée et ce matin j’ai un peu la tête qui tourne! Je ne bois jamais d’alcool mais pour l’occasion, pour trinquer, comme on dit, aussi pour me sortir un peu du rythme scolaire que je m’impose dans l’ascension, je me suis laissée tentée. Heureusement, je n’empire pas mon état vaseux en me critiquant, en me disant des phrases du style : « c’est bien fait, tu sais que l’alcool ne te va pas »...Non, la culpabilité n’arrange rien, au contraire ça a tendance à amplifier le malaise.
J’ai chopé un malware que j’ai éliminé mais depuis hier, quand je vais sur blogger, le programme du blog, ça ne fonctionne pas très bien. Des pages de pub, de sondages continuent d’apparaître alors que j’ai bloqué le site en question. Bref, c’est l’invasion dans l’ordi. J’espère que vous ne serez pas affectés. Si vous voyez des pages de pub sur le blog, ça n’est pas moi qui les ai mises ! Je ne supporte pas ces intrusions publicitaires, qui même si elles peuvent permettre de rentabiliser un blog, sont pour moi, une manipulation généralisée, un manque de respect pour le lecteur, pour l’humain, en général.
La propagande quelle qu’elle soit, est un moyen d’influencer l’opinion des gens trop naïfs pour les éloigner d'eux-mêmes, du vrai sens de la vie.


J’ai hâte que les envois d’énergie s’estompent ! C’est si perturbant par moments, que je sature ! Même si je gère mieux les émotions, si ma foi n’est plus à remettre en question et si je comprends un peu mieux les lois universelles, c’est parfois à la limite du supportable. Je crois que ce qui m’agace le plus, c’est quand je n’arrive pas à trouver le sens de ce que je vis. Dans ces cas là, il vaut mieux lâcher prise !  Je passe mon temps à nettoyer les cochonneries des animaux, la chienne en chaleur et le pigeon qui se lâche régulièrement. Je prends patience pour l’un comme pour l’autre, sachant que c’est momentané, mais c’est lourd !
Je vais aller arroser avant que le soleil soit insupportable ! J’appelle de tout mon cœur, un bel, un magnifique orage !
Avant ça, j’appelle mon cœur à libérer l’amour inconditionnel que je suis et j’abandonne tout ce qui me tracasse, à ma présence divine, pour que son pouvoir m’en libère par la grâce. 

19h20 la chaleur étouffe ! Quelqu’un s’éclate à jouer de la guitare électrique dehors ! C’est moche, c’est fort mais il s’éclate, il est content de lui !
Ma sœur est partie. Elle m’a coupé les cheveux, une magnifique coupe au carré ! Pas du tout ce que je lui avais demandé ! Je m’en fous, ça repousse mais je ne me suis pas gênée pour lui dire et faire la gueule. Disons plutôt que ça m’a coupé l’enthousiasme et comme je ne sais pas tricher... Je lui ai dit que j’avais besoin de digérer le truc d’autant que ses gestes étaient brusques et sa nervosité pénible à supporter. J’ai senti fortement qu’on revivait un scénario de l’enfance alors j’ai accueilli mes émotions, calmé le mental, rassuré mon enfant intérieur et l’après midi s’est un peu mieux passée. 
Je lui ai expliqué le principe des séances d’EFT sans trop m'investir, sans déborder d'enthousiasme comme je le fais habituellement. Comme elle est plus âgée que moi de deux ans, elle a du mal à accepter que je puisse lui "apprendre" quelque chose et si ça n'est pas carré, si j'y met trop de cœur, elle doutera de ce que je lui dis. Finalement, on s’est quittées en bons termes. 



Vivement que les choses reviennent au calme. Le temps lourd et les libérations émotionnelles sont parfois épuisantes bien qu’elles allègent. Je me fatigue à systématiquement chercher à comprendre le pourquoi du comment et revenir au centre, en mon cœur, est une aide considérable. Bien que ces termes soient souvent employés, ils sont assez abstraits. En clair, selon ma compréhension, c’est arrêter de se poser des questions, calmer son monde intérieur, demander au corps mental de ne pas ressasser, laisser monter les émotions sans s’y accrocher, sans chercher à les interpréter. Un peu comme avec le problème de l’ordi. J’ai cherché des solutions, demandé conseil, fait ce qui m’était dit et maintenant, je ne m’en occupe plus. Je me suis adaptée en faisant autrement et si le problème persiste, j’appellerais un pro, demain. 
Parfois, plus on s’acharne à trouver des solutions et moins on les trouve. C’est pire quand on reçoit beaucoup d’info ! Plus on a de connaissances intellectuelles et plus ça devient compliqué de savoir ce qui est la cause d’un problème. Dans ces cas là, je reviens à la base essentielle ;

 Je suis une étincelle éternelle de la conscience divine UNE, qui expérimente la matière, le monde des émotions, des sens, pour le plaisir d’être, dans la joie, l'amour et la paix. 

En s’abandonnant en confiance, en se disant que tout a sa raison d’être, la réponse ou la solution viendra. Pour le moment, il s’agit de ne pas se laisser envahir par la chaleur plombante et d’attendre la nuit pour enfin ouvrir les volets et renouveler l’air dans l’appartement. Comme les animaux qui attendent la nuit pour s’activer, qui se laissent porter par les aléas du temps. Le joueur de guitare électrique s'est arrêté, c'est déjà une bonne chose! 
22h Enfin, de l'air, de la fraîcheur! L'ordi semble aussi redevenir opérationnel!

2 commentaires:

  1. Rude journée .....
    J'en ai connu quelques unes semblables depuis début Juillet et ce n'est pas l'inconfort de la grande chaleur qui en était la cause directe.
    Alors , en ces moments, j'aime aussi à me rappeler le chemin que tu décris si justement comme suit:
    "Je suis une étincelle éternelle de la conscience divine UNE, qui expérimente la matière, le monde des émotions, des sens, pour le plaisir d’être, dans la joie, l'amour et la paix. "
    Merci Lydia....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Lô,
      La chaleur, c'est la puissance solaire et ça dépote en ce moment.
      Obligés effectivement, d'aller à l'essence-ciel à partir de l'océan intérieur!
      Contacter cet espace par les vagues émotionnelles successives qui nous y amènent sûrement!
      Bizzzz, Lydia

      Supprimer

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.