dimanche 30 juin 2013

Préparer sa terre intérieure au changement, message des entités de lumière, reçu par Daniel Miron




Comme il me semble que l’attitude la plus adéquate en cette période « spéciale » soit d’accepter ce qui est, d’amplifier l’amour inconditionnel de soi, en se tournant vers sa vraie nature, je partage cette question/réponse reçue en canalisation par Daniel Miron. Bien que je sois dans une période de retour à la vie réelle par la connexion au jardin et que je ne visite pas trop les sites d’éveil, puisque je suis tournée vers l’écoute de mon âme et des pulsions de vie, ce texte reçu par mail est en parfaite résonance avec ce que je crois. J’ai choisi d’être à l’écoute de mon ressenti plus que jamais, afin de ne plus être ballotée par les contradictions des autres mais d’apprendre à accepter les miennes. Il y a comme un danger à se gaver de lectures spirituelles qui parlent d’ascension. D’une part, on perd sa propre écoute et on donne trop de pouvoir à ce qui vient de l’extérieur. Que ce soient les messages «lumineux » ou encore les infos dans les médias, on reste focalisé sur un futur hypothétique, les yeux rivés sur l’ordi passant à côté de la vie, de sa réalité, dans le moment présent. De sa propre réalité, celle qui se vit à l’intérieur et s’exprime à l’extérieur. Le divin, l’âme ou la présence sont en nous et nous contactent, nous parlent ou nous touchent de façon particulière. Il est important d’apprendre à reconnaître cette connexion qui se fait au travers de sensations, d’idées lumineuses, dans des moments précis où nous sommes les seuls à pouvoir comprendre ce qui nous est donné. Il y a plusieurs méthode qui ont quasiment toutes les mêmes principes ; « s’aimer sans conditions, accepter ce qui est ». Enfin, c’est ce que j’expérimente qui m’amène un mieux être même s’il reste des peurs, des moments de doute, d’incertitude... Je me dis que c’est logique puisque tout change. J’en suis même à penser que le fameux balancier dont je parlais ce matin, ce mouvement vers les opposés, finira par se stabiliser tout seul, pour peu qu’on y ajoute pas d’énergie en s'identifiant à l'un ou l'autre des aspects.

Préparer sa terre intérieure au changement

Question :
Comment puis-je orienter ma vie pour trouver la paix intérieure? Je me sens guidé à tout lâcher et à recommencer autrement et je ne sais pas comment faire, je ne sais pas où je vais et je me sens perdu. Plus rien n'a de sens. Pouvez-vous m'éclairer s.v.p.

Réponse :
Le danger qui guette les êtres humains dans ce qui pousse à l'intérieur de vous est de faire les choses de manière extrême et cela n'est pas suggéré. Certes, il est indéniable de penser que ceci n'est pas vrai, au contraire, cela pousse et cela pousse même très fort à l'intérieur de vous. Mais dites-vous bien que si vous voulez bien vivre cette transition il sera important que vous puissiez la vivre comme un processus.

Ce processus est l'exemple de l'agriculteur. L'agriculteur ne part pas un matin pour aller planter ses graines sans rien faire au préalable en espérant et en exigeant éventuellement d'obtenir une récolte abondante. L'agriculteur avant de semer ses graines, prépare la terre et vous devrez en faire autant. Vous devez préparer votre terre intérieure à cette transition et à ce processus.

Il est aussi important que vous puissiez avoir une attitude de gratitude sincère avant d'entreprendre quoi que ce soit en terme de changement pour ce que vous vivez présentement car les êtres humains ont une forte tendance à toujours faire la même chose. C'est à dire, qu'ils en ont marre, qu'ils ont des pensées difficiles, des pensées négatives à propos de leur situation de vie que ce soit au niveau familial,  amoureux, professionnel, etc. et ils effectuent les changements sans avoir cette attitude de gratitude, parce qu'ils n'en peuvent plus. Mais en réalité ce n'est pas leur travail, leur vie amoureuse, leur vie familiale qui cloche. Ce sont les pensées que la personne entretient à propos de sa vie familiale, de sa vie amoureuse et de sa vie professionnelle qui font que cela n'est plus satisfaisant et c'est dans ce contexte que la personne tente d'effectuer les changements.

Mais comme la personne ne termine pas ses expériences avec une attitude de gratitude, la suite ne peut qu'être difficile. Dites vous bien que les changements que vous effectuerez, la transition dans ce processus est le prolongement de votre situation de vie présentement.
Donc, apprenez à aimer votre situation de vie, acceptez où vous en êtes, purifiez le foyer de vos pensées, rendez grâce, donnez la grâce et ceci sera le fertilisant nécessaire afin de vivre une transition équilibrée et harmonieuse tout comme l'agriculteur qui se prépare des mois à l'avance en fertilisant sa terre, vous fertiliserez votre terre intérieure avec des pensées de hautes vibrations, des pensées de qualité, des pensées de remerciements et de gratitude.
Vous apprendrez à écouter à l'intérieur de vous et vous agirez en temps et lieu lorsque vous entendrez. Vous serez guidé de l'intérieur. Évidemment, il y aura des peurs qui remonteront à la surface. Cela est tout à fait normal car, dans ces changements vous vous dirigez vers l'inconnu et évidemment l'égo préfère demeurer sur le terrain connu mais votre âme vous pousse à aller vers l'inconnu. Cela est synonyme d'évolution.
Finalement, dans cette transition que vous ferez, vous devez vous assurer d'assainir votre situation financière à un point où vous n’aurez qu'un minimum d'obligations. Cela contribuera à réduire le stress de l'insécurité financière. Cela fait partie de préparer sa terre.
Nous vous remercions pour votre demande.
Les Entités de lumière
Daniel Miron, juin 2013 

Photos de ma collec que vous pouvez utiliser en citant la source:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.