dimanche 13 mai 2018

« Ne fuyez pas votre vie » les guides de l’unité via Daniel Desjardins





Très chers amis humains,
C'est toujours avec grand Amour que nous nous adressons à vous. 
Aujourd'hui, nous aimerions aborder un sujet délicat. Beaucoup d'entre vous aimez vivre en connexion avec les êtres non incarnés et cela est très bien, car cela vous rappelle qui vous êtes, cela vous garde dans une vibration plus élevée, cela vous permet d'Aimer beaucoup plus que la moyenne des gens du collectif humain; mais ce faisant, beaucoup d'entre vous oublient que vous êtes ici pour être incarné, pour vivre pleinement, pour vivre dans ce monde tridimensionnel pour goûter, toucher, ressentir, expérimenter!

Nous sommes conscients que votre quotidien humain est parfois difficile et que, si vous n'arrivez pas à Aimer complètement tout ce qui est alors il est souvent tentant pour vous de "fuir" d'une certaine façon et de vivre dans les hautes sphères en ressentant simplement l'Amour que nous avons pour vous, que vos guides ont pour vous, que plusieurs autres êtres non incarnés on pour vous. Mais cet Amour, sachez que vous pouvez le ressentir à l'intérieur de vous. Cet Amour émane aussi de votre propre Source, lorsque vous le cherchez chez d'autres êtres, même chez nous, vous passez à côté du plus grand trésor que vous êtes vous-même: vous êtes aussi une source d'Amour, vous êtes reliés à la Source Unique, tout comme nous le somme et vous pouvez pleinement ressentir cet Amour en vous reliant à votre Source.  

Et en vous reliant à votre Source, au lieu de vous déconnecter de votre corps et de chercher à monter toujours plus haut dans les sphères éthériques, vous reconnecterez aussi avec votre corps et avec cette merveilleuse vie que vous avez choisi d'expérimenter sur cette belle planète, en ce moment de transformation profond.

Et nous avons beaucoup de compassion pour vous en vous disant tout cela, car nous savons que vous êtes dans l'une des périodes les plus intenses pour l'humanité, vous êtes dans un grand bouillonnement d'évolution, d'éveil, d'ouverture à l'Unité, mais pour pleinement le vivre, pour pleinement lui permettre de s'incarner, vous devez choisir d'être vous-même incarné, vous-même relié à votre Source en Unité et ne plus tenter de "fuir" vers les hautes sphères.

Nous vous disons tout cela avec Amour et grande compassion. Sachez qu'il n'y a aucun jugement dans ce que nous vous apportons aujourd'hui comme information. Nous souhaitons simplement vous assister à prendre conscience de cette façon d'agir et d’être que plusieurs d'entre vous utilisez régulièrement et nous vous invitons simplement à reconnaître, pour vous-même que vous passez à côté de votre vie légèrement lorsque vous agissez ainsi.




Nous vous invitons à tourner votre regard vers l'intérieur de votre être, à retrouver, reconnecter avec votre Source, à ressentir son Amour et à lui permettre de s'exprimer pleinement à travers vous et ainsi relié à la Source, de vous permettre ensuite de vivre pleinement chaque instant, de goûter chacune des saveurs, de ressentir chacune des odeurs et ressentir chacune des textures qui vous entourent et même la texture de votre corps. Nous vous invitons à pleinement jouir de cette existence terrestre.

Sachez que lorsque vous choisissez de vous incarner, vous ne le faites pas pour rester en lien avec nous, vous le faites pour vivre, pour expérimenter, pour jouir de la vie. 
Nous vous invitons à retrouver votre chemin et à jouir de votre vie. 
Et sachez que nous sommes toujours avec vous, vous n'êtes jamais seul et nous vous Aimons tendrement et en vous Aimant nous souhaitons toujours entrer en résonance avec vous afin que vous ressentiez cet Amour que vous avez déjà en vous.
Nous sommes les Guides de l'Unité.

Via Daniel Desjardins, éveilleur, créateur de l’Alchimie du coeur et canal des Guides de l'Unité
Merci de partager ou reproduire ce texte! SVP, en respecter l'intégralité.





Comme mon objectif premier est l’autonomie à tous les niveaux tout en ayant conscience de la reliance entre tout ce qui est, de l’unité qui existe au-delà des apparences, ce texte est tout à fait raccord avec ma vision. 
Il est clair qu’on ne devient pas autonome du jour au lendemain mais en intégrant l’unité en soi, entre tous les aspects de l’être, ont acquiert l’autonomie affective indispensable pour vivre librement et selon notre propre vision, notre essence primordiale, notre complétude et notre unicité. 

Les informations au sujet des mondes et des êtres invisibles sont tout comme les croyances, des tremplins, des paliers qui nous mènent vers notre être véritable. 
Ces infos nourrissent surtout notre mental et nous donnent de l’espoir mais elles nous maintiennent dans la sphère mentale, dans l’attente d’un futur meilleur, d’une rencontre privilégiée avec ces êtres et dans le besoin de pouvoirs extraordinaires. 

Les conditionnements et croyances nous guident vers notre être véritable lorsqu’on les considère comme des balises et non comme des vérités immuables. 
Rechercher l’amour en dehors de soi nous fait vivre des expériences qui ne comblent pas la sensation de vide, de manque et d’isolement. Cependant elles nous montrent ce que l’amour n’est pas vraiment, elles nous aident à comprendre nos besoins, nos attentes et les conditionnements, les croyances qui régissent notre vie.

Au fil du temps on réalise que l’amour est avant tout la conscience de l’unité qui relie tous les êtres, que c’est la vibration qui relie, harmonise et qui initie le mouvement. 
C’est un moteur d’expansion, de croissance et d’évolution.   
C’est la substance qui maintient la cohérence entre les mondes, les êtres.




C’est l’énergie du désir qui impulse le mouvement et pousse à communier, à communiquer, à fusionner. C’est ce qui nous anime mais c’est aussi la neutralité ou le non jugement, le silence, l’écoute, l’accueil, la compréhension, l’acceptation, la non réaction ou la désidentification aux réactions impulsives, c'est la paix profonde. La capacité à prendre du recul, à simplement observer sans juger et sans rejeter ce qui est. 

C’est un état d’être qui n’a rien d’extravagant, qui est au-delà et qui s’exprime aussi à travers les émotions. C’est une puissance réparatrice, régénérante, guérissante. 
On associe généralement l’amour au coup de foudre, à l’extase, à quelque chose de fort mais dans le silence et l’accueil, lorsqu’on lâche les attentes, les croyances, ce qu’on perçoit dans la paix et l’unité, c’est quelque chose de très subtil. C’est déjà la paix profonde et la confiance qui émanent de l’unité intérieure, du fait de ne pas rejeter ce que nous sommes, de ne pas juger.

Plus on expérimente cette paix et cette unité et moins on est dans l’attente ou le besoin de sensations fortes, d’expériences extraordinaires parce qu’on est conscient du caractère prodigieux de la vie, du fait d’être vivant, ici et maintenant. 
Plus on est en paix avec soi-même, dans la fluidité, la souplesse, l’ouverture et le détachement vis-à-vis des aspects humains, des conditionnements et des croyances et plus on est incarné, présent et vivant. Plus on est dans l’action spontanée et juste, juste dans le sens où elle correspond à ce que nous sommes vraiment. Plus on est en paix avec soi et plus on l’est avec les autres, moins on cherche à l’extérieur parce qu’on se sent entier, complet et comblé.

C’est vrai aussi que lorsqu’on est déçu ou lorsque l’attitude des autres ne correspond pas à nos attentes, à notre vision de ce que devrait être la vie, on trouve dans les messages canalisés une sorte de réconfort, une forte résonance. J'ai souvent ressenti le parallèle entre le fait de fuir la réalité avec des drogues et le fait de se plonger dans la lecture de ces messages. Ce sont des stratégies d'évitement qui nous empêchent de ressentir ce qui se vit à l'intérieur. 




Mais lorsqu’on comprend que tout commence en soi, que nous percevons les choses, les autres, la vie selon nos propres blessures, selon l’attitude qu’on a vis-à-vis de nos aspects humains, de ce qu’on pense être inférieur parce que ça ne correspond pas à notre idéal, on se tourne vers l’intérieur. 
On réalise que l’amour que nous attendons des autres ne demande qu’à s’exprimer entre tous les aspects de l’être, à l’intérieur. Peu à peu, dans cette communion avec la source, ce désir de pacifier les corps, d’embrasser tout ce que nous sommes, on ne se soucie plus de ce qui se passe à l’extérieur, on ne cherche plus à comprendre, on est, tout simplement. 

Merci de laisser les références, les liens, si vous souhaitez diffuser cet article dans son intégralité et de mentionner aussi ce blog (http://lydiouze.blogspot.fr ) afin d’honorer l’expression unique de chacun. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.